Page complète du livre audio gratuit :


CONAN DOYLE, Arthur – Le Chien des Baskerville

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 8h 15min | Genre : Romans


Arthur Conan Doyle - Le Chien des Baskerville

« On a parlé souvent du chien des Baskerville. Comme je descends en ligne directe de Hugo Baskerville et que je tiens cette histoire de mon père, qui la tenait lui-même du sien, je l’ai écrite avec une conviction sincère en sa véracité. [...] »

La légende court dans la région du Devonshire, qu’un énorme chien crachant du feu de sa gueule béante serait à l’origine de la mort de Sir Charles Baskerville… Sherlock Holmes et le docteur Watson enquêtent. Ils doivent protéger le dernier descendant des Baskerville revenu prestement du Canada, Sir Henry, qui lui ne croit pas à toutes ces superstitions.

Traducteur : Adrien de Jassaud (1902).

Accéder à la liste complète des Aventures de Sherlock Holmes

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Le Chien des Baskerville.zip



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Policiers, Romans, Romans (Complets), , , ,

 

Page vue 255 644 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

57 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. cousinne catherine le 21 juin 2010

    Quel plaisir de pouvoir écouter ce roman que j’adore,un grand merci Monsieur Depasse pour votre interprétation toujours excellente.catherine

  2. jerome le 9 août 2010

    J’en bave d’avance

    Merci et encore merci Rene Depasse

  3. Manu le 9 novembre 2010

    Encore une fois un grand Merci pour vos lectures.

    Et j’adore toujours autant vos « Non, Non, Non …. NON, NON !! Je reprends, j’élimine tout ça et je reprends !!

  4. René Depasse le 10 novembre 2010

    Merci Manu de m’indiquer où le chien aboie ses ,non ,non non,si vous les avez repérés !Je pourrais les éliminer….

  5. Manu le 10 novembre 2010

    Ceux-ci se trouvent à l’entame du chapitre 14.

    Mais il est toujours agréable d’apercevoir les coulisses. :O)

  6. Sophie la girafe le 10 novembre 2010

    J’ADORE les coulisses de René!!! Elles restent toujours très distinguées! :-) Heureusement que vous n’entendez pas les miennes, car entre mes tourterelles qui se mettent à roucouler, mon carillon westminster qui sonne et ma chienne qui aboie, il y a de quoi, ma foi, perdre parfois cette élégance de langage ;-)
    Merci encore Mr Depasse
    Sophie

  7. René Depasse le 10 novembre 2010

    Ainsi,nous prouvons à nos auditeurs que nous ne sommes pas des robots!Et ils nous prouvent qu’ils écoutent les textes qu’ils téléchargent.Tout est pour le mieux dans …un monde imparfait!

  8. René Depasse le 10 novembre 2010

    Je pense, Manu ,avoir fait taire le cabot dans le chapître13-14 ainsi que dans le zip,grâce à votre concours .Merci

  9. gugu le 16 janvier 2011

    super

  10. CARETTE-POCHET le 21 janvier 2011

    Super, un tout grand merci

  11. seb le 28 janvier 2011

    Merci beaucoup M. Depasse !
    Allez-vous faire l’ensemble des aventures de Sherlock Holmes?

  12. René Depasse le 28 janvier 2011

    Je crois,Seb,que tous les Sherlock Holmes publiables sont épuisés.Si vous implorez notre Carole bien aimée qui vient d’en traduire 3 pour Littératureaudio,la collection risque de grandir…pour mon plaisir de lecteur et pour le vôtre.Cordialement

  13. Maud le 9 février 2011

    Je voulais simplement vous remercier pour cette excellente lecture qui me permet de revivre, de façon très différente d’ailleurs, un classique lu il y a bien longtemps. c’est un véritable plaisir que de vous écouter !

  14. robertino le 19 avril 2011

    merci beaocoup!!!!!!

  15. Aurore le 8 juin 2011

    Merci beaucoup, c’est un plaisir de pouvoir écouter ce livre

  16. Julien le 15 août 2011

    Merci beaucoup,
    cet ouvrage audio sera mon premier, et pas le dernier, je pense…

  17. admirateur-rénédepasse le 17 septembre 2011

    d’abord merci a l’immense effort fournit par littératureaudio. mr depasse, votre voix est-elle naturel? si c’est le cas remercié la nature pour vous avoir donné une si belle et imposante voix qu’est la votre! merci. pensez-vous restez longtemps avec nous?

