Laurent Gallio - Ferme, fermière et poules

Les Noellet

• • •More

Le maître de la Genivière, Julien Noellet, compte sur son fils aîné pour lui succéder à la tête du domaine, comme c’est la tradition à la fin du 19ème siècle à la campagne.
Mais Pierre Noellet, intelligent et ambitieux, a d’autres aspirations. Il veut faire des études et se faire un nom dans les lettres.
Le cadre de ce roman est la Vendée, et Bazin reprend des thèmes qui lui sont chers, et que l’on retrouve dans les Contes de Bonne Perrette (Première Partie, Deuxième Partie), La Terre qui meurt, Balthus le Lorrain, Stéphanette, qui sont déjà présents sur le site.


Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio gratuit ajouté le 03/09/2013.
Consulté ~13923

Lu par Cocotte

Suggestions

26 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Chère Ribambelle
    Un grand merci pour votre encourageant commentaire. Vous avez raison, j’aime beaucoup la littérature du terroir. Quand j’aurais un peu diminué ma longue liste de projets, j’irai voir un peu la littérature du Québec, Aimez-vous particulièrement un auteur, libre de droits? Je me ferai un plaisir de l’enregistrer pour vous.
    René Bazin a écrit de nombreux romans. Plusieurs sont sur le site. Vous les avez certainement écoutés. Il en reste encore beaucoup d’inédits. A voir… plus tard…
    En effet, le nouveau site de L.A., offre de nouvelles possibilités bien intéressantes. Et ce n’est pas fini…
    Amitiés
    Cocotte

  2. Chère Cocotte,
    Merci pour la lecture de ce roman, “Les Noellet”.
    Livre oh combien réaliste, avec les bons et les mauvais côtés de la vie et de l’être humain. Je n’en dirais pas plus pour ne pas divulgâcher le roman.
    Un peu “page turner” (trappe-lecteur [+1] au Québec ou accrolivre [0] en France…) quand même cet auteur, je me demandais comment cela allait finir.
    Vous paraissez aimer la littérature “de terroir”.
    Et on n’a toujours pas besoin de se connecter avec un identifiant au site pour mettre un commentaire, ça c’est super.
    A bientôt Cocotte,

  3. Chère Katja
    Merci beaucoup pour votre offre de dire pour moi les mots en allemand. j’y penserai sérieusement dès que j’aurai un peu vidé ma longue liste d’annonces de lectures. Je suis très sensible à votre gentillesse.
    J’espère que les Noellet vont vous plaire.
    Je me dépêche de terminer un Wilkie Collins, très intéressant, qui devrait vous plaire aussi. Il me tarde de le publier.
    Recevez mes chaleureuses amitiés. A bientôt!
    Cocotte

  4. Chère Cocotte,
    voilà je suis soulagée! Des fois je doute un peu trop de moi-même! LE “déjeuner” comprend toutes sortes de boisssons. Le mien de ce matin était plûtot frugal, galettes suédoises et petit café comme d’habitude… En ce qui concerne l’auteur Allemand: Vous pourriez m’envoyer une liste des noms propres et je vous ferai un enregistrement vocale, cela est très facile avec mon portable et j’en ai l’habitude. C’est comme vous vous voulez! Je connais un peu les astuces de la phonétique. En plus, un petit accent francais ne gênera personne! Tout le monde a bien son petit accent, moi aussi :-)!
    Amitiés et à très bientôt,
    Katja

  5. Bonjour, chère Katja, et joyeuses Pâques!
    Comment avez-vous pu croire une seconde que je pourrais vous en vouloir? Jamais de la vie! mais je ne viens que maintenant de trouver vos deux commentaires, si aimables comme d’habitude!
    Je passe beaucoup de temps avec l’ordinateur de ma salle de séjour, pour terminer au plus vite le roman que je suis en train d’enregistrer. Mon autre ordinateur est relié à Internet et reçoit les messages. Voilà, vous savez tout!
    Ah! le petit déjeuner au champagne! J’avoue que je préfère un bon chocolat viennois, avec des croissants, oui, de la viennoiserie qui s’est répandue dans toute l’Europe, pour les délices des gourmands.
    Le blé qui lève! Oui, c’est un très beau roman, comme tous ceux de Bazin. J’aimerais beaucoup lire pour vous un roman d’un auteur allemand, mais ma prononciation des noms propres et des mots allemands est tellement affreuse que je choquerais tout le monde, à commencer par vous. Si j’avais su, j’aurais pris “allemand” au lycée! Hi! Hi! Hi!
    Passez un excellent dimanche, chère Katja, et à bientôt! Je vais aussi me préparer un bon déjeuner! Vous aussi?
    Amitiés
    Cocotte

  6. • • •More