Livres audio gratuits pour 'René Depasse' :


VIDOCQ, François – Mémoires (Chapitre 15)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Biographies


Donjon du château de Roanne

Ici commence le tome II des Mémoires de Vidocq.

Le futur préfet de police, pour la première fois, devient indicateur…

« Dans la fureur où me jeta cette découverte, je pris un parti violent, qui fut en quelque sorte mon début dans une carrière tout à fait nouvelle pour moi. J’écrivis à M. Dubois, commissaire général de la police, pour lui demander de l’entretenir en particulier. Le même soir, on me conduisit dans son cabinet. Après lui avoir expliqué ma position, je lui proposai de le mettre sur les traces des frères Quinet, alors poursuivis pour avoir assassiné la femme d’un maçon de la ruelle Belle-Cordière. J’offris en outre de donner les moyens de se saisir de tous les individus logés, tant chez le Juif que chez Caffin, menuisier, rue Écorche-Bœuf. Je ne mettais à ce service d’autre prix que la liberté de quitter Lyon. »

Contenu du chapitre 15 :

Un receleur. — Dénonciation. — Premiers rapports avec la police. — Départ de Lyon. — La méprise.

Illustration : Ancien donjon du château de Roanne ayant servi de palais de justice jusqu’en 1810 (1884).

Chapitre 15.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 964 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ÉGALITÉ selon Voltaire et L’Encyclopédie

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 16min | Genre : Philosophie


Égalité

Voltaire, dans l’article Égalité du Dictionnaire philosophique :

« Il est impossible dans notre malheureux globe que les hommes vivant en société ne soient pas divisés en deux classes, l’une de riches qui commandent, l’autre de pauvres qui servent ; & ces deux se subdivisent en mille, & ces mille ont encor des nuances différentes. »

Article Égalité naturelle de L’Encyclopédie :

« L’égalité naturelle ou morale est donc fondée sur la constitution de la nature humaine commune à tous les hommes, qui naissent, croissent, subsistent, & meurent de la même maniere.
Puisque la nature humaine se trouve la même dans tous les hommes, il est clair que selon le droit naturel, chacun doit estimer & traiter les autres comme autant d’êtres qui lui sont naturellement égaux, c’est-à-dire qui sont hommes aussi bien que lui. »

+ « Le malheur est la véritable égalité » (Victor Hugo, Actes et paroles)

Illustration : Égalité (1793-1794).

Égalité (Dictionnaire philosophique).

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 979 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SCHOLL, Aurélien – Les Amours de cinq minutes (Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 32min | Genre : Arts


La Girouette politique et littéraire

Satirique, railleur, épigrammatique, incisif et moqueur (cf. Jolie société !), Aurélien Scholl a publié en 1876 Les Amours de cinq minutes, une trentaine de petits pamphlets, dont, toujours hostiles à son époque :

Confession d’une girouette :
« Innocent comme une fille,
À Versailles j’ai rougi
D’éclairer une charmille
Où folâtrait Dubarry.
La République arriva,
Et le lampion l’éclaira.
Plus tard le même lampion
Éclaira Napoléon.
Tour à tour pour dix centimes,
Prodigue de mes rayons,
J’éclairai tous les régimes
Sans avoir d’opinions.
Restauration, lampion !
Révolution, lampion !
Puis, autre Napoléon,
Avec le même lampion !
Mais, type d’ingratitude,
Comme certains mécontents,
J’ai fumé, par habitude,
Sous tous les gouvernements ! »

Être invisible :
« C’était le soir du crime.
Cinq ou six jeunes gens avaient soupé dans un cabinet de la Maison-Dorée. C’est le moment des confidences et des divagations, des rêveries et des aveux ; chacun place son mot : les pensées intimes s’évadent avec la fumée de la flor de Tabanas. »

Charge d’âme :
« Sérieusement, une femme en chair et en os revient à des prix fous. La femme est à cinq cent mille francs le mètre. C’est à qui trouvera une façon nouvelle de disposer sur sa tête les étoffes et les dorures ; on rencontre au bois de Boulogne des costumes de féerie, des jambes nues, des cheveux bleus. La nuit, on trouve des enfants nouveaux-nés au pied des murs et sous les portes cochères. C’est un bonheur quand ils ne sont pas coupés par morceaux. »

Illustration : La Girouette politique et littéraire.

> Écouter un extrait : Confession d’une girouette.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 898 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TCHERAZ, Minas – Légendes et traditions (Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 28min | Genre : Contes


William Rainey - Querelle entre Alexandre et Cleitos (1910)

Cette nouvelle sélection de L’Orient inédit de Tcheraz comporte quatre contes :

- L’Aveugle
- Le Jardin des Hespérides
- Les Cyclopes

et, le plus truffé de documents inédits, Alexandre le Grand présenté ainsi, dans une allocution, en 1900 à la Sorbonne :

« Mesdames et Messieurs,
Le programme de la Commission d’organisation recommande à la Section de l’histoire des religions dites sémitiques, l’étude de la légende d’Alexandre le Grand chez les Arabes. J’ai recueilli la légende du conquérant macédonien sur les lèvres et dans la presse ethnographique de mes compatriotes arméniens, dont le pays, traversé jadis par ses phalanges, n’est pas éloigné de celui des Arabes. »

Illustration : William Rainey, Querelle entre Alexandre et Cleitos (1910).

