La Vallée de la peur, par Frank Wiles (1915).

La Vallée de la peur (Épisode 3)

Le Drame de Birlstone, première parie de La Vallée de la peur, exige pour être résolu, de remonter « au 4 février de l’année 1875 » et de quitter le Sussex de l’Angleterre pour des recherches aux États-Unis… Pendant quelques chapitres, nous quittons Sherlock Holmes pour nous plonger dans le monde crapuleux américain des « loges ».

Deuxième Partie : Les Écumeurs

I – L’Homme
II – Le Maître
III – Loge 341, Vermissa

Il faudra attendre la fin du roman pour que soit éclairci le « mystère » de La Vallée de la peur.

À suivre…

Traduction : Louis Labat (1867-1947).

Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio gratuit ajouté le 31/01/2018.
Consulté ~11185

Lu par René Depasse

Suggestions

• • •More

3 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Me voilà me découvrant un amour inconnu.
    Et un peu d’histoire ne fait jamais de mal.
    Ce nom me vient de l’ami qui a ouvert ma première boite mail vers mes 12 ou 15ans? (j’en ai 36) Depuis je sais le faire moi même 🙂
    Mon prénom est Jean en fait, mais Trollus reste un surnom donné par quelques proches.
    J’apprécie Sherlock depuis bien longtemps.
    Juste que vous avez tellement publié d’histoireS audio que si je devais vous remercier à chaque fois, mes deux mains ne suffiraient pas.
    Enfin…
    J’apprécie cet insatiable chercheur et son collègue, un peu d’humour, puis c’est audible sans trop de difficulté sans avoir à trop se concentrer.
    Non que ce soit “léger” mais comme il ne sert de rien que d’essayer de trouver le mot de l’énigme.

    Puis ce n’est pas qu’un auteur que l’on suit, mais le lecteur tout autant. car s’il ne fait l’histoire, il lui donne vie ou Vie.

    Enfin…
    Sauf la philosophie antique, la poésie ou l’Histoire que je préfère lire moi même (en générale mais pas toujours), j’avoue être un auditeur assidu depuis…? heu…?
    plus de 10ans je pense.

    Bref… je suis en verve et m’égare.

    Mais si vous me parlé philosophie et m’obligez à allez aux renseignements… j’ai pourtant écouté l’odyssée de nombreuse fois et lu ou écouté d’autres textes mais de ces deux là point n’avais je jusqu’à présent ouï parlé.

    Enfin…
    Je dirai qu’après vous avoir écouté fort longuement et fort longtemps tout en ne venant que très sporadiquement vous remercier, j’essaie de corriger un minimum mon retard en venant plus “respectablement” remercier vos longues lectures et les heures de plaisir qu’elles m’ont procurées.

    Sur ce…
    Au plaisir de vous suivre et de vous retrouver dans vos lectures,
    Auditivement votre,

    Trollus
    Qui laisse sagement Œdipe là où il est.
    ps: si vous avez accès à mon adresse mail, vous en trouverez un autre ayant rapport avec la mythologie.

  2. Merci Troilus et mes hommages à Cressida..Est-ce la fille du devin Calchas qui a provoqué votre sympathie pour Sherlock Holmes que j imagine bien aidant Oedipe à résoudre ses énigmes ?
    Mythologiquement vôtre