Page complète du livre audio gratuit :


HUGO, Victor – Les Misérables

Donneuse de voix : Pomme | Durée : 67h | Genre : Romans


Victor Hugo

Ce billet contient les 5 tomes du roman :

« Fantine », « Cosette », « Marius », « L’idylle de la rue Plumet et l’épopée de la rue Saint-Denis » et « Jean Valjean ».

À mon amie très chère, Juliette.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.




> Références musicales :

Tome 1, Livres 1 et 4 :
Frédéric Chopin, Nocturne Op. 27 no. 20, arrangement et interprétation par Gabriele Piccinnu (domaine public).

Tome 1, Livre 2 :
Ludwig van Beethoven, Sonate n°14 en do dièse mineur, « Au clair de lune », 1. Adagio Sostenuto (domaine public).

Tome 1, Livre 3 :
Anton Reicha, Wind Quintet Op. 100 No. 4 in E minor, 1. Adagio – Allegro, interprété par le Soni Ventorum Wind Quintet (licence CC By-Sa 2.0).

Tome 1, Livres 5 et 8 :
Charles Gounod, Ave Maria, interprété au violon par John Michel (licence CC By-Sa 3.0).

Tome 1, Livres 6 et 7 :
Anton Dvorak, Serenade for strings Op. 22, 4. Larghetto, interprétée par l’Advent Chamber Orchestra (licence CC By-Sa 2.0).

Tome 2, Livre 1 :
Frédéric Chopin, Nocturne Op. 27 no. 20, arrangement et interprétation par Gabriele Piccinnu (domaine public).

Tome 2, Livres 2, 4 et 7 :
Bach-Busoni, Nun komm’ der Heiden Heiland, interprété par Neal O’Doan (licence CC By-Sa 2.0).

Tome 2, Livre 3 :
Charles Gounod, Ave Maria, interprété au violon par John Michel (licence CC By-Sa 3.0).

Tome 2, Livre 5 :
Ludwig van Beethoven, Sonate n°14 en do dièse mineur, « Au clair de lune », 1. Adagio Sostenuto (domaine public).

Tome 2, Livre 6 :
Bach, Sinfonia BWV 156 from cantata Ich Steh mit einem Fuß im Grabe, interprétée par la violoniste Carrie Rehkopf (licence CC By-Sa 3.0).

Tome 2, Livre 8 :
Anton Dvorak, Serenade for strings Op. 22, 4. Larghetto, interprétée par l’Advent Chamber Orchestra (licence CC By-Sa 2.0).

Tome 3, Livres 1, 3 et 6 :
Telemann, 2violin Sonata 1-2, interprété par RP and E Goldstein (licence CC By-Sa 2.0).

Tome 3, Livre 2 :
Ludwig van Beethoven, Sonate n°14 en do dièse mineur, « Au clair de lune », 1. Adagio Sostenuto (domaine public).

Tome 3, Livre 4 :
Mozart, Serenade K.375 – 4. Menuetto, interprétée par le Soni Ventorum Wind Quintet (licence CC By-Sa 2.0).

Tome 3, Livre 5 :
Bach, Sinfonia BWV 156 from cantata Ich Steh mit einem Fuß im Grabe, interprétée par la violoniste Carrie Rehkopf (licence CC By-Sa 3.0).

Tome 3, Livre 7 :
Frédéric Chopin, Nocturne Op. 27 no. 20, arrangement et interprétation par Gabriele Piccinnu (domaine public).

Tome 3, Livre 8 :
Alexander Glazunov, Chant du ménestrel Op. 71 (domaine public).

Tome 4, Livre 1 :
Frédéric Chopin, Nocturne Op. 27 no. 20, arrangement et interprétation par Gabriele Piccinnu (domaine public).

Tome 4, Livres 2, 10, 13 et 14 :
Mendelssohn, Opus 62 N° 3 « Marche funèbre », interprété par Bernd Krueger (licence CC By-Sa 2.0).

Tome 4, Livre 3 :
Anton Reicha, Wind Quintet Op. 100 No. 4 in E minor, 1. Adagio – Allegro, interprété par le Soni Ventorum Wind Quintet (licence CC By-Sa 2.0).

Tome 4, Livres 5 et 11 :
Antonin Dvorak, Symphonie n°9 en mi mineur « Du nouveau monde » Op. 95, 2. Largo‎ (domaine public).

Tome 4, Livre 6 :
Mozart, Serenade K.375 – 4. Menuetto, interprétée par le Soni Ventorum Wind Quintet (licence CC By-Sa 2.0).

Tome 4, Livres 7 et 12 :
Bach-Busoni, Nun komm’ der Heiden Heiland, interprété par Neal O’Doan (licence CC By-Sa 2.0).

Tome 4, Livres 9 et 15 :
Ludwig van Beethoven, Sonate n°14 en do dièse mineur, « Au clair de lune », 1. Adagio Sostenuto (domaine public).

Tome 5, Livres 1, 7, 8 et 9 (milieu) :
Ludwig van Beethoven, Sonate n°14 en do dièse mineur, « Au clair de lune », 1. Adagio Sostenuto (domaine public).

Tome 5, Livres 2, 3 et 4 (début) :
Alexander Glazunov, Chant du ménestrel Op. 71 (domaine public).

Tome 5, Livre 4 (fin) :
Antonin Dvorak, Symphonie n°9 en mi mineur « Du nouveau monde » Op. 95, 2. Largo‎ (domaine public).

Tome 5, Livre 5 :
Mozart, Sonate n016 en do majeur K. 545 « Sonate facile », 1. Allegro‎ (domaine public).

Tome 5, Livre 6 :
Bach, Sinfonia BWV 156 from cantata Ich Steh mit einem Fuß im Grabe, interprétée par la violoniste Carrie Rehkopf (licence CC By-Sa 3.0).

Tome 5, Livre 9 :
Charles Gounod, Ave Maria, interprété au violon par John Michel (licence CC By-Sa 3.0).


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Romans, Romans (Complets), ,

 

Page vue 489 818 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

237 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. juliette le 15 novembre 2009

    Très Chére Pomme

    Un grand, un IMMENSE MERCI, pour cette lecture monumentale que j’attendais depuis très longtemps et pour cette dédicace qui me va droit au coeur.

    Juliette

  2. René Depasse le 15 novembre 2009

    Chère Pomme Un exploit hugolien à inscrire dans le livre des Records!Bon courage pour le tome II

  3. Carole Bassani-Adibzadeh le 15 novembre 2009

    Très chère Pomme, tout simplement un grand merci sincère pour cette lecture de … 37 heures !!!, d’un des livres que j’ai le plus aimé il y a quelques années, et que je n’ai pu relire depuis par manque de temps : merci d’avoir donné le vôtre si généreusement, le plaisir que votre lecture procure est immense.
    Bien amicalement,
    Carole

  4. Santiago le 15 novembre 2009

    Magnifique! Un grand merci!

  5. Marc le 15 novembre 2009

    Je suis justement à vingts pages de finir le tome 3, c’est-à-dire le roman au complet.

    Vous êtes bien courageuse d’avoir lu tout ça! Bonne chance pour les prochain tomes. Je vais sans doute les écouter même si l’histoire est encore fraîche dans ma mémoire :)

  6. Robin le 15 novembre 2009

    Travail titanesque, bravo

  7. Daniel le 16 novembre 2009

    Chère Pomme merci merci
    aprés zola bravo merci encore

  8. Serge le 16 novembre 2009

    Merci, chère Pomme, pour cette lecture de l’un de nos grands chefs-d’oeuvre… d’un roman qui gagne d’ailleurs incontestablement à être entendu…
    Je n’ai guère le temps en ce moment d’entreprendre une relecture des Misérables (projet souvent caressé mais toujours repoussé faute de suffisamment de temps…), mais la perspective d’une relecture qui puisse de temps à autre se « reposer » sur votre lecture orale me réjouit d’avance !
    Merci pour tout ce temps passé à faire revivre les meilleures pages de notre littérature !
    Et merci à ce site si indispensable !

  9. Jean Pierre le 16 novembre 2009

    Superbe! Un grand merci!

  10. Céline le 18 novembre 2009

    c’est un très bon site, surtout pour ceux qui est en train d’apprendre le français dans autre pays, comme moi. votre travail me ferai sans doute beaucoup de progrès dans mes études de français!

    merci Pomme, et merci à tous qui s’engage à ce site si magnifique!

  11. fadel le 19 novembre 2009

    Merci Pomme, et merci à tous qui s’engage à ce site si magnifique!

  12. CLO le 20 novembre 2009

    Merci à tous. Nous sommes nombreux à aimer lire mais à avoir peu de temps. Grâce à vous, je peux consacrer mon temps de lecture à des ouvrages récents et me délecter de vos voix à d’autre moment (ménage ou nuit…). Amitié (si elle en veut bien) à POMME qui est ma lectrice préférée.

  13. Pomme le 20 novembre 2009

    Si je veux bien de votre amitié, chère Clo? Mais bien sûr! Avec le plus grand plaisir et émotion! Vous avez toute ma gratitude pour votre gentil message.

  14. Blanche le 20 novembre 2009

    Que je vous comprends ma chère Clo ! Pomme est aussi ma lectrice préférée… voilà, un point commun, le second c’est que j’utilise aussi les livres audio pendant mon ménage ou en fin de soirée et c’est une compagnie des plus agréables.

    Merci à vous pour votre présence et votre écoute !

  15. pietre le 20 novembre 2009

    Oh, chère Pomme, je vous ais croqué à pleines dents et sans pépins!
    Vous êtes vraiment « trognon »
    Pour les deux dernières parties, sachant que vous avez la force de Jean Valjean,
    je ne désespère pas pour l’idylle rue Plumet où rue Saint-Denis.
    Oh, comme j’aimerai être Juliette…
    Gros becs et Grand merci à ma Pomme préféré !
    Le piètre

  16. Philippe le 23 novembre 2009

    J’aime beaucoup. Quand je vous écoute je revois Harry Baur, Jean Gabin dans le rôle de Jean Valjean.
    Votre voix et votre lecture correspondent très bien àvec l’ambiance du livre. Perso je met 5/5 et bravo.

  17. Rusete Alexandru le 28 novembre 2009

    Is there any Tome 2?(also audio book) Please help me find it. Merci beaucoup! Alexandre

  18. Augustin le 28 novembre 2009

    Bonjour Alexandre,

    Le Tome 2 est prévu pour très bientôt, patience donc…

    Bien cordialement,

    Augustin

  19. juliette le 29 novembre 2009

    Chère Pomme ,
    Un Très Grand MERCI , pour ce deuxième tome , que
    vous nous offrez « si rapidement  » après la brillante lecture du premier.
    C’est une superbe performance ,digne de l’oeuvre
    magistrale d’ HUGO !!!
    Juliette

  20. GASCON le 29 novembre 2009

    un seul commentaire, Pomme: magnifique !!

  21. ayoub le 29 novembre 2009

    je te remerci bq

  22. Victor le 30 novembre 2009

    Chère Pomme,

    Merci beaucoup!

    Je suis un Chinois et j’adore Hugo depuis j’avais 20 ans.

    J’étudie le français pour Hugo et ‘les mésirables’, ensuite Dumas.

    Merci de votre travail.

