Arthur Conan Doyle

La Femme du physiologiste

Le physiologiste et sa sœur :
« — Vous n’avez pas de foi, dit-elle..
— J’ai foi en ces grandes forces évolutionnistes qui conduisent la race humaine à quelque but ignoré, mais élevé.
— Vous ne croyez en rien.
— Au contraire, je crois à la différentiation du protoplasme. »

Le physiologiste et sa fiancée :
« — Alors, vous croyez à l’amour ? demanda-t-elle, le regardant dans un clignement de ses yeux.
— J’y suis forcé.
— Et cependant, vous niez l’âme ?
— Jusqu’à quel point ces questions sont elles d’ordre psychique ou matériel ? Le protoplasme peut-être reconnu comme la base physique de l’amour aussi bien que de la vie. »

Ce curieux savant est le héros d’un des meilleurs Conan Doyle.

Traduction : Albert Savine (1859-1927).

Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio gratuit ajouté le 07/12/2010.
Consulté ~13022

Lu par René Depasse

Suggestions

• • •More

3 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *