Livres audio gratuits pour 'René Depasse' :


SADE, Marquis (de) – L’Instituteur philosophe – Le Talion – La Marquise de Telême

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 40min | Genre : Contes


L'Instituteur philosophe

Ces trois nouvelles sont extraites des Historiettes, contes et fabliaux, manuscrit de 1788 du Marquis de Sade.

L’Instituteur philosophe
« Persuader par exemple à un jeune homme de quatorze ou quinze ans que Dieu le père et Dieu le fils ne sont qu’un, que le fils est consubstantiel à son père et que le père l’est au fils etc., tout cela, quelque nécessaire néanmoins que cela soit au bonheur de la vie, est plus difficile à faire entendre que de l’algèbre. »

Le Talion
« Mme d’Esclaponville, dis-je, était une blondasse un peu fade, mais fort blanche, d’assez jolis yeux, bien en chair, et de ces grosses joufflues qu’on appelle communément dans le monde de bonne jouissance. »

La Marquise de Telême, ou Les Effets du libertinage
« Ce qui vient de vous arriver, madame, dit-il en s’adressant à la marquise, a dû vous paraître fort extraordinaire, et n’est pourtant que la chose du monde la plus simple ; venue à Paris sans crédit, sans ressources, sans protection, à peine âgée de dix-sept ans et une trop jolie figure, vous deviez nécessairement être dupée, ce n’est pas votre faute. »
(Note : La fin du conte est endommagée par la corruption du manuscrit)

Illustration : Mr l’abbé Coco faisant un tour de promenade au jardin du Roi, avant diner avec son élève (XVIIIe).

> Écouter un extrait : L’Instituteur philosophe.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 841 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VIDOCQ, François – Mémoires (Chapitre 19, Fin)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 40min | Genre : Biographies


Ancien Hôtel de ville de Béthune

L’épisode le plus émouvant de cette deuxième partie du chapitre XIX est peut-être l’histoire de la destinée de Christiern dit Le Danois.

Nous sommes vers 1814, Vidocq a donc environ 40 ans.

Contenu :
On me promet de l’avancement — Je suis trahi. — Encore une fois la prison. — Licenciement de l’armée de la Lune. — Le soldat gracié. — Un de mes compagnon est passé par les armes. — Le bandit piémontais. — Le sorcier du camp. — Quatre assassins mis en liberté. — Je m’évade.

Illustration : Ancien Hôtel de ville de Béthune

Chapitre 19 (fin).

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 904 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

POE, Edgar Allan – Colloque entre Monos et Una

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Nouvelles


Colloque entre Monos et Una

L’analyse, par un « ressuscité » de tout ce qui s’est passé de sa mise en bière à son inexistence finale est le sujet de Colloque entre Monos et Una, dialogue des morts signé par Edgar Poe et traduit par Baudelaire.

« Ceux qui m’entouraient dirent que c’était la Mort. Les mots sont choses vagues. Mon état ne me privait pas de sentiment ; il ne me paraissait pas très différent de l’extrême quiétude de quelqu’un qui, ayant dormi longtemps et profondément, immobile, prostré dans l’accablement de l’ardent solstice, commence à rentrer lentement dans la conscience de lui-même ; il y glisse, pour ainsi dire, par le seul fait de l’insuffisance de son sommeil, et sans être éveillé par le mouvement extérieur. Je ne respirais plus. Le pouls était immobile. Le cœur avait cessé de battre. La volition n’avait point disparu, mais elle était sans efficacité. Mes sens jouissaient d’une activité insolite, quoique l’exerçant d’une manière irrégulière. »

Illustration : Harry Clarke, The Colloquy of Monos and Una (1923).

Colloque entre Monos et Una.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 674 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GOZLAN, Léon – Un village comme il n’y en a pas deux dans l’univers

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 52min | Genre : Nouvelles


Vue de Broek in Waterland

Un village comme il n’y en a pas deux dans l’univers de Léon Gozlan ne donne pas vraiment envie d’aller vivre parmi les millionnaires !

« Nous n’étions réellement plus en Hollande, en Europe, mais à Nankin ou à Pékin, devant la ville la plus chinoise de la Chine. De la surface de ce lac tranquille, vert comme une émeraude, mon regard monta : avec admiration sur les bords d’une cité fantastique, blanche, rose, jaune d’or, bleu, de ciel, jonquille, gris tendre, et étagée sur des contre-forts de gazon peignés comme la chevelure d’une bayadère. Chaque maison perçait l’azur du ciel de ses toits en pointe, courbés en sabot, comme le sont les toits des pagodes. »

Illustration : Vue de Broek in Waterland (XIXe).