  18. ludivine le 21 octobre 2011

    Merci pour cette lecture.

    Vous vivez proche d’une caserne de pompiers?

    Hormis ce détail, c’est un délice!

  19. Fabrice le 11 décembre 2011

    Un plaisir de vous écouter M. Depasse !

    Votre voix colle parfaitement avec le récit et je vous imagine très bien en Dr Watson ! :-)

    Merci !

  20. tresormed le 16 janvier 2012

    merci d’avoir choisi de nous lire la collection du Sherlock Holmes, vous êtes mon préféré (parmi tous ces excellents donneurs de voix au site), et votre style doit être enseigné aux ecoles franchement, un GRAND merci!

  21. scraface1610 le 25 mars 2012

    Je vais m’essayer a la lecture audio, c’est une grande premiere ! Merci de cette lecture …

  22. Shmuel R le 16 mai 2012

    Merci à tous, et surtout à Mr Depasse et à Carole.
    Je télécharge comme un forçat au bagne, je crois que j’en ai près de 10 Giga déjà.
    Quelle merveille de voir des gens qui n’ont pour but que le bien des autres!
    Merci encore à vous tous pour ces passionnantes heures de lecture

    Et cependant, est-ce que le petit jus suivant serait un peu impertinent, est-ce qu’il serait

    considéré comme un coup de pied en vache, ou bien, tel que je l’entends comme une

    remarque d’ami à ami, de lecteur à traducteur?

    Si quelqu’un se sent froissé de ces lignes, je lui en demande pardon du fond de coeur et je

    réaffirme ma grande estime pour tout le travail qui est fait chaque jour, en traduction

    comme en lecture.

    Arthur Donan Coyle

    L’affaire du Traducteur optimiste

    Parodie linguistique

    -Ce document est du plus grand intérêt; mon cher Watson!, dit Sherlock Holmes en

    déroulant sur la table la feuille qu’il avait tirée de sa poche.
    -Assurément, répondis-je en examinant les courtes lignes qui s’offrirent à mes yeux.
    -L’observation la plus superficielle permettra d’en tirer un certain nombre de conclusions

    sur l’auteur de ces lignes et sur les raisons pour lesquelles il ou elle lest a écrites, n’est-ce

    pas mon cher Watson?
    -Cela ne fait aucun doute!
    -Vous remarquerez, mon cher ami, que ce document se compose d’une liste de lignes d’un

    mot ou deuxù d’une partù et de l’autre de courtes expressions ou phrases incomplètes.
    -je l’avais en effet remarqué, dis-je.
    -Voulez-vous avoir l’amabilité de lire ce document à voite haute et lentement, s’il vous

    plait?
    Je me penchais sur la feuille et lit les étranges lignes suivantes:
    -Cas (C a s)
    Dangerosité potentielle
    désappointement
    Evoquer
    Extraordinaire
    Frivolité
    Politicien
    Redistribution
    Significatif

    Holmes était tellement dans un état de prostration très grande
    Vous n’êtes pas sans ignorer
    Se Dandiner hors de la pièce

    -Avez-vous remarqué que votre nom est mentionné dans ce fatras de mots

    incompréhensibles, mon cher ami? demandai-je
    -Ne perdez pas de temps à courir dans des directions qui ne vous mèneront à rien, me

    répliqua Holmes d’un air courroucé. Quelles sont vos conclusions?
    -Ma foi, je n’en ai guère…
    -Mon cher Watson, ces lignes ont été écrites par une personne intelligente, rapide,

    soucieuse de son prochain, linguiste par profession ou par plaisir, mais souffrant d’un

    grave défaut, le manque de défiance vis à vis de ses pires ennemis dont elle ignore sans

    doute même l’existence.
    -Remarquable, Holmes, m’écriai-je! Mais comment êtes vous donc arrivé à toutes ces

    conclusions?
    -Elementaire, mon cher Watson. La qualité d’un nombre d’expressions sort du domaine

