Arthur Bernede - Le Fantome du Pere Lachaise

Le Fantôme du Père-Lachaise

4. Où nous voyons le milliardaire américain Jack Sorrett jouer de son côté un rôle important dans le complot qu’il a imaginé. Le flagrant délit

6. Où l’on voit que Météor aurait pu faire un standardiste extrêmement remarquable

La scène mélodramatique finale de Le Fantôme du Père-Lachaise, mélange de joie et de macabre, justifie le titre et l’illustration de ce roman de Bernède, car nulle part il n’est question de fantômes ni de cimetière. Et ce n’est peut-être pas la meilleure trouvaille de Chantecoq « le roi des détectives » que nous retrouvons cependant toujours avec le même plaisir.


Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Livre audio gratuit ajouté le 25/09/2014.
Consulté ~13179

Lu par René Depasse

Suggestions

9 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Je m’attendais à une aventure avec un fantôme.. et Chatecoq mais non ! Est-ce moi qui manque de culture littéraire ?? Mais bon … En revanche ;: MERCI pour ce texte… Bien conté, sympa ! Monsieur Depasse MERCI pour votre talent au service de nos oreilles 🙂 Le texte est vivant, agréable, dynamique grâce à vous !

  2. @ Christine Sétrin le 29 septembre 2014
    Entendu, mais ça reste néanmoins une erreur, car on écrit: «Le Vaisseau fantôme», opéra de Wagner; un train fantôme; un gouvernement fantôme; un membre fantôme…

  3. Bonjour cher Sans-Dents 🙂

    C’est corrigé pour Le Père-Lachaise.

    Par contre, il y a bien un trait d’union au titre d’« Un vaisseau-fantôme » dans la version « écrite »…

    Bonne journée,

    Ch.

  4. Merci, René Depasse.
    Petit oubli orthographique : «Le Fantôme du Père Lachaise» n’est pas «Le Fantôme du Père-Lachaise».
    Le fantôme en l’occurrence, c’est ce trait d’union qui manque et qui change le sens du titre.
    (D’ailleurs, regardez bien la couverture de près.)