⚠️ Le site est en lecture seule le temps d'une maintenance. Vous ne pouvez plus poster ni commentaires ni messages sur le forum.
Pour plus d'informations, veuillez lire le message explicatif. Patience nous revenons très bientôt !

Page complète du livre audio gratuit :


MONTAIGNE, Michel (de) – Sur les noms – Sur l’oisiveté – Sur la constance (Essais I, 8, 12, 46)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 24min | Genre : Essais


Jacob Matham - L'Oisiveté

Trois Essais du Livre I.

« Combien y a-t-il, en effet, dans chaque famille, de personnes portant le même prénom et le même nom ? Et dans toutes les familles, tous les siècles, tous les pays – combien ? L’histoire a retenu trois « Socrate », cinq « Platon », huit « Aristote », sept « Xénophon », vingt « Démétrius », vingt « Théodore »… sans parler de ceux demeurés inconnus. Qu’est-ce qui empêche mon palefrenier de s’appeler « Pompée le grand » ? » (Sur les noms, I, 46)

« Si on n’occupe pas nos esprits avec quelque chose qui les bride et les contraigne, ils se jettent sans retenue par-ci, par-là, dans le terrain vague de l’imagination. » (Sur l’oisiveté, I, 08)

« Et le jeu de la constance consiste principalement à supporter vaillamment les malheurs pour lesquels il n’est pas de remède. Si bien qu’il n’y a pas d’acrobatie du corps ni de passe d’armes de main que nous devions trouver mauvaises si cela peut nous garantir contre le coup qu’on nous porte. » (Sur la constance, I, 12)

Traduction en français moderne de Guy de Pernon.

Sur les noms.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


Sur l’oisiveté.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


Sur la constance.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 3. XVIe siècle, Essais, Philosophie, ,

 

Page vue 9 622 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

Aucun commentaire pour le moment. Ajoutez le vôtre !

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.