Stanislaw Rejchan, Conte de Pâques (1889)

Conte de Pâques

Voici un conte pour Pâques, extrait du livre d’André Theuriet (académicien français, 1833-1907) Contes pour les soirs d’hiver.

« Il y avait à Séville, dans le faubourg de Triana, un garçon de dix-huit ans nommé Juanito el Morenito. Il était orphelin de père et de mère, avait poussé comme une herbe sauvage, couchait tantôt à la belle étoile, tantôt dans une écurie et faisait pour vivre cent petits métiers. Malgré ses vêtements en loques, c’était un joli garçon, aux yeux lumineux, à la bouche souriante, aux cheveux crépus, au teint fortement hâlé. Il avait, du reste, un peu de sang gitano dans les veines et, comme les gitanos, il était d’humeur indépendante, amoureux du vagabondage et passionné pour les courses de taureaux. »


Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio gratuit ajouté le 04/04/2021.
Consulté ~2200

Lu par Cocotte

• • •More

Suggestions

• • •More

8 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Chère Marjolaine

    Un grand merci encore pour votre si amical commentaire sur ce conte de Pâques!
    Oui, le jeune couple qui fait la charité au jeune homme, avec combien de tact!ce sont effectivement des nouveaux mariés. Ils sont heureux, ils s’aiment, et ils ont envie et ils ont envie de partager leur bonheur! oui, c’est très touchant.
    j’ai vu aussi votre commentaire à Domi au sujet d’une nouvelle de T. Combe! Hi! Hi! Hi! Ce que c’est que de s’attacher à un auteur. Domi est charmante, c’est une amie, votre petite méprise sans importance l’a certainement fait sourire!
    Le printemps revient! Gardons le moral tout en continuant à être vigilants!
    Toutes mes amitiés et à bientôt!
    Cocotte

  2. Merci chère Cocotte,
    Oui une belle récompense pour son geste et comme une “boucle” qui avance, de génération en génération. N’a-t-il pas été “vaguement” question, je ne sais plus à quel endroit de la nouvelle, d’un jeune couple fraîchement marié ?

  3. Merci, cher Tonton, pour votre aimable commentaire. J’ai beaucoup aimé la générosité de ce garçon si pauvre, mais avec un cœur grand comme ça! Belle histoire pour le jour de Pâques, c’est vrai ! Et quelle belle récompense, n’est-de-pas?
    Amicalement
    Cocotte

  4. Merci pour ce conte. C’est une belle histoire et cet enfant pourrait être cité en exemple pour beaucoup d’adultes. Il a su renoncer à un amusement pour servir le bien. C’est un bel exemple de grandeur.

  5. Merci beaucoup, Chère Claryssandre, pour votre adorable message de Pâques. ça réchauffe le cœur de recevoir un commentaire’ comme le vôtre, avec une jolie petite fleur.
    Je découvre André Theuriet et je l’apprécie beaucoup. Il y a d’autres nouvelles dans le recueil et vous m’avez donné envie de tous les enregistrer.
    Joyeuses Pâques et à bientôt!
    Amitiés
    Cocotte