Livres audio gratuits pour 'Fénelon' :


FÉNELON – Lettre à Louis XIV (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 19min | Genre : Histoire


LettreALouisXIV.gif

Fénelon de vrai nom François de Salignac de La Mothe-Fénelon est né en 1651 au château de Fénelon dans le Périgord. Il est ordonné prêtre à 24 ans et se distingue par ces talents d’éducateurs et ses nouvelles méthodes pédagogiques. Il écrit Traité de l’éducation en 1687. En 1695, il devient archevêque de Cambrai. Il meurt en 1715.

Les indices historiques mentionnés dans cette lettre laissent présumer qu’elle fut écrite en 1694. Fénelon était alors précepteur du duc de Bourgogne, petit-fils de Louis XIV. Fénelon envoya anonymement cette lettre à Madame de Maintenon, qui était mariée en secret à Louis XIV, afin qu’elle puisse attirer l’attention du roi sur l’état désastreux du pays. On ne sait si le monarque eut connaissance de cette missive qui prônait si dignement la vertu politique contre le souci de la gloire et l’appétit des conquêtes. Fénelon reviendra sur les thèmes défendus ici avec clarté et hauteur dans les Aventures de Télémaque (1699).

Lettre à Louis XIV.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 724 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FÉNELON – Les Aventures de Télémaque

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 14h 20min | Genre : Romans


William Hamilton - Calypso recevant Télémaque et Mentor dans sa grotte (1791)

Les Aventures de Télémaque est un roman d’aventures publié en 1699 et composé à l’intention des élèves royaux, en particulier du duc de Bourgogne, le fils du dauphin, dont Fénelon était le précepteur. Ce roman, conjointement épopée et traité de morale et de politique, provoqua à la fois la disgrâce de Fénelon à la cour et sa célébrité immédiate et postérieure.
Et pour cause : Fénelon y raconte les pérégrinations de Télémaque, accompagné de Mentor, avatar de Minerve – prétexte d’un enseignement moral et politique qui fut également – et surtout – vu, à l’époque, comme une satire du règne de Louis XIV

Le roman rencontra immédiatement un vif succès. La diffusion de l’œuvre de Fénelon s’étendit, bien au-delà de la France, à toute l’Europe, via des traductions dans quasiment toutes les langues.

« Heureux ceux qui se divertissent en s’instruisant et qui se plaisent à cultiver leur esprit par les sciences ! En quelque endroit que la fortune ennemie les jette, ils portent toujours avec eux de quoi s’entretenir, et l’ennui, qui dévore les autres hommes au milieu même des délices, est inconnu à ceux qui savent s’occuper par quelque lecture. Heureux ceux qui aiment à lire et qui ne sont point, comme moi, privés de la lecture. »

« - Hélas ! – s’écriait Télémaque – voilà donc les maux que la guerre entraîne après elle ! Quelle fureur aveugle pousse les malheureux mortels ! Ils ont si peu de jours à vivre sur la terre ; ces jours sont si misérables : pourquoi précipiter une mort déjà si prochaine ? Pourquoi ajouter tant de désolations affreuses à l’amertume dont les dieux ont rempli cette vie si courte ? Les hommes sont tous frères, et ils s’entre-déchirent ! »

Plusieurs œuvres de Fénelon sont disponibles dans la bibliothèque de Littératureaudio.com.

> Écouter un extrait : Livre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 627 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FÉNELON – L’Éducation des filles (Sélection)

Donneuse de voix : Domi | Durée : 1h 34min | Genre : Essais


Jean Siméon Chardin - La Jeune Gouvernante

Dans ce texte de 1687, Fénelon veut insister sur la nécessité de donner aux filles une bonne éducation. Mais, malgré son titre, ce texte concerne l’éducation des enfants garçons et filles.

Fénelon préconise une éducation qu’on pourrait qualifier de très moderne.
Elle est fondée sur l’observation des besoins des enfants et repose sur la douceur, la confiance, l’encouragement plutôt qu’une rigoureuse autorité.

Il faut éveiller l’enfant à la connaissance et à la vertu en suscitant son intérêt et son plaisir.

Les fichiers de la sélection traitent de la nécessité d’une bonne éducation pour tous (fichier 1), de la méthode préconisée (fichier 2), de la formation des gouvernantes et du rôle des parents (fichier 3).

> Écouter un extrait : Chapitres 01 à 04.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 8 564 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FÉNELON – Démocrite et Héraclite – Platon et Denys le Tyran

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 10min | Genre : Philosophie


Donato Bramante - Héraclite et Démocrite

Quelle meilleure présentation du dialogue 14 entre les deux philosophes Démocrite et Héraclite que celle du premier livre des Essais par Montaigne ?

« Démocrite et Héraclite ont été deux philosophes, desquels le premier, trouvant vaine et ridicule l’humaine condition, ne sortait en public qu’avec un visage moqueur et riant ; Héraclite ayant pitié et compassion de cette même condition nôtre, en portait le visage continuellement attristé, et les yeux chargés de larmes. L’un riait dès qu’il avait mis le pied hors du seuil ; l’autre pleurait au contraire. »

Dans le dialogue 23 Platon et Denys le Tyran, le philosophe prétend que :
« Un prince ne peut trouver de véritable bonheur et de sûreté que dans l’amour de ses sujets. »
Denys l’Ancien (431-367 av. JC) fut le tyran de la colonie grecque de Syracuse ; célèbre par sa lutte contre les Carthaginois, mais très impopulaire en Grèce à cause de sa brutalité.
« Platon. - Hé ! Comment pouvois-tu espérer de demeurer le maître en un lieu où tu avois mis tout le monde dans la nécessité de te perdre pour éviter ta cruauté ? .
Denys Le Tyran. - J’espérois qu’on n’oseroit jamais m’attaquer. »

Démocrite et Héraclite.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 570 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FÉNELON – Socrate et Alcibiade (Deux Dialogues des morts)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 25min | Genre : Philosophie


Alcibiade et Socrate

Les deux morts Socrate et Alcibiade se retrouvent aux Enfers et sont dans des dispositions d’esprit très différentes de celles qui les rapprochaient dans la vie.

