Fedor Dostoïevski

Le Petit Héros

Un texte plutôt gai et insouciant écrit par Dostoïevski emprisonné qui dédramatise sa dangereuse situation. Il se remémore des évènements de sa onzième année.

« Tout à coup ma poitrine s’agita, je sentis une douleur cuisante, comme si quelque arme aiguë m’eût transpercé de part en part, et des larmes, de douces larmes jaillirent de mes yeux. Je me couvris le visage de mes mains, et, tremblant comme un roseau, je m’abandonnai librement au premier sentiment, à la première révélation de mon cœur. Mon enfance venait de finir. »

Traduction : Élise Fetissov (1849).
Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio ajouté le 14/02/2010.
Consulté ~25 021 fois

Lu par René Depasse

Suggestions

7 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Découverte touchante que ce petit héros si délicat et toujours soucieux des conséquences de ses actes : bien plus gentleman que ses homologues plus âgés 😉

  2. j’aime bien DOSTOÏVISKI notament votre licture,et,si voue pouvez nous lire”interpréter” les pauvres gens, et merci encore.

  3. Si belle cette lecture, et si belle la votre interprétation! Merci beaucoup pour ces bons moments! A travers votre voix on voyages loin et il semble comme si on avais onze ans .. and on fut sur cet cheval avec toute les emotion de le petit héros de Dostoievski 🙂

  4. excellente lecture!
    j’adore Dostoievski. Peut-être un de ces jours, pourriez-vous nous lire/interpréter “Les Possédés” ou “Crime et Châtiment”?
    encore une fois, un grand merci!