⚠️ Le site est en lecture seule le temps d'une maintenance. Vous ne pouvez plus poster ni commentaires ni messages sur le forum.
Pour plus d'informations, veuillez lire le message explicatif. Patience nous revenons très bientôt !

Page complète du livre audio gratuit :


NELLIGAN, Émile – Devant mon berceau (Poème)

Donneur de voix : Gilles-Claude Thériault | Durée : 3min | Genre : Poésie


Édouard Vallet - Le Berceau (1913, Musée Sion) - émile nelligan

Émile Nelligan était âgé de 16 ans à peine
quand ses premiers poèmes furent publiés
dans un journal montréalais.
Trois ans plus tard, le 9 août 1899,
il est interné dans un hôpital psychiatrique.
Il y meurt 42 ans plus tard, le 18 novembre 1941.

Berceau ou cercueil ? Devant mon berceau :
« un pèlerinage au tombeau de l’enfance » ;
tension entre tendresse et morosité ;
nostalgie incurable d’un adolescent
qui quitte l’enfance.

Illustration :
Edouard Vallet, Le berceau, 1913, huile sur toile 125.5 x 114 cm.
(Photo : © Musées cantonaux du Valais, Sion. Heinz Preisig, Sion.)

Ambiance musicale :
Christophe Willibald Gluck, De profundis, interprété par l’organiste Michael Schultheis, sur l’instrument romantique allemand de l’église Saint-Matthias de Rodgau Nieder-Roden. Avec la permission du facteur d’orgues de la maison Walcker, Gerhard Walcker-Mayer.

Devant mon berceau.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 7. XXe siècle, Poésie, , ,

 

Page vue 17 078 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

4 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Mario le 29 mai 2010

    Magnifique, et magnifiquement dit. Merci pour cette découverte.

  2. Bruissement le 29 mai 2010

    Merveilleuse composition:belle musique utilisée avec justesse dans un texte admirable de Nelligan bien servi par votre voix cher Gilles-Claude.A propos de Nelligan, je vous remercie de nous l’avoir mieux fait connaître d’autant que vous l’avez,chaque fois,fait avec art.

  3. Sophie la girafe le 30 mai 2010

    Grand merci à vous Gilles-Claude de m’avoir fait découvrir Émile Nelligan. Un pur bonheur!
    …Et le timbre de votre voix à nul autre pareil, apporte toute l’ampleur nécessaire à ses écrits. Bravo!

  4. Yassine Brahim le 4 juin 2010

    Merci.

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.