Page complète du livre audio gratuit :


DJAMI – Oïna et Riyâ (Poème)

Donneur de voix : Projet collectif | Durée : 35min | Genre : Poésie


Djami par Behzad

Djami (Ǧāmī, ʿAbd al-Raḥmân ibn Aḥmad Nūr al-Dīn, 1414-1492)

Avec Djami se referme ce que nous pourrions appeler l’âge d’or de la littérature persane. En quelques siècles, maints auteurs de génie se sont succédés : Ferdowsî, Ansârî, Nezâmi, Attar, Rûmî, Hafez,… Il aura fallu attendre la venue de Majrouh pour retrouver un auteur qui les égale en profondeur.

Dans ce très beau poème de Djami, dont la traduction en prose ne peut malheureusement pas rendre les beautés de l’original, nous retrouvons un thème cher aux grands poètes soufis, l’union mystique, la fusion avec l’Un, et son pendant terrestre et charnel, l’amour éperdu de l’amant pour celle qu’il désire, ou parfois, comme dans Youssouf et Zouleikha, peut-être le chef-d’œuvre de Djami, l’amour éperdu d’une femme pour un homme jusqu’à ce que leurs deux âmes se rencontrent et se rejoignent dans une union à la fois spirituelle et charnelle.

Mais, oubliez donc cette notice et laissez-vous transporter par cette histoire émouvante…

Traduction : Antoine-Léonard Chézy (1773-1832).

Illustration : Djami par Kamāl ud-Dīn Behzād.

Avec l’aimable participation de M. Iraj Adibzadeh qui a enregistré la version persane du poème et de pour le montage.

Oïna et Riyâ.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)



Version persane.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)



> Références musicales :

Peyman Heydarian playing on the Santur some Iranian music (licence Cc-By-3.0).


> Consulter la version texte de ce livre audio (lien sur Gallica, autre lien, texte persan).

> Rechercher : 2. Moyen-Âge, Poésie, V.O., , , , , ,

 

Page vue 2 905 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

3 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Christiane-Jehanne le 11 octobre 2017

    Un mot, Superbe ! L’ensemble est d’une magnifique musicalité.
    Merci infiniment de nous offrir ce bijou, très pur.
    Amitiés,
    Christiane-Jehanne.

  2. Rachid le 12 octobre 2017

    merci beacoup pour le persan. En plus il y a la VO, je ne connais pas du tout cette langue; je suis impatient de découvrir…

  3. Ahikar le 16 octobre 2017

    Chère Christiane-Jehanne,

    Merci beaucoup pour votre touchant commentaire. Je suis très heureux que ce très beau poème de Djami vous ait plu.

    Cher Rachid,

    J’espère que cette première approche du persan vous aura séduite !

    Et surtout un très grand merci à M. Iraj Adibzadeh pour sa magnifique lecture en persan ! 😊

    Amitiés, 😊

    Ahikar

    Manuscrits illustrés et enluminés de Djami sur la Bibliothèque numérique mondiale :

    https://www.wdl.org/fr/search/?contributors=J%C4%81m%C4%AB%2C%201414-1492

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.