Livres audio gratuits pour 'Arsène Houssaye' :


HOUSSAYE, Arsène – La Trépassée

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 45min | Genre : Contes


La Trepassee.gif

Cette nouvelle fantastique d’Arsène Houssaye est un pastiche inspiré d’Ann Radcliffe (1764-1823), célèbre pour ses Mystères d’Udolphe. Elle est parue dans la revue L’Artiste en 1841.

Préface : « Ce conte d’Anne Radcliff a eu toutes sortes d’aventures avant d’être mis en lumière. L’idée en vient de Schiller, qui avait connu Adolphe Rennberg à Munich. Schiller, plus préoccupé de drames que de contes, avait laissé dormir celui-ci dans son souvenir ; il le racontait quelquefois quand la conversation roulait sur des objets funèbres. Miss Anne Radcliff, dans un voyage à Iéna avec son amie, le belle Mme Freind, une des passions de Hérault de Séchelles, eut le bonheur d’entendre souvent Schiller. Le grand poète, sachant à qui il avait affaire, ne manqua pas de régaler l’auteur des Mystères d’Udolphe, de son conte de La Trépassée. Miss Anne Radcliff, de retour à son hôtel, écrivit le conte au courant de la plume, en anglais bien entendu ; Mme Freind le traduisit en français. Mme Freind mourut il y a près de cinq ans. Parmi les chiffons de sa femme, M. Freind qui lui survit encore, a trouvé sa traduction de La Trépassée, il nous l’a offerte comme une chose assez curieuse. Nous avons relu avec bien de l’ennui, bien de la terreur et bien du charme, les romans de Miss Anne Radcliff sans y trouver le conte de La Trépassée, soit parmi les épisodes, soit parmi les recueils de contes. Nous le donnons ici, revu et corrigé par une plume qui n’est pas inconnue à nos lecteurs.

Traduction : Madame Freind (1841).

La Trépassée.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 957 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HOUSSAYE, Arsène – Le Jeu des fantômes

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 15min | Genre : Nouvelles


Mademoiselle Clemencia

Théophile Gautier, Gérard de Nerval et Arsène Houssaye sont les témoins de l’apparition du spectre de la jeune actrice Clemencia récemment décédée…

Tel est le sujet de Le Jeu des fantômes.

« George Sand n’a pas craint d’ériger en axiome cette vérité, que nul n’a le droit de nier l’au-delà, par cette raison que celui-ci ne voit pas ce que celui-là voit.

Contant un soir cette histoire dans le palais romain des Champs-Élysées que Mme de Girardin habitait au temps où elle faisait tourner les table, la dixième Muse affirma, en vraie visionnaire, que c’était bien l’ombre de Mlle Clemencia qui descendait l’escalier toutes les nuits. »

Illustation : Edmund Blair Leighton, La Traîne dorée (1891).

Le Jeu des fantômes.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 017 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HOUSSAYE, Arsène – La Dame blanche

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 16min | Genre : Nouvelles


La Dame blanche

« Les esprits ne tournent plus autour des tables, mais les esprits font toujours tourner les têtes… Les méditatifs, les contemplateurs, les mystiques, les occultistes, les voyants, tous ceux qui tentent de traverser les nuées de l’horizon, pourraient étudier le mystère des songes. »

Par exemple, celui d’Arsène Houssaye, La Dame blanche, publié en 1893.

Illustration : Émile Louis Vernier, La Dame blanche (1862).

La Dame blanche.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 390 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HOUSSAYE, Arsène – La Pantoufle de Cendrillon

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 50min | Genre : Contes


La Pantoufle de Cendrillon

« Cette véridique histoire se passait au temps où mourut Cendrillon. La pauvre Cendrillon que nous avons tous connue, chantant dans l’âtre comme un grillon moqueur, elle venait de mourir, si vieille, si vieille, si vieille, que nul au monde ne se rappelait l’avoir vue dans son beau temps… »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 897 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HOUSSAYE, Arsène – La Sixième Lune de miel (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 17min | Genre : Nouvelles


La Sixième Lune de miel

La Sixième Lune de miel est la huitième des Douze Nouvelles nouvelles parues en 1883.

