Page complète du livre audio gratuit :


CHAVETTE, Eugène – Petites Comédies du vice (Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 10min | Genre : Nouvelles


Chavette

Cinq Petites Comédies du vice :

- L’Humeur de dogue : Venus pour s’amuser : une soirée au théâtre où Madame montre sa bêtise et son caractère de chien.
- Les Manies : La Dame du comptoir : les méfaits de l’exactitude.
- La Luxure : Le Sort d’un amour éternel : « Mais, je le répète, Montevideo est une ville pleine de séductions, et le même moyen qui, en une heure, avait guéri mon héros de sa Cunégonde, lui fit également, en huit jours, oublier l’amour éternel juré à cette Marie tant belle, tant belle que je n’ai pu vous en faire le portrait. »
- La Misanthropie : Le Pendu par conviction : le monde est tellement laid et triste qu’il vaut mieux le quitter.
- Les Petits Vols : L’Histoire de cinquante sous se termine ainsi : « Aussi, je le répète, soyons indulgents pour ceux qui succombent à la misère ou à la tentation. Quel est le juste qui n’a pas été, au moins une fois, un peu filou ? »

Une heure de bonne humeur et de bon humour.



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Humour, Nouvelles, ,

 

Page vue 11 645 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

3 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. [...] Petites Comédies du vice de l’humoriste Eugène Chavette sont sur le site ; s’y ajoutent deux nouvelles ayant [...]

  2. Didier Pilette le 19 octobre 2012

    Merci M. Depasse.

  3. Sofia le 22 mai 2018

    Merci, cher René, pour ces nouvelles pleines d’humour (noir)! Je ne connaissais pas Eugène Chavette et vous remercie très chaleureusement pour cette délicieuse découverte.C’est très drôle preuve que l’humour noir ne date pas d’hier et n’est pas obligatoirement issu des contrées anglaises.Je continuerai donc avec Chavette jusqu’à épuisement des nouvelles dispos sur le site et peut-être il y en aura t’il d’autres d’ici là…..
    Encore un grand merci pour l’ensemble de votre travail…vraiment
    Amicalement
    Sofi@

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.