Envoyer un livre audio à un(e) ami(e)


Envoyez le livre audio 'LEPRINCE DE BEAUMONT, Jeanne Marie - Conte du pêcheur et du voyageur' à un(e) ami(e)


* Champ obligatoire






Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)



Merci de séparer chaque entrée par une virgule (10 max.)


E-Mail Image Verification

Envoi en cours ... Envoi en cours ...

6 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Professeur Tournesol le 29 septembre 2008

    Bienvenue Magali parmi les donneurs de voix ! Et merci pour cette belle lecture, claire et pleine de sagesse. Pour un premier livre-audio, je trouve le résultat vraiment concluant :) . Afin de rester dans la même veine, pourquoi ne liriez-vous pas « La Belle et la Bête » du même auteur ? Je crois que de nombreux parents et enfants seraient ravis de vous entendre conter cette histoire si dénaturée par Walt Disney.

    Amicalement, Professeur Tournesol

  2. peggy le 1 octobre 2008

    Le Professeur a raison Magali : voici pour cette premiere oeuvre un éclat trés agréable à écouter. Diction claire, voix jeune et cristalline, débit peut-etre un peu rapide mais faut-il chipoter ?
    Ce premier opus de vos travaux laisse augurer de belles histoires futures…..
    A trés bientot avec plaisir.

    Bises

  3. sabine le 8 octobre 2008

    Rien à rajouter au commentaire du Professeur Tournesol
    Merci

  4. bruissement le 27 juillet 2009

    lecture vive et intelligente avec une voix très agréable! bravo

  5. Didier le 21 mars 2010

    J’avais écouté avec beaucoup de joie et de plaisir votre lecture de la nouvelle de Quiroga et après avoir écouté celle-ci, je me suis rendu compte que la donneuse de voix était la même. Et le même plaisir était au rendez-vous. Sans doute grâce au choix des textes et à la tessitude toute en douceur de votre voix. Ce serait une joie si vous pouviez nous donner d’autres lectures de textes en espagnol. Merci

  6. hayane halima le 13 février 2012

    Attention ! Ce commentaire dévoile en partie l’histoire.

    je trouve que le conte est cruel puisqu’il sacrifie le pécheur pour édifier le voyageur . les nuances sont absentes et le misérabilisme n’est pas loin .
    le conte est joliment tourné …

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.