Livres audio gratuits de la catégorie '6. XIXe siècle' :


EMERSON, Ralph Waldo – L’Amour

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 43min | Genre : Philosophie


Eleanor Fortescue-Brickdale - Adieux de Roméo et Juliette

Ralph Waldo  Emerson (1802-1882) est un essayiste, philosophe et poète américain, chef de file du mouvement transcendantaliste américain du début du XIXe siècle.
Ses cinq Essais choisis sont Expérience, Héroïsme, L’Histoire, L’Amour et Dons. Voici la traduction du quatrième.

C’est une analyse très riche et profonde du sentiment de l’amour, aussi poétique que philosophique ; l’écrivain et le penseur sont de grande valeur.

« Pour l’amoureux, la beauté de l’aimée fait la richesse du monde. »

« Ce que nous aimons n’est pas du domaine de la volonté, mais au-dessus : c’est le rayonnement de notre moi ; ce n’est pas nous-mêmes, c’est ce que nous ne connaissons pas et que nous ne pourrons jamais connaître de nous-mêmes. »

« Le sort de l’humanité repose sur ces enfants. Les dangers, la tristesse et les douleurs leur arrivent comme à tous. Mais l’amour prie pour eux: il s’allie en leur faveur aux puissances éternelles. »

Si le thème vous passionne, n’oubliez pas que Stendhal a publié en 1822 De l’amour et la célèbre « cristallisation » !

Traduction : Henriette Mirabaud-Thorens (1881-1943).

Illustration : Eleanor Fortescue-Brickdale, Adieux de Roméo et Juliette (XXe).

L’Amour.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 18 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RECLUS, Élie – La Légende d’Orphée

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 58min | Genre : Essais


La Légende d'Orphée

Ce savant essai sur le mythologique Orphée par Élie Reclus (1827-1904, à ne pas confondre avec son frère Élisée Reclus) est paru dans La Nouvelle Revue en 1879.

« Les Zeus, les Hadès, et les Poséidon, les Dionysos ont engendré de la sorte une postérité innombrable, ont procréé autant de sous-divinités locales et secondaires, que le figuier sacré des Indes peut avoir de rejetons. Et que parlons-nous d’antiquité, que parlons-nous de Jupiter ou de Junon, de Vénus ou de Cérès ! Ne voyons-nous pas la Vierge Marie de Chartres faire visite à la Vierge Marie de Pontmain, Notre-Dame de Lourdes damer le pion à Notre-Dame de la Salette ? Elles ont toutes leur famille de clientes et de petites filles dont chacune est Notre-Dame autant que la première. N’avons-nous pas mille et mille Dames Noires, Dames Blanches, Dames des forêts, des cavernes, des sources, des gués, des défilés, de la montagne et de la mer ? De prime abord, elle n’est donc pas extravagante, la supposition qu’Orphée de Thrace, fils d’Apollon, est un Apollon de Thrace, et plus spécialement un Apollon hyperboréen ; que cet homme, le plus grand des musiciens, n’est autre qu’une incarnation, une épiphanie du Dieu de la musique. »

La Légende d’Orphée.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 119 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

NERVAL, Gérard (de) – Histoire véridique du canard

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 21min | Genre : Nouvelles


Histoire véridique du canard

Un article amusant de Gérard de Nerval n ‘est pas courant…

L’Histoire véridique du canard tient presque du canular et passe en revue différentes fausses nouvelles semées par les « feuilles de choux » à travers les siècles.

« Le premier canard répandu par les journaux a été la dent d’or. Un enfant était né avec une dent d’or ; le fait fut constaté, prouvé, étudié par les académies ; on publia des mémoires pour et contre. Plus tard il fut reconnu que la dent était seulement plaquée ; mais personne ne voulut croire à cette explication. [...]
Il y eut encore l’accouchement phénoménal d’une comtesse de Hollande, mère de cent enfants, qui furent tous baptisés. »

Histoire véridique du canard.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 238 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FRANCE, Anatole – L’Orme du mail

Donneur de voix : Gustave | Durée : 5h 19min | Genre : Romans


L'Orme du mail

L’Histoire contemporaine est une tétralogie d’Anatole France, parue entre 1897 et 1901 sous la forme de feuilletons dans la Revue de Paris, l’Écho de Paris et le Figaro. L’auteur, prix Nobel de littérature en 1921, met ici son style ironique et spirituel au service de l’anticléricalisme de l’époque. Il marie le dialogue philosophique aux épisodes graveleux, suggestifs sans obscénité. L’histoire se passe dans une ville de province imaginaire, et donne un tableau satirique de la société française sous la Troisième République. La suite comprend quatre romans :