« Les femmes silencieuses sont bien plus près de la sagesse ; leur esprit est un puits dont on ne connaît jamais le volume d’eau ; la vérité se montre quelquefois sur la margelle, mais le plus souvent elle se cache dans les ténèbres, tandis que les babillardes vous éblouissent d’abord par les diamants d’une source vive qui s’épuise bientôt en roulant sur le sable. »

La Sixième Lune de miel.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 620 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HOUSSAYE, Arsène – Janina (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 16min | Genre : Nouvelles


Janina.gif

Janina est la deuxième des Douze Nouvelles nouvelles parues en 1883.

« C’est une jolie jeune femme qui soupire sur trois années de mariage. Son mari est charmant, quand il est là, mais il n’est jamais là ! Pourquoi ? puisque sa femme est charmante. Une douce pâleur, légèrement bistrée sous les yeux des lèvres rouges qui ne sont pas peintes et qui ont faim ; la passion les agite, comme les ailes du nez, qui est d’un millimètre trop court, mais qui est bien dessiné. Les lèvres, qui ne se touchent pas tout à fait, permettent de voir, comme dans un écrin, des dents qui voudraient mordre. Le menton s’accuse un peu trop ; mais quelle adorable volupté dans les ondulations du cou, sous les vagues rebelles des cheveux noirs ! »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 810 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HOUSSAYE, Arsène – Mademoiselle Salomé (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 15min | Genre : Nouvelles


Mademoiselle Salomé

Arsène Houssaye, de son vrai nom Arsène Housset, né le 28 mars 1815 à Bruyères-et-Montbérault, mort le 26 février 1896 à Paris est un homme de lettres français. Il est également connu sous le pseudonyme d’Alfred Mousse. (Source : Wikipédia)

Mademoiselle Salomé est la première des Douze Nouvelles nouvelles parues en 1883.

« - Avec qui, monsieur, ai-je eu le plaisir de valser dans cette réunion selected ?
- Oh ! mon Dieu, mademoiselle, un nom ridicule ; je ne descends ni des croisés ni de l’Œil-de-Bœuf. Je m’appelle tout bêtement M. Arthur Dupont. Maintenant, si vous êtes curieuse de savoir ma profession, je suis auditeur au Conseil d’État, profession tout aussi ridicule que l’est mon nom.
Un physionomiste qui eût étudié la figure de la jeune fille aurait bien vu passer un nuage sur l’enjouement passionné de la valseuse. Elle retombait sur la terre du haut de son envolement amoureux.
Arthur Dupont ! porter dans le monde un nom qui n’est pas mondain, n’est-ce pas y paraître dans un habit mal fait, avec une cravate mal mise ? »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 696 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HOUSSAYE, Arsène – Une visite à Mademoiselle Camargo

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 40min | Genre : Histoire


Nicolas de Lancret - Mademoiselle de Camargo dansant (1730)

Marie-Anne de Cupis Camargo, dite la Camargo, est une danseuse née à Bruxelles le 15 avril 1710 et morte à Paris le 28 avril 1770, huit ans avant la mort de Voltaire, qui lui avait dédié ce madrigal :

« Ah ! Camargo, que vous êtes brillante !
Mais que Sallé, grands dieux, est ravissante !
Que vos pas sont légers, et que les siens sont doux !
Elle est inimitable, et vous êtes nouvelle ;
Les Nymphes sautent comme vous,
Mais les Grâces dansent comme elle. »

La Camargo a fini ses jours en femme honnête et vertueuse, dit-on, entourée d’« une demi-douzaine de chiens, et un ami qui lui était resté de ses mille et un amants, et à qui elle a légué ses chiens », écrit Melchior Grimm.
Ce même Grimm assiste à la Visite à Mademoiselle Camargo relatée ici par Arsène Houssaye qui nous surprend en nous laissant entendre au début que c’est une histoire drôle, alors qu’elle est plutôt émouvante :

« Les autres m’ont aimée, je n’ai aimé que M. de Marteille ; son souvenir a passé sur mes années comme une bénédiction du ciel. Quand j’ai reparu à l’Opéra, on m’a vue aller à la messe ; on s’est amusé de ma dévotion. Ils n’ont pas compris, les philosophes, que j’allais prier Dieu à cause de ce mot de M. de Marteille : « À présent, c’est moi qui vais t’attendre. »»

Illustration : Nicolas de Lancret, Mademoiselle de Camargo dansant (1730).

Une visite à Mademoiselle de Camargo.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 489 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Arsène Houssaye :


123>