Meindert Hobbema, Paysage boisé avec cottage (détail, ca. 1665)

La Maison dans la forêt

Le comte de Sernaillses, âgé de quatre-vingt onze ans, vit seul, dans son château. Il y a quarante ans, un drame est survenu dans sa proche famille. Sa petite-fille, Marguerite, âgée de dix ans, devait surveiller son petit frère. Celui-ci, indiscipliné et volontaire, profitant d’un instant où sa sœur cueillait quelques fleurs, s’est trop approché de l’étang et s’est noyé. Le comte, bouleversé par la mort de son dernier descendant, ne voulut plus revoir la petite fille, l’accusant de cet accident, et l’exila le plus loin possible de lui.
Marguerite grandit, se maria et eut un enfant. Elle essaya de se rapprocher de son grand-père, lui expliquant qu’il ne s’agissait que d’un moment d’inattention, bien pardonnable à une enfant si jeune, à qui on n’aurait pas du confier la responsabilité d’un enfant désobéissant et capricieux. Le comte de Sernailles resta implacable.
Quarante ans plus tard, Marguerite étant décédée, le veuf envoie son fils, Gilbert, à Sernailles pour essayer de réhabiliter la mémoire de sa mère.
Hélas, le vieux gentilhomme, sans héritiers, est sous la coupe d’étrangers, qui ont su gagner sa confiance et convoitent son héritage.

Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Livre audio ajouté le 06/05/2020.
Consulté ~3 989 fois

Lu par Cocotte

Suggestions

6 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Chère Sandy
    En effet, Delly a écrit de nombreux romans. Il en reste beaucoup à enregistrer. Oui, pour vous faire plaisir, je vais en publier d’autres, en commençant par ceux qui m’ont été demandés par des audio lectrices qui aiment bien Delly.
    Votre commentaire m’a fait un grand plaisir et je vous en remercie de tout coeur.
    Amicalement
    Cocotte

  2. Bonjour,
    Je suis enchantée de pouvoir entendre ce roman, j’ai lu presque tous les romans de ces auteurs au fils de mes trouvailles dans les vides greniers. C’est une autre façon de redécouvrir les personnages. J’ai hâte de pouvoir en entendre d’autres.
    Avec tous mes remerciements que le travail que vous effectuez.
    A bientôt.
    Cordialement.
    S.

  3. Chère CateCham
    Je suis désolée, je viens de voir votre commentaire seulement aujourd’hui.
    Si vous saviez à quel point votre message m’a touchée! J’en suis très émue! Merci beaucoup, beaucoup, beaucoup!
    Cela me fait plaisir que vous aimiez Delly. Je vais programmer encore quelques uns de ses romans. Quand je vois le nombre de “vus” et de coups de cœur, cela m’encourage à continuer. Il en reste encore beaucoup! Voilà de quoi nous faire passer des heures et des heures, à vous comme à moi!
    A bientôt!
    Amicalement
    Cocotte

  4. Chère Dorothée
    Je suis ravie de voir que vous appréciez Delly et aussi les nouvelles de René Bazin. Je vais continuer de lire des textes de ces auteurs, espérant que vous prendrez encore quelque plaisir à ces évasions, loin des soucis actuels, pendant quelques heures.
    Je vous remercie de tout cœur pour votre message si chaleureux et motivant. Vous êtes vraiment très indulgente et amicale, quel plaisir de vous lire!
    Bonnes lectures et bons moments d’évasion!
    Amicalement
    Cocotte

  5. Chère Cocotte, Je continue de piocher avec grand plaisir dans vos récits brefs (aux belles vignettes agrestes),- récemment, “Le conte du triolet” et ce Delly, très agréable par sa brièveté, sa petite intrigue victorienne, ses touches descriptives à la Bazin… et votre excellente lecture, vive, nuancée, chaleureuse. Très amicalement, D.

  6. Je suis habituée à des conteurs professionnels (AUDIBLE)et la conteuse Cocotte a une diction impeccable mais le jeu de rôle n’est pas très agréable, malgré tout on l’oublie car on sent qu’il y a beaucoup de plaisir dans cette lecture.
    Merci beaucoup ! j’ai ‘dévoré’ ce livre.