I. L’Orme du mail (1897)
II. Le Mannequin d’osier (1897)
III. L’Anneau d’améthyste (1899)
IV. Monsieur Bergeret à Paris (1901)

Le premier volume est pour une bonne part un récit d’intrigues ecclésiastiques, avant que le personnage de Lucien Bergeret, qui prendra davantage de place par la suite, n’apparaisse vers le milieu du roman.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 475 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

COPPÉE, François – Œuvres posthumes

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 23min | Genre : Contes


Maximilien Luce - Une rue de Paris en mai 1871

La Commune de Paris (1871) a profondément marqué François Coppé (1842-1908).
Dans un de ses Contes rapides (1888) intitulé Œuvres posthumes, il exprime sa rancœur à l’égard d’un certain communard Michel Polanceau… Valeur historique du document et belle expression de pitié pour la veuve d’un poète tombée dans la misère.

« Ce naïf poète avait commandé une bande d’ivrognes incendiaires et s’était fait tuer pour une loque rouge ! N’était-ce pas révoltant ? Oh ! l’infamie, la bêtise des rages politiques ! »

Illustration : Maximilien Luce, Une rue de Paris en mai 1871 (1903-1906).

Œuvres posthumes.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 323 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VIDOCQ, François – Mémoires (Chapitre 48)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 23min | Genre : Biographies


Fontaine de la Reine (1732) au coin de la rue Grenétat et de la rue St Denis

Un vol commis dans les locaux de la Police ! Quelle audace !

Contenu du chapitre 48 :

J’arrive de Brest. – La bonne femme. – La pitié n’est pas de l’amour. – Le premier repas. – Le beau-père. – L’arlequin et la persillade. – Les soupers de la rue Grenétat. – Ma cambrioleuse. – Je m’associe pour dévaliser un prêteur à la petite semaine. – Annette revient sur l’horizon. – Grande déconfiture. – Je tombe malade. – Un vol pour payer l’apothicaire. – Henriette paie les pots cassés. – Je la revois. – Un évadé. – Il se fait assister par la garde pour s’emparer du trésor de la police. – Soupçons injustes. – L’évadé est trahi. – Paroles mémorables. – Une réputation colossale. – Le chef-d’œuvre du genre. – Pends-toi, brave Crillon ! – Allez en Angleterre, on vous pendra.

Illustration : Eugène Atget, Fontaine de la Reine (1732) au coin de la rue Grenétat et de la rue St Denis (1899).

Chapitre 48.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 444 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HAWTHORNE, Nathaniel – La Lettre écarlate

Donneur de voix : Christian Dousset | Durée : 6h 51min | Genre : Romans


La Lettre écarlate

« Mais le centre de tous les regards, le signe qui semblait transfigurer Hester Prynne, au point qu’elle apparaissait sous des dehors inattendus à ceux-là même des spectateurs qui la connaissaient le mieux, c’était… c’était cette Lettre écarlate, si étrangement brodée, et pour ainsi dire éclairée, qui brillait sur sa poitrine. »

Quel sort réservera-t-on à Hester Prynne, cette jeune femme marquée par le péché, dans le Boston des années 1640, au milieu de cette communauté puritaine de colons fraîchement débarqués de leur Angleterre natale ?
En 1850, Nathaniel Hawthorne publie ce roman, critique remarquable de l’hypocrisie et du puritanisme ambiants.

N.B. : J’ai pris la liberté de remanier légèrement la traduction du titre afin d’être plus fidèle à la version originale : The Scarlet Letter ; l’adjectif « rouge » me paraissant moins évocateur que le mot « écarlate ». C.D.

Traduction : Paul-Émile Daurand-Forgues (1813-1883).

Illustration : Gravure tirée de l’édition de 1893.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 809 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ESSARTS, Alfred (des) – Conte de jadis

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 17min | Genre : Contes


Conte de jadis

Ce conte faustien d’Alfred des Essarts (1811-1893) est paru dans La Grande Revue en 1888.

« - O Satanas ! Du fond de ton lac de bitume, tu juges bien l’humanité, cette boîte à étroits compartiments où l’on ne peut plus se placer si l’on a manqué sa case.
- Ami, reprit le démon, d’une humeur charmante en ce moment-là, je t’installerai, moi, au plus haut rang. À ton passage, les monuments sortiront de terre ; la foule s’agitera sur un signe de ta main ; pas un gentilhomme qui ne te salue, pas un soudard qui ne t’offre son épée. »

Conte de jadis.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 492 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour 6. XIXe siècle :