Page complète du livre audio gratuit :


TOCQUEVILLE, Alexis (de) – De la démocratie en Amérique (Première Partie)

Donneur de voix : Ahikar | Durée : 7h 31min | Genre : Essais


Alexis de Tocqueville

Alexis de Tocqueville (1805-1859), génie extraordinaire, dont Sainte-Beuve disait qu’il « a commencé à penser avant d’avoir rien appris. » Il y a effectivement un mystère Tocqueville. À un âge où les autres n’en sont qu’à leurs premiers balbutiements, sa pensée a déjà atteint sa pleine maturité.
Ses écrits politiques en font l’égal des plus grands : ils analysent nos démocraties modernes encore à leurs débuts avec la même pénétration d’esprit que Démosthène analysait la démocratie athénienne. Il a la profondeur d’esprit d’un Thucydide ou d’un Sima Qian.
Il substitue à un ordre ancien un ordre nouveau : à un ordre ancien ayant des fondements religieux fait place un ordre laïc. Il voit dans la conversion des idéaux éthiques en institutions l’avenir de l’humanité. Pour lui les démocraties tiendront mieux les hommes que les religions, les lois seront plus efficaces que les sermons, il y aura une plus grande égalité des conditions, une égalité concrète et non plus abstraite. C’était un très grand visionnaire.

« Parmi les objets nouveaux qui, pendant mon séjour aux États-Unis, ont attiré mon attention, aucun n’a plus vivement frappé mes regards que l’égalité des conditions. Je découvris sans peine l’influence prodigieuse qu’exerce ce premier fait sur la marche de la société; il donne à l’esprit public une certaine direction, un certain tour aux lois; aux gouvernants des maximes nouvelles, et des habitudes particulières aux gouvernés. »

Illustration : Alexis de Tocqueville par Théodore Chassériau (1850).

> Écouter un extrait : Introduction.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Première Partie.zip




> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Essais, Philosophie, Société, ,

 

Page vue 104 956 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

32 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. AHMED le 10 octobre 2012

    BONSOIR ,

    Merci pour ce choix .

    Cordialement .

    AHMED

  2. AHMED le 10 octobre 2012

    Bonsoir ,

    Souhaiterions la lecture des autres extraits du Tome premier …

    Merci infiniment.

    Ahmed

  3. Ahikar le 11 octobre 2012

    Bonjour Ahmed,
    Merci de l’intérêt que vous portez à l’œuvre de Tocqueville. J’aimerais bien lire le livre tout entier, ainsi que des portraits tirés de ses Souvenirs, car on oublie souvent que c’était aussi un très grand écrivain ; je trouve ses portraits plus incisifs encore que ceux de Saint-Simon, et surtout plus vrais, car Saint-Simon cherchait souvent la phrase qui fait mouche, sans toujours se soucier de la vérité historique. Ce que j’admire chez Tocqueville, c’est son côté incorruptible : jamais il ne sacrifiera la vérité historique pour réaliser un bel effet. Pour moi il domine son siècle, et je le place aussi haut que Goethe.
    J’essaierai peut-être d’ajouter des chapitres de temps à autre, mais ma santé est fragile et je ne puis promettre plus.

    Cordialement,
    Ahikar

  4. bertrand le 15 octobre 2012

    j’aime beaucoup votre manière de lire,la diction est parfaite,le rythme ni trop rapide ni trop lent,il laisse le temps de comprendre les idées de tocqueville, on sent -en tout cas c’est l’impression que ça donne- que chaque texte a été d’abord lu,digéré,pénétré,avant d’etre enregistré et posté sur le site

  5. Ahikar le 17 octobre 2012

    Bonjour,

    Votre remarque me fait penser à une réponse que fit un jour V.S. Naipaul à un journaliste qui lui demandait quel était son secret :
    -Mon secret… Je dois être né d’une vache. Je digère une première fois la nourriture dans la panse, puis elle retourne dans la bouche, et là je la mastique à nouveau encore et encore, et là seulement j’avale vraiment. Ma réponse vous convient-elle ? (La salle éclata de rire.)

    Merci pour votre compliment.

    Bonne journée à tous,

    Ahikar

  6. khoudir le 18 octobre 2012

    je vous remercie de votre information et votre effort que vous faites vous la traduction des livres en version audio

  7. Raffaele le 25 octobre 2012

    Une très très belle lecture pour un texte extraordinaire à écouter et réécouter; chaque nouvel ajout sera un cadeau précieux pour nous tous!

  8. Ahikar le 27 octobre 2012

    Merci beaucoup Khoudir et Raffaele.
    Je pense que vos encouragements vont me donner des ailes pour continuer.
    Bonne journée à tous,
    Ahikar

  9. jules le 5 novembre 2012

    c’est un travail méritant, il permet de faciliter l’accès à la culture, il est donc d’une grande importance. Je vous remercie et vous encourage.

  10. Ahikar le 5 avril 2013

    Bonsoir,

    Juste un mot pour vous préciser que cette lecture est présentée dans les nouveautés, car vous pouvez maintenant écouter la première partie de La démocratie en Amérique en entier.

