Livres audio gratuits de la catégorie 'Biographies' :


VIDOCQ, François – Mémoires (Chapitre 26)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 20min | Genre : Biographies


Rue Cassette à Paris

Si le sujet n’était pas aussi sérieux, on pourrait qualifier ce court récit de farce.

« Il était assez piquant de me voir mettre en réquisition pour coopérer à un guet-apens dirigé contre moi. »

Contenu du chapitre 26 des Mémoires de Vidocq :

La bande de Gueuvive. — Une fille me met sur les traces du chef. — Je dîne avec les voleurs. — L’un d’eux me donne à coucher. — Je passe pour un forçat évadé. — J’entre dans un complot contre moi-même. — Je m’attends à ma porte. — Un vol, rue Cassette. — Grande surprise. — Gueuvive et quatre des siens sont arrêtés. — La fille Cornevin me désigne les autres. — Une fournée de dix-huit.

Illustration : Rue Cassette à Paris.

Chapitre 26.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 723 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LAS CASES, Emmanuel (de) – Mémorial de Sainte-Hélène (Œuvre intégrale)

Donneur de voix : Gustave | Durée : 65h 31min | Genre : Histoire


Napoléon Ier dictant ses mémoires aux généraux Montholon et Gourgaud en présence du grand-maréchal Bertrand et du comte de Las Cases

Noble émigré rallié à l’Empire, Emmanuel de Las Cases (1766-1842) est fait chambellan et comte d’Empire. Resté fidèle à Napoléon, il l’accompagne à Sainte-Hélène, partageant son exil jusque fin 1816, où il est arrêté et renvoyé en Europe. Il fait office de secrétaire particulier de l’empereur déchu, notant leurs conversations, dont il compose plus tard, au château de Sohan, le Mémorial de Sainte-Hélène. Cet ouvrage de plus de 2000 pages est sans doute le meilleur témoignage sur la déchéance de Napoléon, mais surtout sur sa pensée, ou du moins de ce qu’il a voulu en laisser. Autorisé à rentrer en France après la mort de Napoléon, Las Cases publie le Mémorial en 1823 ; le succès de l’ouvrage est immense et fait la fortune à son auteur.

- Préambule, Chapitres 01 et 02
- Chapitres 03 et 04
- Chapitres 04 et 05
- Chapitres 06 et 07
- Chapitre 08
- Chapitres 09 et 10
- Chapitres 10 et 11
- Chapitres 12 à 14



> Références musicales :

Ludwig van Beethoven, Symphonie n°3 en mi majeur « Eroica », Op. 55-II. Marche funèbre (European Archive, domaine public).


> Consulter la version texte de ce livre audio : Tome 1, Tome 2, Tome 3, Tome 4, Tome 5, Tome 6, Tome 7, Tome 8.
Page vue 2 315 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LAS CASES, Emmanuel (de) – Mémorial de Sainte-Hélène (Chapitres 12 à 14)

Donneur de voix : Gustave | Durée : 10h 21min | Genre : Histoire


Napoléon Ier dictant ses mémoires aux généraux Montholon et Gourgaud en présence du grand-maréchal Bertrand et du comte de Las Cases

Noble émigré rallié à l’Empire, Emmanuel de Las Cases (1766-1842) est fait chambellan et comte d’Empire. Resté fidèle à Napoléon, il l’accompagne à Sainte-Hélène, partageant son exil jusque fin 1816, où il est arrêté et renvoyé en Europe. Il fait office de secrétaire particulier de l’empereur déchu, notant leurs conversations, dont il compose plus tard, au château de Sohan, le Mémorial de Sainte-Hélène. Cet ouvrage de plus de 2000 pages est sans doute le meilleur témoignage sur la déchéance de Napoléon, mais surtout sur sa pensée, ou du moins de ce qu’il a voulu en laisser. Autorisé à rentrer en France après la mort de Napoléon, Las Cases publie le Mémorial en 1823 ; le succès de l’ouvrage est immense et fait la fortune à son auteur. Ceci est la huitième et dernière partie, suivie du testament de Napoléon.

Accéder à l’œuvre intégrale.

> Écouter un extrait : Chapitre 12.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 405 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VIDOCQ, François – Mémoires (Chapitre 25)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 15min | Genre : Biographies


Barrière du Combat (1819)

Dans ce bref chapitre Vidocq dévoile ses talents dans la poursuite des receleurs, chasse nouvelle pour lui.

« Rien de plus aisé quand on est bien avec les voleurs, que d’arriver à connaître les receleurs ; je parvins à en découvrir plusieurs, et les indices que je donnai pour les convaincre furent si positifs, qu’il ne manquèrent pas de suivre leur clientèle dans les bagnes. »

Contenu du chapitre :

Je hante les mauvais lieux. — Les inspecteurs me trahissent. — Découverte d’un receleur. — Je l’arrête. — Stratagème employé pour le convaincre. — Il est condamné.

Illustration : J.-L.-G.-B. Palaiseau, Barrière du combat (1819).

Chapitre XXV.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 832 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VIDOCQ, François – Mémoires (Chapitre 24)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 38min | Genre : Biographies


Une arrestation par Vidocq

Maintenant que Vidocq est devenu agent secret, donc « mouchard », il a du mal à cacher aux truands sa nouvelle identité.

