Livres audio gratuits pour 'Honoré de Balzac' :


GAUTIER, Théophile – Honoré de Balzac (1855)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 36min | Genre : Biographies


Honoré de Balzac

Le début : « Balzac naquit à Tours le 16 mai 1799, le jour de la fête de saint Honoré, dont on lui donna le nom, qui parut bien sonnant et de bon augure. Le petit Honoré ne fut pas un enfant prodige ; il n’annonça pas prématurément qu’il ferait la Comédie humaine. C’était un garçon frais, vermeil, bien portant, joueur, aux yeux brillants et doux, mais que rien ne distinguait des autres, du moins à des regards peu attentifs. À sept ans, au sortir d’un externat de Tours, on le mit au collège de Vendôme, tenu par des oratoriens, où il passa pour un élève très médiocre… »

Illustration : Portrait d’Honoré de Balzac, par Louis-Auguste Bisson (1842).

Honoré de Balzac.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 805 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BALZAC, Honoré (de) – Avant-propos à la « Comédie humaine »

Donneur de voix : Christian Dousset | Durée : 46min | Genre : Biographies


Portrait de Balzac par Nadar

« Le hasard est le plus grand romancier du monde : pour être fécond, il n’y a qu’à l’étudier. La Société française allait être l’historien, je ne devais être que le secrétaire. En dressant l’inventaire des vices et des vertus, en rassemblant les principaux faits des passions, en peignant les caractères, en choisissant les événements principaux de la Société, en composant des types par la réunion des traits de plusieurs caractères homogènes, peut-être pouvais-je arriver à écrire l’histoire oubliée par tant d’historiens, celle des mœurs. Avec beaucoup de patience et de courage, je réaliserais, sur la France au dix-neuvième siècle, ce livre que nous regrettons tous que Rome, Athènes, Tyr, Memphis, la Perse, l’Inde ne nous ont malheureusement pas laissé sur leurs civilisations, et qu’à l’instar de l’abbé Barthélémy, le courageux et patient Monteil avait essayé pour le Moyen-Âge, mais sous une forme peu attrayante. [...]
Ce n’était pas une petite tâche que de peindre les deux ou trois mille figures saillantes d’une époque, car telle est, en définitif, la somme des types que présente chaque génération et que La Comédie humaine comportera. »

Tel est l’esprit de cet Avant-propos qui permet d’approcher les motivations de Balzac et d’éclairer les conditions dans lesquelles cet « effroyable labeur » a pu s’effectuer. Quant aux conceptions idéologiques de l’auteur en matière de politique et de religion, je tiens à préciser qu’elles n’engagent vraiment que lui… C.D.

Illustration: Portrait de Balzac par Nadar.

Licence Creative Commons

Avant-propos à la « Comédie Humaine ».

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 160 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BALZAC, Honoré (de) – Trois Contes pour enfants

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Contes


Tony sans soin

On ignore généralement qu’Honoré de Balzac a écrit quelques contes pour la jeunesse qui ont souvent été des récompenses des distributions de prix en fin d’année scolaire.

Tony sans soin à faire lire aux enfants qui aiment le désordre :

« Aujourd’hui, si vous prêtez quoi que ce soit à Tony, Tony vous le rend propre, sans déchirures ni taches. Il est le premier venu à l’école. En ne perdant point ses gants, il n’a plus d’engelures aux mains. Ma mère ne dépense plus aidant d’argent en livres, car il a soin des siens. Enfin, il s’est corrigé. »

L’Ours et le forgeron punit ceux qui n’aident pas quand on les appelle au secours :

« En écoutant cette histoire de la grand-mère, Georges comprit que c’était à lui que la morale s’adressait ; tout penaud, il baissait la tête, tandis que tous lui lançaient un regard très significatif. Aussi, à peine fut-elle achevée qu’il s’élança dans le jardin, afin d’y cacher sa rougeur et son dépit et aussi, espérons le, pour y réfléchir au moyen de se corriger. »

Fleurette, choisie par la reine des fées, empêche l’Ouragan de nuire :

« Fleurette est donc demeurée la sœur des fleurs et l’amie des petits enfants. »

Illustration : Tony sans soin, Hetzel, 1853.