> Écouter un extrait : Alexandre le Grand.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 937 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LECONTE DE LISLE – Marcie

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 45min | Genre : Nouvelles


Adolphe d'Hastrel - À l'Île Bourbon (1836)

Le titre Contes en prose (7 sur notre site) de Leconte de Lisle est suivi de Impressions de jeunesse.
Ne pas oublier que le poète passa une grande partie de son enfance à l’île de la Réunion.
Marcie (1847), écrit à 30 ans, se déroule dans le cadre de l’Île Bourbon.

« Marcie de Villefranche avait dix-huit ans en 1780, époque où se passe notre drame. Douée de la grande beauté de sa mère, elle avait plus de fermeté dans les traits et dans la démarche. L’air vif et pur de la montagne avait légèrement doré la blancheur native de sa peau ; l’énergie calme de ses yeux noirs n’en excluait pas un charme d’attraction irrésistible. Bonne et accessible à tous, la bienveillance parlait la première en elle ; mais son estime ou son admiration ne résistait pas à une parole mauvaise, à une action qu’elle blâmait. Ses affections étaient inexorables. Celui qui n’atteignait pas l’idéal préféré, ou qui, l’ayant atteint, faiblissait un instant, celui-là mourait dans son cœur pour ne plus revivre. »

Elle est aimée de trois hommes Ce ne pouvait que mal finir…

Illustration : Adolphe d’Hastrel, À l’Île Bourbon (1836).

Marcie.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 841 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DICKENS, Charles – Horatio Sparkins

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 40min | Genre : Nouvelles


Horatio Sparkins

Charles Dickens (1812-1870) n’avait que 25 ans quand il écrivit l’amusante farce peu connue Horatio Sparkins. Tous les personnages sont joyeusement caricaturés et le lecteur se demande jusqu’à la fin qui peut bien-être cet énigmatique Horatio Sparkins.

« Qui pouvait-il être ? Sa réserve était évidente, sa mélancolie manifeste. Peut-être un clergyman ? Il dansait trop bien. Un avocat ? Il se disait étranger au barreau. Il parlait en termes choisis et discourait beaucoup. Peut-être était-ce quelque étranger de marque, venu en Angleterre en vue d’observer le pays, ses coutumes et ses mœurs, et fréquentant bals et banquets pour se familiariser avec la haute société, les belles manières et la distinction anglaise ? Non, il n’avait pas le plus léger accent. Était-ce donc un chirurgien, un écrivain pour magazines, un auteur de romans mondains, un artiste ? Non ; contre chacune de ces conjectures se dressait quelque objection solide. Pourtant, concluait-on, c’est sûrement « quelqu’un ».

Traduction anonyme (1935).

Horatio Sparkins.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 956 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

COURTELINE, Georges – L’Œil de veau

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 20min | Genre : Nouvelles


L’Œil de veau

L’Œil de veau est un souvenir autobiographique à la fois drôle et émouvant de Georges Moinaux, alors âgé de treize ans, interne au collège de Meaux. Il devait passer dans ce collège de province six années qui furent les plus malheureuses de sa vie. « Ah ! le sale temps ! » s’écrie-t-il. Il supportait mal la discipline étroite qui sévissait alors dans les lycées et les collèges.

Le collégien d’aujourd’hui est invité à comparer son emploi du temps avec celui de Georges Courteline vers les années 1870…

Illustration : L’Œil de veau (1905).

L’Œil de veau.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 956 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

STRAUSS, Maurice – Adam Worth : mémoires d’un voleur de qualité (Œuvre intégrale)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 7h 24min | Genre : Romans


Maurice Strauss - Adam Worth

Maurice Strauss (1854-19?) est un auteur inconnu qui a publié en 1914 son unique roman Adam Worth : mémoires d’un voleur de qualité à une époque où Arsène Lupin (un collègue de Worth) connaissait le succès.
Célèbre voleur américain du XIXe siècle qui a presque toujours échappé aux polices du monde entier, Adam Worth (1844-1902) nous raconte lui-même sa vie de voyou dans le jargon du milieu.

- Prologue – Chapitres 01 et 02
- Chapitres 03 et 04
- Chapitres 05 et 06
- Chapitres 07 et 08
- Chapitre 09
- Chapitre 10
- Chapitre 11
- Chapitre 12
- Chapitre 13 – Épilogue


> Consulter la version texte de ce livre audio.
Page vue 1 485 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour René Depasse :