Livres audio gratuits pour 'René Depasse' :


CHAPMAN, William – Notre langue – France (Poèmes)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 10min | Genre : Poésie


William Chapman

William Chapman (1850-1917), journaliste, poète et traducteur canadien, admirateur de la France et de sa langue nous offre dans Les Aspirations (1904) deux témoignages propres à flatter notre orgueil national.

Notre langue
« Langue de feu, qui luit comme un divin flambeau,
Elle éclaire les arts et guide la science ;
Elle jette, en servant le vrai, le bien, le beau,
A l’horizon du siècle une lueur immense. »

France
« La France ! c’est le cœur qui fait vivre l’Europe,
La tête où tout projet vaste se développe,
Le bras où l’opprimé cherche à se cramponner,
Le torse qui résiste au choc des avalanches…
C’est un chêne géant dont on coupe les branches,
Mais que l’on ne pourra jamais déraciner. »

Illustration : William Chapman.

Notre langue (Version 2).

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 686 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VIDOCQ, François – Mémoires (Chapitre 16)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Biographies


Bergeron - Rue des Boucheries St Ouen à Rouen (1845)

D’arrestations en évasions et d’évasions en arrestations, la vie mouvementée de Vidocq se déroule, souvent dangereuse :

« Un soir que, sans défiance et seulement armé d’un bâton, je revenais de la rue d’Amiens, en traversant le pont situé au bout de la rue des Goguets, je fus assailli par sept à huit individus. C’étaient des sergents de ville déguisés ; ils me saisirent par mes vêtements ; et déjà ils se croyaient assurés de leur capture, lorsque, me débarrassant par une vigoureuse secousse, je franchis le parapet et me jetai dans la rivière. On était en décembre ; les eaux étaient hautes, le courant très rapide ; aucun des sergents n’eut la fantaisie de me suivre ; ils supposaient d’ailleurs qu’en allant m’attendre sur le bord, je ne leur échapperais pas ; mais un égout que je remontai me fournit l’occasion de déconcerter leur pré voyance, et ils m’attendaient encore, que déjà j’étais installé dans la maison de ma mère. »

Contenu du chapitre 16 :

Séjour à Arras. — Travestissements. — Le faux Autrichien. — Départ. — Séjour à Rouen. — Arrestation

Illustration : Bergeron, Rue des Boucheries St Ouen à Rouen (1845).

Chapitre 16.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 767 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LABOULAYE, Édouard – Le Pacha berger

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 50min | Genre : Nouvelles


Le Pacha berger

Le Pacha berger est un conte turc, très édifiant comme on peut en juger par les dernières phrases d’Édouard Laboulaye (1811-1883) :

« C’est au milieu de ces sages enseignements que grandirent les trois fils de Charme-des-Yeux. Tous trois furent pachas. Profitèrent-ils des conseils de leur aïeul ? J’aime à le croire, quoique les annales des Turcs n’en disent rien. On n’oublie pas ces premières leçons de l’enfance ; c’est à l’éducation que nous devons les trois quarts de nos vices et la moitié de nos vertus. Hommes de bien, souvenez-vous de ce que vous devez à vos pères et dites-vous que, la plupart du temps, les méchants et les pachas ne sont que des enfants mal élevés. »

Illustration : Le Pacha berger, par Yan’ Dargent (1883).

Le Pacha berger.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 734 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MÉRIMÉE, Prosper – La Chambre bleue

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 42min | Genre : Nouvelles


La Chambre bleue, par Eugène Courboin (1902)

Il y a parfois dans la vie des cas de conscience difficiles à résoudre ; vaut-il mieux laisser égorger un voyageur inconnu, ou déshonorer et perdre la femme qu’on aime ?

est le problème posé par Prosper Mérimée dans La Chambre bleue.

La Chambre bleue.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 937 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MIRBEAU, Octave – Le Polonais – Le Tambour – La Fée Dum-Dum

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Nouvelles


La Fée Dum-Dum

Trois contes d’Octave Mirbeau.

Le Polonais (le début) :
« La maison où demeure le Polonais est, sur la route, près de la forêt, pour ainsi dire, enclavée dans la forêt ; une cahute indiciblement misérable, dont les murs en torchis s’écaillent, dont le toit de chaume, çà et là crevé, s’effondre, montrant les lattes pourries. »

Le Tambour (le début) :
« Saint Latuin était – et il est toujours, j’aime à le croire – le patron vénéré de notre paroisse. Premier évêque de Normandie, au premier siècle de l’ère chrétienne, il avait chassé du pays percheron, à coups de crosse, les druides, sacrificateurs de sang humain. On raconte, dans des livres très anciens, que son ombre, seule, guérissait les malades et ressuscitait les morts. »

La Fée Dum-Dum (la fin) :

