À Découvrir :
O. HENRY – La Paume de Tobin

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 25min | Genre : Nouvelles


La Paume de Tobin

Nouvelle histoire amusante new-yorkaise qui serait décevante si elle se terminait par :

« L’appétit et la conscience de Tobin et de moi-même s’accordent ric-rac avec la proposition, bien que ce soit un coup dur pour les superstitions de Danny de constater que toute la bonne fortune promise par les lignes de sa main se réduit à un souper froid arrosé de bière. »

mais l’apparition-surprise finale donne tout son sel à ce divertissement de O. Henry extrait de New-York Tic Tac.

Traduction : F.R.

Illustration : Tobin’s Palm, par Gustave Verbeck (1903).

La Paume de Tobin.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 869 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

À Découvrir :
ABOUT, Edmond – Le Roi des montagnes

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 8h 30min | Genre : Romans


Roi des montagnes

D’ordinaire des otages en captivité chez un tyran sanguinaire et tortionnaire à l’occasion ne donnent pas lieu à réjouissances. Mais dans ce roman satirique et plein d’humour où bandits grecs et gendarmes sont complices, l’auteur nous empêche de prendre les situations au sérieux. Histoire vraie ou mystification ? Nous ne le saurons qu’à la fin… Le style du Roi des montagnes est clair, concis et vif comme celui de L’Homme à l’oreille cassée.

« – Et maintenant, priez ce Stavros (nom du roi des montagnes) de nous donner une escorte de cinq ou six brigands.
- Pour quoi faire, bon Dieu ?
- Mais pour nous protéger contre les gendarmes. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 422 061 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DEPASSE, René – Le 17 de 2017

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 6min | Genre : Essais


Le 17 de 2017, ornement d'inspiration perse appartenant à un des 17 groupes de papiers peints

Aujourd’hui, 17 janvier 2017…

Le nombre premier 17 est considéré comme le nombre de la « bonne étoile ». Symbole de protection permettant de surmonter les obstacles ou difficultés. Il apporte habituellement la chance dans le domaine professionnel et sentimental. Le 17 représente aussi l’harmonie et l’espoir.

Ô ! Deux Mille dix sept ! (17 Lettres)
Ô ! Littérature audio ! (17 Lettres)
Nos meilleurs vœux (17 Lettres)
Quantité et qualité (17 Lettres, dont deux commençant par Q, la dix-septième lettre de l’alphabet)

1. Les Dix Commandements de Dieu ont été donnés en 17 versets au vingtième chapitre du livre de l’Exode.

2. Jésus voyagea dix-sept ans en vue de sa préparation avant son ministère public.

3. La prière du Rosaire de la Vierge Marie est composée de 17 Pater et de 153 Ave Maria. Or la somme des 17 premiers nombres donne 153.

4. Les dix-sept Juges depuis la mort de Josué jusqu’à Samuel : Othoniel, Aod, Samgar, Jahel, Déborah, Barac, Gédéon, Abimélech, Thola, Jair, Jephté, Abézan, Ahialon, Abdon, Samson, Héli et Samuel.

5. 17 est le Nombre du Fils de l’Homme, participant aux deux mondes, céleste et terrestre.

6. 17 est un chiffre d’homme, le corps humain est divisé en dix-sept parties essentielles : tête – cou – thorax – bassin – deux bras comprenant : bras + avant-bras + mains – deux jambes comprenant : cuisses + jambes + pieds et le sexe.

