Livres audio gratuits de la catégorie 'Humour' :


ALLAIS, Alphonse – En ribouldinguant (Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 45min | Genre : Nouvelles


En ribouldinguant

Du recueil d’Alphonse Allais En ribouldinguant voici neuf nouvelles humoristiques inédites.

« Ce que je vais vous conter là, mes bons petits lecteurs chéris, n’est peut-être pas d’une cocasserie excessive. Qu’importe, si c’est une bonne action, et c’en est une ! Vous permettrez bien à l’étincelant humoriste que je suis de se taire un jour pour donner la parole à l’honnête homme dont il a la prétention de me doubler. Ma nature frivole, et parfois facétieuse, m’a conduit à commettre un désastre irréparable peut-être. » (Une sale blague)

Illustration : En ribouldinguant, par Joaquín Xaudaró (1900).

> Écouter un extrait : Comme les autres.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 994 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

PAWLOWSKI, Gaston – L’Amour mort et autres nouvelles

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Nouvelles


Abraham Archibald Anderson - Thomas Alva Edison (1890)

Quatre nouvelles humoristiques de Gaston Pawlowski (1874-1933).

Deux divertissantes :

- La Faillite de la science imagine une nouvelle découverte d’Edison
- La Merveilleuse Histoire de la princesse Ba Da Boum, ou « la vie à l’envers ».

Deux plus sérieuses, puisque l’auteur fait référence à Jack l’éventreur dans Dancing Girl et que L’Amour mort est ce qui nous attend quand les robots, les « hommes sans cellules », auront le pouvoir.

« Et sur l’Amour définitivement mort, sur les cendres de la divine Souffrance d’autrefois, assurés désormais des citoyens de bronze au cœur d’automates, ils purent entrevoir enfin le triomphe colossal du monde artificiel, définitivement ployé sous les griffes d’acier de l’État surhumain. »

Illustration : Abraham Archibald Anderson, Portrait de Thomas Alva Edison (1890).

> Écouter un extrait : La Faillite de la science.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 769 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MARESCHAL DE BIÈVRE, François-Georges – Lettre écrite à Madame la comtesse Tation – Les Amours de l’Ange-Lure

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 20min | Genre : Histoire


François-Georges Mareschal de Bièvre

François-Georges Mareschal, marquis de Bièvre, est un écrivain français (1747-1789) qui rédigea, entre autres, l’article Calembour de L’Encyclopédie.

Ces facéties prouvent que la maladie des jeux de mots et des calembours régna aussi au XVIIIe siècle.

Lettre écrite à Madame la comtesse Tation (1770)
« Le soir on donna un grand repas où l’Abbé Daine et l’Abbé Gueule furent invités ; on les pria d’amener avec eux l’Abbé Casse et l’Abbé Cassine ; sans oublier l’Abbé Chamel, l’Abbé Rigoule, l’Abbé Trave, l’Abbé Quée, et même l’Abbé Toine. L’Abbé Tise et l’Abbé Vue, qui n’avoient point été priés, s’y trouvèrent cependant, de même que l’Abbé Nédiction et l’Abbé Nignité, et en général, tous les amis du défunt ; au dessert on chanta des couplets en son honneur. Ensuite il y eut un violon. L’Abbé Attitude dansa une Allemande avec une jeune Dame de Trictrac. »

Les Amours de l’Ange-Lure (1772)
« Le rapport de nom servit d’abord de prétexte à l’Ange-lure pour s’introduire chez la Fé-lure. Il se dit son parent. La Fé-lure le crut : il lui parut naturel de recevoir son cousin, de le voir tous les jours, et de se montrer en public avec lui.
Malheureusement, elle imagina pour la décence, devoir mener avec elle une Fée de ses amies : elle fit choix de la Fé-néantise.
L’Ange-lure, de son côté, mit l’Ange-oleur de la partie ; et voilà précisément ce qui perdit la Fé-lure. »

Illustration : François-Georges Mareschal de Bièvre.

Lettre écrite à Madame la comtesse Tation.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 814 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHAVETTE, Eugène – L’Effronterie – La Vanité

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Nouvelles


L'Effronterie

Deux nouvelles humoristiques extraites des 23 Petites Comédies du vice d’Eugène Chavette.