    Victor

  23. André le 30 novembre 2009

    Quel chef d’œuvre colossal que cette œuvre de Victor Hugo !
    À lui tout seul, le chapitre IV, « Un cœur sous une pierre », où Cosette découvre un petit cahier de papier… est par lui-même un manuel complet, disons un « handbook » pour permettre à l’Humain, s’il le veut bien, de vivre un merveilleux passage sur Terre.
    Un Grand Merci à toute votre équipe pour nous offrir un tel cadeau, si suavement préparé et présenté par la Bonne Fée Pomme ! 
    Il y a cette phrase inoubliable qu’on y trouve, dans le petit cahier… « Malheur, hélas ! à qui n’aura aimé que des corps, des formes, des apparences ! La mort lui ôtera tout. Tâchez d’aimer des âmes, vous les retrouverez. »

  24. hervé le 30 novembre 2009

    On ne peut être qu’en admiration devant cette narrationet ce timbre de voix si pur si simple et si pathétique sans rentrer jamais dans l’empahase ou la pédanterie
    Merci car vous servez bien comme une des multiples maitresse du génie Victor Hugo, car l’ombre du géant plane sur nos têtes et vous en êtes le medium
    Vous êtes incontestablement ma préférée par votre douceur et parfois un timbre de voix sobre et parfois presque angélique
    J’ai peur de passer pour  » un vil flatteur »
    Celà n’est pas le cas car que de fois mon coeur se vrille et qu’il pleut dans mes yeux de bonheur
    Merci car je suis handicapé de la vue
    Cependant je n’aime pas la pitié félicitation Continuez
    Vive Hugo et vive les ARTS dont le majeur est la littérature
    Bonne chance en touteschoses
    hervé

  25. Santiago le 30 novembre 2009

    Un merci enorme! mais il y a un problème de téléchargement.

  26. Pomme le 1 décembre 2009

    Rassurez-vous, cher Hervé, la sincérité de vos compliments me va droit au coeur et je vous en suis profondément reconnaissante.
    Sachez que moi aussi, pendant cette lecture, à plusieurs reprises il m’est arrivé que « mon coeur se vrille et qu’il pleuve dans mes yeux ». Vous exprimez bien joliment les sentiments que cette lecture nous inspire.
    Je vous souhaite de nombreuses heures de ce bonheur sur le site.
    Pomme

  27. Malead le 1 décembre 2009

    Pomme,
    Le plaisir est à la hauteur de votre magnifique travail : IMMENSE !
    Le merci de l’auditeur se doit d’être à la hauteur : Un IMMENSE MERCI, donc !

  28. ima le 3 décembre 2009

    je vous remercie bien pour ton effort je veux bien etudie le français…un immense merci

  29. Augustin le 7 décembre 2009

    Bonjour à tous,

    Je viens de regrouper les deux billets « Les Misérables » en un seul pour plus de commodité.

    J’en ai également profité pour faire des archives plus petites et résoudre les petits problèmes de téléchargement rencontrés. Bref, il ne devrait plus y avoir de souci.

    Grand merci à Pomme pour cette magnifique lecture !

    Augustin

  30. Andrée le 20 décembre 2009

    Merci mille fois pour cette magnifique lecture: du pur bonheur…
    Andrée

  31. Victor le 23 décembre 2009

    Merci beaucoup,Pomme. C’est magnifique!Merci beaucoup encore.

  32. ADIL le 29 décembre 2009

    meeeeeeeeeeeeeeeerci beaucoup

  33. Pomme le 30 décembre 2009

    Je remercie très chaleureusement tous les audiolecteurs qui m’ont écrit de si sympathiques commentaires qui me touchent profondément.
    Pomme.

  34. Christian (Belgique) le 13 janvier 2010

    Je suis aveuble et ai découvert depuis peu votre site. Le travail titanesque que vous avez réalisé pour nous lire Les Misérables est absolument fantastique. Voix agréable à écouter avec les intonations là où il faut! Bravo et encore merci pour les belles heures que vous me procurez.

  35. Jean Christophe le 13 janvier 2010

    Je tiens à vous exprimer mon admiration et mon immense gratitude pour la qualité de cet enregistrement qui m’a procuré un grand plaisir et une grande émotion

  36. Ibrahim le 20 janvier 2010

    Souvent, il est difficile de prendre un livre pour le lire. Et, nous remercions chaleureusement ceux qui par leurs belles voix nous procure cette détente en nous berçant par la lecture de certains grands classiques.
    Nous sommes conscients de l’effort que fournisse jours et nuits ces hommes et femmes pour la littérature.
    Cultivant ainsi nos pauvres âmes en quête de liberté, de savoir et de connaissance.
    Que Dieu vous bénisse Tous.

  37. Ibrahim le 20 janvier 2010

    Ceux qui par leurs belles voix nous procurent cette détente.

  38. alban le 21 janvier 2010

    Pomme, je travaille dans un institut où je fais la tache peu palpitante de saisir des données.
    L’écoute de votre voix pendant des heures et des heures a fait que mon travail est devenu presque une joie.
    Cela ne règle pas le problème du capitalisme et de son lot de misère qui s’étend chaque jour, mais je tenais à vous remercier pour votre dévouement à la saine littérature, patrimoine de notre humanité.

  39. Rebecca le 21 janvier 2010

    Chère Pomme,

    Je ne suis qu’une petite fille (17 ans), mais je tiens à vous remercier pour votre lecture de ce chef-d’oeuvre de notre littérature. Victor Hugo, c’est l’auteur de l’espoir et de la vertu, et trop peu lu de nos jours, il me semble.
    Merci pour ce don immense de votre temps que j’ai du mal à concevoir.

    Je vais mettre votre lecture sur CD pour l’écouter avec ma soeur à la maison.

    Au fait, je trouve que Chopin était le compositeur de choix pour accompagner cette oeuvre.

    Félicitations !

    En espérant construire une amitié avec vous et peut-être un jour se connaître mieux,
    Rebecca

  40. Pomme le 22 janvier 2010

    Chère « petite » Rébecca, permets-moi de te tutoyer, tu es si jeune en effet, mais bien mûre, me semble-t-il, je te remercie sincèrement pour ton message.
    Et si tu me proposes de « construire une amitié » avec toi, comment pourrais-je résister à une telle offre????
    Si tu as une envie d’écouter un texte (libre de droit) je me ferai un plaisir de le lire.
    Bien sincèrement, Pomme

  41. Krystoff le 30 janvier 2010

    Quel grand courage il faut pour se plonger dans ce gouffre hugolien! Je reconnais bien là la petite main, qui est devenue petite voix courageuse!!!

  42. Clara le 13 février 2010

    67 heures! J’ai regardé la page deux fois pour vérifier que je ne m’étais pas trompée!!
    Combien de temps vous a-t-il fallu pour faire ce livre? Il est évident que vous ne faites pas qu’une seule prise par chapitre, c’est une question de qualité!
    Et dire que je n’ai pas encore dépassé les premiers chapitres du premier livre audio que je suis en train de préparer…
    Bien, je me mets au téléchargement de votre oeuvre car je pense que cela va prendre du temps…
    Bien à vous,
    Clara

  43. Alexandros le 4 mars 2010

    C’est une immense oeuvre et je vous remercie beaucoup pour la lecture qui est si bonne et surtout merveilleux pour tous les amateurs de cet roman magnifique.

  44. Marliss le 14 mars 2010

    Merci bq Pomme!!!!!
    il y a long temps que je cherchais cette magnifique ouvre, mais je ne pouvais pas l’obtenir pars que j’habite en Mexique et ici c’est très difficile de trouver l’ouvre en français. Maintenant, je n’ai pas le temps pour le lire, et il est magnifique pouvoir l’ecouter!!!! en plus, je pratique la copmréhension orale!!!!

    Merci!!!!

  45. Claude Belleil le 15 mars 2010

    Chère Pomme

    Merci mille fois pour tous ces moments merveilleux que vous nous faites passer avec vos enregistrements.
    Vous avez une voix très agréable et j’aime particulièrement entendre, de temps à autre, le son lointain de votre carillon.

    Lorsque je veux déposer un nouveau livre sur mon « iPod », je commence toujours la recherche par « Pomme »

    Merci encore

    Claude

  46. Ahmed le 31 mars 2010

    merci bcp d avoir ns permet de decouvrire la litterature audio a travers des orateur extraordinaire merci infiniment

  47. w95 le 31 mars 2010

    Merci…

  48. Laurent le 8 avril 2010

    Mille mercis de m’avoir fait partager, par votre excellente lecture, cette oeuvre immense, « formidable ». Merci Victor, merci Pomme !

  49. Pomme le 8 avril 2010

    Je remercie très chaleureusement tous les audiolecteurs qui ont eu la gentillesse de laisser ici un commentaire. J’en suis chaque fois touchée, émue et réellement récompensée.
    A vous tous, ma profonde reconnaissance.
    Pomme.

  50. Poire le 12 avril 2010

    Bonjour,
    Bon je suis pas un fan de lecture et c’est la première fois que je lis du Victor Hugo : je ne savais pas que la littérature pouvait faire tous ces effets là. Chapeau Victor.

    Mais c’est surtout à Pomme que je dédie ce témoignage : pour un chef d’oeuvre pareil, il fallait une Grande Lectrice. Cela n’a pas du être facile et je pense que l’Auteur aurait été très satisfait de cette interprétation.

    Un grand merci à Pomme!

  51. Pomme le 19 avril 2010

    Merci, Poire, pour votre commentaire si élogieux!
    Pomme … et des scoubidous bidous!

  52. Caecilia le 20 avril 2010

    Je viens, Chère Pomme, de congédier ‘vos’ Misérables : ils me tenaient compagnie depuis quelques semaines grâce à vos efforts.

    Il ne me reste plus maintenant qu’à vous remercier de m’avoir permis de redécouvrir une œuvre que j’avais entrepris de lire il y a des années mais que faute de temps (et, il faut bien l’admettre, faute de courage) j’avais abandonnée, et qu’à m’associer à tous le bien qu’on pu dire de votre lecture dans les messages précédents.

    Mille mercis,
    Caecilia

  53. monica le 21 avril 2010

    Je viens de finir, c’était FA BU LEUX ! Et vous, Pomme, comme d’habitude, vous etes une magicienne. Merci

  54. Pomme le 21 avril 2010

    OUI, c’est vrai, Monica! Mais ne le criez pas si fort…
    Merci à vous deux, Caecilia et Monica, très sincèrement.
    Pomme.

  55. Rebecca le 22 avril 2010

    Chère Pomme,

    Je me réjouis de tous les éloges que tu reçois, et si je ne t’ai pas répondu plus tôt, ce n’est pas que je n’en avais pas le coeur.

    Merci pour ta gentillesse en proposant de me lire quelque chose ; je te dirai quand je penserai à une oeuvre digne.

    Comment faire pour se connaître mieux ? Peut-être pourrait-on communiquer par e-mail ?

    Amitiés,
    Rebecca

  56. Ela le 26 avril 2010

    chapeau bas,
    Ela

  57. mercedes le 1 mai 2010

    merci pour cette belle envolée!!

    grâce à vous la littérature reste accessible à tous ceux et celles qui n’ont pas forcement le temps de lire.

  58. Pierre le 12 mai 2010

    Bravo Pomme !
    Merci de vous être engagée dans ce grand livre indispensable à la litterature française.
    Bravo pour votre courage. Cela nous apporte beaucoup de pouvoir « lire » à nos temps perdus surtout lors de déplacements.
    Avec tous mes meilleurs messages.
    Pierre

  59. zeflamand le 13 mai 2010

    Un grand bravo pour ce travail pharaonique, c’est un réel plaisir de retrouver ce chef-d’oeuvre en livre audio.

  60. Pomme le 17 mai 2010

    C’est moi qui vous remercie tous, Ela, Mercedes, Pierre et Zeflamand de prendre la peine de m’écrire de si chaleureux commentaires. J’en suis profondément touchée.
    Merci.
    Pomme.

  61. Clémentine le 28 mai 2010

    Merci beaucoup pour cette fabuleuse lecture si vivante ! Votre voix fait réellement ressortir la force du style hugolien.

