Page complète du livre audio gratuit :


BOVE, Emmanuel – Un homme qui savait

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 5h 25min | Genre : Romans


Vincent van Gogh - Evening (after Millet)

Maurice Lesca aura bientôt 60 ans. Il partage avec sa sœur Emily un petit appartement rue de Rivoli. Il était médecin, mais ne pratique plus. Pas vraiment pauvre, ni vraiment riche, son comportement étonne. Est-il malade ou simplement malheureux ? Est-ce un escroc ou un manipulateur ? En apparence, il mène une vie monotone et sans surprise, mais quand il est avec Madame Maze, une libraire divorcée, quel jeu joue-t-il vraiment ? Et avec sa sœur Emily, pourquoi passe-t-il d’une méchanceté jubilatoire à la douceur la plus affable ? Bove esquisse des pistes pour aussitôt les laisser de côté. Maurice Lesca est un anti-héros qui vit à côté de sa propre vie. (Source : Bibliothèque numérique romande)

Illustration : Vincent van Gogh, Evening (after Millet), 1889.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Un homme qui savait.zip



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 7. XXe siècle, Romans, Romans (Complets), ,

 

Page vue 4 045 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

18 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Le Barbon le 15 novembre 2018

    Le livre audio annoncé est déjà prêt ! Merci, dame Cocotte, je le télécharge et l’écoute dès ce soir.

  2. Francine du Québec le 16 novembre 2018

    Merci Cocotte
    Un roman d’Emmanuel Bove, je télécharge😊
    Encore plus de belles soirées à vous écouter.
    Que vous êtes gentille. Je vous embrasse amicalement 😊À bientôt.
    Francine

  3. Cocotte le 16 novembre 2018

    Cher Le Barbon
    Merci beaucoup pour la confiance que vous me témoignez. C’est pour les audio lecteurs aussi sympathiques et indulgents que vous que je me dépêche d’enregistrer les romans d’auteurs qu’ils apprécient.
    J’espère que vous ne serez pas déçu. L’anti-héros de ce roman n’est pas particulièrement séduisant, mais c’est bien un personnage comme Bove les aime.
    Amitiés
    Cocotte

  4. Cocotte le 16 novembre 2018

    Chère amie Francine
    C’est toujours avec le même plaisir que je vous retrouve au début de ma journée.
    J’apprécie beaucoup votre gentillesse, votre indulgence et votre amitié.
    Il ne reste plus de livres de Bove numérisés. Heureusement, j’ai les livres-papier et j’espère pouvoir vous en offrir un pour les vacances de fin d’année.
    Merci beaucoup pour votre si aimable commentaire et votre fidélité qui me fait chaud au coeur.
    A bientôt! Amitiés
    Cocotte

  5. Kadour le 20 novembre 2018

    Très chère Cocotte, bonjour !

    merci encore pour cet énième cadeau. C’est par vous que j’ai découvert E. Bove. Je l’apprécie, malgré sa vision du monde douloureuse. Cet auteur écrit bien et enrichit.
    Toute ma chaleureuse reconnaissance !
    Kadour

  6. Cocotte le 20 novembre 2018

    Merci beaucoup, cher Kadour, pour votre encourageant message.
    Vous me faites un très grand plaisir en me disant que vous avez aimé les romans de Bove publiés par moi. Cela me fait chaud au cœur et je vous en suis très reconnaissante.
    Hélas, nous approchons de la fin de ses romans. A moins que mes camarades n’en dénichent quelques autres publiés dans des revues du début du 20ème siècle.
    Toutes mes amitiés
    Cocotte

  7. Suzen le 7 décembre 2018

    Bonjour Cocotte
    La lecture de ce roman n’est pas de tout repos car le personnage Lesca est si imprévisible. Mais vous nous l’avez si bien offerte que ce fut tout de même un plaisir.
    Merci et bonne fin d’année

  8. Suzen le 7 décembre 2018

    Bonjour Cocotte
    La lecture de ce roman n’est pas de tout repos car le personnage Lesca est si imprévisible. Mais vous nous l’avez si bien offerte que ce fut tout de même un plaisir.
    Merci et bonne fin d’année

