Page complète du livre audio gratuit :


CHOLEM ALEICHEM – La Gare de Baranovitch

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 29min | Genre : Nouvelles


Cholem Aleichem

Que font les Juifs polonais dans le train qui n’avance pas ? Ils se racontent les aventures les plus bizarres qui sont arrivées (ou non…) à des membres de leur communauté. L’un d’eux, menacé de torturé par la Police du Tzar, s’est enfui avec la complicité des autorités et des responsables communautaires. Maintenant, il a besoin d’argent et on se trouve dans l’obligation d’acheter son silence. Comment tout cela va-t-il tourner ?

Nouvelle traduite par Shmuel Retbi pour Littérature audio.

La Gare de Baranovitch.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, 7. XXe siècle, Nouvelles, , , , ,

 

Page vue 1 553 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

14 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Shmuel R le 5 février 2017

    Merci Cocotte. Même quand on connait l’histoire, votre lecture si vivante nous met la joie au coeur.

  2. Jean-Pierre Baillot le 5 février 2017

    Voilà une forte lecture qui devrait entrer très profondément dans le nez du public !!! Merci Cocotte.

  3. Cocotte le 6 février 2017

    Merci, cher Shmuel, pour votre message. La satisfaction de l’auteur cause toujours un grand plaisir.
    Amicalement
    Cocotte

  4. Cocotte le 6 février 2017

    Ah! Cher Jean-Pierre, si vous parlez de nez… il faudrait sur le champ que vous vous l’amputassiez!
    J’espère que le nez du public sera assez grand pour contenir de nombreuses marques de satisfaction!
    Je vous remercie chaleureusement pour la vôtre, qui me fait très plaisir et votre humour me fait toujours sourire et bien commencer ma journée!
    Amicalement
    Cocotte

  5. Kadour le 8 mai 2017

    Chère Cocotte,
    merci et encore merci pour ces cadeaux. J’ai écouté toutes les nouvelles que vous avez eu la générosité de lire. En plus du plaisir fourni par le contenu des textes, quelle merveilleuse lecture de votre part ! Avec votre si délicieux accent !
    Quelle joie vous m’avez régalée !
    Si Dieu existait, je lui aurais demandé de vous offrir immédiatement le Paradis, sur terre !… Mais pas besoin ; je crois que lire et entendre ces textes est déjà jouir d’un Paradis plus immédiat, simple et surtout concret !

  6. Cocotte le 8 mai 2017

    Cher Kadour
    Quel magnifique commentaire! Si généreux!
    Vous êtes trop indulgent, vraiment!
    Je me suis bien amusée à lire ces nouvelles de Cholem Aleichen. Cet auteur est plein d’humour!
    Un petit regret : étant une femme, je n’ai pas pu leur donner toute leur valeur.
    merci pour votre amical commentaire
    Amitiés
    Cocotte
    PS : Votre beau poème, malgré les problèmes du début de la publication, a été très apprécié, 80 coups de cœur, au bout de quelques mois, mais je n’en attendais pas moins, à cause de sa qualité et de la force de son inspiration!

  7. Kadour le 10 mai 2017

    Chère Cocotte,
    votre voix, parce que féminine, a, selon moi, donné davantage de poids aux nouvelles de Cholem. Surtout en pensant à sa manière humoristique de présenter les femmes dans ses récits.
    Quant à mon poème, si j’en suis le père par l’écriture, vous en êtes la mère par la lecture.
    Le hasard faisant bien les choses, j’ai choisi de lire « Les aventures de Télémaque » de Fénelon. Et qui en est la donneuse de voix ? La chère Cocotte ! Quelle saveur d’une voix chaleureuse rappelant le chaleureux midi ! Encore merci !
    Amitiés,
    Kadour

  8. Cocotte le 11 mai 2017

    Cher Kadour
    Trois fois merci pour votre si aimable commentaire.
    Merci pour avoir pris la peine de me dire que vous avez aimé ce « Télémaque »
    Merci pour m’avoir fait confiance en me confiant votre beau poème
    Merci de ne pas m’en vouloir pour mes couacs impardonnables.
    Je craignais qu’une voix de femme ne soit pas indiquée pour lire les nouvelles pleines d’humour de Cholem Aleichem. Vous me rassurez car votre profession vous permet de porter un très bon jugement sur ce qui passe, et ce qui ne passe pas. Alors, encore merci!
    Amitiés
    Cocotte

  9. Kadour le 16 mai 2017

    Chère Cocotte,
    vos remerciements me confondent, comme, osons la métaphore, de chauds rayons de soleil font fondre un gelato (mot italien pour dire « glace ») à la vanille.
    Alors, permettez-moi de vous envoyer ce cadeau, deux poèmes que j’ai publiés en version italienne d’abord, ensuite française, et qui ont eut du succès. Ils sont dans la veine de notre ami Cholem, donc il est possible qu’il soient de votre goût.