  62. Blandine le 5 juin 2010

    Un grand merci Pomme!!
    j’ai vraiment aimé découvrir cette oeuvre que je n’avais jamais lu… les différentes musiques au fil du livre tombaient très justement et j’ai adoré la symphonie du nouveau monde pour la scène de Marius et Cosette, c’était sublime! et la fin bien sûr… et puis la lecture avec le ton et l’émotion, vraiment un grand bravo!!
    et félicitations pour votre courage d’avoir lu tout cela!
    merci encore!

  63. Pomme le 11 juin 2010

    Je vous remercie toutes deux:Clémentine (bien tardivement!) et Blandine, pour vos gentils compliments qui me sont une chaleureuse récompense.
    Bien cordialement, Pomme.

  64. zaki le 26 juin 2010

    je vous remercier bouquet de toute mon coure pomme vous êtes vraiment pomme

  65. Fraise le 5 juillet 2010

    Bravo Pomme !
    J’ai les Misérables ainsi que la Fortune des Rougon a lire pour la rentrée… Deux livres tous deux publiés par vous ! Merci pour votre patience qui vont me permettre de passer de bonnes vacances et de pouvoir lire les livres en entier ; sans vous je n’y serais jamais arrivée.
    Vous êtes fantastique et merci pour tout ce temps mis a la disposition des autres,
    Affectueusement,
    Fraise [et oui, je suis une recopieuse de pseudos :p]

  66. Pomme le 6 juillet 2010

    Bonjour Fraise, je suis ravie de pouvoir vous aider dans vos études.Je vous souhaite de belles heures d’écoute et la réussite au bout. A bientôt.
    Pomme.

  67. Max le 4 août 2010

    Merci beaucoup!!!!!!!!!!!

    Thank you very very much. Was looking for the book for a long time.

  68. Josian le 22 août 2010

    Je me joins à tous les autres pour vous remercier pour cette lecture, Pomme. Grâce à vous j’ai pu découvrir ce roman monumental. Les digressions historiques et philosophiques de l’auteur sont, par contre, assez difficiles à entendre si on n’est pas concentré. De plus ça m’a permis de réviser mon Histoire de France du XIXe siècle, que je connaissais bien peu au final. Encore bravo pour cette belle lecture et les chansons de Gavroche!

  69. Nathanaël le 25 août 2010

    Merci beaucoup pour cette lecture. Apres plusieurs mois d’ecoute, d’abord sur mon velo en France, puis aux champs en Suede ou je suis benevole dans une ferme, je viens d’ecouter les derniers mots de cette oeuvre a la beaute « irrefragable ».
    Je l’avais lue deja, il y a quelques annees. Je l’ai redecouverte, augmentee.

    Ce fut une enorme aventure que de vivre chaque jour avec votre voix.

    Merci !

  70. Pomme le 25 août 2010

    A Max, Josian et Nathanaël: je suis très touchée par vos commentaires et vous en remercie bien sincèrement.
    Il est vrai que les romans de Hugo contiennent toujours des digressions, parfois assez longues, pas inintéressantes mais…qui maintiennent le lecteur dans une attente presque douloureuse de connaître la suite de la vie des personnages tellement attachants.
    Bien amicalement à vous, Pomme.

  71. Hamest. le 7 septembre 2010

    Mersi bocoup pour votres travail

  72. Oleg le 7 septembre 2010

    Madame, votre voix est merveilleuse. Merci énormément pout cette lecture, céleste, claire et touchante.

  73. Hervé Guillou le 21 septembre 2010

    Bonjour Pomme,

    Je viens de passer 67 heures délicieuses avec vous, à trembler, frissonner et rire. J’ai terminé hier soir les Misérables, et je me sens bien seul.
    Je repars demain avec l’Homme qui rit.
    Comment vous remercierais-je assez du plaisir que j’ai eu ?
    Amicalement

  74. Pomme le 21 septembre 2010

    A Oleg et Hervé: je vous exprime toute ma gratitude pour vos commentaires si agréables à lire!!! Je suis tellement heureuse que vous ayez apprécié.
    Je vous souhaite, Hervé, de belles heures d’écoute avec L’Homme qui rit où vous découvrirez une autre voix, superbe: celle de Juliette.
    Bien amicalement à tous les deux, Pomme.

  75. Mobina le 22 septembre 2010

    Merci beaucoup Pomme. Je viens juste de terminer ce chef-d’œuvre. Mes yeux sont encore humides. J’écoutais Les misérables 30 ans après ma première lecture de ce livre. Cette fois, votre voix angélique a doublé le plaisir de lire Victor Hugo. Un très grand merci à vous et à ce site que je connais depuis quelques années. Vous faites revivre la grande littérature.
    Mille mercis encore!

  76. Christian le 1 octobre 2010

    C´est genial..!

  77. omar le 12 octobre 2010

    tres bien Tome
    continuez!
    coordialement

  78. Plume le 15 octobre 2010

    Chère Pomme,
    Je viens de commencer l’écoute de « vos » Misérables et je suis « soufflée » par le courage qu’il vous a fallu pour vous attaquer à ce monument. Je n’avais jamais lu le texte original de cette oeuvre et je me rends compte qu’il y a de sacrés longueurs. En plus, non contente d’avoir le courage de lire ce volumineux roman, vous en avez aussi le talent. Votre lecture est très agréable et tout à fait adaptée au texte. Je vois que vous avez déjà reçu beaucoup de félicitations mais je crois que vous ne pouvez pas en recevoir trop ! Merci et bravo pour cette lecture.
    Plume

  79. Plume le 15 octobre 2010

    Juste une petite remarque technique que j’oubliais : j’aurais préféré un découpage par chapitres pour faciliter l’écoute « fractionnée ». Plus d’une heure d’affilée, c’est parfois difficile à caser !

  80. Pomme le 18 octobre 2010

    Bonjour plume. J’ai déjà eu cette remarque que vous me faites au sujet de la longueur des chapitres, et je la comprends bien. Je m’efforcerai dorénavant de procéder à un découpage plus étroit des chapitres.
    Merci à vous pour votre chaleureux commentaire.
    Pomme.

  81. cachimbeator435@hotmail.com le 22 octobre 2010

    bonjour tout le monde, je m’appele Carlos, je suis mexicain et j’adore la literature française,je suis vraiment remercié avec les createurs de ce site,j’ai déjà lu ce livre merveilleux et maintenat je puex l’ecouter. je suis desolé si j’ai des faux à l’ecrit, j’ai un niveau A2

  82. DURING Claude le 31 octobre 2010

    Bravo à Victor, Bravo à Pomme : un couple fusionnel.
    Pomme, vous donnez au texte de Victor une vie extraordinaire: les 5 tomes s’écoutent sans relachement

    Super

  83. Pomme le 2 novembre 2010

    Vous m’amusez, Claude, avec votre image du couple. Mais sachez que je suis ravie que vous ayez aimé cette longue… longue lecture.
    Pomme

  84. yamine le 4 novembre 2010

    vous donnez au texte de Victor une vie extraordinaire

  85. elbourrin le 3 décembre 2010

    pfffffffffff quoi dire. On ne sort pas indemne d’une telle écoute. Voila déjà quelques livres que j’apprécie de vous Pomme.Je renouvelle ma gratitude de prendre autant de temps pour partager ce(s)livre(s).

  86. almountassir le 11 décembre 2010

    Je me joins à tous les autres pour vous remercier pour cette lecture, Pomme. Grâce à vous j’ai pu REdécouvrir ce roman monumental (les misérables).
    pourrais-je vous remercier assez du plaisir que j’ai eu ?
    Merci énormément pout cette lecture
    Merci beaucoup!!!
    almountassir

  87. hadja mama le 14 décembre 2010

    merci pomme

  88. Pomme le 14 décembre 2010

    Je remercie chaleureusement tous les audio-lecteurs ci-dessus qui m’envoient de si gentils commentaires: chacun d’entre eux me touchent sincèrement et me comblent.
    Bien cordialement à Yamine, Elbourrin, Almountassir et Hadja mama.
    Pomme.

  89. Danielle le 14 décembre 2010

    Devant un tel exploit vocal, on reste sans voix ! Mais pas sans gratitude pour tant d’heures de plaisir offertes si généreusement. Le moins que l’on puisse faire, c’est de vous en remercier…
    La force exceptionnelle et tranquille de Jean Valjean semble avoir passé dans votre lecture qui se déroule avec la régularité et la puissance des grands fleuves, mais aussi avec le charme et la sensibilité de Cosette elle-même. De tout coeur, merci !

  90. Imene le 24 décembre 2010

    Un grand merci pour le travaille que vous avez fait.

  91. josèf le 8 janvier 2011

    Très mauvaise lecture, je m’explique : nombreuses fautes de liaisons, intonation souvent inappropriée, prononciation incorrecte de certains mots… tout ceci ne s’appelle pas servir la littérature.

    Mais non, je blaguais. Car, moi, dont la patience n’est pas la vertu première, qui m’endort par eexemple au beau milieu d’un film recommandé par des amis pourtant, délicieuse Pomme, je peux vous écouter, quasiment d’une seule traite, dans une lecture de plus de quinze heures. Cela veut tout dire.
    Pourtant, si je puis me permettre une petite suggestion, je vous recommanderai de ne mettre votre talent qu’au service de grands chefs-d’oeuvre seulement, de ne pas vous laisser distraire par des oeuvres secondaires, d’intérêt moindre. Le temps est si précieux !

  92. Pomme le 8 janvier 2011

    Eh! bien! Josèf, sachez que votre humour m’aura donné une sueur froide…
    Je ne sais quelles lectures miennes vous appelez « des oeuvres secondaires ». Il me semble bien naturel que tout ne plaise pas à chacun de nous. Mais,laissez-moi, Josèf, la liberté de lire TOUT ce que j’aime.
    J’ai le plaisir de vous annoncer mes très prochaines publications, car vous reconnaitrez en eux « de grands chefs-d’oeuvre », bien que très différents l’un de l’autre: Germinal et Pinocchio!
    Bien cordialement, Pomme.

  93. Alex le 13 janvier 2011

    Bien chère Pomme ! Je suis mal-voyant de naissance et il n’y a qu’en audio que j’ai le courage de lire, lire de façon classique me fatigue et m’endors. Je tiens à voud remercier pour cet exploit. Quel courage vous avez eu de nous faire cette si longue lecture. Je suis en admiration devant votre travail, votre culture (il en faut pour lire de tels ouvrages) et votre sens de l’interprétation (donc théâtral) ! Vous m’avez ému lorsque vous interpretez Fantine (passage ou elle supplie Javert de la laisser partir car elle doit s’occuper de sa petite Cosette). Vous savez quoi ? j’ai terminé le livre avec des larmes aux yeux ! J’aime votre compagnie dans mon i-pod quand je suis dans les transports parisiens ou chez moi. Je suis complètement admiratif et si vous n’aviez pas été la lectrice de ce livre, je ne pense pas que j’aurais eu le courage de le lire… Un grand Merci chère Pomme, j’ai hâte de vous relire encore ! Reçevez mes sentiments les plus respectueux ! Je vous embrasse !

  94. Pomme le 15 janvier 2011

    Eh bien! moi aussi je vous embrasse, Alex!
    Sachez que les larmes aux yeux ont souvent rendu difficile ma lecture de ce livre…
    Je suis donc heureuse de partager ainsi mes émotions avec vous.
    Pomme.

  95. laurence le 27 janvier 2011

    Oh oui quelle lecture ! et il en faut( du talent) pour « dire » une oeuvre si geniale.
    Chaque personnage est interpreté d’une façon assez remarquable !
    Le petit Gavroche notamment est un pur delice !
    Mille mercis à vous.
    Sincerement
    L.

