Livres audio gratuits pour 'Jean Revel' :


REVEL, Jean – Une consécration

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 23min | Genre : Nouvelles


Saint Léonard

Les cinq Nouvelles normandes (1901)de Jean Revel sont : Le Crapaud, La Loi, Humble, Une exécution (déjà publiées) et Une consécration. Ce récit humoristique rappelle Conflits pour rire de Maupassant : même thème, même ton et même lieu. Mais l’opposition du pouvoir civil et de celui du clergé prend ici une forme inattendue ; le maire Richaud et le curé Pastour sont bons amis et œuvrent pour la même cause.

« Tout d’abord, Richaud et Pastour se regardèrent comme chien et chat ; le gros maire fit le boule-dogue devant l’ecclésiastique onctueux et félin ; mais la tactique de celui-ci fut si parfaitement souple que Richaud fut conquis.[...] Ce petit curé sec comme un I, marchant à côté du maire gros et rond comme un O, devinrent légendaires ; un mauvais plaisant dit : « Leur silhouette produit l’effet du nombre 10 qui marcherait. » [...] Une petite feuille attaqua violemment « ce fonctionnaire civil qui pactise avec les pires ennemis de nos institutions. »
Certes la pompe épiscopale est égratignée, les saintes reliques provoquent l’ironie, mais l’anticléricalisme reste bon enfant (de chœur ! comme le maire !)

Une consécration.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 381 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

REVEL, Jean – Le Crapaud – La Loi

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 28min | Genre : Nouvelles


Crapaud

L’auteur, dans ces deux Nouvelles normandes, rappelle avec mélancolie un « crime » personnel, puis nous fait rire avec l’entêtement rusé d’un paysan normand réagissant « au nom de la loi ».

« Quel est ce souvenir qui, tout à coup, me revient et m’opprime ? … Voici la cavée où jadis je fus témoin et acteur d’un drame… Oui, là, c’est bien l’endroit précis où, lorsque j’étais écolier, je tuai un crapaud. [...] Et quand le lamentable estropié fut mort, l’enfant, désespéré, pleura ; … il inhuma sa victime…, puis, dans la puérile naïveté de sa dévotion, il mit, sur le tertre, une croix avec cette inscription : « Petits oiseaux, priez pour lui. » » (Le Crapaud)

« Le maître clerc continuait d’évangéliser Ravet qui l’écoutait en souriant, sans être touché par les ingénieuses déductions qu’on lui présentait.
« Oui », répondait-il parfois,« c’est votre idée, mais c’est pas la mienne. » » (La Loi)

Le Crapaud.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 352 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

REVEL, Jean – Humble

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 53min | Genre : Nouvelles


Jean Revel

Jean Revel (1848-1925), très grand observateur et poète naturiste très sensible, se penche volontiers sur le sort des petites gens dans ses Nouvelles normandes : ici un modeste employé victime de l’amour et dans Une exécution un soldat que l’ivresse a fait mourir, tous les deux bons fils…

« « Laid et mal venu »… Oui, hélas ! il n’est pas beau, le pauvre Jérôme : malingre, à demi bossu, les jambes cagneuses, le teint couvert de taches de rousseur, il a de plus dans le regard un strabisme divergent qui le rend à la fois ridicule et odieux. Et cependant la nature, comme par pitié, a doué cet être difforme d’une chevelure noire aux boucles admirables et de mains aristocratiques.
La création présente de ces contrastes : l’exquis est parfois uni à l’informe ; de subtiles formes s’accouplent aux faiblesses congénitales. [...] Il en était ainsi de Jérôme, cet avorton en qui brûlaient des tendresses, en qui palpitait une intelligence supérieure.

Et son histoire, c’était l’histoire éternelle de Quasimodo et d’Esmeralda : toujours l’être fruste, bafoué, qui voudrait se dévouer, qui voudrait mourir pour la femme idéale, en une oblation très pure. »

Humble.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 213 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

REVEL, Jean – Une exécution

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 19min | Genre : Nouvelles


Guerre de 1870

Jean Revel (pseudo de Paul Toutain (1848-1929)), notaire normand, a comme Maupassant, Daudet (La Dernière Classe et plusieurs Contes du Lundi), Barrès (Colette Baudoche) dépeint la vie quotidienne pendant et après la guerre de 1870.
L’Exécution se passe en Normandie ; l’armée est en débandade. Le « calva » fait des ravages… Une altercation dont fut témoin le narrateur, alors sergent…

« Cette agressivité naturelle au Français, qui a été si longtemps comprimée, dans le recul, dans les humiliantes défaites, veut éclater, être manifestée. Et, dans les cours des fermes, s’allument les rixes, toutes sortes de combats, sédation des nerfs.
Un gars de Foulbec a donné cours aux énergies qui l’étouffent, à ses robustes fureurs ; c’est un affolement autour de lui, une rumeur haute contre ce tapageur, en qui hurlent et s’épanouissent les violences de la patrie foulée aux pieds, inerte et néanmoins vivante, furieusement vivante ; les vociférations, les coups résonnent, il se bat, contre tous, sans savoir.
Un capitaine accourt, arrogant et froid ; au lieu d’apaiser ce délirium par quelque paternelle douceur, il le surexcite, et, voulant le briser d’un effort impuissant, le transforme en folie. »

Illustration : Scène de bivouac, la veille de la capitulation de Metz (Source : New York Public Library).

Une exécution.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 643 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |