Livres audio gratuits pour 'René Depasse' :


WEILL, Alexandre – Préface de « Contes d’amour »

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 8min | Genre : Philosophie


Alexandre Weill

« Or, dans une époque où le dernier des sots enrichis jette la pierre aux lettres et aux hommes de lettres, il est bon de rappeler à ce troupeau de moutons de Panurge qu’on appelle le public que, de tous les rois, potentats, héros, diplomates et industriels brevetés, médaillés et décorés, l’homme de lettres seul, digne de ce nom, reste tel qu’il est ; que seul il crée à l’image de Dieu, et que partant, seul, il est immortel ! [...] Rien dans la vie n’est éternel. Le fait se défait, l’air de musique vieillit, le tableau pourrit, la statue se dégrade ; seule, la pensée reste debout ; seule, elle conserve sa jeunesse éternelle. »

Il nous a semblé bon de faire connaître aux « moutons de Panurge » que nous sommes ces quelques lignes enflammées écrites vers 1900 à la gloire des hommes (et des femmes) de lettres par Alexandre Weill (1811-1899), journaliste assez prolifique aux orientations politiques diverses.

Peut-être lirons-nous un jour un de ses Contes d’amour

Illustration : Alexandre Weill (Atelier Nadar, XIXe).

Préface de « Contes d’amour ».

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 231 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SCHURÉ, Édouard – La Vie de Bouddha

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 25min | Genre : Philosophie


Odilon Redon - Le Bouddha

Note historique : Siddhārtha Gautama , dit Shakyamuni (« sage des Śākyas ») ou le Bouddha (« l’Éveillé »), est un chef spirituel qui vécut au VIe ou au Ve siècle av. J.-C., fondateur historique d’une communauté de moines errants qui donnera naissance au bouddhisme.

Philippe Frédéric « Édouard » Schuré (1841-1929) est un écrivain, philosophe et musicologue français, auteur de romans, de pièces de théâtre, d’écrits historiques, poétiques, et philosophiques dont La Vie de Bouddha en 5 chapitres :

La Jeunesse de Bouddha. – La Vie solitaire et l’illumination. – La Tentation. – L’Enseignement et la communauté bouddhiste. – La Mort de Bouddha. – Conclusion, où nous trouvons ces lignes :

« Mais la sagesse de Bouddha n’égala pas la grandeur de son âme et son courage ne fut pas à la hauteur de sa vision. Une initiation incomplète lui fit voir le monde sous le jour le plus noir. Il n’en voulut comprendre que la douleur et le mal. Ni Dieu, ni l’univers, ni l’âme, ni l’amour, ni la beauté ne trouvèrent grâce devant ses yeux. Il rêva d’engloutir à jamais ces ouvriers d’illusion et ces ouvrières de souffrance dans le gouffre de son Nirvâna. Malgré l’excessive sévérité de sa discipline morale, et quoique la pitié qu’il prêchait établît entre les hommes un lien de fraternité universelle, son œuvre fut donc partiellement négative et dissolvante. »

Grande richesse d’information dans cet article philosophique.

Illustration : Odilon Redon, Le Bouddha (1906-1907).

La Vie de Bouddha.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 483 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BOCCACE, Jean – Le Sot Amoureux dupé

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 23min | Genre : Contes


Le Sot Amoureux dupé

Neuvième Journée, Nouvelle 5 du Décaméron (1350) : Le Sot amoureux dupé.

« Le pauvre Calandrin » est joué par ses amis…

« Ainsi le pauvre Calandrin, molesté, meurtri, retourna à Florence. Il oublia son amour, et ne s’en ressouvint que par les reproches dont sa femme l’accablait jour et nuit. Il ne revint plus au château, où il avait été le jouet de ses compagnons, de Philippe et de Colette. »
FIN

Traduction : Antoine Sabatier de Castres (1742-1817).

Illustration : Le Sot Amoureux dupé (Éditions Barbier, 1846).

Le Sot Amoureux dupé.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 193 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HARTE, Bret – Scènes de la vie californienne (Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Nouvelles


Bret Harte

Nous avons peu de détails sur Bret Harte (1836-1902), poète et écrivain américain, connu pour ses ouvrages sur la vie des pionniers en Californie.

La lecture de Scènes de la vie californienne nous révèle un auteur d’une belle écriture comme en témoignent :

L’Arche de Marie, en souvenir de l’arche de Noé, avec de jolies descriptions,

« La marée se retirait rapidement et auprès de Marie venait voltiger une troupe de divers palmipèdes, canards, sarcelles et pluviers, dont quelques-uns se posèrent sans crainte sur le tronc d’arbre, entre autres un joli petit oiseau blanc, semblable au pélican, mais d’une autre espèce que le pélican, et qui, après avoir tournoyé autour de sa tête, finit par se laisser familièrement caresser comme une colombe apprivoisée. »

et Boonder, la vie intelligente d’un capricieux toutou sympathique et mélomane,

« Quand certaines notes mineures s’échappaient du piano, Boonder en était toujours péniblement affecté et hurlait une remontrance. Si par égard pour l’artiste et quelques visiteurs à l’oreille délicate, on le reléguait à l’arrière-cour, il ne fallait pas que la note provocatrice parvînt jusqu’au lieu de cette exclusion offensante, car il y répondait en improvisant un long hurlement à l’adresse du pianiste. »

Traduction : Amédée Pichot (1795-1877).