    courant, la plupart des mots inscrits étant beaucoup plus longs que les vocables anglais les

    plus typiques. L’origine latine de ces mots démontre l’intelligence et la culture chez leur

    auteur et leur choix tout particulier indique un goût prononcé pour la linguistique. D’autre

    part, l’auteur ne perd pas son temps en explications inutiles et l’écriture semble rapide et

    coulante. Par ailleurs, ces mots n’auraient pas été écrits s’il n’y avait là la raison profonde

    d’apporter un bien quelconque à la société en général, et à un public de gens piqués de

    lettres en particulier.
    J’essayais de faire bonne contenance devant la perspicacité de mon ami et l’opposais:
    -Mais alors, pourquoi ce petit mot « Cas », 3 lettres seulement, et au début de la liste?
    -Bravo Watson! s’écria mon ami, effectivement, cela est du plus bizarre…
    -Et sur quelle base fondew-vous la certitude que l’auteur du document ne se méfie pas

    assez de ses ennemis?
    -Enfantin, Docteur Watson! Quand vous aurez compris le sens de tous ces mots, cela vous

    paraîtra absolument irréfutable.
    Mon ami réfléchit un moment, puis déclara:
    -Commençons par l’expression: Dangerosité potentielle ». Vous remarquerez que si l’on

    interchange l’ordre des mots, nous obtenons une expression qui ressemble à se

    méprendre à de l’anglais: Potential dangerosity: cette expression, qui en anglais peut

    passer à peu près sous la plume d’un conteur habile soucieux d’impressionner son public

    anglophone habitué à des espressions plus sobres, a un aspect totalement extravagant

    lorsuq’on l’emploie en français. Un auteur français aurait attaqué sa présentation

    différemment, il aurait construit une phrase employant des membres de phrase tels que:

    susciter un danger latent, ou bien: cause d’un danger imminent et aurait évité l’effet un

    peu abstrait du mot « dangerosité », dont je ne suis pas même certain de l’existence. Si je

    m’attarde un moment à la mention de mon propre nom dans cette liste, à savoir:
    Holmes était tellement dans un état de prostration très grande
    siffle dans mes oreilles une phrase insulaire qui commencerait sans doute par les mots:

    Holmes as in such a state of extreme prostration… », d’où j’en conclus que notre client est

    un traducteur influencé par la source britannique de son discours.
    -Remarquable, Holmes!
    Mon ami ne sembla pas remarquer mon agitation:
    -Un Français aurait écrit: Tel était l’état de grande prostration dans lequel se trouvait

    Holmes que… » ou encore: « Holmes était dans un tel état de profonde prostration que… »,

    mais il n’aurait pas commis cette imprudence de suivre la phrase originale sans se méfier

    de n’être aperçu. De là, je conclus que ces lignes font partie d’un ou pluseiurs extraits de

    traduction de l’anglais en français. Certains signes extérieurs corroborent d’ailleurs mon

    impression.
    Il sortit une grosse loupe de sa poche et dit, penché sur la feuille:
    -Remaquer le terme: « Désappointement », mon cher Watson, c’est une expression que

    vous employew vous-même assez souvent dans vos récits de mes aventures, surtout

    lorsque je m’engage sur une fauste piste. Si ce terme évoque en anglais ce sentiment de

    frustration que j’éprouve en découvrant ma méprise, il ne contient cependant pas la

    connotation de tristesse, de surprise et d’impuissance que le même mot contient en

    français. sur le vieux continent, on emploiera plutôt le terme: Déception, pour définir ce

    que je ressens en ces moments-là.
    -C’est juste, admis-je, profondément frappé par sa clairvoyance légendaire.
    -Oh, très intéressant, Watson! Remarquez ces deux mots, évoquer et frivolité, ils sont ici

    à la place des termes: susciter et légèreté, j’en suis sût. Mais le plus extraordinaire, cher

    docteur, c’est la présence du mot: extraordinaire. Si ce terme profondément ConanDoylien

    sort de l’ordinaire, en français il signifie plutôt quelquechose de presque magique. Le mot

