À Découvrir :
MAUPASSANT, Guy (de) – Confessions d’une femme – Opinion publique

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 27min | Genre : Nouvelles


Confessions d'une femme

Confessions d’une femme

« Mon ami, vous m’avez demandé de vous raconter les souvenirs les plus vifs de mon existence. Je suis très vieille, sans parents, sans enfants ; je me trouve donc libre de me confesser à vous. Promettez-moi seulement de ne jamais dévoiler mon nom.
J’ai été beaucoup aimée, vous le savez ; j’ai souvent aimé moi-même. J’étais fort belle ; je puis le dire aujourd’hui qu’il n’en reste rien. L’amour était pour moi la vie de l’âme, comme l’air est la vie du corps. J’eusse préféré mourir plutôt que d’exister sans tendresse, sans une pensée toujours attachée à moi. Les femmes souvent prétendent n’aimer qu’une fois de toute la puissance du cœur ; il m’est souvent arrivé de chérir si violemment que je croyais impossible la fin de mes transports. Ils s’éteignaient pourtant toujours d’une façon naturelle, comme un feu où le bois manque. »

Opinion publique est une conversation entre employés en 1882 sur l’actualité :

« « Quoi de neuf ce matin ? demanda M. Bonnenfant.
- Ma foi, rien du tout, répondit M. Piston ; les journaux sont toujours pleins de détails sur la Russie et sur l’assassinat du Tzar. »
[...]
Le père Grappe prit la parole, et demanda d’un ton lamentable :
« Comment tout ça finira-t-il ? »
M. Rade l’interrompit :
« Mais ça ne finira jamais, papa Grappe. C’est nous seuls qui finissons. Depuis qu’il y a des rois, il y a eu des régicides. »
Alors M. Bonnenfant s’interposa :
« Expliquez-moi donc, monsieur Rade, pourquoi on s’attaque toujours aux bons plutôt qu’aux mauvais. Henri IV, le Grand, fut assassiné ; Louis XV mourut dans son lit. Notre roi Louis-Philippe fut toute sa vie la cible des meurtriers, et on prétend que le tzar Alexandre était un homme bienveillant. N’est-ce pas lui, d’ailleurs, qui a émancipé les serfs. » »

Confessions d’une femme.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 021 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

À Découvrir :
MONTAIGNE, Michel (de) – Sur la peur – Sur le dormir – Sur la vanité des mots (Essais I, 17, 44, 51)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 25min | Genre : Essais


Tour de Montaigne

Trois courts Essais du Livre I bourrés de références historiques gréco-latines…
« Je ne suis pas un bon naturaliste, comme on dit, et ne sais guère par quels ressorts la peur agit en nous ; mais quoi qu’il en soit, c’est une étrange affection, et les médecins disent qu’il n’en est aucune qui fasse plus dérailler notre jugement. » (Sur la peur, I-17)

« Lors du combat naval qu’il remporta en Sicile, contre Sextus Pompée, Auguste, sur le point d’aller au combat, se trouva accablé d’un sommeil si profond que ses amis durent le réveiller pour qu’il donne le signal de la bataille. » (Sur le dormir, I-44)

« La rhétorique est un outil inventé pour agiter et manipuler une foule, un peuple en révolte, et on ne l’emploie que pour des États malades, comme la médecine pour les corps. » (Sur la vanité des mots, I-51)

Traduction en français moderne de Guy de Pernon.

> Écouter un extrait : Sur la peur.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 14 400 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RAMUZ, Charles Ferdinand – Adam et Ève

Donneuse de voix : Domi | Durée : 5h 14min | Genre : Romans


Bible de Gutemberg

Louis Bolomey est un jeune paysan désemparé : après avoir perdu sa mère, il est abandonné sans explication par sa toute jeune femme Adrienne, après six mois de mariage. Un vieux rétameur de passage lui explique que tous ses malheurs viennent de la faute originelle décrite dans le récit d’Adam et Ève de la Genèse. Bolomey relit la Bible, comprend mieux quel est le péché originel et tombe encore plus dans le désespoir : même la nature qui l’entoure et qu’il aimait devient noire et menaçante. Puis un jour, un peu rétabli par l’amour sans lendemain que lui propose Lydie, la fille de l’aubergiste, il se met à reprendre espoir et décide de faire de son propre jardin à l’abandon l’égal du jardin d’Éden, mais avec une palissade pour le fermer… Adrienne revient un jour grâce à Lydie, ils vivent des retrouvailles tendres, mais sans lendemain.
Adam et Ève est à la fois un roman de l’amour et de la séparation, plein de lyrisme et de désespoir. Ramuz a mis sept ans à rédiger ce texte, il a écrit de multiples variations pour la fin de cette histoire. Le regard poétique de Ramuz sur la vie et le monde, omniprésent et superbe dans ce roman, récompensent ces efforts. (Source : Bibliothèque numérique romande)