« Nous sommes, mon cher monsieur, des sauvages pires que les anthropophages de l’Australie, puisque, ayant conscience de notre sauvagerie, nous y persistons. Et puisque c’est par la guerre, c’est-à-dire par le vol, le pillage et le massacre, que nous entendons gouverner, commercer, régler nos différends, venger notre honneur !… eh bien ! nous n’avons qu’à supporter les inconvénients de cet état de brutalité où nous voulons nous maintenir quand même !… Allez-vous demander au tigre de mettre des gants à ses griffes lorsqu’il déchire sa proie ! Non, non !… Pas d’hypocrisie !… Nous sommes des brutes, agissons en brutes. Nous ne sommes pas près, encore, de voir se lever, sur nous, l’aube blanche de la civilisation et le rayonnant soleil de l’amour humain. »

> Écouter un extrait : Le Polonais.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 898 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GRANDVILLE – Les Proverbes vengés

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 16min | Genre : Nouvelles


Cent Proverbes

Grandville (pseudonyme de Jean-Ignace-Isidore Gérard Grandville, 1803-1847) est un caricaturiste nancéen qui a écrit quelques fantaisies humoristiques comme Les Proverbes vengés.

« Ah ! ah ! jouer des proverbes ! voilà qui est plaisant, ajouta avec un rire forcé un grand jeune homme à moustaches blondes. Je me souviens, Mesdames, d’avoir figuré une seule fois en ma vie dans un proverbe ; c’était au collège, le mot était asinus asinum fricat… J’étais un si bon écolier que tout le monde disait que je
devais me charger des deux rôles. »

Les proverbes se vengent d’être ainsi dédaignés.

Ce divertissement s’achève par une liste de cent proverbes, jeu pour les lecteurs d’aujourd’hui. Combien en ignoriez-vous ?

Illustration : Cent Proverbes, par Grandville (XIXe).

Les Proverbes vengés.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 018 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BOCCACE, Jean – Les Deux Fugitifs – À bon rat, bon chat

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 32min | Genre : Contes


Les Deux Fugitifs

Les Deux Fugitifs (Cinquième journée, nouvelle III) :

« Il y eut autrefois dans Rome, ville qui a été longtemps la première du monde, et qui est peut-être aujourd’hui la dernière, à cause de ses débordements, il y eut, dis-je, un jeune homme, nommé Pierre Boccamasse, d’une famille aussi ancienne qu’illustre, qui devint amoureux d’une jeune beauté, dont le père, d’une naissance obscure, mais fort estimé des Romains, s’appelait Giglivosse. Comme ce jeune gentilhomme était d’une jolie figure, et avait des manières aimables, il n’eut pas de peine à rendre Angeline sensible à son amour. La passion dont il était dévoré ne fit qu’augmenter par la tendresse que la belle lui témoignait. »

À bon rat, bon chat (Journée IX, nouvelle 6) :

« Blondel, qui vit bien qu’il n’y avait rien de bon à gagner en luttant contre Chiaque, pria Dieu de faire sa paix avec lui. Dans la suite, il eut grand soin de ne pas se moquer de lui. »

Traduction : Antoine Sabatier de Castres (1742-1817).

Illustration : Les Deux Fugitifs (Éditions Barbier, 1846).

Les Deux Fugitifs.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 857 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MOREAU, Hégésippe – La Souris blanche

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 45min | Genre : Contes


La Souris blanche

À la fin de la vie de Louis XI, Charles vit confiné à Amboise, sur l’ordre d’un père devenu paranoïaque. Celui-ci, sentant sa fin prochaine, lui inculque quelques notions de gouvernement à partir de 1482. Il lui conseille de conserver la majorité du personnel royal pour faciliter la transition (chose que lui-même n’avait pas faite). Louis XI s’éteint le 30 août 1483, et Charles devient roi à 13 ans sous le nom de Charles VIII.

C’est à cette époque que se situe La Souris blanche, anecdote dans laquelle Hégésippe Moreau (cf. Le Gui de chêne) mêle histoire et conte de fée.

« Blanchette n’avait d’une souris que la forme, Blanchette était une fée ! Les historiens du temps, il est vrai, n’ont rien dit de cette métamorphose ; mais je puis vous en garantir l’authenticité, et de plus vous en révéler les causes secrètes, sur la foi de certain manuscrit gros et gras de science, qui m’est échu pour lot dans l’héritage de ma grand’tante. Des rats bibliophiles en ont mangé les trois quarts, les vers l’ont illustré de broderies à jour, et ce n’est pas sans peine, je vous jure, que je suis parvenu à déchiffrer et à traduire pour vous, de la langue romane en français moderne, le chapitre suivant, intitulé : Comme quoi la Fée des Pleurs fut changée en blanche sourette. »

Illustration : La Souris blanche, par Frédéric Bourdin (1919).

La Souris blanche.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 743 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour René Depasse :