Livres audio gratuits pour 'Rudyard Kipling' :


KIPLING, Rudyard – Mulvaney, incarnation de Krishna

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 30min | Genre : Contes


Mulvaney, incarnation de Krishna

Le narrateur de Au hasard de la vie de Kipling est un jeune journaliste britannique pour un journal en Inde. Il n’est jamais identifié par son nom. Comme Kipling, il se targue d’une connaissance approfondie de l’armée britannique.

« Au temps jadis, et dans un pays très lointain, il y avait trois hommes qui s’aimaient l’un l’autre à tel point que ni homme ni femme ne parvenait à les séparer. Ils n’étaient en aucune façon distingués, et on ne pouvait les recevoir même sur le paillasson extérieur à la porte des gens comme il faut, car ils se trouvaient être simples soldats dans l’armée de Sa Majesté. [...] Leur destin les envoya faire leur service dans l’Inde, laquelle n’est pas un pays doré, encore que les poètes l’aient chanté autrement. [...] Il y avait d’abord Mulvaney, doyen de la bande, un vieux de la vieille, balafré, qui avait servi dans divers régiments depuis les Bermudes jusqu’à Halifax, homme turbulent, plein de ressources, et dans ses heures de vertu, soldat inégalable. »

Écoutez Mulvaney, incarnation de Krishna et prenez un billet de loterie pour gagner le palanquin.

Traduction : Théo Varlet (1878-1938).

Illustration : Mulvaney, incarnation de Krishna (1898).

> Écouter un extrait : Première Partie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 758 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

KIPLING, Rudyard – Par le feu – Naboth – Rue du puits qui gazouille

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Nouvelles


Naboth

Depuis 2008, Le Retour d’Imray, extrait des Hasards de la vie (1891) de Rudyard Kipling a le bonheur d’avoir été téléchargé 17000 fois. Nous revenons à cet ouvrage avec trois nouveaux récits exotiques que nous vous laissons découvrir.

Par le feu
« Le gendarme consigna dans son Journal la substance de l’affaire, réduite à ses éléments, car le gouvernement du Pendjab n’encourage pas les fioritures romanesques. »

Naboth
« Naboth est parti à cette heure, et sa cabane restituée à la terre originaire avec des bonbons en guise de sel pour montrer que le lieu est maudit. J’ai fait bâtir un kiosque d’été pour dominer le bout du jardin, et c’est sur ma frontière comme un fort d’où je garde mon empire. »

Rue du puits qui gazouille
« Avant de partir je fis de mon mieux pour mettre le feu au carré, mais l’herbe était trop verte. Quelque beau jour d’été néanmoins, si le vent est favorable, une torche de vieux journaux et une boîte d’allumettes éclairciront le mystère du Puits-qui-gazouille. »

Traduction : Théo Varlet (1878-1938).

Illustration : Vieux mendiant de Lucknow vers 1880.

> Écouter un extrait : Par le feu.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 821 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

KIPLING, Rudyard – Le Livre de la jungle

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 4h 30min | Genre : Contes


John Charles Dollman - Mowgli made leader of the Bandar Log (1903)

Le Livre de la jungle (The Jungle Book) est un recueil de nouvelles écrit par Rudyard Kipling lors d’un séjour de quatre années dans le Vermont, aux États-Unis. Kipling avait auparavant vécu pendant plus de six ans en Inde, d’où est puisée l’inspiration de la majorité de ses nouvelles. Le Livre de la jungle est son ouvrage le plus célèbre.

L’une des applications concrètes de ce récit peut être directement trouvée dans le scoutisme. En effet, les histoires racontées sont des fables qui utilisent les animaux de façon anthropomorphe afin de délivrer une morale. Le Livre de la jungle constitue alors un cadre imaginaire, un guide et une référence, pour le louvetisme, branche du scoutisme réservée aux enfants âgés de 8 à 12 ans. Les enfants, appelés louveteaux, sont encadrés par des animateurs empruntant souvent le nom d’un des personnages du livre : Akela, le chef du clan de Seeonee, le Solitaire ; Bagheera, la panthère noire qui enseigne à Mowgli l’art de la chasse ; Baloo, l’ours qui enseigne la loi de la jungle aux louveteaux, etc. Le groupe forme alors une meute. Cet imaginaire fut adopté dès l’époque de Baden-Powell pour les louveteaux.
(Wikipédia)

Qui ne connaît Mowgli, Akéla, Baloo et Shere Khan ?
Quel enfant de 7 à 10 ans ne connaît pas la loi de la jungle, et cette histoire d’un petit garçon sachant à peine marcher, perdu dans la jungle, puis recueilli par une famille de loups, élevé par eux, obéissant à la loi de la jungle ?

Ce très célèbre roman a inspiré plusieurs films, le plus célèbre a été réalisé par Walt Disney et il est projeté régulièrement dans les salles, des animations à la télévision, une comédie musicale, une bande dessinée

Traduction : Louis Fabulet (1862-1933) et Robert d’Humières (1868-1915).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 9 127 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

KIPLING, Rudyard – La Noire et la Blanche

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 27min | Genre : Nouvelles


Portrait de Ameegalay, Taline Lady (1855)

En 1891, en Birmanie, au temps de la Loi de la Reine (Victoria), cette histoire d’amour de Kipling La Noire et la blanche (ou, si l’on préfère « La Birmane et l’Anglaise ») est racontée en détails et le lecteur se demande longtemps avec curiosité et anxiété comment elle se terminera.
Ce récit est extrait du recueil Life’s Handicaps où figurent déjà Le Retour d’Imray, L’Homélie de l’émir et La Cité de l’épouvantable nuit.

