⚠️ Le site est (toujours) en lecture seule : vous ne pouvez plus poster ni commentaires ni messages sur le forum mais les livres restent disponibles à l'écoute !
Nous travaillons dur à vous préparer une refonte complète du site pour vous en proposer une version plus moderne pour les années à venir.
Pour plus d'informations, veuillez lire le message explicatif. Patience nous revenons en février !

Livres audio gratuits de la catégorie 'Biographies' :


GABORIAU, Émile – Les Comédiennes adorées : Les Comédiennes de Molière

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 2h | Genre : Biographies


Armande Béjart

Voici le dernier volet des Comédiennes adorées d’Émile Gaboriau.

« Elle est excellente, cette troupe si petite, et, à tel moment, elle atteint la perfection. Et cependant, jamais un jour de repos, jamais une heure de répit. Il faut se multiplier, suffire aux plaisirs de la ville et de la Cour, jouer à Paris, et être aux ordres du plus magnifique des rois, qui ne donne pas une fête sans Molière.
Après la part du maître, il y a celle des comédiennes, qui est grande encore et digne d’envie. Elles jouent d’instinct, d’inspiration, d’original. Elles créent, dans toute la réalité de cette expression. Leurs rôles après deux siècles, sont restés les grands rôles, pierres de touche du talent.
Qui dit « comédienne de Molière » dit, à la fois, grâce, esprit, beauté, grand air, convenance parfaite, ingénuité ravissante, espièglerie mutine, adorable coquetterie, larmes, sourires, tendres regards. Ces enchanteresses éclairèrent de leurs beaux yeux les fêtes de l’amant de La Vallière et furent le ravissement de la plus magnifique et de la plus galante des Cours. »

Mes remerciements les plus chaleureux à Gustave, Vincent de l’Épine et René Depasse pour leur amicale participation.

Illustration : Pierre Mignard, Portrait présumé d’Armande Béjard (1660).

> Écouter un extrait : 01. Madeleine Béjart etc.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 474 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GABORIAU, Émile – Les Comédiennes adorées : Madame Saint-Huberty

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 50min | Genre : Biographies


Madame Saint-Huberty

« La période des victoires commençait pour madame Saint-Hubert. Le 3 décembre 1780, elle était acclamée dans Le Seigneur bienfaisant. Elle avait rendu avec tant d’énergie le désespoir de Lise que sa santé fut altérée… Désormais, chacune de ses créations est un succès nouveau.

Mais voici venir le triomphe de la grande tragédienne, de la cantatrice admirable, Didon, de Piccini. C’est à Fontainebleau, devant le roi, que le chef-d’œuvre de Piccini fut représenté pour la première fois. Dire le succès de la pièce, dire surtout le succès de l’actrice, est impossible. Jamais, à la Cour, on n’avait vu de tels transports. Louis XVI, que, d’ordinaire, l’opéra ennuyait au suprême degré, Louis XVI applaudissait de toutes ses forces. »

Illustration : Elisabeth Louise Vigée-LeBrun, Portrait d’Antoinette Saint-Huberty (1780).

> Écouter un extrait : Partie 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 117 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GABORIAU, Émile – Les Comédiennes adorées : Mademoiselle Contat

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 50min | Genre : Biographies


Louise Contat

« Le Mariage de Figaro, qui assurait à son auteur l’immortalité, révéla pour la première fois au public les qualités précieuses, le talent simple et fin d’une actrice, jusqu’alors restée dans l’ombre, Mademoiselle Contat.
Beaumarchais, qui se connaissait en talents, l’avait remarquée dans les jeunes amoureuses, et, lorsqu’il distribua sa pièce, c’est à cette ingénue de comédie qu’il confia le rôle éblouissant de la spirituelle mais peu ingénue Suzanne.
On n’avait point vu encore, à la Comédie Française, de soubrette si piquante et si déliée. Suzanne fut étourdissante de verve, de gaieté et d’entrain. »

Illustration : Portrait de Mademoiselle Contat attribué à Greuze (ca. 1786).

