À Découvrir :
DUMAS, Alexandre (Fils) – Les femmes qui tuent et les femmes qui votent (Extrait)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Société


Les femmes qui tuent

En 1880 Alexandre Dumas fils publie un texte très peu connu Les femmes qui tuent et les femmes qui votent, où il réclame l’accession des femmes à la vie politique. Cet extrait de la première partie (Les femmes qui tuent) est consacré aux embarras et à l’impuissance de la Justice devant les « nouveaux symptômes d’abaissement dans l’ordre moral ».

Il est bon de se rappeler qu’Alexandre Dumas fils, déclaré enfant naturel de père et mère inconnus, ne fut reconnu par son père qu’à l’âge de sept ans, lui en voulut toute sa vie et se pencha, bien qu’antiféministe, sur le sort des femmes délaissées et des enfants illégitimes (Un père prodigue, Le Fils naturel).

Deux remarques capitales pour suivre sa pensée :
« L’acquittement des coupables, prononcé par le tribunal, imposé par l’opinion, est-il juste ? Non. Mais ce qui fait l’acquittement de ces coupables arrêtés, c’est que la loi ne peut pas sévir contre les véritables coupables qu’elle couvre depuis trop longtemps, et que, ne pouvant pas appliquer la justice absolue, elle est condamnée elle, la loi, à n’appliquer que la justice relative, ce qui est bien près de l’injustice. »
« La morale ne s’altère donc pas, mais elle s’élargit, elle se développe, elle se répand, et, pour cela, elle brise ces formules étroites et partiales dans lesquelles elle était inégalement contenue et dosée et qu’on appelle les mœurs et les lois. »

Les choses ont évolué depuis 1880, mais…

Les femmes qui tuent et les femmes qui votent.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 446 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

À Découvrir :
AULNOY, Madame (d’) – La Grenouille bienfaisante

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 1h | Genre : Contes


Madame d'Aulnoy - La Grenouille bienfaisante

« Il était une fois un roi, qui soutenait depuis longtemps une guerre contre ses voisins. Après plusieurs batailles, on mit le siège devant sa ville capitale ; il craignit pour la reine, et la voyant grosse, il la pria de se retirer dans un château qu’il avait fait fortifier, et où il n’était jamais allé qu’une fois. La reine employa les prières et les larmes pour lui persuader de la laisser auprès de lui ; elle voulait partager sa fortune, et jeta les hauts cris lorsqu’il la mit dans son chariot pour la faire partir. »

Un grand merci à Isabelle pour l’illustration de ce conte.

La Grenouille bienfaisante.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 484 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LOVECRAFT, Howard Philips – La Couleur dans le météore

Donneur de voix : Vincent de l’Épine | Durée : 1h 53min | Genre : Nouvelles


La Couleur dans le météore

« Après quelques tâtonnements, Ammi ouvrit la basse porte blanche.
Il faisait plutôt sombre à l’intérieur, car la fenêtre était petite et à moitié obscurcie par de grossières barres de bois, et Ammi ne put rien voir sur le plancher. La puanteur était insoutenable, et avant de continuer il lui fallait battre en retraite dans une autre pièce et revenir les poumons emplis d’air respirable.
Quand il revint, il vit quelque chose de sombre dans un coin, et quand il put y voir plus nettement, il poussa tout de suite un hurlement. Pendant qu’il criait il lui sembla qu’un nuage obscurcissait momentanément la fenêtre, et une seconde plus tard il se senti frôlé par une sorte de répugnante vapeur. D’étranges couleurs dansaient devant ses yeux, et s’il n’avait été paralysé par l’horreur du moment présent, il aurait pensé au globule dans le météore, que le marteau du géologue avait fait éclater, et à la végétation morbide qui avait poussé au printemps.
Mais sur le coup, il ne pouvait penser qu’à la monstruosité blasphématoire qui se tenait devant lui. »

La Couleur dans le Météore (The color out of space), parue en 1927, est plus connue sous les titres La Couleur tombée du ciel, ou La Couleur venue d’ailleurs. Cette nouvelle à la construction remarquable distille une terreur insidieuse qui commence par une vague inquiétude, pour culminer en une horreur monstrueuse et cosmique.
Lovecraft montre tout son talent à dire l’indicible, en mettant en scène une couleur d’une telle étrangeté qu’elle ne peut même pas être décrite. En 1927, il bouleverse déjà les codes de la toute jeune science-fiction, en nous montrant une forme de vie venue d’ailleurs, totalement étrangère et absolument incompréhensible.