« Je n’ignorais pas quel mépris s’attache au ministère que je remplissais… Ne me dévouais-je pas chaque jour dans l’intérêt de la société ? C’était le parti des honnêtes gens que je prenais contre les artisans du mal, et l’on me méprisait !… J’allais chercher le crime dans l’ombre, je déjouais des trames homicides, et l’on me méprisait !… Harcelant les brigands jusque sur le théâtre de leurs forfaits, je leur arrachais le poignard dont ils s’étaient armés, je bravais leur vengeance et l’on me méprisait ! »

Contenu du chapitre XXIV :

Je revois Saint-Germain. — Il me propose l’assassinat de deux vieillards. — Les voleurs de réverbères. — Le petit-fils de Cartouche. — Discours sur les agents provocateurs. — Grandes perplexités. — Annette me seconde encore. — Tentative de vol chez un banquier de la rue Hauteville. — Je suis tué. — Arrestation de Saint-Germain et de Boudin, son complice. — Portraits de ces deux assassins.

Illustration : Une arrestation par Vidocq (1903).

Chapitre 24.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 656 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SIMPLE COLOMBE – Mémoires d’une novice récidiviste

Donneur de voix : Thierry Codvelle | Durée : 8h 35min | Genre : Contemporains


Main, plume sur grimoire

Extrait de la page 112 :

« Et là, dans un silence à couper au couteau, devant les regards braqués sur moi, je me ménageai le luxe d’une petite pause savoureuse…

« Je vais rentrer au carmel pour devenir religieuse contemplative. »

La bombe !

Après un silence de stupeur qui dura bien une quinzaine de secondes, ce fut un vacarme de clameurs et de cris contradictoires. (Je m’amusais comme une folle en moi-même ! J’espère que les anges devaient filmer !)

« Quoi ! Quoi ? Contempler quoi ? » hurla un collègue en battant l’air de ses bras. « Mais les gars, arrêtez-la ! »»

Avec l’aimable autorisation de Simple Colombe et des éditions Amalthée.

> Écouter un extrait : Avant-propos.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 605 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SAINTE-BEUVE, Charles Augustin – Portraits de femmes : Madame de La Fayette (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 1h 15min | Genre : Biographies


Madame de La Fayette

« Du temps de Mme de Sévigné, à côté d’elle et dans son intimité la plus chère, il y eut une femme dont l’histoire se trouve presque confondue avec celle de son aimable amie. C’est la même que Boileau désignait pour la femme de France qui avait le plus d’esprit et qui écrivait le mieux. Cette personne n’écrivit pourtant qu’assez peu, à son loisir, par amusement et avec une sorte de négligence qui n’avait rien du métier ; elle haïssait surtout d’écrire des lettres, de sorte qu’on n’en a d’elle qu’un très-petit nombre et de courtes ; c’est dans celles de Mme de Sévigné plutôt que dans les siennes qu’on la peut connaître. Mais elle, eut en son temps un rôle à part, sérieux et délicat, solide et charmant, un rôle en effet considérable, et dans son genre au niveau des premiers. À un fonds de tendresse d’âme et d’imagination romanesque elle joignait une exactitude naturelle, et, comme le disait sa spirituelle amie, une divine raison qui ne lui fit jamais faute ; elle l’eut dans ses écrits comme dans sa vie, et c’est un des modèles à étudier dans ce siècle où ils présentent tous un si juste mélange. »

Madame de La Fayette.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 346 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VOLLARD, Ambroise – Souvenirs d’un marchand de tableaux

Donneuse de voix : Christine Sétrin | Durée : 15h 33min | Genre : Biographies


Ambroise Vollard

Marchand d’art, galeriste, éditeur, écrivain, Ambroise Vollard (1866-1939) révéla Paul Cézanne, Paul Gauguin, Vincent van Gogh, Henri Matisse, Pablo Picasso. Avant-gardiste en matière d’art moderne, il se lia d’amitié avec les plus grands peintres de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle. (Source : Wikipédia)

Publiés en 1937, les Souvenirs d’un marchand de tableaux rassemblent de nombreuses anecdotes, croustillantes ou émouvantes, qui constituent un témoignage précieux sur les milieux artistique et littéraire de l’époque, et nous font mieux connaître les personnalités intimes des grands artistes qu’il a côtoyés, Cézanne, Renoir, Degas, Rodin, Forain, Rops, Maillol et tant d’autres…
Ambroise Vollard est mort en 1939 dans un accident de voiture. On pense qu’alors qu’il était endormi à l’arrière du véhicule, un cahot de la route aurait précipité contre sa tête une statue posée sur la plage arrière… N’est-ce pas une belle mort pour un homme qui consacra sa vie à la peinture et la sculpture ?

La plupart des œuvres artistiques évoquées dans les Souvenirs d’un marchand de tableaux peuvent être observés librement sur Wikimedia Commons. Quant aux ouvrages (livres et estampes) édités par Vollard, plusieurs exemplaires ont été numérisés et sont disponibles sur Gallica.

Illustration : Portrait d’Ambroise Vollard en toréador, par Auguste Renoir (1917).

Cet audiolivre est dédié à M. Manolo Fandos.

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 547 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Biographies :