L’Effronterie illustrée par Le Père d’Adolphe :

« Michu est arrivé jadis à Paris en sabots, porteur d’une seule pièce de cinq francs qui était fausse. Cette première mise de fonds lui a suffi pour faire fortune, et aujourd’hui il est un des plus riches propriétaires de La Villette. Malheureusement, avec toute son immense fortune, il est moralement resté ce qu’il était à son point de départ, c’est-à-dire un ours mal léché, sans éducation ni savoir-vivre, et jonglant d’une déplorable façon avec la langue française. »

et La Vanité, sous-titrée Deux Vers de Properce :

« Un soir, au cabaret, il s’offrit pour reconduire un ami des mieux avinés.
Ils longeaient le canal, quand le pochard lui dit :
- Ma femme me trompe ; toi, t’as dix-huit enfants et t’es un franc cœur ; v’là mon argent et ma montre, c’est pour toi en testament.
Et il se lança dans le canal.
Ce fut si vite fait que Jacques n’eut pas le temps d’aller chercher un notaire.

Si vous trouviez le corps d’un homme dans un canal et sa montre dans le gousset de son camarade, vous seriez le premier à faire de bien fâcheuses suppositions sur le détenteur de la montre. »

Traduction des deux vers latins : « Jadis je m’étonnais que la cause de la si grande guerre de Troie de l’Europe et de l’Asie fût une jeune fille. »

L’Effronterie.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 346 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TWAIN, Mark – Les Peterkins et autres contes (Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 5min | Genre : Nouvelles


Les professeurs de langues des Peterkins

Quatre-vingt cinq articles, contes, nouvelles de l’humoriste américain Mark Twain sont accessibles sur notre site.

Le recueil Les Peterkins et autres contes (1910) nous permet d’en allonger la liste.

Les Peterkins (d’après The Peterkin study the languages, de Lucretia Peabody Hale (1820-1900))
« Monsieur Perkins désirait des professeurs récemment débarqués en Amérique, et il revint un soir chez lui avec une liste complète des étrangers nouvellement arrivés. [...] Mme Peterkins objecta que sa maison ressemblerait à une tour de Babel ; elle en prit cependant son parti. »
Une histoire très drôle. Exemple : « Mais voici qu’une difficulté inattendue surgit lorsqu’ils mirent dans la même voiture le professeur russe et le professeur d’arabe ; ce dernier était Turc et portait un fez sur sa tête ; il s’assit au fond de la voiture. Ils se regardèrent de travers et s’invectivèrent chacun dans leur langue sans que M. Peterkins pût comprendre un traître mot. Était-ce du russe, était-ce de l’arabe ? »

Nos diplomates
« À toute réception d’une cour européenne, les représentants des puissances étrangères portent des uniformes qui les distinguent du commun des mortels et indiquent qu’ils personnifient leur patrie. Notre représentant au contraire s’exhibe dans une lugubre queue de pie noire qui n’évoque aucune idée de nationalité. Cette tenue se rencontre dans tous les pays, on pourrait la désigner sous le nom de « Chemise de nuit internationale ». »
Cette question est capitale pour Mark Twain comme le prouvent ces lignes désabusées :
« P. S. Vienne, le 10 janvier. — Je vois dans les télégrammes de ce matin que je ne suis pas désigné comme le nouvel ambassadeur à Vienne. J’en demeure plutôt surpris et ne sais que dire. »

L’Homme le plus méchant et le plus stupide de Turquie
« Il y avait un homme appelé Mustapha qui vivait près de la Porte d’Or ; il était très vieux, très riche ; sur le point de mourir il fit venir son fils et lui tint le langage suivant : Mon cher enfant, je vais mourir ; avant de vous quitter, je veux vous indiquer mes dernières volontés. Voici cent livres, vous les donnerez à l’homme le plus méchant que vous rencontrerez. Voici cent autres livres, vous les donnerez à l’homme le plus stupide que vous découvrirez. »

Traduction : François de Gail (1910).

> Écouter un extrait : Les Peterkins.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 304 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DIVERS – Fritures d’archives à la sauce pastiche

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : -h –min | Genre : Humour


Poisson d'Avril 2013

Nous vous proposons de passer cette journée de premier avril avec le sourire grâce à notre sélection de récréations littéraires et de pastiches, sans oublier quelques poissons…

- ALLAIS, Alphonse – Trois Poissons d’avril
- ANONYME – Elle vire, Parodie du Lac de Lamartine (Poème)
- ANONYME – Le Sermon en proverbes
- ARVERS, Félix – Quatre Pastiches
- BÊTISIER LITTÉRAIRE
- DIVERS – Huit Pastiches de La Fontaine
- DIVERS – Le Poisson d’avril : origine
- DIVERS – Quelques Virelangues
- FLAUBERT, Gustave – Dictionnaire des idées reçues : extraits d’auteurs célèbres
- JOLIMONT, Théodore (de) – Monologie du mois d’avril. Poissons d’avril
- LATTAIGNANT, Abbé (de) – Le Mot et la chose (Poème)
- PIIS, Augustin (de) – L’Harmonie imitative de la langue française (Fin du chant premier)
- POE, Edgar Allan -Le Canard au ballon


Page vue 11 271 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

PAWLOWSKI, Gaston (de) – Cinq Textes humoristiques

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Nouvelles


Gaston de Pawlowski

(Ne pas confondre avec l’écrivain russe Isaac Pavlovski.)