7. À propos de ce nombre 17, Saint Augustin déclare :
« Dans le nombre dix-sept comme dans ses multiples on trouve un sacrement admirable. 17 rétablit l’harmonie après les luttes de l’existence. Il est l’image de l’initié qui a réussi son mariage intérieur. [...] C’est le nombre de l’Esprit Saint. »

8. Selon le Livre de la Balance de Gâbir ibn Hayyân, alchimiste et soufi :
« La forme (sura) de toute chose au monde est 17 ; le nombre 17 représente la base même de la théorie de la Balance et doit être considéré comme le canon de l’équilibre de chaque chose. »

9. Quatrain 5.92 de Nostradamus :
« Après le siège tenu dix-sept ans,
Cinq changeront en tel révolu terme :
Puis sera l’un élu de mesme temps,
Qui des Romains ne sera trop conforme. »

10. Si les événements décrits dans la Genèse, entre le verset 17 du chapitre 2 et le verset 17 chapitre 3, n’avaient jamais eu lieu, autrement dit si le péché n’avait jamais été commis, nous serions tous, en ce moment, nus et heureux dans les jardins d’Eden.

11. Le 17 en Italie porte malheur. Parce qu’en chiffre romain, 17 s’écrit XVII, ce qui est l’anagramme de VIXI qui signifie en latin « j’ai vécu », et donc par extension « je suis mort ».

12. 17 est le nombre de syllabes dans un haïku.

13. Ovide est mort le 17 mars 17.

14. Le Pentateuque contient 5852 ou 17×7x7×7+7+7+7 versets. Les 1533 versets de la Genèse peuvent aussi s’exprimer comme 17×70+7×7x7 ou 17×7+707+707. Le livre de l’Exode contient (17+17)x(17+17)+57 ou 1213 versets. Il est 17×7 plus court que 666+666.

15. Dix-sept gestes liturgiques, rak’a, dans la tradition islamique composent les cinq prières quotidiennes.

16. Dix-sept mots composent aussi l’appel à la prière musulmane.

17. Le déluge commença un 17. L’Arche de Noé se posa sur le mont Ararat (altitude 17.000 pieds) un 17.

Le dix-sept de deux-mille dix-sept.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 623 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHAMPAGNAC, Jean-Baptiste-Joseph – Le Massacre de la Saint-Barthélemy – Assassin tué par sa victime

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Histoire


Joseph Nicolas Robert-Fleury - Scène de la Saint-Barthélémy, assassinat de Briou, gouverneur du Prince de Conti, 24 août 1572

Le Massacre de la Saint-Barthélemy est suivi de Assassin tué par sa victime, parce que ces deux textes historiques traitent du même sujet.

« Notre langue manque d’expressions pour caractériser ce monstrueux attentat, qui heureusement est unique dans l’histoire. Quoi de plus horrible, en effet, que de voir un roi faire lâchement assassiner, la nuit, à un signal convenu, une partie de ses sujets qui vient de se ranger sous son obéissance ? »

« Une nuit, la veille de la Saint Barthélemy, au mois d’août 1572, l’ordre du massacre fut donné à minuit. On fit sonner le tocsin à Saint-Germain l’Auxerrois ; et, peu après, la grosse cloche du Palais, que l’on ne sonnait que dans les grandes réjouissances, répondit à ce signal horrible. Toutes les maisons des protestants furent forcées et ouvertes en même temps. »

« Quoi qu’il en soit, environ soixante-dix mille Français furent égorgés au sein de la capitale, sans compter ceux qui furent assassinés dans les provinces, ceux qui périrent les armes à la main, et les protestants immolés au massacre de Vassy, qui avait été comme le prélude de celui de la Saint-Barthélemy. »

Note de Wikipédia : « Pendant longtemps, la tradition historiographique a fait du roi Charles IX et de sa mère, Catherine de Médicis, les principaux responsables du massacre. Faute de sources, les historiens sont restés longtemps partagés sur le rôle exact de la couronne. Ils retiennent aujourd’hui que seuls les chefs militaires du clan protestant étaient visés par l’ordre royal. Dès le matin du 24 août, Charles IX avait ordonné l’arrêt immédiat des tueries mais, dépassé par la fureur du peuple, il n’avait pu les empêcher. »

Illustration : Joseph Nicolas Robert-Fleury, Scène de la Saint-Barthélémy, assassinat de Briou, gouverneur du Prince de Conti, 24 août 1572.

