Envoyer un livre audio à un(e) ami(e)


Envoyez le livre audio 'KELLER, Richard - Les Orages maléfiques' à un(e) ami(e)


* Champ obligatoire






Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)



Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)


E-Mail Image Verification

Envoi en cours ... Envoi en cours ...

26 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Cocotte le 7 novembre 2011

    Merci à Richard Keller, auteur, qui nous donne ici une œuvre d’une grande qualité. L’intérêt ne faiblit jamais et nous tient en haleine jusqu’au dernier mot. L’intrigue nous fait découvrir une culture mal connue mais très riche et originale.
    Merci à Richard Keller, donneur de voix, qui, comme dans ses précédentes lectures, a donné vie à des personnages très attachants, dont on se sent proche.
    Merci surtout, Richard, à votre grande générosité qui offre gratuitement aux audio lecteurs de L.A. un livre qui vient de sortir et qui est promis à un véritable succès.
    La lecture et l’écoute sont deux choses différentes mais complémentaires. J’ai beaucoup aimé les deux.
    A tout bientôt le plaisir de vous retrouver avec un nouveau roman.
    Amitiés. Cocotte

  2. Richard Keller le 7 novembre 2011

    Chère Cocotte,
    Votre commentaire me rend confus et heureux. Confus car il n’est pas dans mes habitudes de lire des mots aussi flatteurs sur mes modestes écrits. Heureux car ce livre a été écris à l’encre des sentiments. Si vous avez vu à la télévision « Retour en terre inconnue », cette région du Vietnam sert aussi de décor à mon ouvrage. J’ai une tendresse toute particulière pour cette partie du monde et les gens qui y vivent.
    Concernant le donneur de voix, je sais que mes lectures ont parfois des lacunes, mais j’essaye de compenser par la sincérité.
    J’associe au don audio de ce texte mon éditrice et amie Elisabeth Mozzanini qui au-delà de nos relations privilégiées a tout de suite donné son accord pour sa publication, cette jeune femme sait conjuguer la générosité au présent.
    D’autres romans sont dans ma besace, et j’envisage de les publier aussi sur « Littérature Audio ». Comme je le pense depuis toujours, la littérature est multiple, il est important que chacun puisse trouver dans la diversité son bonheur avec le type d’histoire qu’il a envie d’écouter ou de lire.
    Encore merci Cocotte, vous qui vous êtes appropriée avec enthousiasme et talent quelques uns de mes poèmes.
    Amicales pensées.

    Richard

  3. anna-maría le 7 novembre 2011

    Merci beaucoup!
    C’est très agréable de vous vous écouter. J’aime Litterature audio!

    Merci mille fois!
    Anna-María

  4. Richard Keller le 7 novembre 2011

    @ Anna-Maria,

    Merci à vous de ce voyage dans mon univers.

    Amicales pensées savoyardes.

    Richard KELLER

  5. Lahumoise le 30 novembre 2011

    Bonjour,

    Merci pour cette lecture et votre générosité consistant à mettre gracieusement vos oeuvres à disposition des lecteurs; après avoir lu précédemment deux de vos oeuvres, ayant particulièrement aimé « Chat Perché », je viens de terminer cette nuit (trois heures d’insomnie) « Orages Maléfiques » et j’ai encore plus apprécié. Le héros est attachant et sa personnalité suscite de nombreuses questions jus’aux 3/4 du livre puis un tournant dans le dernier quart nous mène au mot fin avec le même intérêt; je reste sibylline pour ceux qui voudraient découvrir cette lecture et leur en laisser tout le plaisir. Le style est agréable, l’alternance présent-passé est bien rythmée et facile à appréhender ce qui n’est pas toujours le cas dans les oeuvres contemporraines.
    Vivement votre prochain roman!!! Amicales pensées.

  6. Richtoo le 30 novembre 2011

    Bonjour cher Lahumoise,

    C’est vous que je remercie pour votre commentaire. Il me donne envie de continuer encore et encore, chaque lecteur ou audio-lecteur est un rayon de soleil qui me réchauffe. Je suis particulièrement comblé de constater que vous appréciez deux ouvrages très différents que sont « Chat perché » et « Les orages maléfiques ». Merci encore de ne pas donner de détails sur ces histoires.
    Je n’ai pas prévu de proposer un autre roman cette année. Je pense le faire en 2012.

    Amitiés savoyardes.

    Richard KELLER

  7. LudoMR le 14 janvier 2012

    Oui, merci M. Keller.
    Le plaisir d’une belle histoire est aussi simple que ça.
    On peut dire que votre lecture n’est pas sans lacune, ou qu’il y a de menues erreurs dans le texte, mais cela n’importe pas beaucoup au final.
    La sincérité est là, les sentiments aussi et l’histoire monte aussi bien qu’une bonne mayonnaise.
    Je « lis » des livres audios lors de mes trajets quotidiens en voiture ; morceau après morceau, la trame se construit. Il est parfois difficile de rentrer dans un texte. Ce fut le cas pour moi avec les orages maléfiques, et tout à coup : la claque ! Je me suis fait happer et j’attendais toute la journée le moment de remonter enfin dans ma voiture pour vous entendre me raconter la suite !