    J’ai eu du mal avec le premier chapitre qui est très différent des autres, l’ayant d’abord lu sur un ton bucolique, un peu comme j’aurais lu Les travaux et les jours d’Hésiode. Mais finalement j’ai dû recommencer car le ton ne convenait pas. Je découvre en lisant à voix haute des choses qui m’avaient échappé jusqu’alors. Des petits détails insignifiants remontent à la surface et ajoutent à la cohérence de l’ensemble. Lire ainsi à haute voix, c’est vraiment vivre pleinement le texte. J’incite tous ceux qui seraient tentés de devenir donneur de voix d’essayer au moins une fois. C’est vraiment une belle expérience, et très enrichissante.

    Je vous souhaite une très bonne soirée, ainsi qu’une agréable écoute.

    Bien amicalement,

    Ahikar

  11. Aurore le 5 avril 2013

    Merci de la qualité de cette lecture qui nous permet d’intérioriser cette réflexion de référence.

  12. masque de chair le 8 avril 2013

    Sans vouloir nier tout le mérite de cette lecture d’Ahikar (dont j’ai déjà dit le bien que je pensais), sans nier non plus que l’œuvre de Tocqueville soit d’un intérêt encore actuel, permettez-moi toutefois de rester sceptique, (au bas mot) devant cette phrase de l’introduction :
    « Pour lui les démocraties tiendront mieux les hommes que les religions, les lois seront plus efficaces que les sermons, il y aura une plus grande égalité des conditions, une égalité concrète et non plus abstraite. C’était un très grand visionnaire. »
    Est-ce bien la vision de Tocqueville lui-même ? En ce cas, ce ne serait certes pas celle d’un grand visionnaire…

  13. Ahikar le 8 avril 2013

    Merci beaucoup Aurore pour votre commentaire.

    Savez-vous que votre prénom est aussi le nom d’un très beau papillon, un des premiers à annoncer le printemps, mais qui tarde cette année à se montrer.

    http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Anthocharis_cardamines_qtl1.jpg

    Très bonne soirée,

    Ahikar

  14. Ahikar le 8 avril 2013

    Merci cher Masque de chair pour votre commentaire.

    Plutôt que de me lancer dans un débat qui risquerait vite de devenir stérile, je serais tenté de vous répondre :

    Deux siècles après Tocqueville, de nombreux mouvements populaires issus du Printemps arabe ne réclament-ils pas des lois démocratiques plutôt que la charia ?

    Bien sûr qu’il n’y a pas et n’y a jamais eu de gouvernement idéal, mais cela n’est-il pas inhérent à la nature humaine ?

    Bien amicalement,

    Ahikar

    (J’ajouterai que j’ai toujours été fasciné par un personnage de l’antiquité, Gudea de Lagash, qui est à mes yeux le seul véritable Sage qui ait jamais gouverné, et ce, sans être un despote éclairé.)

  15. Martinez le 8 avril 2013

    Gracias por publicar este libro. Llevaba tiempo buscándolo.

  16. Ahikar le 10 avril 2013

    Cher Martinez, je suis heureux que vous ayez enfin trouvé le livre que vous cherchiez.

    Je vous souhaite une très bonne écoute.

    Ahikar

  17. Aurore le 10 avril 2013

    Somptueux dans sa parade nuptiale!
    Le printemps semble lui offrir sa virginale parure à honorer.
    Symbiose de la nature en harmonie de couleurs, élégance de formes et majesté de l’union.

  18. djiby dakar le 4 juin 2013

    merci de cette lecture claire et soignée vraiment la lecture est claire comme la lumière .ceci étant j aimerai connaitre d avantage l auteur car je dois expose en classe sur la démocratie en Amérique .merci

  19. Ahikar le 5 juin 2013

    Merci Djiby pour votre beau compliment. Je ne connaissais pas cette très belle expression « la lecture est claire comme la lumière » : elle montre encore une fois tout l’apport de la francophonie à la langue française. L’air parisien, souvent saturé de particules en suspension, n’aurait à mon avis jamais pu donner naissance à cette expression. :)

    Pour répondre à votre question, vous trouverez en bas de la page Wikipédia, de nombreux liens externes qui devraient vous permettre de faire votre exposé.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Alexis_de_Tocqueville

    Bonne chance pour vos études.

    Bien amicalement,

    Ahikar

  20. M le 23 août 2013

    Merci pour cette excellente lecture. Habitant moi-même l’Amérique, je suis ébloui par l’intélligence de son analyse.

    S’agit-il de la version intégrale ?
    Avez-vous comme projet de lire également la seconde partie ?

  21. Ahikar le 20 septembre 2013

    Merci M pour votre compliment. Il s’agit bien sûr du texte intégral. Pour ce qui est de la seconde partie, il me semble qu’elle est en préparation par un autre donneur de voix. Toutefois je ne la vois plus mentionner dans les lectures en cours d’enregistrement.