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 381 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TOLSTOÏ, Léon – Guerre et Paix (Œuvre intégrale)

Donneuse de voix : Esperiidae & | Durée : 39h 55min | Genre : Romans


Guerre et Paix

Guerre et Paix est un roman de l’écrivain russe Léon Tolstoï. Publié en feuilleton entre 1865 et 1869 dans Le Messager russe, ce livre narre l’histoire de la Russie à l’époque de Napoléon Ier, notamment la campagne de Russie en 1812. Léon Tolstoï y développe une théorie fataliste de l’histoire où le libre arbitre n’a qu’une importance mineure et où tous les événements n’obéissent qu’à un déterminisme historique inéluctable.

Cette page vous propose des liens qui vous permettront de télécharger plus facilement les parties déjà enregistrées.

Traduction : Irène Paskévitch (1835-1925).

Première Partie : Avant Tilsitt, 1805 – 1807

- Chapitre 01
- Chapitre 02
- Chapitre 03
- Chapitre 04
- Chapitre 05

Deuxième Partie : L’Invasion, 1807 – 1812

- Chapitre 01
- Chapitre 02
- Chapitre 03
- Chapitre 04
- Chapitre 05
- Chapitre 06

Troisième Partie : Borodino, Les Français à Moscou – Épilogue, 1812 – 1820

- Chapitre 01
- Chapitre 02
- Chapitre 03
- Chapitre 04
- Chapitre 05
- Chapitre 06

Illustration : Horace Vernet, Bataille de Friedland, 14 juin 1807 (1836).

Page vue 1 365 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TOLSTOÏ, Léon – Guerre et Paix (Seconde Partie : Chapitre 06)

Donneuse de voix : Esperiidae & | Durée : 48min | Genre : Romans


Guerre et Paix

Koutouzow fait mander le prince André au quartier général. Dans l’attente d’être reçu, Bolkonsky et Denissow se rencontrent et échangent quelques mots. Cette entrevue réveille chez André le souvenir de Natacha, et les pénibles pensées qui commençaient à s’estomper dans son esprit lui font de la peine et du plaisir à la fois. Julie Droubetzkoï malmène quelque peu Pierre dans un échange badin. Pierre rentre chez lui et trouve les deux dernières affiches du comte Rostoptchine et comprend pour la première fois que les Français viendraient assurément à Moscou, et il quitte la ville. Plus il s’éloigne de Moscou, plus il se sent envahi par une agitation inquiète mêlée à une satisfaction intime déjà éprouvée pendant le séjour de l’Empereur à Moscou, lorsqu’il s’était agi de se décider à un sacrifice. Il en éprouve une jouissance indicible.

Guerre et Paix est un roman de l’écrivain russe Léon Tolstoï. Publié en feuilleton entre 1865 et 1869 dans Le Messager russe, ce livre narre l’histoire de la Russie à l’époque de Napoléon Ier, notamment la campagne de Russie en 1812. Léon Tolstoï y développe une théorie fataliste de l’histoire où le libre arbitre n’a qu’une importance mineure et où tous les événements n’obéissent qu’à un déterminisme historique inéluctable.

Traduction : Irène Paskévitch (1835-1925).

Illustration : A. Smirnov, L’Incendie de Moscou en septembre 1812 (1813).

> Écouter un extrait : Chapitre 06.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 924 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DELLY – Gwen, princesse d’Orient

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 4h 40min | Genre : Romans


Gwen, princesse d'Orient

Ce roman est la suite de L’Orpheline de Ti-Carrec.

