Auguste Rodin - Pierre de Wissant 1904 par Stephen Haweis et Henry Coles

La Vida es sueño – Jornada II, Escena 19

Les monologues de Segismundo dans La vie est un songe de Pedro Calderón de la Barca comptent parmi les plus belles pages du théâtre de langue espagnole. Centrés sur l’opposition entre le destin et la liberté, leur valeur réside dans l’équilibre de leur intensité dramatique et de leur complexité existentielle et philosophique.

Calderón de la Barca (Madrid, 1600-1681) est avec Lope de Vega, Garcilaso, Fray Luis de Léon et Cervantes entre autres, un des représentants plus illustres du Siècle d’Or espagnol.

(Versión españolaEnglish version)

Versión española :

Los pasajes de Segismundo en ‘La vida es sueño’ de Pedro Calderón de la Barca representan uno de los textos cumbre de la dramaturgia escrita en español.
Centrada en la oposición entre el destino y la libertad, su valor se encuentra en el ponderado equilibrio de su intensidad dramática y su complejidad existencial y filosófica.
Calderón de la Barca (Madrid, 1600-1681), es junto a Lope de Vega, Garcilaso, Fray Luis de León y Cervantes entre otros, uno de los más ilustres representantes del Siglo de Oro español.

English version :

Segismundo’s monologues in Calderón de la Barca’s ‘Life is a dream’, are among theater masterpieces written in Spanish. Mainly centered on the opposition between fate and freedom, its value lays on it’s the accurate balance of its dramatic intensity and its existential and philosophical complexity.
Calderón de la Barca (both born and died in Madrid, 1600-1681), is together with Lope de Vega, Garcilaso, Fray Luis de León and Cervantes among others, one of the Spanish’s Golden Century most important pens.

Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio ajouté le 08/10/2009.
Consulté ~19 367 fois

Lu par Veloso

Suggestions

9 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. En mi infancia, mi padre tenia la custombre de hablarme del poema del sabio humilde sin hablarme del autor. Adulto, descodrio que se trata de Calderon de la Barca. Me gustaria escochar toda la obra en espanol. Gracias.

  2. Merci pour cette lecture si pure et belle. Je passe ce texte en boucle : il y a tant a y découvrir !
    Je fais partiede cette génération qui a appris l’anglais dans Shakespeare, l’espagnol avec Cervantes et l’italien dans Dante. Ce qui ne ’empeche pas de savoir converser dans ces langues au 21e siècle. Ceci est pour celle qui signe Pascale:”ne parle ni…” Eh bien apprenez!
    Cordialement

  3. BONJOUR, enfin! une fois je vais pouvoir raler… JE NE PARLE NI ESPAGNOL,NI ANGLAIS ???? Comment faire ? MERCI pascale

  4. Merveilleuse voix en effet!
    vous serait-il possible de me contacter pour un projet futur de lectures publiques espagnol-français?
    merci Albane

  5. En un lugar de La Mancha de cuyo nombre no quiero acordarme…
    Mais oui!, vous parlez des gros, gros morceau! Peut-être dans un effort collectif nous sommes capables si quelques plus qui parlent Espagnol accompagnent moi dans la ‘quijotada’.
    Merci pour son commentaire.
    Très cordialement,
    Veloso

  6. Quel bonheur d’entendre des textes de la littératures espagnole lus avec cet accent castillan si pur et limpide. Je me suis régalé pendant 3mm. Merci. Et peut-être un jour attaquer le gros morceau ? Je parde del quijote, no del
    pancho !