    Je vous souhaite un bon cru pour 2012, et c’est un voeu un peu égoïste car je sais le plaisir que j’aurais à refaire la route à vos cotés…

    Merci, décidément…
    Ludo

  8. Richard Keller le 15 janvier 2012

    Cher Ludo,

    Vous avez parfaitement compris le sens de ma démarche : raconter une histoire et l’offrir gratuitement. Après effectivement on pourra pinailler sur une tournure de phrase ou sur mon talent de lecteur. Ce n’est pas le plus important à mes yeux, le principal étant de proposer un enregistrement où l’audio lecteur a envie d’écouter la suite. La sincérité est primordiale, les sentiments sont l’essence de ce roman.
    Mon plaisir est à l’identique du vôtre, de savoir que je vous ai fait vivre de bons moments. Les trajets vous ont parus plus courts.
    J’espère vous combler autant en 2012, mon petit doigt me dit qu’il y aura dans les semaines à venir un autre récit à se mettre dans les oreilles.
    Merci encore cher Ludo.
    Avec mes meilleurs vœux et toute mon amitié.

    Richard KELLER

  9. Mireille le 21 janvier 2012

    Merci beaucoup pour cet ouvrage qui m’a beaucoup plu. Il y a une atmosphère dans ce livre qui vous happe et qui ne vous lâche plus. J’ai eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire mais ensuite je n’ai plus pu m’en détacher et j’attendais avec impatience le moment de reprendre là où je l’avais laissé. Je fais des ménages ce qui n’est pas très passionnant et le temps passe plus vite lorsque j’écoute des livres audio. Merci de faire don de vos livres et de votre voix, on est dans un autre monde. Et merci aussi à ce site et à tous les donneurs de voix.

  10. Richtoo le 22 janvier 2012

    Chère Mireille,

    Vous dire que je suis comblé par votre ressenti! Vous le savez déjà. Vous apporter et vous donner mon histoire! Qu’y a t’il de plus gratifiant?
    Je suis heureux de partager, de vous embarquer dans mon esquif et de voguer en compagnie de mes personnages.
    Et puisque la période des voeux dure tout le mois, je vous souhaite le meilleur. Sachez que ce sont les gens comme vous qui m’apportent la force et l’envie de continuer cette belle aventure.

    Amitiés savoyardes.

    Richard KELLER

  11. bijou le 4 février 2012

    très belle histoire actuelle qui m’a beaucoup intéressée. Cela est surprenant ces passages qui ne nous ramènent pas vers des temps anciens et qui évoquent des souvenirs tristes que nous avons vécus par les informations quotidiennes. Merci à cet auteur qui nous fait partager son talent, je n’ai pas toujours le temps de lire et les lectures enregistrées me permettent de vaquer à mes occupations tout en étant à l’écoute d’histoires contemporaines (rarement) ou non. Merci et au prochain livre….

  12. Richard Keller le 4 février 2012

    à Bijou,

    Je suis heureux de votre promenade dans mon univers. L’auteur se nourrit aussi d’évènements récents pour construire son histoire. Bien entendu toute ressemblance ne serait que le fuit du hasard.
    Cependant pour votre information, je me suis inspiré d’un épisode personnel qui aurait pu être dramatique(intoxication au monoxyde de carbone) pour me poser la question de la perte des êtres chers et l’après…
    Merci Bijou de ce gentil commentaire, en espérant d’autres voyages en ma compagnie.

    Amitiés savoyardes.

    Richard KELLER

  13. Mickael le 14 mars 2012

    … je suis entrain d’écouter celui ci, et je fais juste une petite interruption, pour vous demander une chose…, chapitre 11 : je ne comprend pas la référence au Petit Chaperon Rouge, quand il dit qu’il veut laisser une trace, tout comme le petit chaperon rouge… ??
    … Je viens juste de le commencer, mais déjà j’apprécie ce nouvel univers très different des autres… merci

  14. Richtoo le 15 mars 2012

    Cher Mickael,

    Bravo pour votre attention. Je pense que vous aurez rectifié vous même cette erreur. Il s’agit bien sûr du »Petit Poucet ». Malgré plusieurs lectures et corrections, cela a échappé à ma vigilance.Je vais vous faire un aveu, vous êtes le premier à le signaler, soyez en remercié.
    Bonne écoute malgré ce couac.

    Amitiés savoyardes.

    Richard KELLER

  15. Mireille le 18 mars 2012

    Bonjour Monsieur Keller,comme je l’ai signalé plus haut, j’apprécie beaucoup vos romans et votre façon de les lire mais si je reviens vers vous c’est pour vous dire que si ,quelques fois, il y a une petite erreur comme celle du chaperon rouge, on rectifie de nous-même et donc, pris dans la trame de l’histoire, on l’oublie car ce n’est pas vraiment important.Merci encore de votre gentillesse et de votre patience.Je vais de ce pas écouter « une fleur dans un champ d’herbes ». Mireille

  16. Richtoo le 19 mars 2012

    Bonjour Mireille,

    Je vous dis merci pour ces quelques lignes et pour votre indulgence. Je vous souhaite de bons moments en compagnie d’Aurélie, Léonce et tous les autres…sans oublier Biribi…

    Amicales pensées savoyardes.