Massacre de la Saint-Barthélemy.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 441 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DAUDET, Alphonse – Le Nabab (Tome 01)

Donneuse de voix : Pauline Pucciano | Durée : 6h 30min | Genre : Romans


Bravay, député du Gard

Pour son roman Le Nabab, Daudet s’inspira d’un personnage réel, un dénommé Bravay. Il écrit : « J’ai connu le vrai Nabab en 1864. J’occupais alors une position semi-officielle, secrétaire du Duc de Morny, demi-frère de Napoléon III, qui m’obligeait à mettre une grande réserve dans mes visites à ce fastueux et accueillant Levantin. Plus tard, je fus lié avec un de ses frères, mais à ce moment-là, le pauvre Nabab se débattait au loin, dans des buissons d’épines cruelles et on ne le voyait plus à Paris que rarement… »

Le scandale commença sitôt que ce roman sortit des presses en 1877, quelques années après la mort de Bravay. Dans Le Figaro du 5 janvier 1878 : « Quant à l’auteur du roman (Daudet), il n’avait pour écrire l’histoire du Nabab qu’à recueillir ses souvenirs personnels, il est le compatriote de Bravay, qui ne lui fut pas inutile à son entrée dans le monde parisien où, depuis, M. Alphonse Daudet a pris une place si distinguée. »

Le jour même, Daudet protestait contre les insinuations du rédacteur du Figaro : « Quant à moi, Monsieur, s’il est vrai que j’occupe dans le monde une situation aussi distinguée que vous voulez bien le dire, ce n’est pas à François Bravay que je le dois. Je ne l’ai vu que deux fois dans ma vie ; juste le temps de le juger, de le plaindre et de le peindre. »

À cette polémique oubliée survit un grand roman, au ton souvent cruel, qui décrit la dégringolade de ce fabuleux parvenu dans une haute société parisienne aussi vénale que dépravée. Quelques personnages humbles font modestement contrepoint à cette horde cupide.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 925 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HORNUNG, Ernest William – L’Auteur ! L’Auteur !

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 33min | Genre : Nouvelles


L'Auteur ! L'Auteur !

Dans L’Auteur ! L’Auteur !, Hornung (1866-1920)  pose le problème du plagiat et de la propriété littéraires.

Un directeur de théâtre conseille à un auteur de détruire sa pièce qui lui semble nulle. Ce dernier la brûle, mais le directeur en avait fait une copie qu’il remanie légèrement, qui est applaudie deux ans plus tard et dont il revendique la propriété.

Hornung tient cette histoire de l’auteur spolié lui-même, qui était son ami.

Traduction : René Lécuyer (1887-1939).

L’Auteur ! L’Auteur !.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 075 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHOLEM ALEICHEM – Soixante-Quinze Mille

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 1h 40min | Genre : Nouvelles


Cholem Aleichem

La Grande Loterie de l’Empire russe vient d’avoir lieu. Le propriétaire d’un billet qui rapporte soixante-quinze mille roubles va bien vite s’apercevoir qu’il n’est pas le seul parrain de la fête. Tout le village et même le curé prétendent en avoir la propriété légale. L’affaire va se compliquer quand on commettra l’erreur fatale de s’adresser aux avocats…

Nouvelle traduite par Shmuel Retbi pour Littérature audio.

Soixante-Quinze Mille.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 130 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VOLTAIRE – Dictionnaire philosophique : Femme – Polygamie

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 25min | Genre : Philosophie


Polygamie

Deux articles du Dictionnaire philosophique de Voltaire qui nous éclairent sur la pensée de nos ancêtres il y a cinq cents ans sur la Polygamie.

