Arsene Houssaye

L’Hospitalité écossaise – Le Huitième Péché capital

Ces deux nouvelles extraites des Douze Nouvelles Nouvelles d’Arsène Houssaye ont la légèreté et le style des vaudevilles avec le trio éternel…

« Plus M. Dieu regardait Daniella, plus M. Edwards lui paraissait horrible, un bouledogue réussi, barbe gris fer, yeux de lapin blanc, nez en trognon de pomme, six grains de beauté sur le front et sur les joues. Cet homme était si laid qu’il était beau. Balzac en eût fait un héros de roman. »
« En France, on vous jetterait dans une maison de fous. Quand on n’est pas content de sa femme, on s’en va : quand on est pas content de la vie, on s’en va ; mais on fait ça en galant homme, sans embêter les autres, nom de Dieu ! » (L’Hospitalité écossaise)

« Son père, qui est membre du conseil général de son pays, le fera passer député aux prochaines élections législatives.
– Quelle est son opinion ?
– Il n’en a pas.
– Alors, je lui donne ma fille.
Vraie mère de famille ! Elle comprenait qu’un homme politique qui n’a pas d’opinion doit arriver à tout, quel que soit le gouvernement. » (Le Huitième Péché capital)


Remarques :

Consulter les versions textes de ce livre audio : L’Hospitalité écossaiseLe Huitième Péché capital.

Illustration :

Portrait d’Arsène Houssaye.

Livre audio gratuit ajouté le 16/12/2011.
Consulté ~12033

Ajoutez un commentaire !

C'est la meilleure manière de remercier les donneurs de voix.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Lu par René DepasseVoir plus

    Les plus aimés ❤️ (sélection)Voir plus