Page complète du livre audio gratuit :


COURTELINE, Georges et VEBER, Pierre – L’Affaire Champignon

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 25min | Genre : Théâtre


Honoré Daumier - Un avocat et sa cliente

« Champignon, se frottant les mains :
- À nous la paille humide, les fayots et la boule de son ! Ça t’apprendra à me faire cocu.

Désirée :
- Je ne savais pas que ça te contrarierait.

Champignon :
- Menteuse ! Je te l’avais défendu plus de cent fois. Seulement, voilà, tu ne veux en faire qu’à ta tête ; faut toujours que tu commandes ! Eh bien, tu verras, ce coup-ci : tu verras ce que ça te coûtera ! »

L’écoute de cette pièce mériterait elle aussi d’être remboursée par la Sécurité sociale…

Cette fantaisie judiciaire en un acte de Georges Courteline et Pierre Veber (1869-1942), est tirée des tribunaux comiques de Jules Moinaux, le père de Courteline.
Elle fut représentée la première fois sur la scène de La Scala, salle Parisienne de Music-hall dans le 10ème, en 1899.

L’Affaire Champignon.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


Donneurs de voix ayant participé au projet, par ordre de leur entrée en scène :

Désirée : Cocotte,

Champignon : Lemoko,

Canuche : Florent,

Le Président : Bernard,

L’Avocat : Étienne,

Bézuche : Alain Degandt,

Hortense : Christine Sétrin,

Présentations et didascalies : Saperlipopette,

et avec l’aimable participation de Jean Aubian dans le rôle de L’Huissier.



> Références musicales :

Ludwig von Beethoven, Sonate pour piano Op002-02-01, Allegro vivace, interprétée par Wilhelm Kempff (1951, domaine public).

Bruitages effectués par Lemoko.

> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Théâtre, , , , , , , , , , ,

 

Page vue 10 575 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

12 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Didier Pilette le 9 octobre 2012

    Félicitations à toutes et tous! on savoure la pièce et votre complicité,BRAVO!

    Didier Pilette – México City.

  2. Gilles Codinas le 9 octobre 2012

    Epatant, cela me rapelle quand j’allais prendre à la bibliothèque municipale les disques 33 tours des pièces classiques. C’est avec autant de plaisir que je vous ai écoutés car toutes vos voix s’accordent parfaitement pour ce moment de bonne humeur. Merci beaucoup à vous tous de vous donner du mal pour nous amuser.

  3. Cocotte le 10 octobre 2012

    Toute l’équipe vous remercie, Didier et Gilles, pour vos si aimables commentaires.
    Nous nous sommes beaucoup amusés en l’enregistrant et nous sommes heureux d’avoir partagé avec vous nos sourires, pour ne pas dire nos éclats de rire.
    Votre fidélité nous encourage à récidiver. Nous espérons que vous prendrez autant de plaisir à écouter les pièces qui vont suivre.
    Au nom de toute l’équipe, bien amicalement et à bientôt !
    Cocotte

  4. felzine le 11 octobre 2012

    Remarquable! On s’y croirait
    Voilà le type de réalisation qu’on aimerait entendre à la radio au même titre qu’ »au théatre ce soir » à la télé

  5. Augustine le 23 novembre 2012

    Succulent ! A déguster sans restriction !
    Bravo à vous tous !
    En – co – re !
    Augustine

  6. Lemoko le 23 novembre 2012

    Augustine je vois que vous appréciez aussi
    Georges Courteline le fils de Jules Moinaux
    que vous appréciez tout autant ..
    Quelle famille !!!! Hein !
    Une grande FAMILLE qui nous fera rire encore longtemps

    Merci de vos encouragements l’équipe y est très sensible
    R.Lemoko

  7. goric le 17 mai 2013

    Bravo à tous.Superbe et vivant.
    Goric

  8. Cocotte le 18 mai 2013

    Cher Goric
    Au nom de Lemoko et de toute l’équipe, je vous remercie pour votre aimable commentaire.
    Nous aimons beaucoup Moinaux, Courteline et Feydeau, et nous espérons vous amuser encore avec leur production dans les prochains mois.
    Amicalement
    Cocotte

  9. Jean-Luc Ancey le 20 novembre 2013

    Bravo pour cet enregistrement. Je voudrais juste vous signaler que Georges Courteline n’est pas le seul auteur de « l’Affaire Champignon »: cette pièce a été écrite en collaboration avec Pierre Veber, un auteur aujourd’hui presque totalement oublié mais qui a lui-même eu beaucoup de succès — et à qui, pour l’anecdote, nous sommes aussi un peu redevables du cinéma de Francis Veber, puisque ce dernier est son petit-fils!

    Sans vous commander, je trouve que ce serait bien que vous indiquiez sa co-paternité sur cette pièce: Pierre Veber vient tout juste d’entrer dans le domaine public (le 1er janvier 2013), et comme le démontre très bien cette pièce, il mérite qu’on le redécouvre!

  10. Lemoko le 20 novembre 2013

    Un grand merci Jean-Luc pour cette remarque que je souhaite que l’on répare ..
    Mais …mais vous avez aussi excité ma curiosité ,et j’ai trouvé pas mal de ses oeuvres …
    Que de lectures qui se préparent ….bon sang !
    A suivre

  11. Cocotte le 21 novembre 2013

    Merci, Jean-Luc, de nous avoir orientés dans cette direction. Les pièces de Véber ont l’air bien amusantes. Nous allons certainement en monter plusieurs, faire redécouvrir et aimer cet auteur par les fidèles audio-lecteurs de L.A.
    Comme dit Lemoko : Que de lectures se préparent!
    Cocotte

  12. Lemoko le 21 novembre 2013

    Merci Christine pour cette correction .
    Toutes mes excuses , Jean-Luc ,pour cet oubli , mais heureusement ma fée veille …

    Au plaisir de vous retrouver avec une pièce de Veber

    Champignon

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.