Un village comme il n’y en a pas deux dans l’univers.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 236 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MIRBEAU, Octave – La Villa hantée – Le Numéro 24

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 32min | Genre : Nouvelles


La Villa hantée

Octave Mirbeau s’amuse en nous présentant La Villa hantée :

« Toutes les nuits, il y vient un fantôme… Oh ! ce n’est pas un fantôme à tête de mort, à corps de squelette, et qui traîne des suaires, des ferrailles, des lueurs de lune, par les couloirs, sur le coup de minuit… Non… C’est un fantôme comme on n’en voit pas souvent, même en rêve, un adorable et merveilleux fantôme, à tête et à corps de femme, dont la chevelure rousse, les yeux bleus, la chair irradiante sous la transparence des batistes parfumées, feraient damner un saint… Ce fantôme a ceci de particulier qu’il connaît tous les secrets de l’amour et qu’il en invente, et qu’il est discret, discret… Il vient quand on veut… il s’en va de même…
Personne n’en sait rien… ni vu, ni connu. »

Ne manquez pas les dernières lignes de Le Numéro 24 très surprenantes.

Illustration : La Villa hantée (1899).

La Villa hantée.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 230 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HERVILLY, Ernest (d’) – Le Chat du Neptune

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 40min | Genre : Nouvelles


Le Chat du Neptune

Plutôt écrit pour un public jeune Le Chat du Neptune (1886) d’Ernest d’Hervilly se découpe en dix courts chapitres lus d’une seule traite :

- Apparition de Tom
- Enchantement du lieutenant Coquillard
- Revers de la médaille
- Voyage de découvertes
- Qui s’y frotte s’y pique
- Encore des imprudences
- Le bain
- Sauvé
- Intempérance
- Le port après la tempête

Que d’aventures connaît ce pauvre minet Tom recueilli sur un navire naufragé !

Le Chat du Neptune.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 472 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BERGERAT, Émile – Un duel darwiniste – La Trouée – Une femme libre

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 50min | Genre : Contes


Carl Spitzweg - Le Naturaliste

Trois Contes de Caliban (1909) d’Émile Bergerat :

Un duel darwiniste
« Aussi ne faut-il pas croire les journaux allemands, ni quand ils disent que la mort du célèbre Lutz de B… a eu une cause futile, ni quand ils disent autre chose. »

La Trouée
« Et il éclata d’un si bon rire, avec une joie si naïve, que je me sentis ému jusqu’au fond de l’âme. « Brave passementier, héros inconscient de cette Iliade moitié bouffonne et moitié navrante, sois béni ! pensai-je ! car toi, du moins, tu as fait ton devoir jusqu’au bout. Grâce à toi et à tes rares pareils, quels qu’aient été ses torts et quels qu’ils soient encore, la bourgeoisie s’est rachetée à jamais sur les sombres coteaux de Montretout et de Buzenval. »

Une femme libre
« Les peuples héroïques et modèles des civilisations antiques, disparues, mais qui reparaîtront, je vous le jure, n’ont point connu l’aberration fatale qui, depuis deux mille ans à peine, a dévoyé l’humanité et semé dans les champs de la nature l’ivraie de cette tristesse sociale qui empoisonne jusqu’aux remparts de la cité moderne. La sagesse ancestrale ne demandait pas aux yeux de la femme plus de ciel qu’ils n’en peuvent tenir. Le baiser n’y mesurait que sa joie instantanée et furtive, payée aux dieux par les douleurs sacrées de la maternité, aussi longues que la vie des mères vénérables. »

Illustration : Carl Spitzweg, Le Naturaliste, ou Le Chasseur de papillons (1836-1837).

> Écouter un extrait : Un duel darwiniste.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 686 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LONDON, Jack – La Foi des hommes

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 54min | Genre : Nouvelles


Mabel pâlit et Dora s’avança vers lui : « Qu’avez-vous, Lawrence ? », demanda-t-elle, en lui posant la main sur l’épaule.

La Foi des hommes, nouvelle de Jack London, suit L’Amour de la vie (1901), publié sur notre site en 2009.

« Lawrence Pentfield et Corry Hutchinson étaient deux chercheurs d’or millionnaires du Klondike de 1898, bien que n’en ayant pas le moins du monde l’apparence ! Vous les eussiez tout aussi bien pris pour des bûcherons du Montana ou des ouvriers du railroad Union-Pacific. »
Ils ne sont pas toujours d’accord et demandent aux dés et aux cartes de décider pour eux.

La conclusion de cette histoire où abondent les malentendus est que les reporters et la presse, en commettant des erreurs de rédaction, peuvent bouleverser une vie d’amis ou d’amoureux.

Traduction : Georges Dupuy (?-1912).

La Foi des hommes.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 810 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour René Depasse :