Portrait d'Honoré de Balzac d'après un daguerréotype (Paris, musée de la maison de Balzac)

La Bourse

L’amour naissant d’une jeune fille ravissante, aux manières nobles et simples, et d’un jeune peintre bien fait et intègre, au talent reconnu, la présence de personnages d’un autre siècle, des éclairages intéressants sur la peinture et sur les rapports des êtres avec le cadre dans lequel ils évoluent sont parmi les charmes de ce court roman paru en 1832. Le dénouement est une surprise…


Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio gratuit ajouté le 18/02/2009.
Consulté ~34674

Lu par René Depasse

Suggestions

14 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Bonjour !
    Je viens d’écouter « la bourse » lue par notre très regretté René Depasse. Quelle émotion d’écouter sa voix , son enthousiasme et sa passion de lecteur.
    une (longue) nouvelle nouvelle de Balzac qui paraît presque anecdotique tant le récit bref par comparaison à nombre de ses autres œuvres.
    j’ai eu le sentiment que Balzac voulait nous faire sourire dans cette nouvelle (ne pas lire la suite pour ceux qui veulent garder le suspense … ). Il nous campe des personnages charmants , une veuve et sa fille , animées de bons sentiments mais le regard porté par un certain nombre de personnages sur ce couple féminin est chargé de méfiance.
    Le dénouement s’avère joyeux ce qui est relativement original chez Balzac
    Pour une fois les apparences (défavorables) étaient trompeuses et le fond des choses étaient tout à fait droit et limpide
    ce qui s’avère vraiment divertissant et joyeux à écouter
    un immense merci tardif évidemment à notre cher René Depasse

  2. Ping : The Purse by Honoré de Balzac Download (read online) free eBook (PDF ePub Kindle) – eBooks Free
  3. Changements de voix intéressants, de l’humour, bien enlevé…
    Merci pour votre travail

  4. Remerçiements, au lecteur MR Depasse,,,
    La voix traduit bien l’ambiance de ce siècle et du milieu parisien Balzacien,,,j’avais lu le livre et m’y retrouve—-cdlt–CB–