Page complète du livre audio gratuit :


SANTA TERESA DE JESÙS – Muero porque no muero (Glosa)

Donneuse de voix : Veloso | Durée : 3min | Genre : V.O.


Bernini - Extasis de Santa Teresa

Sainte Thérèse d’Ávila, en espagnol Santa Teresa de Jesús (Avila 1515 – Alba de Tormes, Salamanca 1582) est une mystique et écrivaine espagnole, fondatrice de l’ordre religieux des carmélites déchaussées. Sa vie est un mélange intéressant de bohème, révolte, travail et dévotion. Peut-être, sa décision de recourir à la vie religieuse, était une forme d’obtenir un certain degré de liberté intellectuelle et personnelle que la société civile de ce temps ne permettait pas aux femmes.

L’œuvre de Santa Teresa, d’une grande exaltation mystique et délicatesse stylistique, comprend des livres didactiques, de la poésie, de la correspondance et jusqu’à son autobiographie. Parmi ces livres : Château intérieur, Livre des fondations etChemin de perfection. Une des meilleures études sur Sainte Thérèse est celle qui a été réalisée par le Français Pierre Boudot, Le jouissance de Dieu ou le Roman courtois de Thérèse d’Avila.

(Versión españolaEnglish version)

Muero porque no muero (Glosa).

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


Versión española :

Teresa Sánchez Cepeda Dávila y Ahumada, Santa Teresa de Jesús (Avila 1515 – Alba de Tormes, Salamanca 1582), mística y escritora española, fundadora de la orden religiosa de las carmelitas descalzas. Su vida es una interesante mezcla de bohemia, rebeldía, trabajo y devoción. Quizá, su decisión de acogerse a la vida religiosa, fuera una forma de obtener cierto grado de libertad intelectual y personal que la sociedad civil de aquel tiempo no permitía a las mujeres.

Su obra, de gran exaltación mística y delicadeza estilística, comprende libros didácticos, poesía, correspondencia y hasta su autobiografía. ‘Castillo interior’, ‘Libro de las fundaciones’ y ‘Camino de perfección’ son algunos de ellos. Uno de los mejores estudios sobre Santa Teresa es el realizado por el francés Pierre Boudot, ‘La jouissance de Dieu ou le Roman courtois de Thérèse d’Avila’.


English version :

Teresa Sánchez Cepeda Dávila y Ahumada, Santa Teresa de Jesús (Avila 1515 – Alba de Tormes, Salamanca 1582), mystic and Spanish writer, founder of the religious order of bare Carmelites. Her life is an interesting mixture of bohemia, rebelliousness, work and devotion. Probably, her decision to get into religious life, was a way of obtaining certain degree of intellectual and personal freedom that civil society did not allow to women of that time.

Her works, of great mystical exaltation and stylistic sensitivity, include didactic books, poetry, correspondence and even her autobiography. ‘Interior castle’, ‘The book of foundations’ and ‘Way of perfection’ are among them. One of the best studies on Santa Teresa is the realized for the French writer Pierre Boudot, ‘La jouissance de Dieu ou le Roman courtois de Thérèse d’Avila’.


> Références musicales :

Domenico Zipoli, Area suite en fa major F-dur.


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 3. XVIe siècle, Religion, V.O., , , ,

 

Page vue 10 779 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

9 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Guy Parmentier le 15 octobre 2009

    Merci, Veloso, pour ce poème envoutant, si bien servi par votre diction, le ton, le rythme, et le choix de la musique. On en redemande !

  2. Christiane le 17 octobre 2009

    Hola Veloso, hermosisimo este poema y con tu voz es verdaderamente emocionante.Muchas Gracias !
    Christiane

  3. Isabel le 18 octobre 2009

    Gracias! Es tan hermoso que casi estoy llorando. La música y su voz están fenomenales. Este poema es tan antiguo y todavía es verdad!

  4. Pio le 12 novembre 2009

    Merci Veloso,pour ce poeme manifique,et le choix de la musique est agreable.

  5. cocotte le 20 décembre 2009

    Mille fois merci Veloso! C’est un régal d’écouter ce texte. Pourriez-vous, s’il vous plait, lire le célèbre poème anonyme  » No me muevo, mi Dio » J’ai la traduction et le texte en espagnol, mais la lecture dans sa langue d’origine doit lui donner une saveur incomparable. Et si vous joignez une musique aussi bien choisie que pour les autres textes, ce ne sera que du bonheur. Merci!

  6. Veloso le 22 décembre 2009

    Merci Cocotte. Bien sure je vais lire No me mueve mi dios. Saludos.

  7. cocotte le 27 décembre 2009

    Grand merci, du fond du coeur, Veloso. C’est un des plus beaux poèmes espagnols. Quel magnifique cadeau de fin d’année que cette promesse!

    Revevez mes meilleurs voeux de bonheur et de joie, à vous qui en donnez tant aux autres. Ainsi que la santé et la réalisation de tous vos voeux.

    Muchas grazias. Cocotte

  8. Ricardo Carbajal le 19 août 2011

    Lo he oído por lo menos doscientas veces, qué belleza de poema y qué gran entonación y voz. Como si escuchase a la madre Teresa.

  9. Antonio le 19 juin 2012

    Il est difficile de transmettre la profondeur des vérités paradoxales que la sainte d’Avila expose dans ce poème, mais je crois bien que vous avez réussi.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.