> Écouter un extrait : Partie 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 211 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GABORIAU, Émile – Les Comédiennes adorées : Madame Dugazon

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 39min | Genre : Biographies


Madame Dugazon

« Louise-Rosalie Lefèvre est née à Berlin en 1753. Elle avait huit ans lorsque ses parents l’envoyèrent à Paris. Fille d’un acteur de la Comédie Française, toute jeune fille, elle fut destinée au théâtre.
Grétry remarqua sa gentillesse, sa mine futée et son œil éveillé. Il s’approcha d’elle et la fit causer. La fillette montra tant d’esprit que le maître lui promit un bout de rôle dans sa première œuvre. Il tint parole lorsqu’en 1769, il composa l’air charmant de « On dit qu’à quinze ans ». Cet essai décida de son avenir. Elle avait dit son air avec tant de grâce, tant de séduisante naïveté, qu’elle séduisit Grétry et tous les spectateurs. »

Illustration : Madame Dugazon dans le rôle de Nina, par Mme Vigée-Lebrun (1787).

Madame Dugazon.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 152 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GABORIAU, Émile – Les Comédiennes adorées : Mademoiselle de Camargo

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 40min | Genre : Biographies


La Camargo

« La Camargo n’était ni grande, ni jolie, ni bien faite. Mais, dansait-elle, aussitôt, on oubliait sa figure. On n’avait pas le temps de voir si elle était belle ou laide, tant elle était vive et légère. Elle bondissait, elle tourbillonnait, elle éblouissait. Jamais on n’avait eu l’idée de tant de séductions, de caprices, de gaîté.
Autre élément de son succès, non le moindre : la première, elle osa se montrer en jupes courtes. Ces jupes courtes, qui découvraient une jambe divine, un éclair, mirent le feu à toutes les cervelles. »

Illustration : Nicolas Lancret, La Camargo dansant (XVIIIe).

Mademoiselle de Camargo.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 228 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GOZLAN, Léon – Balzac en pantoufles

Donneuse de voix : Julie | Durée : 5h 45min | Genre : Biographies


Léon Gozlan par Nadar

Léon Golzan, écrivain d’origine marseillaise, fut proche ami de Balzac, on pourrait dire, son secrétaire.

Dans Balzac en pantoufles, il raconte quelques épisodes cocasses de la vie de l’écrivain : la demeure qu’il s’est étrangement « aménagée » près de Paris, ses prétentions et tentatives en matière de théâtre, ou encore ses déconvenues avec la caste journalistique…

Un portrait tendre, affûté, drolatique et parfois consternant, de l’illustre Honoré de Balzac.

> Écouter un extrait : Préface.mp3

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 067 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GABORIAU, Émile – Les Comédiennes adorées : Madamoiselle Raucourt

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 1h 20min | Genre : Biographies


Buste de Mademoiselle Raucourt (1756-1815), comédienne française

« C’est en vain que, dans les fastes du théâtre, on chercherait l’exemple d’un triomphe comparable à celui de cette tragédienne de dix-sept ans, à sa première soirée. Elle parut et, avant même qu’elle ait pu prononcer une parole, les bravos éclatèrent. Bientôt, ce furent des admirations délirantes, des transports insensés. Et, d’acte en acte, cette rage, cette fureur, cette frénésie, allaient croissant. À chaque instant, les bravos lui coupaient la parole, « le parterre était comme frappé de folie. On riait, on pleurait, on applaudissait, on s’embrassait, c’était à croire qu’après le spectacle, il faudrait conduire tous les spectateurs aux petites maisons. »»

Illustration : Augustin Pajou, Buste de Mademoiselle Raucourt (1756-1815), comédienne française (XVIIIe).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 357 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BARINE, Arvède – La Grande Mademoiselle (Suite et Fin)

Donneur de voix : Emmanuel Voix | Durée : 10h | Genre : Biographies


Duchesse de Montpensier

Suite et fin de la vie de la Duchesse de Montpensier, de son exil en passant par ses amours et jusqu’à son chevet.

Accéder à la première partie.

> Écouter un extrait : Chapitre 00.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 452 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Biographies :