> Écouter un extrait : Tony sans soin.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 716 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BALZAC, Honoré (de) – Ursule Mirouët

Donneuse de voix : Pomme | Durée : 10h 6min | Genre : Romans


Ursule Mirouët

Le bon, riche, mais vieux, docteur Minoret a amené, un jour, chez lui, une toute petite enfant, qu’il a élevée, qui a grandi, et est devenue une jeune fille aussi belle que sage. Et c’est alors, à Nemours, la fin de la tranquillité ! Car le docteur a des neveux qui tiennent à ne rien perdre de l’héritage !

Balzac campe là, avec brio, une bourgeoisie aussi cupide que méchante.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 528 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BALZAC, Honoré de – Splendeurs et misères des courtisanes (Œuvre intégrale, Version 2)

Donneuse de voix : Christiane-Jehanne & | Durée : 22h 48min | Genre : Romans


Pierre-Auguste Renoir - Les Amoureux (1875)

Splendeurs et misères des courtisanes est un roman d’Honoré de Balzac publié entre 1838 et 1847 qui fait suite à Illusions perdues. Composé de quatre parties, il met en scène les aspects souterrains de la société, en explorant le monde du crime et de la prostitution. Le premier est dominé par le personnage satanique du forçat évadé, Don Carlos Herrera, qui connaîtra une forme de rédemption sociale dans sa dernière incarnation ; le second montre une jeune prostituée, Esther, rachetée par son amour pour Lucien de Rubempré, le poète sans volonté dont l’ambition et la vanité sont les ressorts tragiques du roman.

Le roman définitif est divisé en quatre parties :

- Comment aiment les filles,
- À combien l’amour revient aux vieillards,
- Où mènent les mauvais chemins,
- La Dernière Incarnation de Vautrin.

(Source : Wikipédia).

Illustration : Pierre-Auguste Renoir, Les Amoureux (1875).

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 227 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BALZAC, Honoré de – Splendeurs et misères des courtisanes (Partie 04, Version 2)

Donneurs de voix : Christiane-Jehanne & | Durée : 5h 36min | Genre : Romans


La Conciergerie

Cette quatrième et dernière partie de Splendeurs et misères des courtisanes s’intitule : La Dernière Incarnation de Vautrin.

Nous sommes au tout début de cette partie :

« – Qu’as-tu, mon ami ? dit la jeune femme effrayée.
– Ah ! ma pauvre Amélie, il est arrivé le plus funeste événement… J’en tremble encore. Figure-toi que le procureur général… Non, que madame de Sérizy… que… Je ne sais par où commencer…
– Commence par la fin !… dit madame Camusot. »

Les aventures, craintes, sentiments, démêlés avec la justice se poursuivent.

Le regard de l’auteur sur la société s’entrelace avec talent, réflexion et humour autour de ces péripéties, comme :

« Les grades à gagner développent l’ambition ; l’ambition engendre une complaisance envers le pouvoir ; puis l’égalité moderne met le justiciable et le juge sur la même feuille du parquet social. Ainsi, les deux colonnes de tout ordre social, la Religion et la Justice, se sont amoindries au dix-neuvième siècle, où l’on se prétend en progrès sur toute chose. »

Plus loin :

« Faire arriver un homme médiocre ! c’est pour une femme, comme pour les rois, se donner le plaisir qui séduit tant les grands acteurs, et qui consiste à jouer cent fois une mauvaise pièce. C’est l’ivresse de l’égoïsme ! Enfin c’est en quelque sorte les saturnales du pouvoir. »

Et aussi :

« Quand la loi est satisfaite, la société ne l’est pas, elle conserve ses défiances, et elle fait tout pour se les justifier à elle-même ; elle rend le forçat libéré un être impossible ; elle doit lui rendre tous ses droits, mais elle lui interdit de vivre dans une certaine zone… »

Chacun pourra réfléchir à la société et aussi à la psychologie des personnages, la naïveté, l’innocence, le bien, le mal, l’ambition, etc…, à la complexité humaine.

