Page complète du livre audio gratuit :


LORRAIN, Jean – Princesses d’ivoire et d’ivresse

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 58min | Genre : Contes


Les Très Riches Heures du Duc de Berry, Avril

Princesses d’ivoire et d’ivresse est un recueil de contes écrits par Jean Lorrain, et publiés dans La Revue illustrée entre 1897 et 1899 avant d’être réunis en recueil 1902, quatre ans avant sa mort.
Dès sa préface, l’auteur évoque des personnages à la beauté de « madones avec leur blancheur immaculée aux vêtements de brocarts d’argent et de satins luisants bossués de perles ». Ainsi, une certaine esthétique de la femme est mise en valeur, les princesses sont de belles jeunes femmes pourvues de qualités enchanteresses, dévoilant leur chevelure de ténèbres « blondes » ou « rousses ». Lorrain plonge le lecteur dans une atmosphère de volupté, de richesses et de sensualité.

Cette première partie est complète. On peut trouver, dans la bibliothèque de Littératureaudio.com :

- La Princesse aux lys rouges
- La Princesse des chemins
- La Princesse au sabbat
- Les Filles du vieux duc
- La Princesse aux miroirs

Illustration : Les Très Riches Heures du Duc de Berry, Avril (141?).


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Contes, ,

 

Page vue 2 901 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

5 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Francine du Québec le 24 septembre 2017

    Bonjour chère amie
    Ah un conte! J’adore les contes, comme quand j’étais enfant ☺
    Jean Lorrain est un très bon auteur et tout çà me plaît beaucoup. Je viens vous remercier pour votre générosité et votre excellent travail de lecture. Je vous admire énormément Cocotte. J’espère que tout va pour le mieux chez vous. Ici il fait plus chaud qu’au mois de Juillet. Et nous avons du très beau temps depuis deux semaines. Ayant eu beaucoup de pluie cette été, nous avons un début d’automne super beau. Je vous en souhaite autant chez vous.
    Au plaisir de vous reparler ma chère Cocotte, je vous dit : À bientôt. ☺☺☺

  2. Cocotte le 24 septembre 2017

    Chère amie Francine
    Votre commentaire m’a fait très plaisir. Je craignais que les audio lecteurs n’aiment pas beaucoup les contes « pour adultes ». J’ai envisagé d’arrêter ce genre de lectures.
    Mais votre si amical commentaire m’encourage à lire d’autres contes de Princesses de Jean Lorrain.
    Un très grand merci pour votre soutien que j’apprécie beaucoup.
    Nous aussi, nous avons un été de la Saint-Martin. Il faut en profiter, ça ne durera pas, et l’automne est là, avec ses beauxc jours quand même. Ah! Les érables rouges en automne! Quelle beauté!
    Amitiés, ma chère Francine
    Cocotte

  3. Francine du Québec le 25 septembre 2017

    Chère amie Cocotte :

    Non, n’arrêter pas les contes. C’est un genre de littérature qui repose quand on a pas le goût d’écouter quelque chose de trop long ou de trop élaboré. En tous cas moi j’aime beaucoup en écouter.
    Mes Amitié à vous ☺
    Francine

  4. Lyse le 25 septembre 2017

    Chère Cocotte ! 🌸
    Je suis d’accord avec Francine au sujet des contes
    « pour adultes ». Il faut continuer de nous en offrir!

    Nous avons besoin de rêver, de retrouver notre âme d’enfant.
    Merci pour votre excellente lecture de « Princesses d’ivoire et d’ivresse ».

  5. Cocotte le 25 septembre 2017

    Chère Lyse
    Votre commentaire, comme celui de Francine, est très amical et encourageant. Je lirai, surtout pour vous deux, une autre princesse, dès que j’aurai fini d’enregistrer les 21 nouvelles de Bove, numérisées en bloc, récemment. Elles sont très intéressantes et vous plairont certainement, mais le livre est un gros pavé.
    Merci infiniment, chère Lyse. Des retours comme le vôtre donnent très envie de faire découvrir de nouveaux textes aux audio lecteurs. Il en faut pour tous les goûts. les contes de Lorrain sont empreints d’une rare et belle poésie. Je suis heureuse d’en avoir fait connaître quelques-uns.
    Amitiés
    Cocotte

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.