    Bien amicalement,

    Ahikar

  22. ahmed le 21 septembre 2013

    Bonsoir cher AHIKAR ,

    je trouve votre message et j ai à vous demander au sujet de MAIMONIDE …

    Amitiés sincères
    Ahmed

  23. Ahikar le 23 septembre 2013

    Bonjour cher Ahmed.

    J’avais lu le Guide des Égarés il y a maintenant près de vingt ans. Cet ouvrage m’avait profondément marqué, et je me réjouissais à l’idée d’en proposer une lecture. Mais j’avais oublié combien il regorgeait de mots hébreux que je ne peux me permettre d’écorcher. Une personne lisant l’hébreu serait bien plus à même d’entreprendre cette grande tâche.

    Cordialement,

    Ahikar

  24. ahmed le 23 septembre 2013

    Bonsoir Mr Ahikar ,

    Vous avez raison ,et même l édition en Arabe est difficile à suivre …

    Souhaiterais vous écouter sur un Philosophe à votre choix .

    Amitiés
    Ahmed

  25. Clara le 20 janvier 2014

    Merci pour ce moment inestimable , votre douce voix a bercé mon âme de cette connaissance. Trop peu de temps pour lire, mes nuits sont chargées de ce savoir. La consommation audio est décidément étonnante. Merci

  26. Ahikar le 19 mars 2014

    Merci Clara pour votre message que je découvre à l’instant, et qui vient récompenser les longues heures de réécoute et corrections.

    Amitiés,

    Ahikar

  27. Ahikar le 20 mars 2014

    Bonjour,

    Dans mon message du 20 septembre 2013, j’ai laissé passer une belle faute d’accord que je m’empresse de corriger !

    Il faut donc lire : « Toutefois je ne la vois plus mentionnée… »

    Errare humanum est. :)

    Je vous souhaite à tous une très belle après-midi,

    Ahikar

  28. Stephen le 16 mai 2014

    Merci, ça m’aide beaucoup pour mes études.
    Stephen

  29. Ahikar le 9 août 2014

    Cher Stephen,
    Je suis ravi que cette lecture vous soit utile dans vos études.
    Bonne continuation,
    Ahikar

  30. smith John le 12 août 2014

    Bonjour,

    Il était temps que Tocqueville apparaisse sur votre Site. C’est chose faite désormais…merci..
    Petite remarque toutefois…
    Tocqueville croyait profondément en Dieu est a été le premier (pas tout à fait en fait puisque Mme de Staelle en parle avant lui dans « de la littérature »)à nous éclairer sur la dictature du Peuple…le sacrifice de nos libertés individuelles au nom de la Déesse « Egalitarisme » « Socialisation des Ames »  » Abaissement démocratique »…le flambeau sera repris par H Taine et F Hayeck « il n’y a pas de différence en tre le Socialisme et le Nazisme »

    Une chef d ouevre de Tocqueville…son livre sur la colonisation de l’Algérie…et vous verrait tout son dégout pour une bureaucratie génocidaire…mise en oeuvre par des Français..

  31. Ahikar le 12 août 2014

    Bonsoir cher John Smith,

    Merci pour votre commentaire. Chacun est entièrement libre de penser ce qu’il veut. Je me permets toutefois de vous citer un passage d’une lettre à Arthur de Gobineau, datée du 2 octobre 1843 : « Je ne suis pas croyant, ce que je suis loin de dire pour me vanter, mais tout incroyant que je sois, je n’ai jamais pu me défendre d’une émotion profonde en lisant l’Évangile. » (Œuvres complètes, Gallimard, tome IX)

    Je tiens à préciser au passage que vous ne trouverez pas cet extrait sur Wikisource dans la Correspondance entre Alexis de Tocqueville et Arthur de Gobineau. Il s’agit visiblement d’une reprise de l’édition Schemann, qui est une édition mutilée.

    Je vous souhaite une très bonne soirée,

    Ahikar

  32. Mickaël le 14 août 2014

    Vous auriez aussi pu citer une lettre capitale de Tocqueville à Madame de Swetchine qui est le témoignage le plus précis jamais donné par celui-ci sur l’évolution et la disparition de sa foi. Madame de Tocqueville a ordonné « sous l’influence d’une dévotion mal éclairée », ainsi que l’écrit André Jardin, la destruction de cette lettre. Heureusement, Madame de Beaumont, qui recopiait les oeuvres de Tocqueville pour son mari, avait fait une copie de cette lettre. Cette copie de la lettre du 26 février 1857 fut publiée par Antoine Rédier ; nous la trouvons aujourd’hui dans le deuxième volume du tome XV des Œuvres complètes .

    Tocqueville y affirme avoir perdu la foi à seize ans : « Ma vie s’était écoulée jusque-là dans un intérieur plein de foi qui n’avait pas même laissé pénétrer le doute dans mon âme. Alors, le doute y entra, ou plutôt s’y précipita avec une violence inouïe, non pas seulement le doute de ceci ou de cela, mais le doute universel. J’éprouvais tout à coup la sensation dont parlent ceux qui ont assisté à un tremblement de terre »

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.