Le roman d'un brave homme

Le Roman d’un brave homme

• • •More

Pierre Dumont écrit à sa fille le récit de sa vie pour qu’elle et ses enfants y apprennent « le culte de la patrie, l’amour de la famille, la passion du bien, le sentiment du droit, le respect du travail, l’esprit de solidarité qui unit les pauvres aux riches, les illettrés aux savants, ceux qui n’ont et ne sont rien encore à ceux qui ont et sont presque tout. »

Récit certes plein de bons sentiments mais qui a cependant un bon intérêt historique et social.


Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Références musicales :

Frédéric Chopin, Préludes, Op. 28 – No. 4 « Suffocation », interprété par Jeannette Fang.

Livre audio gratuit ajouté le 14/10/2020.
Consulté ~4584

Lu par Pomme

• • •More

Suggestions

8 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Chère Claryssandre, je viens de vérifier le chapitre 11 suite: il y a en effet un silence de plusieurs minutes! Que je ne m’explique pas du tout! Je vais tenter d’y remédier dans la journée.
    Merci d’avoir pris la peine de me le signaler aussi précisément.

  2. Je viens de retrouver une note sur un problème technique que j’ai totalement oublié de vous communiquer. Au chapitre 11 suivant à environ 36 minutes 54, le compteur tourne mais il n’y a plus de son pendant environ 6 minutes. J’ai essayé de retélécharger le chapitre, écouté avec 2 applis différentes mais le problème persiste. Je crois que personne n’a signalé ce petit incident. Alors je ne sais pas si c’est seulement sur mon téléphone…

  3. Je pense et souhaite, chère Pascalette, que cette lecture vous apportera le repos mérité après vos longues journées!
    Bien amicalement.

  4. Chère Pomme, tout comme Claryssandre, je vais me laisser tenter par les bons sentiments, ça changera du bruit et de la fureur d’aujourd’hui… En attendant, je suis partie sur le Vicaire des Ardennes. J’ai un peu de mal à rentrer dans l’histoire. Mais ce n’est pas dû à votre voix, toujours aussi agréable, ni à Balzac que j’adore, mais à des journées trop longues… Merci pour cette nouvelle lecture, d’autant que j’avais beaucoup aimé Germaine.

  5. Heureuse de vous retrouver pour une nouvelle lecture ! Enfin, je ne vous ai pas vraiment quitté puisque j’écoute Chéri Bibi. Mieux vaut tard que jamais. Un roman “plein de bons sentiments”, même s’il n’avait pas “un bon intérêt historique et social” : je prends ! Surtout en ces moments d’inconscience et d’égoïsme… Encore merci chère Pomme. Bonne journée et prenez bien soin de vous.