    Richard KELLER

  17. Mickael le 22 mars 2012

    Bonjour Richard,

    Voila je viens de le terminer … et je voulais une nouvelle fois vous féliciter pour se nouveau voyage, et ce, dans tous les sens du terme.
    Je vous avouerais que jusqu’au au bout je me suis demandé qui pouvait être ce personnage mystérieux …
    Puis-je me permettre de faire un petit commentaire personnel ?… un commentaire et non pas une critique …, j’ai trouvé que l’obsession du personnage principal, pour les petites filles en robes blanche, était un peu trop « forte » …

    Je vous souhaite une agréable soirée depuis le Mexique, et attend avec impatience d’autres aventures …

    Sincères Salutation
    Mickael

  18. Richard Keller le 12 avril 2012

    Bonjour cher Mickael,

    Tout d’abord je m’excuse d’avoir mis autant de temps à vous répondre. Quelques vacances indiennes m’ont éloigné d’internet durant trois semaines.

    Je vous remercie de ce beau commentaire.

    Bien sûr que vous pouvez faire un petit « commentaire personnel » concernant l’obsession du personnage principal…

    J’ai souhaité mettre délibérément le lecteur dans cette situation ambiguë et qui met mal à l’aise. Sans dévoiler quoi que ce soit, il est vrai que cela interpelle, tel était mon but…Et la suite en explique les raisons.

    Merci encore de penser à mes élucubrations depuis le Mexique, pays que je ne connais pas encore, cela viendra…

    Amitiés savoyardes.

    Richard KELLER

  19. Diane le 20 août 2014

    Merci Monsieur Keller pour ces promenades à travers trois continents…
    Presque une invitation à vite remplir une valise et sauter dans un avion, un bateau !
    Qui résistera après ça à l’attrait du « Paradise… », qui semble bien exister, comme sans doute la plupart des autres détails touristiques ou humains…

    Merci pour ce roman, pour lequel mon seul regret est… qu’il ait fini par se terminer !

    J’ose simplement espérer que toutes ces péripéties familiales, qui lui donnent tant l’apparence d’une autobiographie, ne soient que le fruit de votre imagination fertile…

    Bonne continuation,

    Diane

  20. Richard Keller le 1 septembre 2014

    Bonjour Diane,

    Merci à vous pour ce retour.
    Vous avez raison, la plupart des lieux décrits existent, sauf qu’ils sont parfois modifiés pour les besoins de l’histoire.
    Les personnages sont de pure fiction. Je me suis inspiré d’un épisode fâcheux où j’ai failli perdre des êtres chers par une intoxication au monoxyde de carbone, heureusement tout s’est bien terminé. Cela m’a inspiré une réflexion plus approfondie sur la vie et la famille, lorsqu’on a tout perdu.

    Amicales pensées savoyardes.

    Richard Keller

  21. Diane le 20 avril 2015

    Bonjour Monsieur Keller,

    Grâce à vous j’ai découvert en vrai le « Paradise… », un régal en effet.

    Les hôtes ont été très surpris d’apprendre qu’ils figuraient dans un roman.
    Me permettrez-vous de leur envoyer un exemplaire ?

    Merci !

    Diane

  22. Richard Keller le 20 avril 2015

    Chère Diane,

    Quel plaisir que ce retour imprévu… Je vois que ce lieu d’exception vous a plu. Quand y êtes vous allé? J’aimerai y retourner un jour, mais il me faudrait, comme le chat, neuf vies pour réaliser tous mes projets.
    Bien entendu c’est avec mon plein accord que vous pouvez faire parvenir un exemplaire de mon roman à « Paradise… »j’ai juste une faveur à vous demander : transmettre mon amical bonjour à notre hôte.
    Mille merci pour ce rayon de soleil en vous souhaitant d’autres belles rencontres littéraires comme celle-ci.

    Amicalement.

    Richard KELLER .

  23. Diane le 21 avril 2015

    C’est tout frais : la semaine dernière !
    Et ils sont apparemment toujours aussi charmants !

    Le bonjour amical sera transmis :)

    Bonne continuation,

    Diane

  24. Diane le 8 juin 2015

    Bonjour,
    Je ne parviens pas à acquérir le livre neuf, ni en librairie ni sur internet.
    En auriez-vous un en stock ?
    Merci !

  25. Richard Keller le 14 juin 2015

    Bonjour Diane,

    Merci de me communiquer une adresse mail où vous répondre.

    Amicalement.

    Richard KELLER

  26. Carole Bassani-Adibzadeh le 14 juin 2015

    Chère Diane, et cher Richard,
    Je communique à Richard l’adresse courriel renseignée lors du dépôt de votre commentaire, afin qu’il prenne contact avec vous.
    Bien amicalement,
    Carole

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.