    « Redistribution » a été employé dans l’affaire du Sous-Marin Bruce Parkington pour

    parler de la réaffectation des wagons de train en directions diverses. Le terme ne peut pas

    avoir été écrit dans un français d’origine dans le même sens. Avez-vous remarqué, cher

    Watson, cette expression peu courante: « se dandiner hors de la pièce »? Il s’agit là d’une

    traduction, d’une véritable traduction! Watson, passez-moi ce traité de logique indo-

    européenne comparée, là, sur la cheminée… Merci… »
    Ses doigts allongés et osseux feuilletaient les pages.
    « Nous y voici, dit-il… Une expression anglaise adverbiale suant un verbe descriptif, du

    genre: he stuggered into the room, ne s »‘exprimera pas en français sous la forme: Il

    tituba dans la chambre, mais par un verbe décrivant le mouvement suivi d’un participe

    présent exposant la façon dont le mouvement se produit, savoir: « Il entra en titubant ». Si

    cette expression avait été écrite en français dans l’original, l’auteur aurait dit: « sortir en

    se dandinant » et non pas « se dandiner hors de la pièce ». Enfin remarquew, mon cher ami,

    cette attaque de phrase qui m’a mias la puce à l’oreille: « Vous n’êtes pas sans ignorer… »

    au lieu de: « Vous n’êtes pas sans savoir… » ou « Vous savez sans doute… ». Il est probable

    que si la liste n’avait pas comporté cette petite erreur pratiquement imperceptible,

    personne ne se saurait jamais douté qu’il s’agit là d’une traduction faite par une personne

    soucieuse de servir à fond le lecteur français, et dotée à la fois d’intelligence, de culture,

    d’une plume agréable et légère, mais aussi d’une naïveté naturelle qui fait qu’elle ne se

    méfie pas assez des ses pires ennemis, les faux amis!
    Il nous reste maintenant deux mots inexplicables: Politiciens et significatif. Ces deux mots

    sont bien connus pour tromper les inspecteurs les plus perspicaces, ils font allusion à des

    hommes politiques et à desévénements importants, mais non significatifs.
    Enfin le terme « cas » me rappelle profondément le mot anglais « Case », qui signifie une

    affaire ou si l’on veut, une « Aventure ». Notre client est donc profondément naïf et

    manquant de méfiance et il est tombé dans le piège que lui ont tendu si adroitement ses

    pires ennemis, les faux amis de la langue anglaise.
    -Etonnant, Holmes!
    -Elémentaire, mon cher Watson!

    Shmuel R.

  23. Carole Bassani-Adibzadeh le 17 mai 2012

    Cher Shmuel,
    Vous me prêtez un courage que je n’ai pas eu :) , la traduction n’est pas mienne, mais d’Adrien de Jassaud.
    Je prête cependant la plus grande attention à vos remarques, pour ne pas flétrir les deux aventures restantes (L’Enigme du pont de Thor et La Vallée de la peur) auxquelles j’espère m’atteler très bientôt !!!
    Merci pour votre fidélité,
    Carole

  24. Julien le 24 août 2012

    Bonjour,
    Je me laisse tenter par la lecture audio et redécouvrir ce livre que j’aime tant et un vrai plaisir.
    Un grand bravo pour votre travail. J’aimerai vous faire partager un avis d’amélioration: pour une question d’immersion, je verais bien la lecture appuyée par une petite musique respectant la themathique du contexte et de la scène.

    Bien à vous, Julien.

  25. ahmed le 9 octobre 2012

    excellente lecture monsieur DEPASSE,vous avez réussi à réanimer en moi le gout de la littérature.
    merci

  26. Ahikar le 10 octobre 2012

    Félicitations Mr Depasse : je vous avais découvert avec la Batrachomyomachie, puis d’autres lectures, et je vous retrouve là, où vous réussissez un magnifique Conan Doyle.