  9. Cocotte le 7 décembre 2018

    Bonjour, chère Suzen
    Les personnages de Bove sont, en effet, assez particuliers. Mais il se dégage un charme certains de tous les romans de cet auteur.
    Je vous remercie chaleureusement pour votre commentaire, qui m’a fait un très grand plaisir. Je suis contente que vous ayez passé quelques heures agréables avec cet homme, assez spécial, il faut le dire.
    Lundi, je commencerai l’enregistrement de son « Journal écrit en hiver ». J’espère l’avoir fini pour les vacances de fin d’année. Ce sera mon cadeau de Noël! J’espère qu’il vous plaira.
    Amitiés
    Cocotte

  10. Suzen le 7 décembre 2018

    Des cadeaux de Noel comme celui-ci sont,je crois, les plus beaux: ils allient culture ,plaisir et surtout attention genereuse de quelqu’un qu’on ne connait pas .Encore merci à vous,chère Cocotte Allez,je vous embrasse

  11. Cocotte le 7 décembre 2018

    Chère Suzen
    A la lecture de votre commentaire, je n’ai pas pu résister, j’ai commencé l’enregistrement d’un nouveau roman de Bove.
    Les commentaires des audio lecteurs sont pour moi, les plus beaux cadeaux de Noël!
    Un grand, très grand merci, chère Suzen
    Je vous embrasse moi aussi
    Cocotte

  12. Sylvie le 17 mars 2020

    Bonjour Cocotte, je continue, à votre suite, mon exploration de l’univers romanesque si particulier d’Emmanuel Bove où ‘toute conversation est un piège’ et tout regard peut être un calcul.
    Dans la galerie des anti-héros de l’auteur Maurice Lesca a gagné la palme du personnage le plus repoussant !
    Escroc vivant au crochet des autres, sale, immature, agité de tocs, menteur, manipulateur, infatué de lui même, faisant des discours pompeux et aberrants, alternant vantardises et menaces. Bref un homme charmant qu’actuellement on n’hésiterait pas à qualifier par exemple, de pervers narcissique, ou de bipolaire. Mais justement les étiquettes, ça ne marche pas avec cet auteur.
    Et ce qui est fascinant c’est l’aberration même du personnage à laquelle on cherche sans arrêt un sens (je pensais à son propos à certains personnages à moitié fous de Dostoïevski qui discourent sans arrêt)
    Et à ce propos je voudrais vous demander, Cocotte : croyez-vous qu’à la fin (avec le don à la sœur) l’auteur ait voulu sauver son personnage ? Et comment comprendre le titre qui, lui aussi, est mystérieux mais plutôt positif ?
    En tout cas merci beaucoup, Cocotte, pour cette lecture. Vous n’avez pas choisi la facilité et je vous en suis très reconnaissante.

  13. Beautemps le 16 mai 2021

    Chère Cocotte,
    merci beaucoup pour cette très intéressante lecture!
    J’ai trouvé intéressat aussi le commentaite ci-dessus: « la palme du personnage le plus repoussant ! » C’est bien vrai :-) ! En ce qui concerne « le don à la sœur »: En écoutant la fin de l’histoire je me suis douté si il a vraiment donné de l’argent à sa soeur, peut-être oui … Dans ce cas-là, Bove aura vraiment « sauvé » son personnage, pas dans le sens moral, mais peut-être pour ne pas le peinde tout en noir, pas tout « uniformement ». Le titre « Un homme qui savait », je me l’explique comme « Un homme qui savait percer le charactère des gens (et donc comment les manipuler). Je crains donc que Mme Mage n’aura jamais réclamé son argent et ses affaires comme Lesca l’a supposé…
    Je vous souhaite une très agréable soirée
    et une très belle semaine!
    Au prochain Bove :-) ,
    chaleureuses amitiés,
    Katja

