Livres audio gratuits pour 'René Bazin' :


BAZIN, René – Madame Dor

Donneuse de voix : Gaëlle | Durée : 1h | Genre : Nouvelles


René Bazin - Madame Dor

Madame Dor est la propriétaire de l’Hôtel de la Marine, à Camaret, où le narrateur s’est arrêté quelques jours. Il y découvre la joie vive des jeunes filles se promenant le soir le long du quai qui contraste avec la beauté mélancolique des paysages du Finistère. Et il comprend la jalousie féroce que Madame Dor, « fille, veuve et mère de naufragés », éprouve envers la mer qui a lui pris ceux qu’elle aimait. Son petit-fils, Guillaume, est à présent l’objet de toutes ses attentions. « Il sera tout ce qu’il voudra, mais pas marin ! »
Plus encore que le courage, c’est l’amour de Mme Dor pour son petit-fils, qu’elle veut protéger et garder pour elle seule, qui transcende cette nouvelle de René Bazin, publiée en 1894 dans le recueil Humble Amour.
Elle est accompagnée d’une composition de Yann-Fañch Perroches, accordéoniste diatonique breton, avec son aimable autorisation.

Illustration : Mareyeuse en manteau de deuil attendant les bateaux de pêche (Le Guilvinec, Finistère, début XXe).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 175 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BAZIN, René – Le Château de Sombrehoux (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 28min | Genre : Contes


Le Château de Sombrehoux

Merveilleux souvenirs d’enfant parus dans le recueil Contes de Bonne Perrette édité en 1902.

Le début : « Le vent est tiède, le vent chante, il ne gémit plus tout le jour, il passe par bouffées, s’arrêtant à baiser les fleurs.
Ce n’est plus le temps des primevères, des premières pousses blanches des saules ; c’est le printemps de mai, la saison royale.
Voyez les ruisseaux et les mares : les poules d’eau s’en vont nageant, avec leurs petits à la suite ; elles tracent des routes bleues dans la canetille verte ; les renoncules blanches font couronne.
Il y a de la lumière jusqu’au fond des courants ; il y en a sur les feuilles des pins, et sur l’aile des martinets qui tournent ; on dirait que les choses regardent. »

Le Château de Sombrehoux.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 575 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BAZIN, René – Le Voisin

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 10min | Genre : Nouvelles


Le Voisin

Cette nouvelle champêtre, aussi élégante en la forme qu’au fond, est parue dans le magazine Lisez-moi en 1910.

« C’était Henri Houdaille qui, grimpé dans la gouttière, éteignait avec un seau d’eau et une couverture de lit le feu qui venait de prendre à l’angle de la toiture. Il avait réveillé la mère et les enfants qui dormaient, et les avait mis en sûreté. À présent, il commençait à lutter contre le feu, tout seul, car le vieux François Bedouet courait, éperdu, dans l’atmosphère de fournaise de la cour, entrait dans la maison, ne trouvait pas de draps, ne retrouvait plus le seau pour puiser l’eau, et, se tordant les mains, gémissant, inutile, ne semblait plus avoir de volonté que pour contempler, de ses yeux dilatés et pleins de souvenirs de moisson, les deux meules jumelles de foin et de paille, qui s’en allaient en flammes. »

Le Voisin.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 209 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BAZIN, René – Quinze Billets bleus

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 14min | Genre : Nouvelles


Quinze Billets bleus

Cette touchante nouvelle sur un humble legs accordé par feu Mademoiselle Morel à ses trois (meilleures ?) couturières est tiré du magazine pour jeune filles Lisez-moi bleu édité en 1913.

« Je ne m’attendais à rien, monsieur Poupry. Bien sûr, non !
Son seul sentiment paraissait être le besoin de s’excuser d’une telle fortune. Le vieux clerc n’était pas psychologue. Il ignorait que, à force de ne pas servir, le ressort de la joie se rouille, et que la faculté d’épanouissement ressemblait ici à de la vieille poudre, bourrée, pressée, inutile depuis quarante ans et qui fait long feu devant l’amorce. [...] Lorsqu’elle fut sortie, il se pencha par la fenêtre, et vit que la vieille fille avait l’air de fuir. Elle courait presque ; elle sautait ; elle avait des mouvements d’ascension et d’envolée, comme un oiseau mouillé qui se souvient de ses ailes. C’était le bonheur qui grandissait. »

Quinze Billets bleus.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 205 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BAZIN, René – Aux Petites Sœurs

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 1h 30min | Genre : Nouvelles


Pierre-Auguste Renoir - Femme à l'ombrelle et enfant

Cette nouvelle est extraite du recueil de René Bazin : Humble amour.