Traduction : Vincent de l’Épine.

Illustration : The Color out of Space, par Paul Flanders (licence Cc-By-Sa-3.0).

> Écouter un extrait : Partie 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 484 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

RYNER, Han – L’Homme-singe

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Nouvelles


Gabriel von Max - Abélard et Héloïse

Un homme transformé en fourmi était le sujet du roman en six chapitres L’Homme-fourmi de Han Ryner (pseudonyme d’Henri Ner (1861-1938)).

La nouvelle L’Homme-singe est le dialogue entre l’auteur et un ancien savant devenu singe qui souffre de n’avoir pas pu créer une guenon épousable par un homme et en mourra.

« Mon étrange interlocuteur raconta son histoire. Il parlait lentement, péniblement, cherchant les mots, supprimant articles, pronoms, conjonctions. Ses phrases étaient interminables, coudées en brusques interruptions, perdues en parenthèses filandreuses, prolongées en incorrections bizarres : quelque chose d’intermédiaire entre le français et le singe. Aucun lecteur ne consentirait à l’horrible tension d’esprit qui me tortura plusieurs heures ; au risque de laisser perdre toute la couleur et tout le pittoresque du récit, je traduis en notre langue ce qui me fut dit en un agaçant sabir :
« Ne vous étonnez pas, Monsieur, de m’entendre parler. Je ne suis singe que depuis peu d’années. Je fus d’abord un homme, et un homme autrement intelligent que vous, – soit dit sans vous offenser ! – un homme de génie, tout simplement. »

L’Homme singe.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 859 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VOGÜÉ, Eugène-Melchior (de) – Histoires d’hiver

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 24min | Genre : Nouvelles


Leonid Pasternak - O.S. Tseytlin et D.V. Vysotsky au café (1913)

Le recueil Cœurs russes (1893) de De Vogüé commence par Histoires d’hiver. C’est un dialogue de l’auteur avec Michaïl Dmitritch, proprietaire terrien « qui s’adonnait à l’étude des questions économiques, c’est-à-dire qu’il les mûrissait en fumant sa pipe et en discutant des soirées entières avec le maréchal de noblesse ou avec le juge de paix. Le premier étant un réactionnaire féroce et le second un rouge avéré, Michaïl Dmitritch possédait sur chaque question une solution autoritaire et une solution libérale qui prévalaient à tour de rôle dans son esprit, suivant l’interlocuteur rencontré la veille.Il travaillait plus spécialement la réforme de l’administration provinciale, l’amélioration du sort des paysans, l’extinction de l’ivrognerie et l’assimilation, des Israélites. »

Nous assistons à une confrontation des idées européennes et des idées russes sur la race, le pays, l’histoire, tout cela assez abstraitement et le Russe propose un exemple concret en racontant l’histoire de L’Oncle Fedia que vous pourrez écouter ensuite ou réécouter sur notre site.

Histoires d’hiver.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 947 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BRUSSOLO, Serge – La Fille aux cheveux rouges (Tome 2 : Les Rivages Incertains)

Donneuse de voix : Anika | Durée : 6h 45min | Genre : Contemporains


Les Rivages incertains

Amy Sweetheart croyait pouvoir fuir la guerre et les ravages du Blitz en s’embarquant pour l’Australie.
C’était compter sans les sous-marins de la Kriegsmarine.
Son navire, torpillé, coule en plein océan.
Les hasards des courants vont rejeter la jeune femme sur le rivage d’une île inconnue, où de nombreux naufragés ont déjà échoué.
Pour survivre, elle va devoir s’intégrer à ces communautés qui obéissent à des lois étranges, cruelles, et qu’oppose une guerre larvée.

Amy trouvera-t-elle le moyen de fuir cet univers en marge ou devra-t-elle se résoudre à en rester prisonnière à jamais ?

Avec l’aimable autorisation de Serge Brussolo.

Illustration : AA.

> Écouter un extrait : Chapitre 00.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 825 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

L’ENCYCLOPÉDIE – Synonyme

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 22min | Genre : Philosophie


Liste de synonymes en écriture cunéiforme

L’article Synonyme de L’Encyclopédie repose en grande partie sur des livres publiés à l’époque et est truffé de références latines que nous avons ôtées pour la plupart.
Depuis le XVIIIe siècle, les dictionnaires de synonymes se sont multipliés et les exemples offerts nous parlent mieux que les ouvrages cités ici.