Le premier dialogue est plus personnel ; Socrate reproche sa vie dissolue à Alcibiade et refuse de continuer toute relation avec lui :

« Alcibiade : « Hélas ! Mon cher Socrate, tu m’as tant aimé : ne veux-tu plus avoir jamais aucune pitié de moi ? Tu ne saurois désavouer, car tu le sais mieux qu’ un autre, que le fond de mon naturel étoit bon. [...]
Socrate : « Va, tu me fais horreur et pitié. Tu étois fait pour être bon, et tu as voulu être méchant ; je ne puis m’ en consoler. Séparons-nous. Les trois juges décideront de ton sort : mais il ne peut plus y avoir ici-bas d’ union entre nous deux. »»

Le sujet du second dialogue est plus général : « Le bon gouvernement est celui où les citoyens sont élevés dans le respect des lois, et dans l’ amour de la patrie, et du genre humain, qui est la grande patrie. » Mais nous retrouvons la même hostilité entre les deux hommes, quoique le « vous » remplace le « tu ».

Socrate : « Mais vous n’ avez jamais été l’ homme qu’ il falloit pour donner des lois ; votre talent étoit tout pour les violer. à peine étiez-vous hors de l’ enfance, que vous conseillâtes à votre oncle Périclès d’ engager la guerre pour éviter de rendre compte des deniers publics. Je crois même qu’ après votre mort vous seriez un dangereux garde des lois. »

Socrate et Alcibiade (Dialogue 16).

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 459 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FÉNELON – Achille et Homère – Achille et Ulysse

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 12min | Genre : Mythologie


Achille

Dans ces deux Dialogues des morts édifiants, le jeune bouillant et vaniteux Achille traite Homère de vieux poète épuisé et Ulysse de fou dissimulateur.
Ses deux interlocuteurs savent le remettre à sa place.

De quoi faire réfléchir le duc de Bourgogne dont Fénelon était le précepteur.

Achille et Homère.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 14 879 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FÉNELON – Socrate et Confucius

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 31min | Genre : Philosophie


Socrate et Confucius

Le septième Dialogue des morts met en scène Confucius et Socrate, à peu près contemporains, discutant sur la Chine, son peuple, son écriture, ses mœurs, son origine et nous apprenant ainsi ce qu’on savait et imaginait de la Chine au temps de Fénelon.
Socrate n’est pas celui qu’on connait interrogeant son interlocuteur ; il est surtout le représentant de la pensée européenne et n’aime pas manifestement les Chinois !

« C’est un peuple tranquille et paisible dans un beau et riche pays, un peuple vain qui méprise tous les autres peuples de l’ univers, un peuple qui se pique d’ une antiquité extraordinaire, et qui met sa gloire dans le nombre des siècles de sa durée ; c’est un peuple superstitieux jusqu’à la superstition la plus grossière et la plus ridicule malgré sa politesse ; c’est un peuple qui a mis toute sa sagesse à garder ses lois sans oser examiner ce qu’elles ont de bon ; c’est un peuple grave, mystérieux, composé, et rigide observateur de toutes ses anciennes coutumes pour l’extérieur, sans y chercher la justice, la sincérité, et les autres vertus intérieures ; c’est un peuple qui a fait de grands mystères de plusieurs choses très superficielles, et dont la simple explication diminue beaucoup le prix… etc »
« Votre peinture a quelque vie et une grâce je ne sais quelle ; mais elle n’a ni correction de dessin, ni ordonnance, ni noblesse dans les figures, ni vérité dans les représentations ; on n’y voit ni paysages naturels, ni histoires, ni pensées raisonnables et suivies ; on n’est ébloui que par la beauté des couleurs et du vernis. »

Socrate et Confucius.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 249 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FÉNELON – Fables (Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Contes


Fables de Fénelon

Rousseau et Lamartine ont critiqué l’immoralité des fables de La Fontaine. Ils n’auraient rien pu reprocher à celles, en prose, de Fénelon (environ 40) pédagogiques, éducatives et moralisantes à souhait, destinées en priorité au duc de Bourgogne, petit-fils de Louis XIV. Parues en 1714, un peu plus de vingt ans après celles de La Fontaine, soit elles mettent en scène des animaux, soit elles inventent des épisodes mythologiques ; on y rencotre des loups, des moutons, des nymphes, des satyres et même Mercure et Bacchus.

On comprend, avec cet échantillon de dix fables, que la postérité ait donné la palme à l’ auteur de Les Deux Pigeons plutôt qu’à celui de Le Pigeon puni pour son inquiétude et que Les Aventures de Télémaque aient éclipsé le souvenir de ce recueil instructif…

> Écouter un extrait : Le Hibou.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 023 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Fénelon :


12>