Livres audio gratuits de la catégorie 'Voyages' :


HUC, Évariste-Régis – Souvenirs d’un voyage dans la Tartarie, le Thibet et la Chine (Tome 02)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 13h 44min | Genre : Voyages


Souvenirs d’un voyage dans la Tartarie, le Thibet et la Chine (Tome 02)

Suite et fin.

« L’or et l’argent recueillis par le peuple, est absorbé [sic] par les grands, et surtout par les lamaseries, réservoirs immenses, où s’écoulent par mille canaux, toutes les richesses de ces vastes contrées. Les Lamas, mis d’abord en possession de la majeure partie du numéraire par les dons volontaires des fidèles, centuplent ensuite leur fortune par des procédés usuraires, dont la friponnerie chinoise est elle-même scandalisée. Les offrandes qu’on leur fait, sont comme des crochets dont ils se servent pour attirer à eux toutes les bourses. L’argent se trouvant ainsi accumulé dans les coffres des classes privilégiées, et d’un autre côté, les choses nécessaires à la vie ne pouvant se procurer qu’à un prix très élevé, il résulte de ce désordre capital, qu’une grande partie de la population est continuellement plongée dans une misère affreuse. »

Accéder à la première partie.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 849 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HUC, Évariste-Régis – Souvenirs d’un voyage dans la Tartarie, le Thibet et la Chine (Tome 01)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 10h 52min | Genre : Voyages


Souvenirs d'un voyage dans la Tartarie, le Thibet et la Chine

« Nul lieu n’est impénétrable pour quiconque est animé d’une foi sincère. »
Guidé par ce précepte, le père Évariste Huc entreprend en 1841 une extraordinaire expédition de dix années à travers la Mongolie et la Chine ; en chariot, en jonque, à dos de mulet, à dos de chameau, sur ses jambes « rarement complaisantes », et même sur son derrière, seul moyen d’atteindre une vallée du haut d’une montagne glacée. Il fut le premier Français à atteindre Lhassa.

« La grêle tombe fréquemment dans ce malheureux pays, et souvent elle est d’une grosseur extraordinaire. Nous y avons vu des grêlons de la pesanteur de douze livres. Il suffit quelquefois d’un instant pour exterminer des troupeaux entiers. En 1843, pendant le temps d’un grand orage, on entendit dans les aires comme le bruit d’une vent terrible, et bientôt après il tomba dans un champ, non loin de notre maison, un morceau de glace plus gros qu’une meule de moulin. On le cassa avec des haches, et quoiqu’on fut au temps des plus fortes chaleurs, il fut trois jours à se fondre entièrement. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 455 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LOTI, Pierre – Dans l’Inde des grandes palmes

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 1h 45min | Genre : Voyages


Dans l'Inde des grandes palmes

Un (autre) voyage dans le temps et l’espace avec Pierre Loti, l’écrivain-voyageur par excellence, paru dans la Revue des deux mondes en 1902.

« Enfin, voici le soleil, qui est le grand magicien de ce pays, que l’on attendait et qui transfigure toutes choses. Son brusque lever a je ne sais quoi d’un peu tragique, en harmonie avec ce temple, avec ce dieu que l’on célèbre aujourd’hui. Sur l’horizon, un nuage, le seul qui soit au ciel, nous le cache encore, à nous qui sommes au ras de la terre ; un bandeau couleur de cuivre sombre, au-dessus duquel il lance fougueusement des gerbes de feu, trois gerbes, comme en symbole de la fourche de Vichnou peinte sur les fronts. Mais les prodigieuses tours le voient déjà, ce soleil ; le faîte de tous les granits aux teintes sanglantes, de toutes les pyramides de dieux érigées dans l’air se met à resplendir dans une gloire d’apothéose. Et les perruches sacrées, qui ont leurs nids par milliers dans cette forêt de sculptures, tournoient en jetant des cris, invraisemblablement vertes, d’un vert d’aquarelle chinoise, parmi la mêlée rouge des figures, des bras, des jambes, qui grimacent et gesticulent à tous les étages, là-haut dans le vide. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 127 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

NERVAL, Gérard (de) – Les Femmes du Caire, scènes de la vie égyptienne

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 1h 28min | Genre : Voyages


Les Femmes du Caire

Ces chroniques sur les femmes cairotes sont parues dans la Revue des deux mondes en 1846. Elles seront reprises dans le recueil Scènes de la vie orientale en 1850.

«  – Mais ne vivez-vous pas, dis-je, au milieu de vos femmes dans vos harems ?
- Dieu puissant ! s’écria-t-il, qui n’aurait la tête cassée de leur babil ? Ne voyez-vous pas qu’ici les hommes qui n’ont rien à faire passent leur temps à la promenade, au bain, au café, à la mosquée, ou dans les audiences ou dans les visites qu’on se fait l’un à l’autre ? N’est-il pas plus agréable de causer avec des amis, d’écouter des histoires et des poèmes, ou de fumer en rêvant, que de parler à des femmes préoccupées d’intérêts grossiers de toilette ou de médisance ? »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 076 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LOTI, Pierre – Toilette d’impératrice

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 33min | Genre : Voyages


Toilette d'impératrice

Ce récit de voyage de Pierre Loti (1850-1923) est paru dans La Grande Revue en 1888 et dans le recueil Japoneries d’automne en 1889.