Quoi de meilleur pour justifier la pensée de l’abbé Girard :

« Pour acquérir la justesse,il faut se rendre un peu difficile sur les mots, ne point s’imaginer que ceux qu’on nomme synonymes, le soient dans toute la rigueur d’une ressemblance parfaite, en sorte que le sens soit aussi uniforme entr’eux que l’est la saveur entre les gouttes d’eau d’une même source ; car en les considérant de près, on verra que cette ressemblance n’embrasse pas toute l’étendue & la force de la signification, qu’elle ne consiste que dans une idée principale, que tous énoncent, mais que chacun diversifie à sa maniere par une idée accessoire qui lui constitue un caractere propre & singulier. La ressemblance que produit l’idée générale, fait donc les mots synonymes ; & la différence qui vient de l’idée particuliere qui accompagne la générale, fait qu’ils ne le sont pas parfaitement, & qu’on les distingue comme les diverses nuances d’une même couleur. »

que cette liste, par exemple, puisée dans un dictionnaire contemporain,

Synonymes de « fanatique » :

adulateur flatteur louangeur
adorateur complimenteur courtisan
flagorneur admirateur idolâtre
amoureux fana passionné
intolérant sectaire exalté
énergumène séide autoritaire
doctrinaire dogmatique intransigeant
rigide sévère systématique
tranchant mordu fan !

Illustration : Liste de synonymes en écriture cunéiforme.

Synonyme.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 043 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ANDERSEN, Hans-Christian – Le Sylphe – Une feuille du ciel

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 18min | Genre : Contes


John Atkinson Grimshaw - Spirit of the Night

Le Sylphe : « Au milieu du jardin poussait un rosier. Il était couvert de roses. Dans la plus belle d’entre elles habitait un sylphe. Il était si petit, si mignon qu’aucun œil humain ne pouvait l’apercevoir. »

Une feuille du ciel : « Tout en haut du ciel, dans l’air le plus épuré, un ange s’envola du jardin du Paradis avec une fleur. En y imprimant un baiser, il fit tomber une feuille. Elle arriva sur la terre, au milieu d’un bois. Aussitôt, elle prit racine et poussa avec les autres plantes. »

Traduction : Ernest Grégoire (18?-18?) et Louis Moland (1824-1899).

Le Sylphe.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 413 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ROORDA VAN EYSINGA, Henri – On ne badine pas avec l’infini (Troisième Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Nouvelles


Jean Veber - Les Parisiens tirant le Diable par la queue (détail)

Sept nouvelles pilules anti-stress, avec la même posologie que celle de la deuxième sélection de On ne badine pas avec l’infini de l’humoriste suisse Henri Roorda van Eysinga (Bruxelles, 1870-Lausanne, 1925).

La Queue du Diable
« J’ai assisté récemment, en qualité de journaliste, au congrès international des C.Q.T.L.D.P.L.Q. Ah ! la belle assemblée ! On fit l’appel ; et je constatai ainsi que le nombre des congressistes était supérieur à cinq cent trente six millions. (Un peu fatigué, je me dispensai de compter les derniers.) Tous Ceux Qui Tirent Le Diable Par La Queue avaient tenu à venir.
Ils avaient lâché la queue du Diable. Celle-ci traînait sur le plancher… »

Illustration : Jean Veber, Les Parisiens tirant le Diable par la queue.

> Écouter un extrait : Le piéton a-t-il droit à la vie?.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 049 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LE BRAZ, Anatole – Au vent des îles : Yann-he-Grok

Donneuse de voix : Gaëlle | Durée : 46min | Genre : Contes


Paul Abram - Jeune Paysan breton

Dans ce texte extrait du recueil Contes du soleil et de la brume, Anatole Le Braz relate l’histoire de Yann-he-Grok, « le pirate le plus ingénieux, le plus jovial, le plus férocement drôle dont on s’entretienne aux veillées d’hiver ». Ce contrebandier génial fait preuve d’une imagination prodigieuse quand il s’agit de se jouer des gabelous (les douaniers). Sa vie est « un poème, une épopée d’une majesté tour à tour sauvage et grotesque », qu’Anatole Le Braz transcrit dans une très belle langue, dans ce conte tour à tour comique et tragique, poétique et mélancolique jusque dans les descriptions des paysages de bord de mer bretons.

Illustration : Paul Abram, Jeune Paysan breton.

Licence Creative Commons

Au vent des îles : Yann-he-Grok.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 153 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous Nos Livres Audio Gratuits :