Trois Fois maudite, par Gambard (1885)

Trois Fois maudite

La pauvreté, les miséreux et la prostitution sont des thèmes chers à beaucoup d’écrivains. Ainsi en 1875 Leon Cladel noircit le papier avec Trois Fois maudite.

« Zélia, Lili Croque-Mort, ou plutôt Veuve Vive-la-Joie, comme l’appelaient par dérision les joyeuses luronnes du boulevard des Ternes, ayant dénoué ses lourds cheveux blonds récemment calamistrés, effleura d’oeillades furtives ses mains qui restaient toujours gantées, et s’offrit, quasi nue, au gommeux entre deux âges ainsi qu’entre deux vins qu’elle avait amorcé :

– Sieds-toi, monsieur ; regarde comme je suis belle ! et prends-moi, si ça te plaît. »


Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio gratuit ajouté le 26/07/2019.
Consulté ~2383

Lu par René Depasse

Suggestions

Commenter

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.