Page complète du livre audio gratuit :


PRÉVOST, Marcel – Les Demi-Vierges

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 7h 30min | Genre : Romans


920bcf01df038d5bef70228459e6c052

Marcel Prévost est un écrivain français (1862-1941). Sa production fut extrêmement féconde. Il a été élu à l’Académie française en 1909. En 1894, Les Demi-Vierges firent scandale et furent l’un des romans les plus lus de la fin du XIXème siècle. Cet ouvrage reste le plus célèbre de Marcel Prévost.

« Ce n’est pas du monde tout court que j’ai parlé, mais seulement du monde oisif et jouisseur, plus spécialement parisien. Les caractéristiques de ce monde ? C’est que les idées religieuses et morales n’y sont jamais des idées directrices, on y approuve, on n’y condamne qu’au nom de l’opinion des contemporains. Il y est admis qu’une jeune fille se divertisse dans la compagnie des hommes. Tel est, à mon sens, le monde restreint où le type de la demi-vierge se rencontre autrement qu’à l’état d’exception.

Le mal tend à s’accroître et s’accroît rapidement. Les mœurs du monde oisif et jouisseur deviennent de plus en plus les mœurs de tout le monde. La demi-vierge traverse la vie pimpante, élégante, fêtée. Pour la fille honnête, la demi-vierge exerce la fascination du viveur sur le collégien.

Il faut changer l’éducation des filles, cela presse, ou bien le mariage chrétien périra. » (Marcel Prévost, Préface)

Illustration : George Barbier, Oui ! (1921).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Les Demi-Vierges.zip



> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Romans, Romans (Complets), ,

 

Page vue 2 104 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

4 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Christiane-Jehanne le 26 août 2020

    Chère Cocotte, quelle belle découverte, et une très jolie vignette, bravo ! Un apport intéressant pour la Bibliothèque ! Très belle journée à vous, très amicalement, Christiane.

  2. Cocotte le 26 août 2020

    Merci beaucoup, chère Christiane, de votre encourageant message. Il m’a fait un grand plaisir.
    Amicalement
    Cocotte plaisir

  3. Francine du Québec le 27 août 2020

    Bonjour ma chère Cocotte
    J’ai beaucoup aimé le roman le petit Paris où je vous ai laissé un commentaire que je crois vous n’avez pas vu. Aujourd’hui je viens de voir le roman de Marcel Prévost : les demi-vierges. Je m’empresse de le télécharger car çà semble très intéressant. J’espère que tout va bien pour vous chère amie, en cette fin d’été où nous avons eu beaucoup de beau temps et de chaleur…😥😥😥

    De mon côté j’aime beaucoup les belles journées d’automne qui sont agréables et moins suffocantes, ahahahah
    Je vois que vous êtes très active et que vous continuer de nous gâter par vos belles lectures que j’apprécie beaucoup. Merci de tout cœur Cocotte de votre grande générosité et de votre super travail.
    À bientôt et prenez bien soin de vous.
    Une amie du Québec avec mon amitié
    Francine

  4. Cocotte le 28 août 2020

    Bonjour, ma chère amie Francine
    Vous avez deviné juste : je ‘nai pas reçu par mail l’avis que Le Petit Paris avait eu votre commentaire. Je ne sais pas pourquoi. Les mystères de l’informatique, que je ne cherche plus à percer. Vous avez très bien fait de me l’apprendre. Je suis désolée de ne pas vous avoir répondu tout de suite. mais je vais aller sur la page tout de suite.

    Je suis ravie que vous vous apprêtiez à écouter « Les Demi-Vierges ». Ce roman a été très célèbre. Il dépeint cruellement une certaine forme de mentalité de l’époque, et ces pratiques otn disparu, du moins je l’espère.
    C’est toujours un très grand plaisir de vous retrouver. L’automne au Québec, avec toutes les couleurs des feuilles d’érable, doit être merveilleux. En France, l’été est fini, et aussi la canicule. Mais, hélas, le virus circule toujours!
    Un grand merci pour votre encourageant commentaire!
    Amitiés
    Cocotte

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.