  96. Sab le 15 février 2011

    C’est génial.
    J’écoute ça en courant.
    J’en suis au livre 10 du tome 4 et je me régale.
    C’est à tel point que je suis pressé de courir pour avoir la suite.
    Bravo pour cette lecture captivante

  97. Nivek le 23 mars 2011

    Quel travail énorme ! Vraiment, c’est admirable ! Bravo !

  98. [...] Les Misérables en version audio (67 heures), donneuse de voix: Pomme [...]

  99. Tsilikat le 4 avril 2011

    Merci 67 fois (au moins)Pomme pour cette mise en voix lumineuse d’une œuvre magnifique, généreuse et poignante, et qui par son ampleur peut effrayer le lecteur, au point, souvent, de l’en détourner. J’ai chaudement recommandé cette Source vive!

  100. Pomme le 5 avril 2011

    Toute ma reconnaissance aux audio-lecteurs ci-dessus, Laurence, Sab, Nivek et Tsilikat pour leusr chaleureux commentaires qui sont pour moi une vraie récompense.
    Amitiés à vous.
    Pomme.

  101. Stephan LeBohec le 22 avril 2011

    Superbe! Merci.

  102. Ringsending le 9 mai 2011

    Me voici enfin, du haut des mes trois tentatives échouées, en train de me faire conter l’histoire des Miserables. J’avais renoncé a la tache (excusez le manque d’accents; clavier anglais, heureux auditeur irlandais) avec un sentiment de dépit et tristesse. Mais grace a vous, Pomme, et a ce site, cet oeuvre et tant d’autres sont a ma portée. Le texte est lu parfaitement, avec une clarté de voix et une intelligence qui brillent.
    Merci.

  103. Tristan le 11 mai 2011

    J’ai haïs chaque seconde du livre et à la fin, je me suis étrangement rendu compte que c’était le meilleur livre que j’avais lu. Merci pour la lecture!

  104. Atieh le 21 mai 2011

    merci infiniment

  105. Ali le 23 mai 2011

    J’ai eu la chance de lire et relire l’oeuvre, j’ai aussi pu voir le film, mais là, votre lecture, c’est un véritable régale pour les inconditionnels comme moi… le plaisir intellectuel est autre en écoutant une si porteuse voix. Merci beaucoup!

  106. michel le 29 mai le 29 mai 2011

    Je vous remercie d’avoir donné votre voie à une si grande oeuvre. Votre voie est admirable, c’est là un très beau don, donc je mesure toute son utilité. Vous le lisez si bien que l’on dirait que se livre fût écrit pour vous. merci

  107. loulou le 30 mai 2011

    je vous félicite à ce grand travail que vous fête pour mieux prendre la langue française et merci

  108. Tristan le 8 juin 2011

    Avez-vous des recommandations pour moi si vous avez également aimé Les Misérables?

  109. Pomme le 8 juin 2011

    Tristan, je crains de ne pas bien comprendre votre question. Si vous pouviez être un peu plus précis…
    Est-ce à moi ou aux audiolecteurs que vous vous adressez?
    Pomme.

  110. Tristan le 12 juin 2011

    Oui, merci je m’adressais à vous. Je voulais savoir si vous aviez un autre livre à me recommander puisque vous avez probablement aimé les misérables aussi. Par curiosité, votre accès il est de où?

  111. Pomme le 12 juin 2011

    Tristan, si vous aussi avez aimé Les Misérables, je peux alors vous conseiller, du même grand Hugo, un livre moins connu mais admirable, à mon goût: « L’Homme qui rit ». Et aussi « les Mystères de Marseille » de Zola que Juliette lit de manière si vivante.
    Vous voilà avec quelques heures d’écoute…
    Quant à votre dernière question, si je la comprends bien, je vous répondrai que je suis du centre de la France.
    Bien amicalement, Pomme.

  112. TssK le 14 juin 2011

    Merci pour ce travail de titan.

  113. Tristan le 6 juillet 2011

    D’accord, merci beaucoup. Désolé pour la faute de frappe.

  114. Victorieuse le 11 juillet 2011

    Bonjour Pomme!
    Quel bonheur de pouvoir se faire faire la lecture…. C’est tellement bien comparativement à la télé ou l’imagination a peu de place… Et la profondeur du texte de victor hugo…. c’est un génie! Mais je suis autant impressionnée par votre capacité à lire avec autant de finesse et sur une si longue période, quel est votre secret? C’est un vrai bonheur, je connaissais les misérables pour avoir vu la série avec gérard depardieu, le film américain et un animé japonais… et je me suis dit que j’aurais plaisir à connaitre l’oeuvre originale, c’est le cas! Je suis très émue; le tout début avec Monseigneur Muriel m’a bcp touchée. Ca fait un peu étrange de voir toutes les intrusions d’auteur que fait Hugo par ici et par là, mais c’était ainsi a l’époque et je trouve cela amusant… :)
    enfin, Merci,
    c’est un bonheur de se trouver là, seule avec votre voix….
    il me semble qu’on aurait tous à gagner à écouter et se nourrir de plus de ses oeuvres riches remplie de profondeur dans la vie.

    MERCI de TOUT COEUR.
    Caroline alias Victorieuse

  115. Pomme le 11 juillet 2011

    A Victorieuse: Vous avez pu constater que le roman est mille fois plus riche que les films, qui ne reprennent, finalement, que les scènes les plus connues du public!!!! et ne peuvent jamais en rendre toute la profondeur.
    Je suis ravie que cette « montagne » vous ait plu.
    Bien à vous, Pomme.

  116. Victorieuse le 14 juillet 2011

    c’est vrai chère Pomme! Le livre est bcp plus riche. j’ai trouvé tout de même intéressant de voir les passage qui sont gardés ou encore modifiée dans les adaptation pour la télé. Par exemple, le film américain est vraiment le plus décevant… Val Jean, dans ce film est violent a certain égard…
    Moi la première version que j’ai vu, c’est un animé japonais à la fin c’est chantale goya qui chante le générique. Cette version me plait bcp… et je trouve qu’elle touche bien a l’essence du livre même si plusieurs choses y manquent…
    la série avec gérard depardieu est tres bonne aussi….

    par rapport au livre, j’ai une question, je ne sais pas si j’ai manqué d’attention, mais lorsque jean valjean s’enfuit du bagne la 2eme fois, il est dit qu’il a suffisamment d’argent? je ne comprends pas, d’ou vient cet argent? je veux dire tout de suite après son évasion, avant même d’aller chercher l’argent qu’il a enfouie dans la foret….

    voila, Merci encore!

  117. Pomme le 18 juillet 2011

    Victorieuse, vous me posez là une colle… ma mémoire ne me permet pas de répondre précisément à votre question. Ne s’agirait-il pas tout simplement du modeste pécule qui était donné aux bagnards?
    Bien à vous, Pomme.

  118. Victorieuse le 18 juillet 2011

    C’est pas grave Pomme, hihihi
    oui c’est possible..
    mais comme il s’est evadé, je me demandais comment il pouvait l’avoir en poche =)

    tant pis!

    Bises xox

  119. josèf le 24 juillet 2011

    Pomme, es-tu une humaine une simple mortelle comme n’importe qui d’entre nous…ou une divinité ayant pris les traits et la voix d’une femme pour nous enchanter ?
    Tout a l’air si simple pour toi quand tu lis ces textes-fleuves! Et comment se fait-il qu’on ne se lasse jamis de t’écouter !
    Si tu n’es qu’une simple mortelle, il faut te souhater de vivre le plus longtemps possible pour notrei plaisir à tous !

  120. Victorieuse le 26 juillet 2011

    josèf, je suis bien d’accord!
    ce qui m’impressionne, c’est qu’elle sache l’intonation à prendre, c’est comme si elle pouvait connaitre  »l’intention » derrière chaque mot, et cela, à mesure qu’elle lit, comme si elle savait d’avance où s’en va chaque phrase… ca m’éblouie!
    Merci Pomme!

  121. Pomme le 26 juillet 2011

    Josèf et Victorieuse, je crois que vous avez raison… et c’est ce qui expliquerait ces deux petites ailes qui me poussent dans le dos!!!!!!!!!!!

  122. Nicnoc le 3 août 2011

    Merci Pomme,

    Votre travail m’a fait énormément plaisir, je vais finir incessamment le tome 4, mille mercis!

  123. Laverdure Bernard le 13 août 2011

    Merci mille fois !. J’avais lu cette oeuvre de Victor Hugo dans son intégralité en six volumes ! Bravo à « POMME » la lectrice pour la justesse de sa diction…
    Merci encore ……….

  124. Loic le 17 août 2011

    Du grand art pour la lecture de cette oeuvre magnifique.

    Merci Pomme pour cette lecture à la hauteur de l’écrvain;

  125. Excelsior le 17 août 2011

    Merci beaucoup Pomme.

    J’imagine difficilement la somme titanesque de travail à fournir pour enregistrer une aussi longue lecture, mais le résultat est sublime.

    Je suis en passe de devenir votre fan, car vous avez une diction claire et agréable. On sent que vous « vivez » le livre au fur et à mesure que vous déroulez l’histoire.

    Je crois que mes trois heures de transports quotidiens n’ont jamais été aussi agréable que ces dernières semaines.

    PS : J’ai noté au moins un endroit où vous avez superposé 2 enregistrements. Si vous voulez modifier le fichier incriminé, dites le moi, je vous indiquerai où cela se trouve.

  126. Pomme le 18 août 2011

    Excelsior, Le travail n’était pas « titanesque » car j’étais « portée » par une amie très chère pour laquelle je lisais ce livre.
    Bien sûr, je souhaiterais corriger l’erreur que vous avez entendue. Si cela ne vous demande pas un gros effort pour la retrouver! Je tenterai d’y remédier…
    Merci pour vos compliments, très agréables pour moi.
    Pomme

  127. Yves le 24 août 2011

    sublime harmonie, l’accord parfait du texte, de la voix, de l intonation et de l’acidité de la pomme…

    Sur ce site je recherche vos lecture, pour la lecture mais aussi pour votre choix des œuvres et des auteurs.

    Merci pour la sensibilité et le charme de vos lectures

    Yves

  128. Valjean le 14 septembre 2011

    Merci à Pomme de nous avoir, sans doute avec délectation, livré une belle lecture de cette oeuvre gigantesque.
    Pour autant, parfois le son d’une voix masculine m’a semblé nécessaire du moins pour les personnages de Valjean et de Javert. Des duos existent-ils dans certaines lectures ?

    Pour le reste, l’oeuvre est bien restituée et j’ai encore fait beaucoup de découvertes, comme curiosité le nombre de fois ou HUGO utilise le mot sépulcral, la référence à Dieu et la place accordée au femmes, sans doute typique du 19ème siècle. J’ai aimé aussi la finesse de la description et de l’analyse des nombreux personnages ou bien des strates sociétales de l’époque.
    Bref on est quand même ailleurs que chez les Musso, Levy, Beigbeder ou Nothomb pour l’exemple, je concède qu’il en faut pour tous les goûts encore faut-il savoir mesurer la différence entre l’éphémère et l’oeuvre.

