Albert Samain

Vingt Poèmes

• • •More

Vingt poèmes choisis au hasard, extraits de Au jardin de l’infante (1893) et de Le Chariot d’or (1900) à ajouter aux dix Soirs déjà publiés pour mieux connaître le poète Albert Samain.
Sensibilité délicate et élegante, poésie rêveuse et nostalgique, très représentative de l’atmosphère symboliste ; mais claire à la différence des « hermétiques », avec un remarquable pouvoir de suggestion.
« Je rêve de vers doux et d’intimes ramages,
De vers à frôler l’âme ainsi que des plumages,

De vers blonds où le sens fluide se délie
Comme sous l’eau la chevelure d’Ophélie,

De vers silencieux, et sans rythme et sans trame,
Où la rime sans bruit glisse comme une rame,

De vers d’une ancienne étoffe, exténuée,
Impalpable comme le son et la nuée,

De vers de soir d’automne ensorcelant les heures
Au rite féminin des syllabes mineures,

De vers de soirs d’amour énervés de verveine.
Où l’âme sente, exquise, une caresse à peine.

Et qui au long des nerfs baignés d’ondes câlines
Meurent à l’infini en pâmoisons félines. »


Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio gratuit ajouté le 29/04/2013.
Consulté ~9265

Lu par René Depasse

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *