Page complète du livre audio gratuit :


FINTZEL-ROMANOVA, Natalia – La Valse des matadors

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 1h 25min | Genre : Contemporains


Natalila Fintzel-Romanova - La Valse des matadors

Au sein d’une troupe épinglée en pleine répétition, il y a une metteure en scène (un peu débordée), une jeune première (très ambitieuse et sollicitée), une actrice comique (qui ne fait rire qu’elle-même), une diva aux méthodes de travail obsolètes et un comédien qui garde au chaud les secrets de chacun.
Face au public, ils sont complices, se sourient, s’aiment. En coulisses, ils se détestent, se jalousent, se déchirent. Pendant plus d’une heure, règlements de comptes, répliques vachardes, phrases assassines, déploiement d’ego démesurés se succèdent. Mais quand vient le moment de jouer, le miracle a lieu, comme chaque fois…

« Toute ressemblance avec des situations ou personnages existants ou ayant existé est purement authentique et intentionnelle. »

Avec l’aimable participation de Magali, qui a lu les didascalies.

Avec l’aimable autorisation des Éditions de la Rue nantaise.

> Écouter un extrait : Acte 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

La Valse des matadors.zip


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Acte 01.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
Acte 02.mp3
Acte 03.mp3



Donneurs de voix ayant participé au projet, par ordre de leur entrée en scène :

La Metteure en scène : Cocotte,

Le Comédien : Gustave,

La Jeune première : Domia,

La comique : Christiane-Jehanne,

La diva : Pomme,

Montage : Natalia Fintzel-Romanova.



> Références musicales :

Erik Satie, La Belle Excentrique (divers extraits), interprété par Francis Poulenc et Jacques Février (1962, domaine public).


> Rechercher : 8. XXIe siècle, Contemporains, Théâtre, , , , , , ,

 

Page vue 3 981 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

14 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Jean-Pierre Baillot le 13 mars 2017

    Une bien belle troupe à la manoeuvre !

  2. Nestor Plasma le 14 mars 2017

    « Une metteure en scène » ? audacieux, voire irraisonnable.
    « Metteuse » existe, même chez Littré.

    http://www.littre.org/definition/metteur

    ▶︎ Nestor Plasma, c’est pour ça qu’on l’aime

  3. Kiki2Montpar le 14 mars 2017

    J’ai commencé l’acte 1, c’est très drôle. Et Cocotte en mode « énervée », ça vaut le détour ! J’adore ! Bravo a toute l’équipe.

  4. Jean-Pierre Baillot le 14 mars 2017

    A Nestor Plasma,

    N’oubliez pas qu’il s’agit d’une maniaco-dépressive !

  5. Cocotte le 14 mars 2017

    Chers Kiki et Jean-Pierre
    Dur, dur, dur, de paraître énervée et maniaco-dépressive, quand on ne l’est pas soi-même! Les rôles de composition ne sont pas faciles, mais celui-là, de la Metteuse en scène (merci, Nestor!, c’est pour ça qu’on vous aime) me plaisait bien et j’ai fait tout ce que j’ai pu.
    Merci pour votre intérêt et vos commentaires si sympathiques.
    Cordialement
    Cocotte-zen

  6. Mart le 15 mars 2017

    Super ça :)

  7. Nestor Plasma le 27 avril 2017

    A Jean-Pierre Baillot

    En effet. ⛑

    Nestor Plasma, c’est pour ça qu’on l’aime

  8. Lyse le 27 avril 2017

    @Cocotte-zen en « rôle de composition »

    C’est pour tout ça aussi qu’on vous aime ! ;)

  9. Cocotte le 27 avril 2017

    Cher Nestor, chère Lyse
    Ah oui! Cocotte-zen, ou énervée, ou maniaco-dépressive… Mais c’était tellement tentant de faire connaître aux audio lecteurs de Littérature audio la pièce d’une écrivaine contemporaine! J’espère vous avoir fait rire et passer un bon moment.
    A bientôt pour des lectures plus « naturelles »!
    Merci pour vos aimables commentaires, c’est pour ça que je vous aime, vous deux!
    Merci pour votre fidélité qui me réjouit le cœur.
    Bien amicalement
    Cocotte

  10. Chloclo le 14 février 2018

    Ca alors ! J’ai vu cette pièce sur scène en 2013 ! C’était un régal et je découvre votre version audio qui est très sympa aussi !

  11. Cocotte le 15 février 2018

    Cher, chère Chloclo

    Oh! Vous avez vu cette pièce sur scène! Quelle chance vous avez! J’aurais tellement aimé la voir, moi aussi.
    Bien sûr, nous ne sommes que des amateurs, mais nous avons mis tout notre cœur dans nos interprétations. Toute l’équipe cous remercie chaleureusement d’avoir pris la peine de nous dire que vous avez aimé cette version audio.

    Bien cordialement
    Cocotte

  12. Natalia F. R. le 26 février 2018

    Merci pour tous vos commentaires !

    @Cocotte : pour avoir su si bien mener la troupe et pour le temps que vous avez consacré au projet, encore merci.

    @Nestor : metteur/metteure/metteuse et même mettrice sont disponibles à la location ;-)

    A bientôt pour de nouveaux textes. Bien cordialement.
    Natalia F.R.

  13. Cocotte le 27 février 2018

    Chère Natalia
    Les mois passent… et votre « Valse des Matadors » séduit toujours autant nos audio lecteurs. La réalisation de ce beau projet a été un véritable plaisir pour moi et je vous remercie de m’avoir fait confiance.
    « A bientôt pour de nouveaux textes », dites-vous? Oh! Je les attends avec impatience… et je ne suis pas la seule! Mon petit doigt me dit, en confidence, que vous avez écrit une nouvelle pièce… Est-ce vrai?
    Bien cordialement
    Cocotte

  14. Natalia F. R. le 27 février 2018

    Chère Cocotte, je suis ravie de vous lire. Merci pour vos gentils mots ;-)

    Pour répondre à votre interrogation, j’ai en effet écrit une nouvelle pièce qui a été jouée l’an dernier à Paris. J’ai pensé la proposer à L.A. mais elle comporte quelques chansons (Ella Fitzgerald, Suzy Delair, Yvonne Printemps…). J’imagine que cela risque de poser un problème de droits..

    Par ailleurs, je prépare l’enregistrement de conférences/textes totalement inédits sur le métier de comédien. L’auteur(e) en est Yvonne Gaudeau de la Comédie-Française, familière du site grâce aux superbes voix de Pauline Pucciano et Christine Treille.

    Voilà, vous savez tout, chère Cocotte. A très bientôt ! Bien cordialement.

    Natalia

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.