  129. olivier le 30 septembre 2011

    Quel tour de force ! Le lecteur, que je fus un temps pour une association d’aide aux mal-voyants, et qui sua sang et eau pour livrer quelques misérables heures d’enregistrement, apprécie -ô combien- à leur juste valeur le talent, la ténacité et l’abnégation, dont vous avez fait preuve.
    Mais plus encore que l’admiration pour vos qualités, il y a le plaisir. Celui d’avoir pu à travers votre voix entendre Victor Hugo écrire – « parler » pourrait-on presque dire.
    Bien plus profond et évocateur qu’une version cinématographique, forcément superficielle parce que trop limitée pour embrasser une telle œuvre dans toute sa plénitude, mais plus vivant – et plus digeste, quoiqu’on en dise – que la lecture des cinq tomes, votre récit m’a fait voyager, suscitant émotions, réflexions et jubilations.
    Il n’est point meilleure manière, à mon sens, de servir cette œuvre de littérature que d’en respecter la lettre, tout en l’animant.
    Quoiqu’il en soit, je n’avais plus connu ce genre d’expérience depuis mon enfance, du temps des vinyles qui racontaient des histoires. Et je me suis surpris à reprendre d’antiques postures : Allongé, les mains derrière la tête, face au plafond, à ne rien faire qu’écouter et rêver les yeux grands ouverts, indifférent au temps qui passait. Formidable, n’est-ce pas ? Eh bien, c’est grâce à vous, chère Pomme. Merci !

  130. Pomme le 7 octobre 2011

    Merci à vous trois, Yves, Valjean et Olivier, pour vos chaleureux commentaires. Je suis toujours assez émerveillée que ce livre plaise autant, c’est la preuve qu’il a bien vieilli.
    Bien à vous, Pomme.

  131. Julien le 18 octobre 2011

    Merci pour cette lecture, impressionnante par sa durée et très touchante grâce votre interprétation…encore merci.

  132. Victorieuse le 20 décembre 2011

    comme les retrouvailles de marius et cosette sont émouvantes!!!

    j’en ai eu les larmes aux yeux, et la musique que vous y avez ajouté….. Ahhhh un délice! Merci….. Encore ;-)

  133. lucien delthil le 30 décembre 2011

    bonsoir

    merci beaucoup !

  134. FranciO le 1 janvier 2012

    Merci beaucoup Pomme. J’ai bien hâte d’en faire l’écoute surtout avec tous ces beaux commentaires lus, ci-haut.

  135. Lonzine le 5 janvier 2012

    … J’ose enfin écouter ce magnifique écrit, j’en ai lu des extraits, un condensé, j’en ai vu des adaptations télévisées, mais je suis heureuse de passer mes soirées d’hiver avec vous Pomme. Merci pour votre lecture.

  136. Lonzine le 27 janvier 2012

    … C’est déjà fini. Je viens de terminer en même temps que vous la lecture de ce fabuleux texte. Merci, Ma Dame, pour vos intonations et pour votre soutien, j’ai suivi la version texte de Wiki et souvent l’émotion embuait mes yeux, mais vous étiez là avec votre belle voix et je pouvais continuer ma lecture. J’ai eu la chance de visiter Montreuil sur Mer, je vis en Belgique et j’ai participé à la reconstitution de la bataille de Waterloo qui a lieu tous les ans à la mi-juin, j’ai la chance de très bien connaître Paris. Mon père est parti quand il m’a su heureuse auprès de mon compagnon et sur sa tombe en souvenir de ce qu’il m’a apporté, j’ai fait tailler simplement : Il était une fois. Merci, Pomme pour ce moment merveilleux. J’ai consacré tous mes moments de loisirs à cette lecture et je la recommencerai ! Amitiés <3

  137. yasmin le 29 janvier 2012

    merci merci et merci pour ton travaille parfait

  138. Nicolas le 8 février 2012

    Bonjour Pomme,
    merci infiniment pour cette très belle lecture.
    Nicolas

  139. Juliette le 11 février 2012

    Superb

  140. Valjean le 11 février 2012

    Voici pour remercier le site, l’élégante lectrice POMME en particulier et réjouir tous les amoureux de l’oeuvre de Victor HUGO, un article paru récemment qui vaut la peine d’être lu:

    10 choses que vous ignorez sur Les Misérables
    Par Jérôme Dupuis (L’Express), publié le 02/02/2012

    Les Misérables regorgent d’allusions à la vie de Hugo, au point que certains exégètes y voient une autobiographie camouflée.
    La Maison Victor Hugo Paris
    Succès planétaire, Les Misérables de Victor Hugo n’ont toujours pas révélé tous leurs secrets. Pour leurs 150 ans, retour sur les coulisses agitées d’un ouvrage majeur de la littérature française.

    Commençons par une devinette : quel est le véritable prénom de Cosette (qui n’est qu’un surnom) ? Réponse : Euphrasie. Oui, Euphrasie.

    Qui parmi nous le savait ? C’est là tout le paradoxe des Misérables, sans doute le plus grand roman français, dont tant de personnages – Jean Valjean, Javert, Gavroche… – imprègnent profondément l’inconscient collectif (combien de fois n’a-t-on pas entendu que les époux Balkany étaient les « Thénardier des Hauts-de-Seine » ?) : on croit l’avoir lu (bien souvent ce n’était qu’une version abrégée), on en a vu (ou subi) nombre d’adaptations sur grand ou petit écran, mais, en réalité, on ne le connaît pas. La Maison de Victor Hugo avait même osé intituler l’une de ses expositions, en 2008, non sans un brin de provocation : « Les Misérables », un roman inconnu ?

    A la veille du 150e anniversaire de sa publication – le roman est paru le 30 mars 1862 -, retour sur les grands et petits secrets qui ont présidé à ce chef-d’oeuvre.

    Un roman né d’un adultère.
    Le 5 juillet 1845, un commissaire de police parisien, accompagné d’un mari courroucé, tape à la chambre d’un appartement de la rue Saint-Roch, à deux pas de la place Vendôme. A l’intérieur s’ébattent Victor Hugo et sa bonne amie Léonie Biard. Flagrant délit d’adultère. A l’époque, on ne badine pas avec ces choses-là : Léonie est incarcérée. Le poète d’Hernani, 43 ans, protégé par son immunité de pair de France, échappe, lui, à la prison. Mais pour éviter l’opprobre, il s’enferme à double tour chez lui, place Royale (aujourd’hui place des Vosges). Et comme il faut occuper ses jours, il se lance dans un roman. Son titre ? Jean Tréjean. Rebaptisé un peu plus tard Les Misères.

    Aucun plan.
    Si invraisemblable que cela paraisse si l’on songe à la longueur (plusieurs millions de signes) et à la complexité de l’ouvrage (dont l’action court de 1794 à 1833, croise la bataille de Waterloo et les barricades de 1832, tout en brassant des centaines de personnages), Hugo se lance dans l’aventure sans le moindre plan préétabli. Ah si ! On a retrouvé quatre lignes griffonnées dans un coin : « Histoire d’un saint. Histoire d’un homme. Histoire d’une femme. Histoire d’une poupée. » C’est tout.
    Pas une ligne pendant douze ans.
    Pris dans la tourmente de la révolution de 1848, Hugo suspend l’écriture des aventures de Cosette, Fantine et Valjean. Puis vient l’exil. Il faudra attendre 1860 pour que le patriarche de Guernesey note : « Tiré Les Misérables de la malle aux manuscrits. » Et sur le manuscrit, conservé à la Bibliothèque nationale, on peut lire, au milieu du chapitre « Buvard, bavard » : « 14 février 1848 (Ici, le pair de France s’est interrompu, et le proscrit a continué) – 30 décembre 1860, Guernesey. »

    Table tournante.

    Ce qui suit va sans doute porter un coup à tous les hugoliens rationalistes : le titre des Misérables, notre grand roman national, a été trouvé par une table tournante. On se souvient que, dans l’espoir de communiquer avec sa fille Léopoldine, morte noyée en 1843, le poète dialoguait avec l’au-delà lors de séances de parapsychologie familiale. Un système attribuant des lettres de l’alphabet au nombre de coups frappés par le pied de la table finissait par former des phrases. Et c’est ainsi que le 15 septembre 1853, à 19 h 30, la table tournante ordonne au poète : « Grand homme, termine Les Misérables ! » Ce nouveau titre trouvera sa résonance dans une célèbre phrase du roman : « Il y a un point où les infortunés et les infâmes se mêlent et se confondent dans un seul mot, mot fatal, les misérables ; de qui est-ce la faute ? »

    Clins d’oeil.

    Les Misérables regorgent d’allusions à la vie de Victor Hugo, au point que certains exégètes y voient presque une autobiographie camouflée sous les dehors d’un immense roman-feuilleton. Allusion codée à sa maîtresse Juliette Drouet : on croise ainsi dans les allées du couvent du Petit-Picpus, où Cosette et Valjean se cachent, une « Mlle Drouet, mère des Anges » ; et la date du mariage de Cosette et Marius (personnage qui emprunte, lui, nombre de traits au poète, à commencer par son deuxième prénom, Marie), le 16 février 1833, correspond à la première nuit passée par « Totor » avec Juliette. Allusion aussi, plus osée encore, à Léonie Biard, qui, on l’a vu, fut très involontairement à l’origine du roman : Jean Valjean cache son trésor dans une clairière de Montfermeil, au lieu-dit « Blaru », pseudonyme sous lequel Léonie Biard signait ses articles dans L’Evénement.

    Le contrat du siècle.

    En ce temps-là, pour décrocher un best-seller, un éditeur devait parfois prendre le bateau. C’est ce que fit Albert Lacroix, en venant négocier directement avec Hugo à Guernesey, doublant ainsi tous ses concurrents. L’éditeur belge offre 240 000 francs-argent pour Les Misérables. Du jamais-vu, l’équivalent de 600 000 euros aujourd’hui. Hugo signe le contrat. A partir de ce jour-là, le plus célèbre exilé de France n’aura plus jamais de problème d’argent. Mieux, avec les seuls droits des Misérables, il fait ravaler la façade d’Hauteville House, sa maison de Guernesey, y laisse construire sur le toit son fameux look-out, cette pièce de verre où il écrira désormais, pourvoit à la dot de sa fille Adèle (50 000 francs) et investit le reliquat en actions – ce qui ne manque pas d’une certaine ironie, si l’on songe que le roman sonne comme une formidable charge contre tous les exploiteurs de la misère humaine…

    Sac waterproof.

    Encore faut-il acheminer le monstrueux manuscrit vers les imprimeries du continent. Pour l’occasion, Victor Hugo fait l’acquisition d’un « sac waterproof », comme il le note dans son agenda. Précaution inutile, la traversée fut calme.

    Lancement mondial.

    La première partie des Misérables paraît le 30 mars 1862 à Bruxelles, sous l’enseigne de Lacroix et Verboeckhoven (les bibliophiles considèrent qu’il s’agit là de l’édition originale), et le 3 avril à Paris, chez Pagnerre. Il est simultanément diffusé dans une douzaine de capitales – Lisbonne, Rome, Londres, Moscou, Rio… – en français. Quinze jours après la sortie, on compte déjà cinq éditions pirates… En quelques mois, malgré un prix élevé, il se vend 100 000 exemplaires du livre à travers le monde, chiffre considérable pour l’époque.

    Emeute pour un roman.