Illustration : Bret Harte en 1872.

L’Arche de Marie.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 206 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SACHER-MASOCH, Leopold (von) – Theodora – La Pénitente

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 45min | Genre : Nouvelles


Theodora

Rappelons-nous que l’écrivain autrichien du XIXe siècle, Sacher-Masoch, a décrit le plaisir particulier procuré à un individu par sa propre souffrance. Il a donné son nom au « masochisme » (lisez par exemple Les Batteuses d’hommes).

Deux flagellations différentes dans ces deux récits de Femmes slaves (1889) :

Theodora (Serbie)

« Théodora retira vivement une corde qu’elle avait autour des reins, et attacha au baron les bras derrière le dos. « Voilà ! murmura-t-elle ; maintenant, mon amour, nous allons pouvoir célébrer nos noces. » Puis, elle lui appliqua un vigoureux coup de poing dans le dos et le poussa devant elle en le frappant d’une baguette qu’elle venait de couper dans la haie voisine. »

La Pénitente (Petite-Russie) :

« La jeune femme, les dents serrées, la frappa à deux reprises du bout de son petit pied dédaigneux. D’un mouvement spontané la pénitente, de ses deux mains, s’empara de ce pied, chaussé d’une pantoufle brodée d’or, et le pressa contre ses lèvres. »

Traduction anonyme (1889).

Illustration : Les Batteuses d’hommes (1909).

Theodora.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 6 477 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VIDOCQ, François – Mémoires (Chapitre 27)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Biographies


Valjean, Javert et Vautrin

Vidocq (1829) commence à bien apparaître ici comme l’inspirateur de Javert et de Jean Valjean des Misérables (1862) de Victor Hugo et de Vautrin du Père Goriot (1834) de Balzac.

Contenu du Chapitre 27 :

Les agents de police pris parmi la forçats libérés, les voleurs, les filles publiques et les souteneurs. — Le vol toléré. — Mollesse des inspecteurs. — Coalition des mouchards. — Ils me dénoncent. — Destruction de trois classes de voleurs. — Formation d’une bande de nouvelle espèce. — Les frères Delzève. — Comment découverts. — Arrestation de Delzève jeune. — Les étrennes d’un préfet de police. — Je m’affranchis du joug des officiers de paix et des inspecteurs. — On en veut à mes jours. — Quelques anecdotes.

Illustration : Jean Valjean et Javert par Gustave Brion – Vautrin par Laisné.

Accéder à l’œuvre intégrale.

Chapitre 27.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 113 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

JANIN, Jules – L’Éclipse – Le Rendez-vous

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 22min | Genre : Nouvelles


Portail de la Vierge

Ces deux nouvelles de Jules Janin viennent compléter la quarantaine déjà enregistrée.

L’Éclipse expose sereinement les moments de bonheur et de tristesse d’une jeune démente, qui se croit l’épouse du soleil, à la clinique du Docteur Blanche (celle où Gérard de Nerval, Gounod, Maupassant,Théo Van Gogh… ont été soignés).

« Singulière et heureuse folie ! aimable délire ! savoir son âme attachée au ciel par un rayon du soleil ! n’avoir pas d’autre passion que celle-là, un ciel serein ! n’avoir à redouter que les nuages qui voilent l’astre du jour ! être heureuse toutes les fois que la nature est heureuse ! ouvrir son âme à la douce chaleur comme fait la terre, et en recevoir la bienfaisance influence ! chanter tout bas un cantique à son amour, et n’être jalouse que de l’herbe des champs ! »

Le Rendez-vous pourrait s’intituler « la découverte de la façade de Notre Dame de Paris ».

« J’en vins à considérer l’immense porte à double battant de Notre Dame de Paris que le Suisse à l’air soucieux venait de fermer à grand bruit. Je considérai attentivement cette belle figure de la Vierge sculptée sur la porte ; une femme céleste que quelque pauvre artiste trouva enfouie sous un bois obscur. Cette porte a bien souffert du temps ! Toute couleur est perdue, des fentes nombreuses sillonnent ce beau corps. Cependant il y a là une beauté réelle, une grâce ineffable, comme tout ce qui est spontané dans les arts. »

Illustration : Détail du portail de la Vierge, Notre-Dame de Paris (photo de Thesupermat, licence Cc-By-Sa-3.0).

L’Éclipse.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 470 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ALLARY, Camille – La Confession d’une hirondelle

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 25min | Genre : Contes


La Confession d'une hirondelle

Presque tous les contes et nouvelles de Au pays des cigales de Camille Allary sont lisibles ici. Aujourd’hui La Confession d’une hirondelle vous permettra d’entendre une hirondelle raconter sa vie en français et il ne vous sera pas difficile d’humaniser cette histoire…

« Avant de fermer les yeux, – si la mort m’en donne le temps, – je veux vous faire ma confession. Peut-être trouverez-vous dans l’histoire de mes jours passés quelques enseignements qui vous aideront à porter sans rébellion le pesant fardeau de la vie. Approchez donc, mes chers petits, encore encore, encore. Ma voix est si faible que, si vous restiez là-bas, vous ne m’entendriez pas. »

Ne croirait-on pas une écouter une femme parler ?

Illustration : Hirondelle et ses petits.

La Confession d’une hirondelle.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 936 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour René Depasse :