Page complète du livre audio gratuit :


DIDEROT, Denis – Lettre à sa fille Madame de Vandeul

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 10min | Genre : Correspondance


Jean-Étienne Liotard - La Bella Lectora

Beaucoup d’œuvres inconnues de Diderot existeraient encore, selon les descendants de Madame de Vandeul, la fille de Diderot destinataire de cette Lettre à sa fille inédite… Lorsqu’on a lu Les Bijoux indiscrets (1748), La Religieuse (1760) ou ces lignes de Sur les femmes (Version 1, Version 2) « La seule chose qu’on leur ait apprise, c’est à bien porter la feuille de figuier qu’elles ont reçue de leur première aïeule. Tout ce qu’on leur a dit et répété dix-huit à dix-neuf ans de suite se réduit à ceci : Ma fille, prenez garde à votre feuille de figuier ; votre feuille de figuier va bien, votre feuille de figuier va mal. », on peut s’étonner des conseils d’une utilité toute pratique, d’un extrême bon sens, d’une grande élévation d’idées et de sentiment, que le père prodigue à sa fille chérie. L’étonnement disparaît quand nous lisons dans les Lettres à Mademoiselle Voland : « Nos promenades, la petite et moi, vont toujours leur train. Je me proposai dans la dernière de lui faire concevoir qu’il n’y avait aucune vertu qui n’eût deux récompenses : le plaisir de bien faire, et celui d’obtenir la bienveillance des au­tres ; aucun vice qui n’eût deux châti­ments : l’un au fond de notre cœur, un autre dans le sentiment d’aversion que nous ne manquons jamais d’inspirer aux autres. » ou encore « Si je perdais cette enfant, je crois que j’en périrais de douleur : je l’aime plus que je ne saurais vous dire. »

Lettre à sa fille.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 5. XVIIIe siècle, Correspondance, ,

 

Page vue 11 612 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

5 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Fatéma le 21 septembre 2011

    Je vous remercie énormément pour la bonne lecture de ce texte Cette bonne lecture je veux dire « audio »
    nous permet de tout représenter dans le temps et dans l’espace, on imagine tous les paysages. Chacun peut faire son cinéma à sa manière Un beau
    film. .

  2. Fatéma le 21 septembre 2011

    Vraiment, c’est de la bonne lecture, audio , je tiensà remercier toute l’équipe et en particulier monsieur René Depasse.Il nous fait revire de bons moments , partager ce que l’auteur a su exprimer avec aisance,et l’orateur avec éloquence Je reconstruis un vrai film avec mon imagination : des
    lieux , des payasages , des personnes naissent, des odeurs, des couleurs etc… Je vous remercie. bRAVO
    vous avez su me retirer de temps à autre de l’image sans effort de la télé et de l’internet. Bien que c’est évidemment grace à l’internet qu’on corresponde à l’instant meme.

  3. jenna le 13 mai 2012

    magnifiquement bien écrit lu de la france même manière bref j’ai c’était parfait !

  4. MARTIN le 4 février 2014

    N’écoutez pas ! Lisez ! Lisez ! Lisez !
    Je viens de terminer les « contes » de Diderot : un délice, un ravissement d’enseignement sur la nature humaine que nous sommes tous.Michelle

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.