  14. Cocotte le 3 juillet 2021

    Chère Sylvie
    pardonnez moi mon retard à vous répondre. Tous les commentaires ne m’arrivent pas directement et je ne peux pas vérifier tous les jours mes 800 publications. Mais cette découverte tardive m’a fait un très grand plaisir. Je vous remercie chaleureusement pour votre très intéressant commentaire. Votre analyse du caractère de Maurice Lesca est très juste. C’est un personnage très antipathique.
    Heureusement, d’autres personnages d’Emmanuel Combe sont plus attachants! Et chacune de ses lectures porte sa « griffe », pleine de talent!
    je vous souhaite encore d’autres heures agréables de lecture en compagnie de l’équipe de Littérature audio.
    Toutes mes amitiés
    Cocotte

  15. Cocotte le 3 juillet 2021

    Chère amie Katja
    Merci beaucoup de m’avoir dirigée sur cette lecture. Merci aussi pour m’avoir permis de trouver le commentaire de Sylvie, que je n’avais pas vu passer.
    Comme Sylvie, vous n’avez pas aimé le personnage de Maurice Lesca. C’est vrai qu’il n’est pas sympathique!
    Bravo pour votre interprétation du titre. Elle est très juste.
    Pour répondre à votre question concernant le « don à la sœur », peut-être, on ne sait pas. Bove a laissé volontairement planer le doute. Mais comme je préfère voir les bons côtés des gens, je pense qu’il a sauvé son personnage. L’optimisme et l’indulgence rendent plus heureux au quotidien, ne croyez-vous pas?
    Ah oui, le prochain Bove… Malheureusement, il n’y a plus d’inédits. Avez-vous écouté tous ceux qui sont dans la bibliothèque de L.A.?
    je vous souhaite un très agréable été ensoleillé, et d’excellentes vacances, qui doivent approcher, n’est-ce pas?
    Je vais essayer de trouver, pour la rentrée, de nouvelles lectures qui pourraient vous plaire. Si vous voulez m’indiquer un titre ou un auteur que vous aimeriez écouter, je serais heureuse de vous faire plaisir.
    Chaleureuses amitiés
    Cocotte

  16. Beautemps le 4 juillet 2021

    Chère Cocotte,
    merci beaucoup pour votre charmante lettre! Et un très grand merci pour votre offre que je puisse faire un voeux de lecture de ma part, c’est très généreux !!! Je n’ai pas encore écouté toutes les Boves, il m’en restent encore , mais peut-être ne me suis-je pas exprimé clairement sur ce point. Oui, en effet, les vacances se raprochent avec rapidité, le seul obstacle sera la valise…
    J’èspère que vous aurez également des vacances et de la distraction en été!
    Chaleureuses amitiés,
    Katja

  17. Cocotte le 5 juillet 2021

    Mais si, chère Katja, vous vous êtes très bien exprimée. Je suis ravie qu’il vous reste encore quelques Bove à écouter. Ma préférée est « le meurtre de Suzy Pommier ». Et vous?
    Ses histoires ne sont pas très gaies et certains de ses personnages pas très attachants, mais il y a la magie de son écriture.
    Oh! Les valises sont vite faites. le problème est, au retour, d’y caser tous les souvenirs!
    Je vais recevoir bientôt ma famille de Nîmes. Je suis très contente car je ne les vois qu’une ou deux fois par an. mais on apprécie davantage leur présence.
    Merci pour votre message, qui m’a fait grand plaisir. je suis heureuse de vous savoir en pleine forme! Et sur le point de savourer de belles vacances! Restez-vous en Autriche?
    Chaleureuses amitiés
    Cocotte

  18. Beautemps le 6 juillet 2021

    Chère Cocotte,
    hmmm, une question difficile… peut-être (ne conaissant pas encore « Le meurte de Suzie Pommier ») mon préféré est « Un soir chez Blutel » et « la dernière nuit »…? Et – pourquoi pas pour changer – un livre qui se finit bien « L’amour impossible »?
    Quand vous serez à Nîmes vous ne serez pas loin de Arles et du paysage qui a tant inspiré Van Gogh! J’irai en Bretagne pour trois semaines, une partie de ma famille y habite et moi aussi j’y vais une fois par an. Je vous souhaîte un très beau séjour et un temps ensoleillé et heureux, chère Cocotte!
    Chaleureuses amitiés,
    Katja

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.