    Je vois aussi que je ne suis pas le seul à avoir des problèmes pendant mes lectures : ce ne sont pas des tourterelles qui roucoulent, ni un carillon westminster qui se met à sonner, ni encore mon chien qui aboie, mais les voisins du dessus qui font du sport, courant, sautant, se musclant avec tout l’appareillage adéquat, cela donnant souvent des pics vertigineux sur mes enregistrements, tout en m’obligeant à suspendre ma lecture jusqu’à ce qu’ils aient fini de s’entraîner.
    Ahikar

  27. haifa le 7 décembre 2012

    Merci pour votre lecture toujours aussi agréable

  28. Louise le 20 février 2013

    bonjour,
    juste un grand merci pour ce site et votre patience de lecture pour que d’autres personnes puissent profiter de votre voix !!
    une redécouverte de Sir Arthur Conan Doyle, et de Sherlock dont une grande partie de ces aventures m’était inconnues!!!

  29. Phil le 6 avril 2013

    Très belle initiative mais quel dommage de prendre un accent anglais !

  30. cbb le 3 mai 2013

    excellent!! merci beaucoup

  31. philounet le 3 juillet 2013

    excellent!!!!!!!!

  32. yoan le 9 juillet 2013

    merci beaucoup pour votre lecture, j’écoute tous les jours au travail vos livre audio avec un très grand plaisir.

  33. Josef le 11 juillet 2013

    J’écoute directement sur ma tablette la nuit surtout pendant de longues heures.

    Mais j’aimerais bien savoir si les téléchargements sont faiblement transférables sur un simple lecteur mp3 pour que les textes que j’aime puissent m’accompagner dans mes longues promenades dans la nature sauvage.

    Merci d’avance pour vos réponses.

    Amicales pensées de l’île de la Réunion.

  34. Josef le 11 juillet 2013

    Je voulais écrire « facilement transférable » bien sûr.

  35. Carole Bassani-Adibzadeh le 16 juillet 2013

    Cher Josef,
    Les fichiers audio proposés sont très aisément téléchargeables et transférables sur un simple lecteur MP3.
    Je vous souhaite de très agréables découvertes sur le site !!!
    Bien amicalement,
    Carole

  36. Josef le 17 juillet 2013

    Merci, chère Carole. Je crois que je vais, grâce à litterature audio, pouvoir satisfaire ma « boulimie » de lectures. Je me suis rendu compte qu’en écoutant et en suivant en même temps sur une liseuse électronique, cela me permettait d’être beaucoup plus concentré et de pouvoir mieux retenir. Mon plaisir de découvrir ou redécouvrir les grands auteurs s’en trouve décuplé.

    Merci beaucoup encore.

  37. anonyme le 9 octobre 2013

    Merci, mais peut etre que la voix est un peu ennuyante…

  38. Patrick le 27 octobre 2013

    Je vous remercie du travail fourni pour me permettre d ecouter Arthur
    Cependant l interpretation (selon moi ) bien trop exageree
    Est insuportable et m a conduit a mettre fin a l ecoute
    Meme cause meme effet pour un autre ouvrage dont j ai oublie le titre ( c est dire)
    Dommage j eviterai a l avenir ce lecteur

  39. Bonnard le 30 octobre 2013

    Je viens juste de découvrir ce site de lecture audio, je suis restée bouche bée , c’est la caverne d’Ali Baba !!!!! , maintenant j’y serai tous les jours , quel bonheur . Merci !!!!!!

  40. Tarangol le 19 décembre 2013

    Merci pour ce roman audio très vivant grace à la voir de M. Depasse. Super.

  41. Georges Charpentier le 19 décembre 2013

    Encore une fois Merci René pour cette lecture. J’aime bien votre accent « Britannique » de Sherlock Holmes. belle façon d’ imaginer le plus célèbre des détective.

  42. weber jean pierre le 15 janvier 2014

    j’ai une amie mal voyante qui n’a pas internet et je lui copie des cd elle est ravie et vous remercie de tout coeur c’est meiveilleux

  43. SIMON le 6 février 2014

    Quelle belle aventure j’ai vécu ! Merci pour cette lecture qui m’a immergé dans le roman.

  44. Thierry T le 26 février 2014

    Je vous félicite pour votre travail, il me permet de redécouvrir ces lectures et d’éveiller le gout de la littérature à mes enfants.

    Je vous remercie grandement pour la qualité de la lecture.

    Bravo à vous.

  45. chrisdu64 le 12 mai 2014

    Bonjour M Depasse.