Jeune orpheline pauvre, Gwen a été recueillie par un cousin et sa famille. Blanche et ses deux filles détestent la jeune fille, plus belle qu’elles et la traitent en servant, en esclave, en Cendrillon. Son cousin, Hervé Dourzen, lâche et d’un naturel soumis, craint sa femme, n’ose l’affronter et la laisse humilier et profiter des services de Gwen, comme femme de chambre, couturière et l‘accable de corvées. Heureusement, une protectrice, à l’insu des Dourzen, reçoit la jeune fille, la nuit, la réconforte, lui donne instruction et éducation et en fait une jeune fille accomplie.
Un soir, il y a un grand bal masqué au château de Kermasenc, tout proche, propriété d’un cousin lointain, le comte de Penanscoët. La bonne fée déniche pour Gwen un costume d’Hindoue, rapporté de ses voyages. Dougual, le fils du comte, remarque la grâce de la jeune fille, la démasque, est émerveillé par sa beauté, la fait enlever et l’emmène à Bornéo, où il est devenu un riche seigneur.
Mais comment la famille de Dougual va-t-elle accueillir la jeune fille ? D’étranges et inquiétantes figures apparaissent dans le palais des Mille et une nuits. Le comte souhaitait une autre femme pour son fils et cherche à se débarrasser de la jeune femme.
La vie de Gwen est en danger.

Illustration : Thomas Hickey, An Indian Lady (1787).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 000 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VERNE, Jules – Le Testament d’un excentrique

Donneuse de voix : Pomme | Durée : 16h 23min | Genre : Romans


Jeu de l'oie

Un Jules Verne étonnant !
Des concurrents d’un très excentrique et captivant jeu de l’oie nous font découvrir des États-Unis fascinants, par leurs paysages, leur faune sauvage, leurs villes, leurs progrès techniques (des volets électriques au XIXème siècle !), leurs avancées sociales (ici des femmes votent, là un rabatteur pour divorce express !) etc.
Et les concurrents eux-mêmes valent le détour !
Un roman passionnant.

Page vue 3 262 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BOURGET, Paul – Pauvre Petite ! (Version 2)

Donneuse de voix : Pomme | Durée : 1h 15min | Genre : Nouvelles


Pauvre Petite !

« Je me demande pourquoi j’écris ces lignes ? Louise était mon amie, et c’est peut-être la trahir ? Mais non, car ceci est l’histoire d’une vie bien souvent vécue. Combien, hélas ! qui me liront, croiront se reconnaître ? Aucune particularité ne soulève le voile dont je la couvre, et, d’ailleurs, Louise est morte.

J’espère aussi, en écrivant ces souvenirs, faire un peu réfléchir les jeunes cervelles féminines qui les liront, car la névrose est une maladie plus morale que physique et dont le véritable remède est de savoir résister à des désirs… inavouables ! »

On appréciera le mot « névrose »…

> Écouter un extrait : Pauvre Petite !.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 656 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TCHEKHOV, Anton – L’Étudiant (Version 2)

Donneuse de voix : Esperiidae | Durée : 15min | Genre : Nouvelles


Anton Tchekhov

L’Étudiant est l’un des contes préférés de d’Anton Tchekhov. « Peut-on dire que je suis pessimiste, alors que de tout ce que j’ai écrit, mon récit préféré est L’Étudiant ! », a-t-il précisé dans une déclaration rapportée par Bounine.

Résumé : Ivan Velikopolski, vingt-deux ans, est étudiant en théologie. Il est parti chasser, peut-être pour couper un peu la monotonie du jeûne de la semaine sainte d’avant Pâques. Il fait froid et la nuit tombe. Il arrive près de la demeure de deux veuves. Il s’arrête, attiré par le feu et la chaleur. Très vite, il fait un parallèle entre cette nuit froide et la nuit où Jésus a été arrêté. Ivan raconte aux deux femmes cette nuit funeste, et ses talents d’orateurs transmettent l’émotion. Il les quitte heureux, en ayant l’impression d’avoir créé un lien entre le passé et le présent. (Source : Wikipédia)

Traduction : Jean Moskal (1896).

L’Étudiant.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 406 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HUGO, Victor – Testament (9 avril 1875)

Donneur de voix : Jonathan | Durée : 13min | Genre : Discours


Victor Hugo

« Je dois laisser pour seuls héritiers ma fille Adèle Hugo, actuellement dans une maison de santé à cause de son état mental, mes deux petits enfants Georges et Jeanne, issus du mariage de mon fils Charles, aujourd’hui décédé. »

Testament dicté et signé par Victor Hugo le 9 avril 1875.

Le Testament.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 523 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous Nos Livres Audio Gratuits :