    Le jour de la parution de la seconde partie, le 15 mai 1862, dès 6 h 30 du matin, la foule des libraires, livreurs, lecteurs et curieux fut telle devant la boutique de l’éditeur Pagnerre, au bas de la rue de Seine, que l’on frôlât l’émeute. Cabriolets, carrioles et même brouettes créèrent un embouteillage, relate Jean-Marc Hovasse, jeune et brillant biographe du poète, dont on attend avec impatience (pour 2015 ?) le troisième tome de la somme entamée en 2001 (1). On le voit, les grands stratèges marketing d’Harry Potter avec leurs lancements à minuit dans les Virgin Megastore n’ont rien inventé…
    Des longueurs ?
    On ne peut pas dire que les confrères de Hugo accueillirent ce triomphe avec aménité. Flaubert y voit un « livre fait pour la crapule catholico-socialiste » et George Sand déplore que Mgr Bienvenu, l’évêque de Digne sur lequel s’ouvre le roman, soit si favorablement présenté. Mais le coup dont l’écho, peut-être, sera le plus durable vient de Barbey d’Aurevilly. L’auteur des Diaboliques dénonce un certain nombre de « hors d’oeuvre inutiles, superposés à l’action, qui hachent l’intérêt du récit ». Sont visés : le chapitre de Waterloo, la longue tirade sur le « gamin de Paris » ou la description minutieuse du couvent de Picpus. Et c’est en effet ce qui surprend le lecteur du XXIe siècle : s’il faut un coeur de granit pour ne pas laisser échapper une larme à la scène de la rencontre de Cosette et de Jean Valjean ou à la mort de Fantine, certaines digressions sur Paris ou l’Empereur peuvent déconcerter, en effet, même si elles sont portées par une plume géniale, qui ne faiblit pas un instant au cours des 1 500 pages.
    Gabin, Ventura, Depardieu…

    Hugo était mort depuis douze ans à peine que le cinéma s’emparait déjà de son chef-d’oeuvre. Ce sont les frères Lumière eux-mêmes qui s’y attelèrent les premiers, en 1897, tournant des saynètes autour des principaux personnages. Parmi la cinquantaine d’adaptations qui suivront, se distingueront celle de 1933, avec Harry Baur en Jean Valjean, la grosse machine de Jean-Paul Le Chanois (Bourvil en Thénardier et Gabin en Valjean), en 1958, sur des dialogues d’Audiard et Barjavel, ou encore le téléfilm de Robert Hossein (cette fois, c’est Lino Ventura qui endosse la casquette de Valjean), en 1982. Pour être franc, aucune n’a complètement convaincu.

    Question de rattrapage. Comment s’appellent les deux filles des Thénardier élevées avec Cosette ? Eponine et Azelma. Quand on vous parlait d’un « roman inconnu »…

    (1) Victor Hugo. Avant l’exil (1802-1851) et Victor Hugo. Pendant l’exil 1 (1851-1864), par Jean-Marc Hovasse, Fayard.

    Les Misérables sont disponibles dans toutes les collections de poche. A noter que la collection de demi-poche Pointdeux (Seuil) les publiera en deux volumes le jour du 150e anniversaire du roman, soit le 30 mars 2012.

  141. Pomme le 11 février 2012

    Que de révélations, Valjean! quoiqu’elles ne soient peut-être pas toutes d’un égal intérêt…En tout cas MERCI!
    Et, dites-moi, votre nom serait-il un pseudo révélateur de votre admiration pour Hugo?
    Amicalement, Pomme.

  142. Valjean le 11 février 2012

    @Pomme

    Je ne voulais pas faire le tri de l’article mais le livrer « sic » chacun ici doit mettre en oeuvre son sens critique.

    Pour le reste oui le pseudo a pour moi une symbolique très intime depuis mes 10 ans, puisque’à cet âge j’ai reçu un prix qui était une version 2 tomes des Misérables. Le personnage de Jean Valjean a conditionné pour toujours ce que je tente.

    Amicalement

  143. anass le 18 février 2012

    égal intérêt…En tout cas MERCI!
    Et, dites-moi, votre nom serait-il un pseudo révélateur de votre admiration pour Hugo?
    Amicalement, Pomme.
    aux mal-voyants, et qui sua sang et eau pour livrer quelques misérables heures d’enregistrement, apprécie -ô combien- à leur juste valeur le talent, la ténacité et l’abnégation, dont vous avez fait preuve.
    Mais plus encore que l’admiration pour vos qualités, il y a le plaisir. Celui d’avoir pu à travers votre voix entendre Victor Hugo écrire – « parler » pourrait-on presque dire.
    Bien plus profond et évocateur qu’une version cinématographique, forcément superficielle parce que trop limitée pour embrasser une telle œuvre dans toute sa plénitude, mais plus vivant – et plus digeste, quoiqu’on en dise – que la lecture des cinq tomes, votre récit m’a fait voyager, suscitant émotions, réflexions et jubilations.
    Il n’est point meilleure manière, à mon sens, de servir cette œuvre de littérature que d’en respecter la lettre, tout en l’animant.
    Quoiqu’il en soit, je n’avais plus connu ce genre d’expérience depuis mon enfance, du temps des vinyles qui racontaient des histoires. Et je me suis surpris à reprendre d’antiques postures : Allongé, les mains derrière la tête, face au plafond, à ne rien faire qu’écouter et rêver les yeux grands ouverts, indifférent au temps qui passait. Formidable, n’est-ce pas ? Eh bien, c’est grâce à vous, chère Pomme. Merci !

    j’en ai eu les larmes aux yeux, et la musique que vous y avez ajouté….. Ahhhh un délice! Merci….. Encore

  144. kalveen le 18 février 2012

    un grand merci pour cette lecture tres agreable… Felicitations.

  145. Patrick le 19 février 2012

    Un très grand merci.
    Je ne peux que conseiller cet ouvrage magnifique lu comme cela.
    C’est une découverte pour moi et j’essaye d’en faire profiter des amis.
    Dans votre voiture, n’écoutez plus la radio qui débite les mêmes infos toute la journée, découvrez ou redécouvrez tous ces auteurs !

  146. Jenia le 22 février 2012

    Un très grand merci pour ce travail titanesque! J’écoute ce livre sur mon mp3 partout: dans le bus, dans la rue, avant de dormir… Je suis complètement absorbée par l’histoire. Merci encore!

  147. Erick-Jean le 24 février 2012

    Un très très grand bravo pour cette lecture de très grande qualité !!!
    Un grand roman et surtout une grande lectrice qui sait le faire vivre.
    Merci pour toutes ces heures en votre compagnie.
    Cordialement

  148. jenia le 26 février 2012

    immenses lecture

  149. Merci de m'aider x) le 6 mars 2012

    Salut
    Je voudrais télécharger tout l’audio en meme temps, je sais que c’est long mais je dois faire le plus vite possible.
    Merci

  150. Rico le 8 mars 2012

    Merci, merci !
    Superbe voix, immense talent de lectrice.
    Toutes mes félicitations.

  151. kalveen le 19 mars 2012

    Bonsoir, je viens de finir votre incroyable lecture. Je vis depuis plusieurs années en Colombie alors écouter parler Français me donne beaucoup de plaisir! Merci beaucoup.
    Je me permets cela dit d´ajouter un simple commentaire qui n´engage que moi. Utilisant un appareil MP3 qui a une pomme comme marque, et en général faisant mon jogging lors des écoutes, je me suis trouvé en difficulté avec les musiques. Je m´explique, comme cet appareil n´a pas d´écran, ne classe pas toujours les parties par ordre et pire encore, change de piste pour un simple faux mouvement, il était compliqué de repérer le chapitre (en cas d´erreur) et fallait attendre que passe le moment musical (ce qui est assez long quand on est en train de courir la main sur le bouton!) Juste un suggestion, les musiques OUI, excellente idée évidemment, juste pourquoi pas commencer par dire le chapitre des le début et lancer la musique juste apres.
    Autre petit détail, les fichiers sont d´assez gros volumes, peut être que les couper par deux chapitres (encore pour mon IPOD shuffle, ca aide a retrouver plus rapidement le fil sans passer le doigt appuyer 3 minutes sur – avancer – ).
    Enfin, et peut etre que ca ne touche que triste Ipod (je n´ai pas lu tous les commentaires), mais j´ai expérimenté de temps a autre des chevauchements de passages de voix. Comme si deux pommes nous lisaient en meme temps deux parties differentes. C´est rigolo remarque…! :)
    Gros bisous et merci encore! C´était une lecture stupéfiante! Ne changez rien, vous êtes géniale.
    Bon baiser de Colombie :)

  152. lily le 19 avril 2012

    un grand merci !

  153. Ozymandias le 23 avril 2012

    Milles mercis à vous. La dévotion dont vous avez fait preuve n’a d’égale que la qualité de votre travail. J’espère que votre travail pourra faire découvrir cette oeuvre immense à plus de monde encore. Bravo.

  154. Heloise le 30 avril 2012

    Mille mercis Pomme pour cette lecture admirable. Grâce à vous, je découvre la profondeur de l’oeuvre de Victor Hugo, ce qu’aucun de mes professeurs d’école n’avaient réussi à me faire faire! Quel auteur, quel homme! Et vous, quelle lectrice, quelle femme! J’admire votre patience et vos heures de travail. Encore mille merci. Sachez que vous m’accompagnez tous les soirs et que je commence aussi a initier mes deux enfants à vos lectures.
    Encore merci et bravo!

  155. Francis le 2 mai 2012

    Mille bravos, Pomme, pour cet immense défi que vous avez relevé avec talent, comme d’ailleurs dans toutes les autres oeuvres que vous avez enregistrées. Vous réunissez toutes les qualités nécessaires à ce genre d’exercice: élocution claire, débit aisé, expression vivante et juste. Et croyez-moi, je m’y connais.
    Merci, et continuez!

  156. Rokha le 4 mai 2012

    Merci mille fois chère Pomme. Travail d’un tel niveau mis au service de tous ! Bravo et merci.

  157. olga le 9 mai 2012

    Combien de temps victor hugo a-t’il mis pour écrire les Misérables ?

  158. Valjean le 10 mai 2012

    @Olga
    Victor Hugo a commencé Les Misérables en 1845 sous le titre Les Misères. Puis il « les » a abandonné pendant quinze ans. Il les reprend en 1860. Cette œuvre est bâtie en cinq parties, la première partie du livre paraît le 3 avril 1862. Le 15 mai, publication des deuxièmes et troisièmes Parties du roman (succès populaire, la foule s’amasse dès 6 heures du matin devant les grilles des librairies). Le 30 juin paraissent les deux dernières parties

  159. Anne-Paule le 10 mai 2012

    Je suis heureuse de joindre ma voix à vos innombrables auditeurs. Voyez, vous aussi suscitez cet élan prodigieux qu’on appelle GRATITUDE.
    Je dis  » vous aussi », car il me semble percevoir que Jean Valjean puise toute son énergie dans cet acte fondateur de bienveillance de Monseigneur Bienvenue envers lui. Un acte de réconciliation avec la vie qui ne cherche pas de conclusion mais vit ardemment en lui et à travers lui.

    Merci pour votre don particulier (comme il est singulier que le même mot désigne la faculté et le fait de la consacrer aux autres!)

  160. cecile le 15 mai 2012

    un grand merci pour ces heures de bonheur, merci de n’avoir pas enlevé la cloche qui sonne de temps en temps et le bruit des pages qui se tournent : ils rajoutent à votre présence. Je n’ai qu’une envie, recommencer, repartir du premier chapitre pour re-savourer ce texte immense

  161. Said le 16 juin 2012

    J’ai découvert ce site aujourd’hui , c’est vraiment magnifique.
    Merci Chère Pomme pour votre belle lecture
    Je suis entrain d’apprendre le Français , a l’aide de votre lecture et au autres j’espère bien me progresser
    a bientot !

  162. Dominique le 17 juin 2012

    Merci à vous ce fut un merveilleux voyage…

  163. Anny le 24 juillet 2012

    C’est vous la patience que vous avez pour bien lire et articuler comme vous le faites. Je travaile sur la route et j’écoute un chapitre par soir et des fois plus car je ne peux plus décrocher… merci et lisez-moi en encore…

  164. Marie le 12 août 2012

    Tout simplement sublime. Merci à vous Pomme pour ces dizaines d’heures passées en vous écoutant lire un si grand écrivain/poète.
    Puis-je vous inviter à continuer à nous régaler de votre si parfaite diction ?

