Charles Dickens, Dombey and Son

Dombey et fils (Tome 1)

• • •More

Dombey et fils, publié en vingt feuilletons entre octobre 1846 et avril 1848, marque le début de la maturité de Dickens en tant que romancier. Mme Dombey (Fanny) meurt en donnant le jour à un garçon, Paul, qui se révèle bientôt de santé très délicate. Très vite, son affection pour Florence, sa sœur aînée, prend le pas sur celle que lui inspire son père, homme orgueilleux et froid, uniquement préoccupé d’assurer sa succession à la tête de la maison « Dombey et fils ». Lorsque Paul meurt, à l’âge de six ans, M. Dombey, cruellement déçu, s’enferme dans son chagrin et repousse avec hauteur la tentative désespérée de Florence, quatorze ans, pour lui témoigner son amour et le réconforter. Ce geste irréfléchi, il s’en repentira un jour amèrement.
D’humeur plutôt sombre, ce roman met cependant en scène plusieurs personnages comiques.

Accéder aux tomes suivants : Tome 2 ; Tome 3.

Traduction : Mme Bressant, sous la direction de Paul Lorain (1895).

Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Livre audio gratuit ajouté le 05/06/2017.
Consulté ~8794

Lu par André Rannou

Suggestions

25 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. J’ai bien aimé le tome 1, monsieur Rannou : un portrait d’enfant peu conventionnel et bien émouvant. Et un comique irresistible qui pimente l’écriture. Franchement qui pourrait jamais inventer des comparaisons comme celles de Dickens, aussi farfelues et qui font mouche ? Comme, par exemple, des gens qui font la queue, “aussi raides et alignés que des chiffres dans un nombre” !
    Et le tout toujours aussi bien interprété par vous, cela va sans dire !

  2. Vos fines analyses des oeuvres que j’ai enregistrées, apparemment pour votre plus grand plaisir, continuent de susciter mon admiration. Soyez-en une fois de plus remerciée, très chère Sylvie.

  3. Cher monsieur Rannou, j’apprécie votre choix d’oeuvres et j’aime les lectures longues où on a le temps d’entrer dans l’univers de l’auteur (quand j’ai découvert ce site j’ai écouté tous les Rougon Macquart !). Donc je vais commencer ce Dickens que vous proposez. J’ai adoré Conrad et Stevenson grâce à vous, je suis moins à l’aise avec Dickens dont le génie est un peu bizarre mais j’ai hâte de plonger dans cette oeuvre.
    A bientôt donc !

  4. Je vous remercie, chère Lïat, et j’espère que vous avez passé un bon Noël. Bonne année 2021 ! Qu’elle vous garde aussi en bonne santé et vous apporte de nombreuses joies.

  5. • • •More