Les Entretiens

Les Entretiens ou Analectes sont une compilation de discours de Confucius et de ses disciples écrits vers la fin de la période des Royaumes Combattants (722-481 av. J.C.) et finalisé durant la dynastie Han (206 av. J.C. – 220). Les commentaires de cette version ont été ajoutés par le néo-confucianiste Zhu Xi (1130-1200) sous la dynastie Song qui en a fait un canon de l’école confucianiste avec La Grande Étude, La Voie du Milieu et le Mencius.

Les analectes ont souvent un style lapidaire, ce qui permet aux lettrés chinois de mémoriser plus facilement les enseignements touchant à la philosophie politique, à la philosophie sociale et à l’éducation.

« Si le prince conduit le peuple au moyen des lois et le retient dans l’unité au moyen des châtiments, le peuple s’abstient de mal faire ; mais il ne connaît aucune honte. Si le prince dirige le peuple par la Vertu et fait régner l’union grâce aux rites, le peuple a honte de mal faire, et devient vertueux. »

« Ce que je ne veux pas que les autres me fassent, je désire ne pas le faire aux autres. »

« Ne pas se corriger après une faute, c’est là qu’est la faute. »

Archives téléchargeables :

Consulter la version texte du livre audio.

Traduction : Séraphin Couvreur (1835-1919).

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Livre ajouté le 21/07/2012.
Consulté ~36 431 fois

Autres projets collectifs

Suggestions

6 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Je suis une chinoise,je voudrais regarder la version francaise de ENTRETIENS du Confucius,Merci pour la contribution.
    我是一个中国人,我想看看论语的法语版本是什么样的,谢谢贡献。

  2. Un grand merci à vous qui ont pensé à la conception de site littéraire, grâce à vous je découvre les livres de différents philosophes.

  3. Merci pour la lecture. Mais concernant le genre: c’est plutôt de la philosophie morale que d’une religion qu’il s’agit.

  4. Nous te remercions pour tes encouragements. Deux des autres “Quatre Livres” sacres sont deja disponibles sur ce site – La Grande Etude, La Voie du Milieu. J’essayerai de lire des passages du Menzi (Mencius) un de ces quatre.