Page complète du livre audio gratuit :


PÉGUY, Charles – Poèmes (Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 25min | Genre : Poésie


Le Pont de la Tournelle - Albert Lebourg

Cinq poèmes de Charles Péguy (1873-1914) pour commémorer le 15 août religieux. Celui consacré à la Patronne de Paris est étonnant : une accumulation de noms abstraits, des adjectifs peu « colorés » (tels que tributaire, statutaire ou censitaire) et un caractère très oratoire, en général nuisibles à la poésie, contribuent au contraire à la ferveur du poème.

> Écouter un extrait : Sainte Geneviève patronne de Paris.


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Sainte Geneviève patronne de Paris.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
Prière à Marie.mp3
La Deuxième Vertu.mp3
Adieux à la Meuse.mp3
Châteaux de Loire.mp3


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, 7. XXe siècle, Poésie, ,

 

Page vue 14 633 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

4 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. chameroy le 16 août 2009

    merci marci,
    c’est un enchantement que de réentendre ces quelques poésies apprises en 6ème avec « la Vierge à midi »

  2. chameroy le 16 août 2009

    encore merci de contribuer à notre culture,
    cette compagnie nous est vraiùent précieuse, nous avons un bonheur presque chaque jour,

  3. marixa le 1 octobre 2009

    Salut monsieur René,
    Je ne sais vraiment pas ce qui se passe chez Litteratureaudio que les donneurs-donneuses veulent quitter le site..bien que parfois je n’aime pas beaucoup votre choix des lectures je vous en prie à vous et à tous vous de ne pas quitter le site. À ce moment-ci je suis en train d’écouter Le Grand Meaulnes..J’espère de tout mon coeur que la situation est réglé.

  4. Sophia le 14 novembre 2009

    Bonjour Monsieur,
    Je vous remercie pour vos brillantes lectures et je suis bien contente de trouver ici des textes de « Notre Cher Péguy ». Il serait formidable de vous entendre lire Notre Jeunesse.
    Encore une fois merci.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.