Livres audio gratuits pour 'André Theuriet' :


THEURIET, André – Lilia

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 55min | Genre : Nouvelles


Lilia

Contes de la forêt, de la primevère, pour les jeunes et les vieux, de la vie de tous les jours, de la vie intime, pour les soirs d’hiver, forestiers, Contes et propos rustiques, les contes abondent dans l’œuvre foisonnante d’André Theuriet (1833-1907) académicien français, poète, romancier et auteur dramatique.

Lilia est une de ses nouvelles mixtes où se côtoient la vie réelle et la vie fictive où les poissons volants servent de montures à la fille d’un Roi.

Qui est cette Lilia ?

« C’était une jeune fille de vingt ans, d’une remarquable beauté. Assise sur un escabeau, elle faisait tourner son rouet de corail et tenait en main une quenouille chargée de bourre de soie. Elle avait la peau blanche comme les pétales d’un lys d’eau, une bouche rose entr’ouverte sur des dents éblouissantes. Sa robe très ajustée permettait d’admirer la souplesse de sa taille et les parfaites rondeurs de sa poitrine virginale. Ses cheveux ondés ruisselant sur ses épaules étaient d’une nuance rare, très fins et d’un vert argenté comme les feuilles de saule, quand le vent les retrousse. Elle releva lentement vers le nouvel arrivant ses yeux couleur d’aigue-marine, de grands yeux chatoyants, caressants et si charmeurs que Mauricet en reçut une délicieuse secousse et se sentit le cœur pris, rien qu’en les regardant. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 689 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

THEURIET, André – Rosine (Nouvelle) – Les Chants du renouveau (4 Poèmes)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 28min | Genre : Poésie


André Theuriet

André Theuriet (1833-1907), académicien français, est un écrivain qui chante les terroirs, les forêts, les petites villes (en particulier de l’Argonne, de la Lorraine) et est très aimé dans tous les lieux qu’il dépeint. Outre une grande quantité de poèmes tels Les Chants du renouveau (quatre poésies : Sur une feuille sèche, La Chanson des adieux, La Ménagère et La Jeunesse), il est l’auteur de pièces de théâtre et d’une soixantaine de nouvelles en prose dont Rosine et Le Plat d’oronges déjà publié.
La vie provinciale de chaque jour fidèlement décrite, avec un lyrisme contagieux, nous émeut ou nous fait sourire (un peu comme Francis Jammes).

Le beau poème La Jeunesse, donneur d’espoir, se termine par ces strophes :

« Jeune homme, au cœur saignant de récentes douleurs,
Pourquoi désespérer, blasphémer et maudire ?
Pourquoi tomber sans force à mi-chemin, et dire :
« Adieu, jeunesse, amour, spectres faux et railleurs ? »

« Marche, monte toujours, plus haut, plus haut, sans cesse !
Vois-tu les grands sommets s’illuminer soudain ?…
Cette pure clarté, c’est ton éclat divin,
Ô jeunesse de l’âme, éternelle jeunesse !… »

> Écouter un extrait : Rosine.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 533 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

THEURIET, André – Le Plat d’Oronges

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 13min | Genre : Nouvelles


http://www.litteratureaudio.com/img/Amanite_tue_mouches_-_fausse_oronge.jpg

André Theuriet (1833-1907), académicien français, a publié une quarantaine de volumes de romans, de contes et de nouvelles…

« - C’est qu’il court dans ce pays-ci, à propos d’oronges, une histoire tragique qui me rend singulièrement méfiant à l’endroit de ces cryptogames. (…) »

Le Plat d’Oronges.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 727 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |