⚠️ Le site est (toujours) en lecture seule : vous ne pouvez plus poster ni commentaires ni messages sur le forum mais les livres restent disponibles à l'écoute !
Nous travaillons dur à vous préparer une refonte complète du site pour vous en proposer une version plus moderne pour les années à venir.
Pour plus d'informations, veuillez lire le message explicatif. Patience nous revenons en février !


À Découvrir :
CHADOURNE, Louis – Poésies (Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 8min | Genre : Poésie


Lys blanc

Il faut lire ou écouter ces poèmes en sachant que Louis Chadourne avait 24 ans en 1914 et mourut dix ans plus tard d’une maladie nerveuse contractée à la première guerre mondiale. Il écrivait pendant les répits que lui laissait la souffrance… Ces poésies sont extraites d’Accords, oeuvre posthume d’un homme hyper-sensible aux fragilités de l’existence humaine et à la beauté de la nature.

Jardins de Novembre.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 13 177 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

À Découvrir :
VILLIERS DE L’ISLE-ADAM, Auguste (de) – La Torture par l’espérance

Donneuse de voix : Cécile Belluard | Durée : 12min | Genre : Nouvelles


Moine galactique

La Torture par l’espérance d’Auguste de Villiers de L’Isle-Adam, nouvelle extraite des Nouveaux contes cruels.

A la fois terrible et palpitant, ce récit de Villiers de l’Isle Adam, nous entraîne – aux heures les plus sombres de l’Inquisition – à partager le sort du prisonnier Rabbi Aser Abarbanel, juif aragonais, soumis, pour ne point vouloir abjurer, à la torture depuis un an.
Mais l’espoir, sera-t-il l’ultime lueur éclairant cet abyme de souffrance et de désespoir ?

L’histoire qui nous est contée ici est une histoire effrayante, émouvante, qui nous tient, par le raffinement des détails, le caractère vivant et précis d’un style authentique et poignant, jusqu’à la dernière minute en haleine…
Un miracle va s’accomplir, oui ! Mais le Salut, viendra-t-il finalement et contre toute attente de la liberté ou de la mort ?

« Sous les caveaux de l’Official de Saragosse, au tomber d’un soir de jadis, le vénérable Pedro Arbuez d’Espila, sixième prieur des dominicains de Ségovie, troisième Grand-Inquisiteur d’Espagne, – suivi d’un fra redemptor (maître-tortionnaire) et précédé de deux familiers du Saint-Office, ceux-ci tenant des lanternes, descendit vers un cachot perdu. La serrure d’une porte massive grinça ; l’on pénétra dans un méphitique in-pace, où le jour de souffrance d’en haut laissait entrevoir, entre des anneaux scellés aux murs, un chevalet noirci de sang, un réchaud, une cruche. Sur une litière de fumier, et maintenu par des entraves, le carcan de fer au cou, se trouvait assis, hagard, un homme en haillons, d’un âge désormais indistinct. [...] »

Illustration : Moine galactique, par Eclecticsurfer (licence Cc-By-Sa-3.0,2.5,2.0,1.0).

La Torture par l’espérance.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 14 385 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

COMBE, T – Bons Voisins

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 5h 13min | Genre : Romans


Émile Bayard - Fête champêtre

Félix Vabien porte bien son nom : à soixante ans, malgré une vie rude et le chagrin d’avoir perdu sa femme et sa fille, il est toujours de bonne humeur et prêt à rendre service. Il s’occupe avec amour de sa seule petite-fille, Cécile, que tout le monde surnomme Joyeuse à cause de son caractère enjoué et optimiste. Le père Félix et Joyeuse se rendent régulièrement chez des « voisins » de la Brévine, à deux heures de marche de chez eux, les Renaud, une famille plutôt riche avec quatre fils déjà adultes.
L’un d’eux, Juste, qui a fait des études d’ingénieur, est promis à un bel avenir. Cécile, qui a maintenant dix-huit ans, ne peut s’empêcher de rêver à ce jeune homme, si différent d’elle et de son milieu. Mais il y a aussi Étienne, le fils du tisserand qui ne cesse de lui faire comprendre qu’il aimerait l’épouser. Faut-il suivre ses rêves ou se résigner à la réalité ?
L’auteure décrit avec charme et délicatesse aussi bien la vie des paysans de cette région des montagnes neuchâteloises que les sentiments des divers personnages. Le texte, publié en 1886, a gardé toute sa fraîcheur et se lit avec plaisir, probablement grâce au style de l’auteure et à ses évocations fines et sensibles des paysages et des caractères. (Source : Bibliothèque numérique romande)

Illustration : Émile Bayard, Fête champêtre (1878).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 268 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DAUDET, Alphonse – Un nabab – La Mort du duc de M.

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 18min | Genre : Nouvelles


François Bravay

Voici deux autres nouvelles du recueil Études et Paysages.

Le Nabab
« Qui s’en occupe encore, de ce pauvre nabab ? Qui se souvient même de son nom ? Cette bonne grosse face de Kalmouck, épatée et bouffie, qu’on voyait, les soirs de première, sortir de l’ombre des avant-scènes, entre deux épaules larges, y a-t-il seulement un Parisien qui se la rappelle ? ça a été cependant une des physionomies les plus à la mode des dernières journées de l’Empire. »

La Mort du duc de M.
« Je n’ai jamais vu quelqu’un s’en aller de la vie aussi vite que cet épicurien. Ce fut une vraie sortie d’homme du monde, imprévue, rapide, discrète. La maladie vint le trouver doucement, poliment, et, en quelques jours, tout fut dit. »

Illustration : François Bravay, député du Gard (Un nabab).

Un nabab.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 095 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DAUDET, Alphonse – Lyon – Kadour et Katel

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 20min | Genre : Nouvelles


Lyon

Ces deux nouvelles font partie du recueil Études et Paysages, seconde partie de Robert Helmont d’Alphonse Daudet.

Lyon
« C’était d’abord le plateau de la Croix-Rousse, le grand faubourg ouvrier. À mesure qu’on montait la Grand Côte, le battement des métiers Jacquart, le tic-tac des navettes semblaient venir à vous de ces milliers de fenêtres étroites, échelonnées sur cinq, six étages, serrant leur vie ouvrière comme dans les cases d’une ruche. »

Kadour et Katel
« Kadour ben Chérif, sergent-major aux tirailleurs indigènes, était mourant le soir qu’on l’apporta à la scierie Rippert. Pendant cinq semaines, tout ébranlé de ses blessures, tremblant de fièvre, il a vécu comme dans un rêve. Quand il ouvrait les yeux, il voyait une petite fille attentive, silencieuse, qui avait deux grandes nattes blondes retombant sur le corsage de velours. C’était Katel. »

Illustration : Alexis, Intérieur d’un atelier de canut de la montée des Epies (XIXe).

Lyon.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 846 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DAUDET, Alphonse – Mari-Anto – Le Danger

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 21min | Genre : Nouvelles


Femme corse

Ces deux nouvelles font partie du second volet du livre d’Alphonse Daudet : Robert Helmont: études et paysages.

Mari-Anto, étude de femme corse
« Je veux bien vous la raconter, dit le baron Burdet en riant, seulement, je vous préviens que la chose est un peu leste et que, devant les dames… Enfin, j’essaierai. Si j’allais trop loin, arrêtez-moi.
Me voilà donc conseiller de préfecture à Ajaccio. J’avais trouvé à louer deux chambres dans une vieille maison, au bord de la mer, logement mélancolique et nu. Heureusement, que j’avais pour voisine Mari-Anto, femme d’un muletier de l’Île Rousse, presque toujours en voyage, qui habitait sur le même palier que moi… »

Le Danger
« Ne va pas là, il y a du danger ! » Quel est l’enfant qui, entendant cette phrase, ne se sent invinciblement attiré vers ce coin dangereux qu’on lui dit d’éviter ? Rien que le mot de « danger » lui fait battre le cœur. Il s’approche, il rôde, il regarde, et, tout au fond de sa peur, il y a quelque chose qui l’entraîne, le fascine. C’est l’attrait du danger. »

Illustration : Jeune Femme corse, carte postale ancienne.

Mari-Anto.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 667 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HARVEY, William Fryer – Dans la chaleur d’août

Donneur de voix : Vincent de l’Épine | Durée : 15min | Genre : Nouvelles


Dans la chaleur d'août

« – Voilà ! Que pensez-vous de ça ? » dit-il, avec une évidente fierté. L’inscription sur la pierre tombale, que je pus lire pour la première fois, était la suivante :

EN MÉMOIRE DE JAMES CLARENCE WITHENCROFT […]

Pendant un moment je restai silencieux. Puis un frisson glacé parcourut ma colonne vertébrale. Je lui demandai où il avait vu ce nom.
- Oh, je ne l’ai vu nulle part, répondit Mr. Atkinson. J’avais besoin d’un nom, et j’ai mis le premier qui m’est venu à l’esprit. Que voulez-vous savoir ?
- C’est une étrange coïncidence, mais il se trouve que c’est mon nom. »

Dans la chaleur d’août (August Heat) est paru en 1910 dans le recueil Midnight House and Other Tales.
La nouvelle a été adaptée plusieurs fois comme pièce radiophonique, notamment dans l’excellente émission de CBS Radio Suspense ! en 1945.

Traduction : Vincent de l’Épine pour Litteratureaudio.com.

Illustration : composition personnelle à partir de :

- Tombe Hawkins, par John Wheeler, RecordAGrave.com (licence CC-BY-3.0).
- The sun’s heat, par Gianni Del Bufalo (licence CC-BY-2.0).

Dans la chaleur d’août.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 020 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MIRBEAU, Octave – Dingo

Donneuse de voix : Pomme | Durée : 11h 12min | Genre : Romans


Dingo

Dingo, c’est le nom d’une race de chiens sauvages australiens.

Dingo, c’est donc tout simplement le nom que le narrateur donnera au chiot de cette race qu’il reçoit en cadeau d’un ami anglais. Le maître admirera très vite les qualités de la bête : son énergie, son individualisme, sa haine de tout uniforme, son attirance pour les pauvres, mais aussi son étonnante perspicacité (!).

Dingo, cette autofiction l’est bien un peu, qui mêle la fiction et un réalisme féroce et drôle (contre la bêtise et la méchanceté humaines) et des moments de pur attendrissement (envers les pauvres hères)…

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 220 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

AHIKAR – Dies irae (Poème)

Donneur de voix : Ahikar | Durée : 6min | Genre : Poésie


Dies irae

« Un bel éléphant tué par des braconniers
Gisait dans un gué, horriblement mutilé,
La trompe coupée sur le sol abandonnée,
Et les défenses pour l’ivoire arrachées.
Devant pareille cruauté,
L’humanité tout entière semblait entachée.
Quelle triste réalité !… »

Ce texte fait suite à :

- Le Tigre, le Singe et les Périophtalmes,
- Jonas le Singe,
- La Panthère et l’Ours blanc.

Illustration : Photographie de Stéphanie Vergniault, fondatrice et directrice générale de SOS Éléphants du Tchad et SOS Éléphants du Congo (avec son autorisation).

Dies irae.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 157 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DAUDET, Alphonse – Robert Helmont

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 1h 57min | Genre : Romans


Robert Helmont

Il s’agit d’un journal écrit par le peintre Robert Helmont pendant la guerre de 1870. Le jour de la déclaration de guerre, il se casse la jambe et il est immobilisé pendant deux mois.
Il ne peut pas partir se battre, mais il se confine à l’Ermitage, sa maison de campagne, et il assiste à l’invasion, au pillage, et aussi aux actions de résistance à l’ennemi…

« J’arrête ici ce journal où j’ai essayé de faire tenir les impressions de mes cinq mois de solitude. Aujourd’hui, je suis revenu à Draveil. Les routes étaient pleines de paysans qui reviennent chez eux. Plusieurs se sont déjà remis à la terre.
Maintenant, tout se tait dans l’Ermitage. La nuit est claire, l’air très doux. Certainement le printemps est là, sous cette neige qui commence à fondre… Le pays meurtri répare ses forces, oubliant la récolte perdue pour préparer les moissons à venir. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 225 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous Nos Livres Audio Gratuits :