« En outre, il y avait dans le pays une coutume qui autorisait un homme blanc à prendre pour lui une femme des Filles de Heth contre juste paiement. Ce genre de mariage n’avait guère beaucoup plus d’efficacité que la cérémonie du nikhah chez les mahométans, mais la femme était très agréable. »

Traduction : Théo Varlet (1878-1938).

Illustration : Colesworthy Grant, Portrait de Ameegalay, Taline Lady (1855).

La Noire et la Blanche.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 192 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

KIPLING, Rudyard – L’Homélie de l’émir – La Cité de l’épouvantable nuit

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Nouvelles


Lahore en 1890

Au hasard de la vie, recueil de 15 récits de 1891 (Le Retour d’Imray, sur le site depuis novembre 2008) est présenté ainsi par Kipling :

« Ces histoires ont été recueillies en tous lieux, et je les tiens de toutes sortes de gens, des prêtres de la Chubara, d’Ala Yar le graveur et de Jiwun Singh le charpentier, de gens sans nom à bord des bateaux et des trains autour du monde, de femmes filant devant leurs demeures au crépuscule, d’officiers et de gentlemen à cette heure morts et enterrés… »

L’Homélie de l’émir se passe à Kaboul, en Afghanistan :

« Pour l’Afghan, ni la vie, ni la propriété, ni la loi, ni la parenté ne sont sacrées quand ses propres passions le poussent à se révolter. Il est voleur par instinct, meurtrier par hérédité et par éducation, et franchement et bestialement immoral pour les trois raisons. »

La Cité de l’épouvantable nuit est Lahore, centre islamique important, prise par les Britanniques en 1849 et devenue Pakistanaise en 1947 :

« De chaque côté de la route gisaient des cadavres déposés sur des lits dans les attitudes les plus variées – cent soixante-dix corps d’hommes. Les uns tout encapuchonnés de blanc et la bouche couverte ; d’autres nus et noirs comme de l’ébène dans la vive lumière ; et un – qui gisait la face par en dessus et la mâchoire pendante, à l’écart des autres – blanc d’argent et gris de cendre. « Un lépreux endormi ; et le reste, des coolies fatigués, serviteurs, petits boutiquiers et cochers de la station de voitures toute proche. » »

Le style de Kipling, dans la description des horreurs, rappelle celui de Zola. À un moment il s’exclame : « Quelle illustration pour un Gustave Doré ! Quelle description pour un Zola ! »

Traduction : Théo Varlet (1878-1938).

L’Homélie de l’émir.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 435 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

KIPLING, Rudyard – Amour-des-femmes

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 20min | Genre : Nouvelles


Amour-des-femmes

Ce conte de Rudyard Kipling paru en 1893 est intitulé Amour-des-femmes qui est le surnom donné à Larry :

« C’était Larry… Larry Tighe… Et c’était un grand gars, un fort gars, un beau gars, et tout ça pèse son poids avec quelques femmes ; mais, à les prendre en masse, pas avec toutes. Pourtant, c’était à toutes que Larry s’en prenait – à toutes – car il pouvait mettre le grappin sur n’importe quelle femme entre celles qui foulent la terre verte de Dieu, et il le savait. »

L’histoire de ce soldat qui mourra désabusé et que tout dégoûte, nous est longuement racontée, à l’occasion d’un procès se déroulant selon la loi indienne, par Térence Mulvaney devenu un de ses plus chers amis.
Le récit est réaliste et le ton souvent gouailleur et pas toujours académique :

« Il fait demi-tour, raide comme une baguette de fusil, et se met à me damner du haut en bas et à me traiter de singe malappris à gueule d’Irlandais. Si c’avait été au quartier, je le dégringolais sur place ; un point, c’est tout ; mais c’était devant l’ennemi… »

Traduction : Louis Fabulet (1862-1933) et Robert d’Humières (1868-1915).

Amour-des-femmes.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 956 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

KIPLING, Rudyard – L’Étrange Chevauchée de Morrowbie Jukes

Donneuse de voix : Saperlipopette | Durée : 52min | Genre : Nouvelles


Rudyard Kipling

« Il n’y a, comme disent les prestidigitateurs, aucune supercherie dans ce conte. Jukes tomba par hasard sur ce village dont tout le monde connaît l’existence, quoiqu’il soit le seul Anglais à y avoir pénétré. »

Traduction : Louis Fabulet (1862-1933) et Robert d’Humières (1868-1915).

L’Étrange Chevauchée de Morrowbie Jukes.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 049 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

KIPLING, Rudyard – L’Homme qui fut

Donneuse de voix : Saperlipopette | Durée : 32min | Genre : Nouvelles


Rudyard Kipling

« Le Russe, entendons-nous, est un personnage délicieux, jusqu’à ce qu’il rentre sa chemise. En tant qu’Oriental il est charmant. C’est seulement lorsqu’il insiste pour se faire traiter en Occidental d’Orient et non en Oriental d’Occident qu’il passe au rang d’anomalie ethnique extrêmement difficile à manier. »

Traduction : Louis Fabulet (1862-1933) et Robert d’Humières (1868-1915).

L’Homme qui fut.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 996 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Rudyard Kipling :