  165. Nathalie GENTIL le 13 août 2012

    Je suis très heureuse d’avoir pu écouter l’intégralité de l’oeuvre que je n’avais lus que par extraits.

    Merci, Pomme, pour votre interprétation.

    C’était un grand plaisir, ineffable, aurait écrit Victor Hugo……

  166. Karine le 22 août 2012

    Merci mille fois pour cette lecture si agréable! Je me réaale !

    J’aime bien la musique que vous y avez intégrée.

    J’ai une toute petite remarque cependant : lorsque vous finissez un chapitre et que vous arretez l’enregistrment, attendez deux secondes. Mon lecteur passe directement au fichier suivant et c’est un peu biwarre sans aucune pause entre deux chapitres

    Mais bon sinon j’aiùe beaucoup vous écouter et ce livre est fantastique. Merci

  167. Cédrick le 5 septembre 2012

    Un grand bravo pour la création de ce site et pour tous les courageuses et les courageux qui se sont proposés à la lecture de tout ces livres! n’ayant pas beaucoup de temps pour lire dans la journée, j’ai tout de même 3 heures de temps de disponible pour écouter dans les transports en commun chaque jour!! merci beaucoup

  168. alain le 19 septembre 2012

    Très beau travail pour notre plus grand bonheur!
    J’aimerais tellement pouvoir ressentir la même chose avec le roman autobiographique d’Herman Melville « Mardi ». Peut-être celui-ci sera-t-il bientôt disponible.

  169. Pomme le 21 septembre 2012

    Bonjour Alain.
    H. Melville est libre de droit mais peut-être pas son traducteur…C’est sans doute ce qui explique que personne n’ait encore lu cet auteur.
    Merci à vous pour votre compliment.
    Pomme

  170. Graziela le 8 octobre 2012

    Merci Pomme,
    vous avez une voix extraordinaire! Je vous lis avec attention et beaucoup d’émotion!
    Un grand salut du Brésil!
    Graziela

  171. Benoit le 12 octobre 2012

    Il y a une dizaine d’années, je m’étais découragé de la lecture des Misérables, cette brique de 3 pouces d’épaisseur…

    Mais après avoir écouté votre lecture de « Germinal », je n’ai aucun doute de me rendre jusqu’à la fin cette fois. Je viens juste de terminer l’écoute du portrait de Mgr Bienvenu (Tome 1, livre 1) et, loin d’être encore intimidé par l’envergure du roman, je suis au contraire ravi d’avoir encore 65 heures de Pomme à croquer!

  172. pierre sena le 27 novembre 2012

    vous avez une belle voir.merci

  173. Aleksandar le 8 décembre 2012

    Merci beaucoup pour partager cette lecture. Vous avez une très belle voix, vraiment agréable à écouter. J’apprécie énormément.

    Salutations,

  174. colin le 13 décembre 2012

    Bonjour
    Bravo pour cette lecture passionante , et je trouve que vous chantez très bien , encore bravo et merci pour ce travail titanesque..

  175. tina le 15 décembre 2012

    merci beaucoup pomme pour vous avoir donné tant d’efforts pour faire la lecture d’un des plus beau chef_d oeuvre de Victor Hugo je vous souhaite beaucoup de réussite dans la suite de votre parcours Professionnel

  176. tina le 15 décembre 2012

    merci beaucoup à vous qui vous êtes donné tant de mal pour nous faire parvenir cette belle lecture .je vous souhaite beaucoup de réussite dans votre vie professionnel et j’éspére que vous aurait dans l’avenir l’occasion de nous faire parvenir une autre lecture

  177. lavenu le 7 janvier 2013

    Etant étudiante je n’ai pas beaucoup de temps pour écrire mais ce site me permet de décompresser tout en me cultivant des bons classiques. Merci beaucoup je vais pouvoir écouter un livre que j’espérais lire depuis longtemps en faisant autre chose :)

  178. boaz le 20 janvier 2013

    Pomme, c’était tout simplement magique! J’ai beaucoup aimé votre lecture et bien apprécié votre investissement qui allait jusqu’à chanter les petits vers de Gavroche et de Cosette…

    J’ai pris un plaisir immense à écouter ce livre, et je peux dire sans exagérer que de tout cet oeuvre incroyablement long je n’ai pas perdu un seul mot, et si par moments je manquais ou comprenais mal une phrase (n’étant pas francophone natif) je tâchais toujours de revenir en arrière et réécouter. J’ai appris tant des choses sur la culture et l’histoire françaises, et bien évidemment du langage et du vocabulaire. Merci.

  179. Speedmat le 6 février 2013

    J’ai dévoré, j’ai adoré, j’ai frémit, j’ai souris et j’ai pleuré. MAGNIFIQUE! Un immense merci à Pomme et Juliette

  180. Tina le 12 février 2013

    Nouvelle sur le site! que de regret de ne l’avoir pas connu avant 2013. Quel bonheur de vous écouter chère Pomme, je perd même l’envie de m’endormir tellement que l’écoute est agréable. Un chef-d’oeuvre. Je peux dire que vous répandez du bonheur dans le monde entier sans vous en rendre compte par le nombre de vos auditeurs et auditrices.
    Merci! que Dieu vous bénisse!

  181. Alexia le 17 février 2013

    Merci

  182. Léa le 17 février 2013

    Même si je découvre cela bien tard, je tiens à vous féliciter et à vous remercier! Comme tout le monde l’a dit, c’est une magnifique lecture! Vous lisez très bien et avez une voix superbe!

  183. Monique le 20 février 2013

    Chère Pomme
    Un immense merci pour cet enregistrement splendide et les heures de travail que cela représente.
    Ne pouvant plus lire un livre depuis oct 2011 suite à un cancer à l’œil, j’ai découvert les livres sonores et le site « litteratureaudio.com ». Comme j’apprécie ! et surtout grâce à vous, je découvre Victor Hugo dont… je n’avais jamais lu un livre en entier ! Quelle richesse et surtout quel ressourcement ! je ne savais pas cet auteur aussi profond et spirituel. Cela vaut tous les discours théologiques !
    J’apprécie d’autant plus que je vis en Afrique, en zone rurale. C’est un peu sportif pour les téléchargements mais avec de la patience on y arrive !
    Je vous suis plein de reconnaissance pour votre interprétation qui nous fait goûter ce chef-d’œuvre.

    Monique

  184. Jean-Baptiste le 2 mars 2013

    Un grand merci de plus!

  185. sabrina le 14 mars 2013

    Bonjour je sui en 4eme et je chercher Les Miserables maii le texte abrégée est ce ke quel qu’un peut m’aider a le trouver ?

  186. Pomme le 15 mars 2013

    A Sabrina: Les fautes (volontaires et involontaires!) et l’absence de ponctuation ne rendent pas ton texte, aussi court soit-il, bien compréhensible…
    Non, il n’existe pas, sur ce site, de version abrégée des Misérables. Mais les 5 tomes sont divisés en chapitres: peut-être retrouveras-tu les extraits que tu souhaites écouter.
    Bonne chance!
    Pomme

  187. Aurore le 15 mars 2013

    On peut dire que de l’Agrégé,l’Education Nationale est passée à l’Abrégé…

  188. Denis Beauchemin le 30 mars 2013

    Chère Pomme,
    Vous rendez avec une subtilité, une sensibilité et une profondeur admirables ce monument de la littérature universelle. Un gros merci d’avoir prêté au poète et à son oeuvre votre voix si agréable. J’ai été touché encore plus profondément au coeur qu’à la première lecture que j’en avais faite il y a quelques années et qui pourtant m’avait atteint au tréfonds de l’âme.

  189. said le 21 avril 2013

    Chère Pomme merci merci

  190. Marie le 4 mai 2013

    Merci Pomme de m’avoir permis de revisiter l’extraordinaire oeuvre de Victor Hugo. Je me délecte de vous entendre lire « les misérables » Travail étonnant : vous parvenez à manifier les textes pour votre lecture sensible et intelligente.

  191. kinder le 10 mai 2013

    se n’est pas du tt le même texte que le mien

  192. pomme le 10 mai 2013

    A Kinder: peut-être avez-vous une version abrégée de ce long roman??? La version intégrale lue ici se trouve en cliquant sur le lien texte.
    Pomme

  193. Fabrizio le 19 mai 2013

    Merci Pomme, votre voix me fais companie a chaque sortie en vélo de fin de semaine, je ne sort plus sans vous ! En écoutant ce chef d’oeuvre qui me reporte en mon enfance aussi à la passion pour l’Ecriture …. les messages qui m’arrive de Victor Hugo attraver votre voix me transforment dans mon etre…. Merci pour votre travail incomparable en cette régistration. Merci Pomme pour votre temps ! … Je vous embrasse de l’Italie (mon pays qui aurait beaucoup besoin de ce replonger dans le passé avec une oeuvre de ce genre pour apprendre de nouveau les vrais conceptes de vie). Fabrizio G.

  194. Sigrun le 24 mai 2013

    Un grand merci de la Norvège!

  195. Mathieu Allard le 27 juin 2013

    Merci beaucoup! Ce roman, et votre voix, me tiennent compagnie depuis quelque temps durant les longues heures de route entre Toronto et Montréal. J’ai redécouvert les classiques avec les livres audio il y a peu de temps, et cette oeuvre est la première que j’écoute en français. Ces heures-là me sont maintenant tellement plus agréables!

  196. durandal le 1 août 2013

    Bonjour Pomme
    Je suis en cour d’écoute de cette énorme roman que j’hésitait à écouter vue sa taille. Mais quelle révélation c’est superbe, émouvant, ça vous force à l’introspection, ça vous fait voyager dans le temps. Je suis arrivé au moment ou il s’interroge, doit il se dénoncer ou non. Vivement demain que j’entende la suite. Votre lecture et parfaite les musiques bien intégrées vous avez fait un vrai chef d’œuvre.
    Milles merci
    Durandal

  197. Faelle le 7 août 2013

    Bonjour,
    merci pour ce travail titanesque!
    Je me permets de vous indiquer qu’il manque le chapitre 7 dans le livre 3 de Fantine.
    Bonne journée

  198. Faelle le 7 août 2013

    Re, toutes mes excuses, c’est sur le site inlivroveritas où je m’étais mise à suivre le texte qu’ils ont fait une erreur, le chap 6 et 7 sont les mêmes. Veuillez m’excuser pour cette étourderie. et encore merci pour ce travail prodigieux!

  199. philippe bertin le 10 août 2013

    merci pomme je connais toute le romans les misérables grâce a ta lecture qui a été superbe que j’ai pu suivre avec le livre. le ton a été formidable de causette jean VALJEAN et de MARIUS . causette sera heureuse.

  200. Sylvain le 20 août 2013

    Merci grandement à Pomme !
    Que de travail, mais quel résultat !
    Très professionnel, la lecture avec une belle intonation, et les arrangements avec la musique bien choisie !
    Je crois bien que je n’aurais pas eu le courage de lire le roman jusqu’au bout s’il avait été sur papier (longueurs dans les chapitres avec des commentaires sur plein de choses…) mais là, dans le train à coup d’environ 2 heures par jour, j’ai adoré.
    Merci encore
    Sylvain du Québec

  201. Missamande le 1 septembre 2013

    Très chère Pomme,
    L’été 2012 je l’ai passé avec vous et les Rougon-Macquart (5 mois en fait).
    Cet été, j’ai testé les Misérables : quel courage il y a tant de grosses digressions. Merci pour ces heures de lecture.
    J’adore vous entendre chanter : dans le tome 4 je suis ravie.

