Pauvre Blaise, de la Comtesse de Ségur

Pauvre Blaise

• • •More

Blaise et sa mère attendent avec impatience  le nouveau maître du château qui vient d’être vendu. Est-ce que le comte de Trénilly et sa famille seront aussi bons que les anciens ? Ils arrivent, fiers et dédaigneux. Les domestiques sont aussi arrogants et impolis que leurs maître.

Le lendemain de leur arrivée, le comte ordonne à son concierge, Anfry, de lui envoyer son fils pour tenir compagnie à Jules, son propre fils, et jouer avec lui. En réalité, Blaise sera le souffre-douleur de ce méchant garçon, menteur, égoïste, calomniateur, autoritaire, impossible à satisfaire.

Malgré les rebuffades, les mensonges, les accusations, le brave garçon reste un parfait chrétien, doux, obligeant, pardonnant toutes les souffrances que lui cause Jules, qui va continuer ses brimades.


Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Illustration :

Pauvre Blaise, de la Comtesse de Ségur (Hachette, 1930).

Livre audio gratuit ajouté le 05/08/2022.
Consulté ~509

Lu par Cocotte

Suggestions

6 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Bonjour, chère Cocotte.

    Merci pour ce nouvel enregistrement. Quel plaisir de retrouver la Comtesse… et votre voix ! Je ne me lasse pas de vous écouter. Vous êtes la voix de la Comtesse. C’est une belle surprise que vous nous avez faite cet été. Vivement le prochain !

    1. Bonjour, chère Sleepy.
      Merci beaucoup pour votre encourageant message, qui m’a fait un grand plaisir. Vous me donnez envie de; lire un autre roman de la Comtesse. qui sont presque tous sont dans la bibliothèque de L.A. J’enregistrerai bientôt deux titres encore inédits à votre intention et pour les audio lectrices et lecteurs qui aiment ces histoires. Bonne reprise du travail
      Amicalement
      Cocotte

  2. Bonjour ma chère Cocotte
    J’aime tellement les livres de la Comtesse de Segur qui me rappellent mon enfance. J’ai aussi beaucoup aimé le roman ” un marquis de Carabas ” çà m’a plu du début â la fin, je vous remercie beaucoup pour tout ce que vous faites pour nous. Moi, je vais très bien et je vais à la piscine chaque fois que je peux car ici aussi il fait chaud. À la piscine on est bien, sinon chez moi à l’air climatisé. Vous aussi, vous vivez une canicule extrême je crois et çà dure. J’espère que vous allez bien et que vous avez ce qu’il faut pour vous rafraîchir, car on a beau aimer la chaleur, il y a une limite ☺
    Donnez-moi de vos nouvelles chère amie et je vous embrasse amicalement.
    Francine

    1. Bonjour, ma chère amie Francine. Pour changer un peu, j’ai eu envie de publier un Ségur, qui me rappelle mon enfance. Je l’ai relu plus de dix fois et j’ai ressenti le même plaisir en l’enregistrant quelques décennies après. Cela me fait très plaisir que ces romans intéressent aussi les personnes qui n’ont plus 15 ans et qui retrouvent leur jeunesse. Je suis ravie que les Delly vous plaisent.Je suis en train d’en train d’en lire un autre, mais plus lentement car j’ai ma famille en vacances chez moi. Vous pourrez l’écouter fin août ou début septembre. J’espère qu’il vous plaira. Vous avez de la chance d’avoir l’air conditionné chez vous. Moi, je subis la canicule, comme tout le monde, mais heureusement, elle sera bientôt finie! Est-ce qu’il y a un auteur québécois que vous aimez et que vous aimeriez écouter?
      Je passe quelques jours agréables en famille, c’est super, malgré la chaleur ! J’espère que vous allez très bien, cous aussi!
      Je vous embrasse bien amicalement
      Cocotte

  3. Bonjour chère cocotte,
    Petite fille, j’adorais les livres de la comtesse de Ségur, j’ai eu la curiosité d’écouter votre parution, évidemment je ne peux ressentir la même chose qu’enfant, mais j’ai plaisir à redécouvrir l’ouvrage lu avec fraîcheur par une lectrice motivée et talentueuse !
    Je vous embrasse 🌺

    1. Chère Tinou
      Un grand merci pour votre commentaire qui m’a fait un grand plaisir. Nous sommes nombreuses, je crois, à avoir lu et relu les livres de la comtesse de Ségur pendant notre jeunesse. J’ai pensé à tous les adolescentes d’aujourd’hui, qui ne partent peut-être pas en vacances et qui s’ennuient un peu. Ainsi qu’aux personnes comme vus et moi, qui aimons retrouver notre jeunesse pendant quelques heures. Merci pu votre précieux compliment qui m’encourage à partager les romans que j’aime avec les audio lectrices qui partagent mes goûts.
      Je vous embrasse très amicalement
      Cocotte