Le père Honoré Le Bolloche, ancien sergent des Zouaves, blessé, médaillé et atteint par la limite d’âge, s’était marié et installé dans une petite maison. Le voisinage des joncs, qui poussaient là, dans le marécage à côté, l’ignorance de tout autre métier et une adresse de mains furent cause que l’ancien sergent se mit à rempailler des chaises. Pendant plusieurs années, Le Bolloche n’eut pas à se plaindre.
La plus grande joie des époux fut l’arrivée d’une petite fille, qu’ils avaient appelée de tous leurs vœux. Ce fut une adoration immédiate.
Malheureusement, le progrès supplanta l’antique tradition et l’on vit s’introduire dans les maisons du mobilier léger et bon marché. Le métier de rempailleur ne devint plus rentable et la misère arriva.

Illustration : Pierre-Auguste Renoir, Femme à l’ombrelle et enfant (1874-1876).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 483 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BAZIN, René – Davidée Birot

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 7h 28min | Genre : Romans


Davidée Birot

Institutrice de l’école laïque pour filles dans un village de tailleurs de tuiles d’ardoises, Davidée Birot, sans pratique religieuse, se tourmente pour l’âme de ses petites filles. Le tragique destin de l’une d’entre-elles, la petite Anna, son enterrement, le départ de sa mère, sera le fil blanc, si pur et si simple, qui va conduire l’institutrice au seuil de l’Église.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 355 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BAZIN, René – L’Isolée

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 6h 27min | Genre : Romans


L'Isolée

Les lois laïques de 1902-1905 obligent brutalement les religieuses d’une école primaire à Lyon à retrouver la vie civile. Elles sont dispersées au quatre coins de la France. L’une d’elles « se perdra »…

« – Vous êtes ici chez deux de mes sœurs de Clermont-Ferrand, dit la supérieure. Vous venez prendre leur bien.
– Je vous l’ai dit, ça ne me regarde pas.
– Je proteste en leur nom, monsieur.
– Pas longuement, n’est-ce pas ? dit le faux bourgeois, qui n’en était pas à sa première opération.
Sœur Justine fit signe de la main : « Taisez-vous » !
– Oh ! dit-elle plus fortement, je ne vous ferai pas de discours, allez ! Mais je vous dis, pour que vous le répétiez, que vous commettez trois injustices : en détruisant mon école, qui est celle des pauvres et des chrétiens ; en prenant notre bien, et en nous chassant de notre domicile, comme vous allez le faire. Expulsez-moi, maintenant. »

> Écouter un extrait : Partie 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 497 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BAZIN, René – Donatienne (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 4h 13min | Genre : Romans


Donatienne

Donatienne est une jeune bretonne mariée et mère de famille qui part à la ville comme nourrice pour aider financièrement son mari et ses enfants. Happée par le tourbillon des conversations des autres bonnes, par leur amoralité, enivrée par le luxe, l’argent gagné sans efforts, elle oublie les siens et se perd. Son mari chassé par la misère de sa ferme erre sur les routes avec les trois enfants et finit par échouer en Auvergne où il travaille comme manœuvre dans une carrière…
Le roman le plus poignant de René Bazin.

« Tant que l’on put entendre le pas régulier de l’homme et le grincement des roues de bois, la grande ombre qui se dessinait entre les murs de la charmille demeura immobile. Mais lorsque le groupe des voyageurs, diminué par la distance et à demi caché par les haies, fut tout près de disparaître, l’abbé Hourtier, songeant aux inconnus qui avaient perdu Donatienne, au monde lointain de petits ou de grands qui avaient fait le malheur de Louarn, leva le poing, comme pour maudire, vers le soleil qui rougeoyait dans les basses branches de ses lilas ; … puis il se souvint de ce qu’il avait dit la veille, et le geste de son bras s’acheva en une bénédiction pour ceux qui s’en allaient. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 204 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour René Bazin :


123>