    Bonne continuation.
    Missamande

  202. Nizele le 3 septembre 2013

    Merci beaucoup à tous les lecteurs et aux créateurs du site! Pendant que je travaille sur mes aquarelles, pendant mes voyages nocturnes en bus sur les routes du Brésil, et même quand je fais le ménage, je vous écoute. Quelle joie de pouvoir accéder à de grandes oeuvres littéraires que je n’aurais pas pu lire par manque de temps!

  203. Louis le 4 septembre 2013

    Bravo à vous, Pomme, pour l’excellente lecture de cette œuvre qui, comme dit plus haut, n’aurait pu être mieux racontée que par votre voix si envoûtante.

  204. Pestouille le 8 septembre 2013

    Chère Pomme,
    Merci infiniment du temps que vous consacrez à faire revivre ces magnifiques chefs d’œuvres de la littérature !
    Je n’ai « que » 16 ans, je suis en première littéraire et le temps me manque pour quelques lectures personnelles. Merci de tout cœur de m’avoir permis de lire Les Misérables, livre qui me faisait tant envie mais qui restait désespérément en dessous de ma pile de livres scolaires … Votre douce voix m’a accompagnée pendant mes soirées, me permettant enfin de découvrir ce roman. Je vous avais déjà écouté lire un livre de Zola quand j’avais 14 ans, et je me souviens avoir été captivée par votre voix si exacte, si posée et si respectueuse de l’écriture. C’est avec plaisir que je vous ai retrouvée avec Hugo. Votre lecture est tout simplement magnifique !!! Merci mille fois pour ces heures passées « à vos côtés » ! A bientôt.

    Pestouille.

  205. Vianney le 16 septembre 2013

    Bonjour,

    Une petite minute pour vous dire merci. Je viens de terminer l’ecoute du roman, tout en travaillant, sur la route, en faisant la vaisselle… Bref un peu partout! Quelle belle facon de se transporter dans le temps et dans l’imaginaire tout en continuant les activites quotidiennes! C’est immense comme roman et comme lecture! Je reviens tranquillement au 21eme siecle… Merci de ce beau voyage!

  206. Françoise le 26 septembre 2013

    Les Misérables sont une grande fresque historique. C’est un excellent roman.Voir les différentes adaptations cinématographiques.

  207. mehdi le 8 octobre 2013

    Bonjour,
    merci pour ce travail Extraordinaire

  208. Anne gelati le 9 octobre 2013

    Merci, tout simplement merci, notre fils est dislexique, avec votre lecture il va pouvoir se cultiver et suivre le programme de sa classe, il reprend espoir grace a vous… Bravo

  209. Andrea Gelmetti le 11 novembre 2013

    Merci Pomme e bravo pour cette excellente lecture! Cela me donne quasiment plus d’envie d’écouter que de lire le roman…

  210. soleil0363 le 11 novembre 2013

    Merci aux messieurs qui veillent sur cette bibliotheque qui est en vie….avec mes respectsles plus sinceres

  211. James Romer le 11 novembre 2013

    Un très grand merci, Pomme, d’avoir fait ce travail prodigieux et vraiment magnifique. Nous, mon épouse et moi, vous en sommes bien reconnaissants. Nous venons de finir l’audition de ce merveilleux roman, après plusieurs mois, et nous avons bien apprécié la qualité de votre interprétation, toujours très claire, précise et bien émotive. Votre lecture nous a accompagnés pendant bien de voyages en voiture, chose que nous aimons faire ici aux Etats-Unis, des voyages qui semblaient plus courts grâce à vous.

  212. jJacques Maniez le 12 novembre 2013

    Chère Pomme
    Quel plaisir pour un malvoyant de retrouver les émotions de ses anciennes lectures à travers la voix de sa lectrice de prédilection.

    Jacques Maniez

  213. [...] titles read by very good voices, like Victor Hugo’s Les Misérables, or many of Jules Verne books, and short stories like Ali Baba et les Quarante Voleurs, or [...]

  214. André Gorce le 13 décembre 2013

    Pomme, mille fois merci.
    Je me suis mis à la marche et j’ai pris l’habitude de vous écouter. Avant, c’était plutôt une obligation pour garder la ligne. Depuis quelques semaines, je ne vois plus le temps passer. En fait, je ne sais plus si je marche en écoutant ou si j’écoute en marchant tant j’ai du plaisir à entendre votre voix posée et mélodieuse revisiter des livres que j’avais laissés tomber depuis plusieurs décennies. Parfois, je fais quelques kilomètres de plus le temps de finir un chapitre et, souvent, j’arrive à destination en ayant totalement occulté tout le trajet parcouru, ni le temps que cela m’a pris. De quoi joindre l’utile (faire une activité physique) à l’agréable (vous entendre conter et raconter). Encore MERCI

  215. Claude le 25 décembre 2013

    Un immense merci et un wagon de compliments, chère Pomme. J’ai l’habitude d’ »audio-lire » pendant que je bosse, tâches répétitives et lassantes. Grâce à vous, j’ai pu m’envoler vers un autre monde, celui du grand Victor Hugo, et ne pas avoir l’impression de perdre mon temps. Bravo pour ce travail remarquable, pour la somme (énorme, j’imagine) d’efforts que vous avez consentis afin d’apporter tout cela à nos oreilles. Vraiment, du fond du cœur, merci.

  216. laura le 25 décembre 2013

    Salut, j’ai le livre à lire pendant les vacances pour mon collège et je voulais l’écouuter sur internette mais se qui est eécouter n’est pas le meme de se qui est ecri dans mon livre !
    Je suis énormément décu :(
    Voila.

  217. André Gorce le 3 janvier 2014

    Chère Pomme, en 15 jours de bonheur absolu vous m’avez fait revisiter cette œuvre magnifique de Victor Hugo et permis de partager vos émotions. Votre lecture n’a rien dénaturé, ni du texte de l’auteur et de son humanité. Cosette, et surtout Jean Valjean devant le sort (injuste) que le destin lui avait réservé, sont arrivés, nonobstant une longue traversée du désert d’une quarantaine d’année où mon cœur s’était asséché, et peut-être égaré, grâce à votre empathie dont je ressentais toute l’authenticité, à me faire pleurer, ce dont je ne me pensais plus capable. Encore Merci.

  218. desrousseaux le 7 janvier 2014

    Vous ne pouvez imaginer avec quel plaisir j’ai écouté les Misérables. Je l’avais lu dans ma jeunesse. J’avais apprécié tel ou tel film, mais j’ai aimé par dessus tout votre lecture. Quel travail ! Mais quel bonheur vous nous faites !
    Merci mille fois
    Jean-Claude Desrousseaux

  219. dredree le 14 janvier 2014

    Merci beaucoup pour cette très belle lecture d’une œuvre immortelle

  220. yara le 24 janvier 2014

    Merci beaucoup Pomme pour votre magnifique lecture! J’apprends le français avec vous et vos compagnons de lecture. Je vais à Paris le mois prochain e je voudrai vous donner um cadeau du Brésil. Où je pourrais livrer?

  221. pomme le 25 janvier 2014

    Chère Yara, vous êtes vraiment adorable, mais…surtout pas de cadeau! Votre fidélité, vos compliments me récompensent suffisamment.
    Je vous souhaite un excellent séjour à Paris où vous pourrez utiliser la langue française que vous semblez déjà très bien maîtriser.
    Bien amicalement, Pomme.

  222. abdelilah salmi le 19 février 2014

    Félicitation chère Pomme pour la qualité de votre lecture et aussi pour votre adorable voix.
    Merci Mille fois

  223. KADJOUTI le 23 février 2014

    BONJOUR JE SAIS PAS OU CLIQUER POUR AVOIR LA LECTURE DE POMME ET CEST QUOI LES TOME 1 ET TOME 2

  224. pomme le 23 février 2014

    A Kadjouti: vous cliquez soit sur les archives-zip (2/tome)soit sur chaque chapitre.
    Les tomes 1 et 2 correspondent aux 2 romans: Fantine puis Cosette.
    Bonne lecture à vous.
    Pomme

  225. Etienne le 28 février 2014

    Bonsoir Pomme,

    Que dire devant l’ampleur du travail que vous avez accompli pour le seul plaisir de vos auditeurs ? A votre manière, vous êtes un peu la « madame Madeleine » des amateurs de livres audio, une bienfaitrice à la voix douce et claire. Sujet aux migraines et ne pouvant toujours utiliser mes yeux, je trouve dans vos lectures une solution de remplacement idéale.

    En un mot merci

    Étienne

  226. hasnae le 2 mars 2014

    c’est un très bon site

  227. Donald Payne le 4 mars 2014

    Merci! Je suis revenue à l’université (après 30 ans) pour devenir professeur, alors je suis étudiant de français (que j’adore). Et je pensais, « pourquoi pas apprendre en lisant un grand roman et fameux, dont le texte et disponible en français et anglais? »

    Et votre voix, si claire mais avec tant sentiment! Les livres et surtout les romans me manque au cause de travaille, famille, les corvées; alors c’est émouvant de pouvoir « lire » encore en voiture. Maintenant, si j’arriverais à conjuguer les verbes et utiliser le clavier AZERTY …

  228. Sindy le 11 mars 2014

    J’ai lu ‘Les misérables’ il y a dix ans, et je viens de le relire en vous écoutant. Je peux dire que j’en ai profité plus encore que la première fois ; votre lecture est simplement mangifique ! Merci beaucoup de la partager ! :)

  229. mélanie le 16 mars 2014

    C’est le vrais? Pas l’abrégés? Car il y a plus de parole dans ce qui est dit.. Je ne sais guère si c’est l’abrégés, l’abrégés approfondi ou le vrais.. Pouvez-vous m’aidez?

    Cordialement, Mélanie.

  230. pomme le 16 mars 2014

    A Mélanie: Vous avez ici la version audio intégrale des Misérables. Ai-je bien répondu à votre question?
    Pomme

  231. Gwénolé le 20 mars 2014

    D’Hugo où de sa donneuse de voix, je ne sais qui j’ai eu le plus de mal à quitter à l’issue du dernier tome!
    Merci de m’avoir aider à découvrir cette oeuvre et d’avoir su lui conserver toute son intensité!

    Je dévore actuellement les lectures de Zola également grâce à cette audio-lecture,

    Merci et Bonne continuation!

  232. Gwénolé le 21 mars 2014

    *(D’Hugo ou de)

  233. parpapantin le 31 mars 2014

    PROPOS individuel
    UN FICHIER COMPLET avec toutes les divers livres audios serait une excellente initiative pour nous gagner à tous du temps (au lieu de nous imposer à tous un travail de téléchargent individualisé interminable!!!)

    Propos universel
    Regarder le documentaire « faux départ »

  234. Flaubardo le 31 mars 2014

    @ parpapantin
    On peut télécharger les cinq tomes (c’est-à-dire onze fichiers) en même temps (faire ce qu’on appelle des téléchargements parallèles).
    Problème résolu.
    Regarder le documentaire « Faux Problème ».

  235. julia le 22 avril 2014

    c’est ma premiere fois d]ecouter les enregistrements des livres, notamment des oeuvres de Victor Hugo, je vous remercie de tous les efforts pour nous les auditeurs. meme si je ne comprends pas tous les mots, je ne connais pas bcp de mots, surtout apres deux ans de travail que je n’ai toujours pas assez de temps de practiquer le francais.
    enfin, merci beaucoup.

  236. mudaliges le 15 juin 2014

    Chère Pomme,

    Merci beaucoup pour vos efforts et LitteratureAudio.com. J’ai lu et écouté tous les cinq tomes de ce chef-d’œuvre de Victor Hugo. Ce fut une expérience merveilleuse.

    Merci

  237. Faucon le 16 juin 2014

    Je reste sans voix (un peu la faute a la votre). Merci et bravo!

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.