« Pauvres belles robes ! Par le bas elles sont effrangées, tout en lambeaux ; l’étoffe cède sous les doigts, se pulvérise, – et le vent l’emporte. Mais il s’en dégage encore un parfum de musc et de vétiver, presque une senteur de toilette féminine, et, en respirant cela, je perds un instant la notion effroyable des dix-sept siècles qui me séparent de cette impératrice. C’est d’ailleurs, en soi, une impression saisissante, que de regarder de si près au grand jour, de toucher et de sentir une vraie toilette de cette créature légendaire, qui vivait comme une déesse, inaccessible et invisible, voilée même au milieu des batailles, – et à une époque si lointaine, si inconnue, alors que nos ancêtres gaulois secouaient à peine leur sauvagerie des forêts.
Pauvres belles robes ! À présent qu’on les montre à tout venant pour quelques pièces blanches, il est probable qu’après avoir traversé tant de siècles, elles ne verront pas la fin de celui-ci. »

Toilette d’impératrice.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 220 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GUIMET, Émile – Promenades japonaises (Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Voyages


Promenades japonaises

Le Lyonnais Émile Guimet (1836-1918), collectionneur d’arts, grand voyageur, a fait le tour du monde, a écrit plusieurs ouvrages mais est surtout devenu célèbre comme fondateur du Musée National Asiatique Guimet (MNAG) à Paris en 1888 et par son nouveau musée de Lyon.

Il est l’auteur de Promenades japonaises, illustrations de Félix Régamey (2 volumes, Paris, 1878-1880) dont nous avons détaché quatre morceaux pour faire la connaissance de cet orientaliste : Promenades, Les Compradores, L’Île sacrée et La Véritable Histoire d’un dragon.

« La pluie a cessé et la chaleur est venue avec le soleil. Néanmoins nous voilà partis dans Yokohama à la recherche des impressions, et chaque pas nous révèle un fait inconnu, un contour nouveau, un type ignoré, un costume imprévu. Regardons bien ! nous venons de constater que le moindre séjour dans un pays aussi étrange suffit à blaser l’attention ; les Européens que nous avons trouvés à l’hôtel nous ont certifié que la ville était sans intérêt. N’ont-ils pas su voir ou ont-ils oublié ? Regardons bien !
Tout est charmant. Mais comment noter ces détails infinis et tous nouveaux ? Félix a son crayon, mais il le laisse dormir dans sa poche, ne sachant par quel bout prendre cette nature harmonieuse et fantasque. Moi, j’ai mon calepin, mais qu’en faire ? Il y aurait un volume à écrire rien que sur le premier chemin que nous suivons. »

Illustration : Promenades japonaises, par Félix Régamey (1878).

> Écouter un extrait : Promenades.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 537 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TROLLOPE, Frances – Paris et les Parisiens en 1835 (Tome 02)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 6h 4min | Genre : Voyages


Paris et les Parisiens en 1835

« La manière dont une vieille fruitière en plein vent noue les paquets de cerises qu’elle vend aux enfants pour un sou, pourrait servir de leçon au plus habile décorateur de nos tables. Une touffe de violettes, d’un prix assez modique pour être à la portée de la moindre soubrette de Paris, est arrangée avec une grâce qui la rend digne d’être portée par une duchesse, et j’ai vu le mince fonds de commerce d’une fleuriste, qui n’avait d’autre pavillon qu’un arbre et le ciel azuré, étalé avec un si heureux mélange de couleurs et de formes, que je me suis arrêtée à le contempler avec plus de plaisir que je n’en ai éprouvé à regarder le Palais de Flore, dans le King’s Road. »

Traduction : Jean Cohen (1781-1848).

> Écouter un extrait : Lettre 31.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 567 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BERTRAND, Louis – La Nuit de Noël à Béthléem

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 41min | Genre : Voyages


La Nuit de Noël à Béthléem

Louis Marie Émile Bertrand, né à Spincourt (Meuse) le 20 mars 1866 et mort le 6 décembre 1941 au Cap d’Antibes, est un historien essayiste et romancier  français. Il a été élu à l’Académie Française en 1925.

La Nuit de Noël à Béthléem, deuxième partie de Le Chemin de Damas, est paru dans La Revue des deux mondes en décembre 1938.

« J’ai déjà dit ailleurs l’action purifiante et exaltante du désert sur les âmes méditatives et même sur n’importe quelles âmes : les plus basses en reçoivent comme une noblesse. Aucun cloître ne vaut le désert, non seulement pour couper toute attache entre vous et le monde, mais pour vous faire sentir votre dépendance et en même temps pour vous restituer à vous-même. Rien ne commente avec une plus magnifique et terrible évidence le célèbre morceau de Pascal sur la grandeur et la misère de l’homme. C’est ici que le roseau éprouve le mieux la tragique horreur de ces grands espaces vides, de ces infinités qui le pressent de toutes parts, mais aussi le prix infini d’être une petite pousse de vie dans ces espaces de mort et de stérilité, un éclair de pensée parmi la stupidité sans bornes de toute cette matière. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 177 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Voyages :