Illustration : La Conciergerie.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 427 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BALZAC, Honoré de – Splendeurs et misères des courtisanes (Partie 03, Version 2)

Donneurs de voix : Christiane-Jehanne & | Durée : 4h 12min | Genre : Romans


Jean-Baptiste-Camille Corot - Le pont au Change vu du quai de Gesvres (détail, 1830)

Cette troisième partie de Splendeurs et misères des courtisanes s’intitule Où mènent les mauvais chemins, et se déroule à la Conciergerie.

« En août 1844, il (Balzac) publie chez de Potter Splendeurs et misères des courtisanes, qui comprend les deux premières parties actuelles. Puis il se met à travailler à la fin du roman, dont il pensait d’abord qu’elle consisterait en une seule partie. Toutefois, après avoir visité la Conciergerie, il décide de consacrer une partie entière à décrire cette prison et le fonctionnement de la justice criminelle, afin de bien amorcer les conditions du suicide de Lucien. Cette troisième partie, intitulée Une instruction criminelle, est publiée dans L’Époque du 7 au 29 juillet 1846. Elle paraît en août 1846 dans l’édition définitive de La Comédie humaine sous le titre actuel, Où mènent les mauvais chemins. Elle est aussi reprise en volume séparé chez Souverain sous le titre Un drame dans les prisons en 1847. » (Wikipédia)

« Le lendemain, à six heures, deux voitures menées en poste et appelées par le peuple dans sa langue énergique des paniers à salade sortirent de la Force, pour se diriger sur la Conciergerie au Palais de Justice.
Il est peu de flâneurs qui n’aient rencontré cette geôle roulante ; mais, quoique la plupart des livres soient écrits uniquement pour les Parisiens, les Étrangers seront sans doute satisfaits de trouver ici la description de ce formidable appareil de notre justice criminelle. Qui sait ? »

Ainsi commence cette troisième partie… fort… instructive !

Illustration : Jean-Baptiste-Camille Corot, Le pont au Change vu du quai de Gesvres (détail, 1830).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 662 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BALZAC, Honoré de – Splendeurs et misères des courtisanes (Parties 01 et 02, Version 2)

Donneuse de voix : Christiane-Jehanne & | Durée : 13h | Genre : Romans


James Jacques Joseph Tissot - A Woman of Ambition

Splendeurs et misères des courtisanes est un roman d’Honoré de Balzac publié entre 1838 et 1847 qui fait suite à Illusions perdues. Composé de quatre parties, il met en scène les aspects souterrains de la société, en explorant le monde du crime et de la prostitution. Il s’agit d’une étude des mœurs et de la société du temps de Balzac. On y retrouve les personnages importants.

Un soir de 1824 se donne à l’Opéra un bal masqué. Ancienne courtisane au charme remarquable, Esther Bogseck s’y rend en compagnie de Lucien de Rubempré. On l’avait dit ruiné, mais il a payé ses dettes et vit avec Esther. Ses anciens amis ont tôt fait de le reconnaître, mais un singulier personnage qui marche sur les pas de Lucien conseille d’une voix menaçante aux médisants de respecter le jeune homme. En dépit de son masque et de son déguisement, Esther est elle aussi reconnue par les invités et, victime de leurs ricanements et moqueries, elle retourne précipitamment chez elle.

Les propos de Nucingen, présentés en franco-allemand de cuisine, ont été difficiles à lire. Nous avons essayé de les respecter au mieux, tout en ayant conscience de nos maladresses, que nous prions les auditeurs de bien vouloir excuser…

> Écouter un extrait : Chapitre 00.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 139 506 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Honoré de Balzac :