    Je tenais à vous remercier pour votre lecture du chien des Baskerville.
    Il y a juste un petit détail technique qui m’importune: je regrette que vous n’ayez pas fait correspondre à une piste un chapitre.
    Sur mon mp3, il n’y a pas moyen d’insérer de marques pages.

    Pour tout le reste, j’adore vos lectures.

    Merci pour tout.

  46. Fidule le 11 juillet 2014

    Cher René Depasse,

    Depuis le temps que nous vous écoutons, il nous semble entendre la voix d’un vieil ami et que les personnages d’Holmes comme de Watson sont à présent tout à fait indissociables de la façon magistrale dont vous les servez ici ! Nous nous ajoutons ainsi fort gaiement à la longue liste de vos admirateurs reconnaissants du réel talent avec lequel vous parvenez à faire vibrer vos lectures et à donner de la voix à chacun des nouveaux protagonistes jalonnant les aventures de notre héros de Backer Street !
    Merci de ce si beau travail, vous suscitez des vocations et bien des inspirations ! Le plus dur demeurant de s’astreindre à faire autre chose que vous écouter !
    Bien à vous,

  47. Fidule le 17 juillet 2014

    Cher Monsieur Depasse,

    Ravie, comme je vous le disais récemment, par votre lecture, j’ai eu l’idée d’acquérir Le chien des Baskerville en vue d’un long trajet où la lecture à voix haute n’aurait pas manqué de tourner nos pensées vers vous. Trois fois hélas, j’ai eu la détestable surprise de tomber, par mégarde, sur une horrible traduction moderne. Poua, peste et diablerie, quel gâchis !
    Voilà donc que je réalise combien mon hommage à votre lecture doit en fait s’adresser tout autant à M. Adrien de Jassaud qui en fit la traduction à une époque où il se trouvait encore des hommes sachant écrire !
    A-t-il, à votre connaissance, traduit les autres aventures de notre héros ? Existerait-il un tome les rassemblant par son entremise comme traducteur ?
    Je crois ne plus pouvoir les lire dans un français moins parfait et suis trop habituée à votre univers vocal pour basculer vers le texte original !
    Dans l’attente d’une éventuelle réponse de votre part, bien bel été à vous et à vos proches.
    Très cordialement

  48. René Depasse le 17 juillet 2014

    Je ne crois pas,chère Fidule ,qu’Adrien de Jassaud ait publié d’autres traductions de Conan Doyle,mais ce que je puis vous assurer,c’est que presque toutes les traductions de Sherlock Holmes que j’ai enregistrées ont été faites assez récemment par Carole,modératrice de lITTERATUREAUDIO.COM et ne le cèdent en rien à la pureté de langue de votre traducteur préféré.Contrôlez,c’est facile! Merci pour votre message

  49. Mélanie le 18 novembre 2014

    Merci pour cette lecture, j’ai passé un très bon moment ! J’ai adoré votre ton, et l’interprétation des personnages !

  50. [...] donneur de voix est René Dépasse et le l’écoute du livre dure 8h15 : le lien [...]

  51. jef le 25 janvier 2015

    Super ! Merci mr.Depasse

  52. germain le 17 juillet 2015

    Les liens ne fonctionnent plus ~
    http://www.litteratureaudio.org/mp3 semble hors service !

  53. Carole Bassani-Adibzadeh le 18 juillet 2015

    Cher Germain,
    Il semble effectivement qu’il y ait un souci momentané de téléchargement des lectures du site.
    Tout sera mis en œuvre pour un rétablissement rapide,
    Merci de votre patience,
    Carole

  54. germain le 18 juillet 2015

    Merci beaucoup Carole ~

  55. Barbier45 le 26 juillet 2015

    Un grand merci à l’association et Mr Depasse pour cette agréable écoute

  56. [...] le Chameau a lu les trois derniers chapitres seule à l’aide des pistes audio de ce site : Littérature Audio.Des marque-pages dans le thèmeDécouper une forme dans du papier épais ou cartonné (ici [...]

  57. Docteur Watson le 6 juillet 2017

    Génial mon préféré, je sens que je vais me régaler, les pieds dans l’eau, le casque dans les oreilles, si c’est pas le top!
    Quid des polars norvégiens? Je n’en trouve pas sur votre site!?

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.