Un des vizirs du grand Soliman tint ce discours à un agent du grand Charles-Quint (1500-1558) :

« Chien de chrétien, pour qui j’ai d’ailleurs une estime toute particulière, peux-tu bien me reprocher d’avoir quatre femmes selon nos saintes lois, tandis que tu vides douze quartauts par an, et que je ne bois pas un verre de vin ? Quel bien fais-tu au monde en passant plus d’heures à table que je n’en passe au lit ? Je peux donner quatre enfants chaque année pour le service de mon auguste maître ; à peine en peux-tu fournir un. Et qu’est-ce que l’enfant d’un ivrogne ? »

Réponse de l’Allemand.

« Chien de musulman, pour qui je conserve une vénération profonde, avant d’achever mon café je veux confondre tes propos. Qui possède quatre femmes possède quatre harpies, toujours prêtes à se calomnier, à se nuire, à se battre : le logis est l’antre de la Discorde. Aucune d’elles ne peut t’aimer : chacune n’a qu’un quart de ta personne, et ne pourrait tout au plus te donner que le quart de son cœur. Aucune ne peut te rendre la vie agréable : ce sont des prisonnières qui, n’ayant jamais rien vu, n’ont rien à te dire. »

Les jugements sur la Femme ne laisseront pas indifférents Ne hurlez pas mesdames :

« Il n’est pas étonnant qu’en tout pays l’homme se soit rendu le maître de la femme, tout étant fondé sur la force. Il a d’ordinaire beaucoup de supériorité par celle du corps et même de l’esprit.
On a vu des femmes très-savantes comme il en fut de guerrières ; mais il n’y en a jamais eu d’inventrices. »

Femme – Polygamie.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 147 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TROLLOPE, Anthony – La Fille du pasteur d’Oxney Colne

Donneur de voix : Vincent de l’Épine | Durée : 1h 29min | Genre : Nouvelles


Patience Woolsworthy

« – Tout ce que j’ai fait, dit-il, c’était pour entendre un mot de vous.
- Un seul de mes mots peut donc avoir tant de pouvoir ! Mais marchons, voulez-vous, ou mon père va nous prendre pour l’une de ces pierres levées de la lande. […]
- Patty , dit-il, s’arrêtant à nouveau sur le chemin, répondez à ma question. J’ai droit à une réponse. M’aimez-vous ?
- Et dans ce cas ? Et si j’ai été assez sotte pour que vos perfections soient trop nombreuses pour mon faible cœur ? Dans ce cas, Capitaine Broughton ?
- Vous ne m’aimez pas, sinon vous ne vous moqueriez pas de moi en ce moment.
- Peut-être pas, c’est vrai, dit-elle. Elle ne semblait pas prête à abandonner un pouce sur le terrain de l’humour. Et ils se remirent à marcher. »

La fille du Pasteur d’Oxney Colne (The Parsons’s Daughter of Oxney Colne, 1861), c’est Patience Woolsworthy, jeune fille de fort tempérament comme aime à les dépeindre Anthony Trollope, orgueilleuse et indépendante d’esprit.
La liberté peut-elle exister pour les jeunes filles de l’Angleterre victorienne, totalement enchaînées par la perspective du mariage ?

Traduction : Vincent de l’Épine pour Littératureaudio.com.

Illustration : Frederic Leighton (1830-1896), Study of a Lady.

> Écouter un extrait : Première Partie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 577 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

WELLS, Herbert George – L’Héritage perdu

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 25min | Genre : Nouvelles


Vincent Van Gogh - Nature morte aux livres

L’Héritage perdu est le récit d’un entretien de Herbert George Wells avec un visiteur, malchanceux héritier d’un millionnaire, écrivain raté, dont il n’avait pas pu trouver le testament trop bien caché… Nous n’en dirons pas plus, sinon la conclusion :

« Cela nous montre combien nous autres, pauvres hommes, nous avons de mal à nous comprendre. »

Traduction : René Lécuyer (1887-1939).

Illustration : Vincent van Gogh, Nature morte aux livres (détail, 1887).

L’Héritage perdu.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 127 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous Nos Livres Audio Gratuits :