Page complète du livre audio gratuit :


RENARD, Jules – Poil de Carotte

Donneuse de voix : Sophie la girafe | Durée : 3h 22min | Genre : Romans


Poil de Carotte

La célèbre histoire de Poil de Carotte est celle d’un enfant roux mal aimé, victime d’une famille cruelle. François Lepic, de son vrai nom, grandit entre une mère qui le hait et un père indifférent. On suit le parcours de ce jeune garçon, sa relation avec ses parents, avec le monde qui l’entoure et avec la nature. Poil de Carotte utilise la ruse pour lutter contre les humiliations du quotidien et braver le monde des adultes. Ainsi, malgré le drame, on savoure de délicieuses aventures, drôles, cocasses, émouvantes, souvent traitées avec l’ironie si bien maîtrisée par l’écrivain…

Poil de Carotte.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)





> Références musicales :

Aaron Dunn, Sonata Nº1, interprété par lui-même (domaine public).


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Romans, Romans (Complets), ,

 

Page vue 37 695 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

5 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Juliette le 29 juin 2010

    Une bien jolie lecture très vivante et les petites notes musicales ponctuent agréablement le récit .
    Merci Sophie

    Amicalement
    Juliette

  2. bruissement le 29 juin 2010

    Tout comme Juliette j’ai trouvé cette lecture bien vivante et la ponctuation musicale tout à fait heureuse.
    Bravo Sophie

  3. Sophie la girafe le 29 juin 2010

    Un grand merci à vous chères Juliette et Bruissement. Vos commentaires me vont droit au coeur et m’encouragent pour la suite.
    À bientôt.
    Sophie

  4. Gilles le 6 janvier 2012

    Une lecture très sympathique et agréable.J’aime beaucoup les souvenirs d’enfance.Içi il montre que malgré tout l’instinct de vie,de survie est le plus fort.Merci Madame Sophie la Girafe pour cette belle lecture.

  5. fatima zahra le 16 décembre 2013

    c’est très jolie livre mrc

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.