Marceline Desbordes-Valmore

Jour d’Orient (Poème)

« C’était un jour de charité divine
Où dans l’air bleu, l’éternité chemine ;
Où dérobée à son poids étouffant
La terre joue et redevient enfant ;
C’était partout comme un baiser de mère,
Long rêve errant dans une heure éphémère ;
Heure d’oiseaux, de parfums, de soleil,
D’oubli de tout… hors du bien sans pareil. […] »

Consulter la version texte de ce livre audio.
Références musicales :

Max Bruch, Kol Nidrei Opus 047, avec Jacqueline Du Pré (violoncelle) et Gerald Moore (piano) (1962, domaine public).

Antonín Dvorak, Sérénade Op 022-02, interprétée par l’Orchestre Pro  Arte de Munich, dirigé par Kurt Redel (1958, domaine public).

Livre audio ajouté le 15/03/2020.
Consulté ~2 262 fois

Lu par Bruissement

Suggestions

3 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Merci beaucoup, chère Lïat, pour vos précieux encouragements.
    Je suis ravie que vous appréciez Marceline Desbordes-Valmore, un peu de grâce dans ce monde qui en a toujours besoin.