    Amour science-fiction

    J’ai aimé une musulmane.
    Quand elle m’a dit
    que les Chrétiens sont des bâtards
    et les Juifs des avares,
    j’ai aimé une chrétienne.
    Un jour, elle m’a déclaré
    que les Juifs étaient des sangsues
    et les Musulmans des égorgeurs-nés.
    Alors j’ai aimé une Juive.
    Mais, une fois, elle a affirmé
    que les Chrétiens sont des mécréants
    et les Musulmans des hypocrites.
    J’ai, alors, aimé une blanche.
    Mais, pour elle, les Noirs puent
    et les Jaunes suent.
    Je l’ai quittée pour une Noire
    qui m’affirma que les Blancs sont des cadavres
    et les Jaunes des linceuls.
    Alors, j’ai aimé une Jaune.
    Mais elle, aussi, trouvait
    que les Blancs sont des nez pointus
    et les Noirs des chimpanzés.
    Voilà pourquoi
    mon besoin d’aimer
    ne pourra désormais que chercher
    une Extra-Terrestre,
    avec l’espoir que notre amour
    ne dépendra ni de foi, ni de couleur.

    *
    A la Vie !
     
    Quand je mourrai,
    faites la fête
    pour ce que j’ai bien vécu
    et ne faites pas la tête
    pour ce que j’ai mal foutu.
    Quand à mon sort
    après ma mort,
    je ne suis pas décidé.
    De mon corps,
    éparpillez les cendres sur notre mère la terre,
    au soleil et le plus près de la mer.
    A vous qui m’aimez,
    et aussi à vous qui me détestez,
    Je ne dis pas: Adieu.
    Je chante : A la Vie !

    J’ai le plaisir d’entendre ces deux textes avec votre voix, chaude et chantante comme un soleil du midi :)

    Amicalement,
    Kadour

  10. Cocotte le 16 mai 2017

    Cher Kadour
    Je vous remercie pour votre confiance. Malheureusement, je ne sens pas trop de dire : ‘J’ai aimé UNE…. ». ça fait un peu équivoque, vous ne croyez pas? Croyez que je regrette de ne pas pouvoir vous faire plaisir.
    Je vous envoie un MP. Il se trouvera dans le forum.
    Amicalement
    Cocotte

  11. Kadour le 18 mai 2017

    Chère Cocotte,
    ah, vous avez raison. J’ai oublié que nous vivons en 2017 et pas dans l’antiquité grecque, notamment l’ile de Lesbos :)
    Pour le MP, où le trouver dans le forum ? J’ai cherché sans trouver.
    Salut et fraternité ! (comme on disait une fois)

  12. Cocotte le 18 mai 2017

    Cher Kadour
    Même si nous ne vivons plus dans l’Antiquité grecque, depuis la loi autorisant le mariage pour tous, la France se rapproche de l’île de Lesbos et aussi de Sodome et Gomorrhe. Les mentalités ont changé.
    C’est vrai, j’ai lu des romans écrits à la première personne par des hommes, mais il ne s’agissait pas de poèmes, dans lesquels il faut mettre beaucoup plus de flamme et de conviction.
    Je crains que mon interprétation ne soit pas assez crédible. Un homme serait plus convaincant.

    Pour lire les messages, privés, il faut aller sur Forum, puis, en haut, cliquer sur la ligne « aller à la boîte de réception ». Il faut être connecté, ou se connecter. C’est très facile!
    Ciao! Comme on dit chez vous!
    Cocotte

  13. Kadour le 19 mai 2017

    Chère Cocotte,

    je viens de finir « Les aventures de Télémaque ». J’aurais souhaité voir le roman continuer davantage, mais enfin tout plaisir a une fin. Normal.
    Bien entendu, votre lecture rend fidèlement le texte, en plus elle est… charmante. Elle permet une certaine distanciation critique par rapport au contenu. J’aime.
    J’ai répondu a votre MP.
    Ciao ! ciao !
    Kadour

  14. Cocotte le 20 mai 2017

    Merci beaucoup, cher Kadour, pour votre si aimable commentaire.
    Arrivederci!
    Amicalement
    Cocotte

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.