Gaston de Pawlowski (1874-1933) est un écrivain français, auteur de quelques livres satiriques, docteur en droit, critique littéraire, dramatique et artistique, reporter sportif, fondateur de l’Union vélocyclopédique de France. et du Canard enchaîné. Il est surtout connu pour son long roman de science-fiction Voyage au pays de la quatrième dimension.
Avant une sélection prochaine à paraître de quelques-uns des quarante-huit chapitres qui le composent, faisons connaissance avec l’humour critique de son temps de ce frère spirituel d’Alphonse Allais (1854-1905).

L’Étrange Voyage (le premier voyage en train de l’auteur) est d’une ironie féroce à l’égard du tourisme balnéaire naissant.

Ciel parisien est une plaisanterie lunaire… et peut être lunatique.

Utilisation des spectres et règlement des fantômes débute ainsi :
« Depuis les sensationnelles apparitions de M. Hamlet père sur l’esplanade d’Elseneur, les spectres ont toujours pris plaisir à brouiller les familles et à troubler, par leurs dangereuses fantaisies, la vie laborieuse des humains. Un mouvement de réaction, très accentué, s’est dessiné depuis peu contre les inutiles facéties de ces messieurs. Nous vivons, en effet, à une époque où tout le monde doit travailler, même les revenants, s’ils persistent à demeurer parmi nous. L’idée est partie du Nouveau Monde. Les journaux américains nous annoncent qu’on y emploie maintenant les spectres d’une façon courante aux travaux domestiques, selon leurs aptitudes. »

Voix d’outre-tombe imagine que la T.S.F. permettra d »entendre les voix disparues et « on ne résiste pas à une voix d’outre-tombe ».

La description des milieux artistiques dans Au salon, en trois portraits (Le riche amateur, l’amateur éclairé et Apoplexie) est une cruelle satire du public envahissant les expositions de peintures.

> Écouter un extrait : L’Étrange voyage.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 365 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

O. HENRY – Le Jour d’actions de grâces et les deux gentlemen – Mammon et le petit archer

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 39min | Genre : Nouvelles


Le Jour d'actions de grâces et les deux gentlemen

Deux nouvelles histoires humoristiques de New York Tic Tac :

1) Le Jour d’actions de grâces et les deux gentlemen dont O Henry nous annonce le thème :

« Et maintenant, allons-y de notre histoire, laquelle est destinée à vous prouver que, en Amérique, de ce côté-ci de l’Océan, nous avons des traditions qui sont en train de vieillir à une allure beaucoup plus rapide que celles de l’Angleterre, grâce à notre activité et à notre esprit d’entreprise. »

2) Mammon et le petit archer, titre sibyllin qui signifie la lutte entre le pouvoir de l’argent (Mammon, dans le Nouveau Testament de la Bible, est la richesse matérielle ou l’avarice, souvent personnifiée en divinité) et le pouvoir de l’amour, symbolisé par Cupidon, « une espèce de petit garçon plutôt grassouillet, qui tirait des flèches dans le tas avec un arc – un gosse tout nu ».

« Ne dis pas ça ! fit le vieil Anthony à son fils d’un ton indigné. Je te parie que l’argent gagne à tous les coups, mon garçon. J’ai feuilleté toute l’encyclopédie depuis A jusqu’à Z pour tâcher d’y trouver quelque chose qu’on ne peut pas se procurer avec de l’argent : le diable m’emporte si j’en ai découvert une seule, même à l’article « Incorruptible ». Je te dis que l’argent arrive toujours dix longueurs devant le reste du lot. Cite-moi quelque chose qu’on ne peut pas acheter avec de l’argent.

– Eh bien ! par exemple, répliqua le jeune Richard avec une certaine chaleur, l’argent ne suffit pas pour vous faire accepter dans les sphères exclusives de la haute société. »

La chute est inattendue… et donne raison, hélas !, à ce puissant milliardaire.

Traduction : F.R.

Illustration : Our Central Park — seats « exclusively for ladies » (1860).

Le Jour d’actions de grâces et les deux gentlemen.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 272 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Humour :